Putain 10 ans ! (Sixième Partie – 2014 – 2015 – 2016 – 2017 – 2018…)

Attention, ceci est la Sixième (et dernière) partie de cette série anniversaire. La Première partie se trouve ici : https://zeidaran.com/2018/01/13/putain-10-ans-premiere-partie-2008/

Nous arrivons dans la dernière ligne droite de cette retrospective. Zeidaran est en pause, et l’envergure de Mekanika a explosé. Tant est si bien que les sorties sont de plus en plus espacées à mesure que la longueur des chapitres augmente. Il ne sera bientôt plus question de sortir un chapitre en plusieurs fois. Non, tout doit maintenant être terminé, ficelé, relu et corrigé. C’est probablement l’année 2014 qui le plus pâtit de cette transition.

Le travail sur la deuxième moitié du Level 6 de Mekanika est colossal et je commence à douter de ma capacité à le terminer avant la fin de l’année !

14 Juin 2014

Nous sommes déjà à la moitié de l’année quand sort une saynète pour Mekanika.

[Mel] Un truc qui sort vraiment de nulle part pour le coup…

C’est vrai, il s’agit d’une mise au point sous forme de flashback, une scène qui se déroule un peu avant le début du Level 6 où Melody raconte à Xenon les grandes lignes de l’histoire de sa famille. Il faut savoir qu’avant le Level 6, il y a une foule de choses qui n’existait absolument pas dans le récit… L’histoire des Nekima, l’horlogerie, Théodore qui invente un moteur révolutionnaire… fonde l’entreprise familiale…. rien de tout cela n’était prévu.  Cette mise au point était donc nécessaire car le Level 6, dès sa première moitié déjà sortie prenait certaines choses comme acquises alors qu’elles n’avais jamais été évoquées dans le récit… Bref, cette sortie était une nouvelle étape de la mutation de Mekanika et un nouveau pas vers un remake complet qui, plus que jamais, s’imposait.

[Mel] Eh puis bien obligé de faire un flashback pour que j’explique des trucs, vu que je suis cané !

Tout à fait

[Mel (Grommelant)] nyé nyé nyé

M3L6I-La Dynastie Nekima titre

24 Janvier 2015 !

[Dante] Ah ouais… 2014 se résume à un bonus et basta… C’est l’année la plus creuse qu’on ai vécu…

Bah techniquement je n’ai pas chaumé en 2014 car c’est dès janvier 2015 que sort ENFIN une version complète de ce Level 6 qui avait été, je le rappel, annoncé en janvier 2012 ! Trois ans plus tôt !

La première moitié déjà sortie a été remasterisé, tout le récit est lissé propre et cohérent !  C’est, encore à ce jour le chapitre le plus long jamais écrit ! 264 pages en tout ! 

[Dante] J’aurais dis imbattable mais… Le dernier chapitre en date, le remaster de MEGANIKA en fait 224 donc on s’en rapproche…

[Maya] Combien de page vous pensez que fera le remake de ce Level 6 ?

[Mel] Je met ma bille sur 250 pages. Il sera probablement plus long dans les faits mais beaucoup d’explications sont introduite bien avant dans le remake donc ça devrai compenser.

[Maya] Moi je dirais 200 pages, je pense que sans toute les explications ça devrai se réduire.

[Dante] C’est beau de rêver, il fera 500 pages car cet imbécile va avoir plein de nouvelle idées à rajouter, comme d’habitude !

*bruit lointain d’explosion*

[Maya] Qu-est-ce que c’était ça ?!

Hum… Je crois bien que c’était Archanos Valendra, le correcteur, il a… explosé (‘o__o)

img20180114_15382764.jpg

Cette deuxième partie était introduite par une cinématique d’introduction, sur un excellent Remix de la célèbre piste Brinstar’s Depths de la série Metroïd

[Mel] Ouais mais là du coup alerte Spoil quoi… Si vous n’avez pas lu le level 6 ne regardez pas ça !

Oui, tu fais bien de le préciser !

Comme cette partie de l’histoire est inconnu de toute les personnes ayant découvert Mekanika avec le remake, nous n’allons pas trop nous étendre sur les tenant et les aboutissants du scénario.

A la place, nous allons regarder les illustration qui l’accompagnait.

Comme je le disais, de nombreux personnages sont introduit pour la première fois dans le level 6. Dans le remake, la plupart d’entre eux sont introduit plus tôt dans le remake. Ces illustration sont l’occasion de découvrir leurs tête !

On commence par évacuer le moins important : Melody en cosplay d’AC/DC…

img20180114_15282363.jpg

img20180114_15291494.jpg

[Mel] Je t’emmerde, il est super cool mon cosplay d’Angus !

[Maya] Hey ouais, carrément ! On devrai se faire un duo toute les deux !

[Mel] Quand tu veux !

Ensuite : Syge-Mia Arp, l’ex-meilleure amie de Melody

img20180114_15301815.jpg

Vergis Vidar, Le Président de la République Amari !

img20180114_15305082.jpg

Ys Oel, Porte-Parole de l’Empereur Arkhan III !

img20180114_15314704.jpg

[Maya] C’est à ça que ça ressemble un Arkadien ?

Yep, et en voilà une autre :

Fy Parcima, Généralissime des Opérations Spéciales de l’Armée Impériale !

img20180114_15321351.jpg

Le Président Vergis Vidar, à nouveau, accompagné cette fois par son Premier Ministre et ami d’enfance, Vali !

img20180114_15374865.jpg

[Dante] Blond = Louche !

Mais c’est fini ces histoires ?

[Dante] Je suis certaine qu’il va foutre la merde quelque part celui là, je dis ça je dis rien.

Pff, eh bah non justement ce n’est pas prévu… C’est moi qui écrit donc si je veux que…

[Dante] C’est ça c’est ça, on en reparlera !

-__-

Ensuite nous avons des illustrations de Xen et Aya qui essayent de s’en sortir malgré la perte de Melody…

[Mel] é__è’

img20180114_15345784.jpg

img20180114_15354061.jpg

Enfin, une petite photo venue du passé, quand Melody et Syge-Mia étaient inséparables…

img20180114_15360773

Eh voila qui cloture la retrospective de Mekanika dans sa version originale. Après la sortie de ce chapitre, j’ai machinalement débuté le travail sur le Level 7, le dernier chapitre, la conclusion de l’histoire…

Mais très vite j’ai compris qu’il était idiot d’offrir une conclusion à cette histoire avant de l’avoir complètement réécrite. Tout ce que j’y gagnerai c’est de devoir réécrire la fin une deuxième fois une fois tous le reste réécrit. Non ! J’ai abandonné, ouvert un nouveau fichier vierge et ai commencé à réécrire l’histoire de zéro, presque exclusivement sur mes souvenirs sans relire les anciennes versions.

Le Rebuild of  Mekanika commençait ! La suite vous la connaissez tous !

12 Octobre 2015

A l’occasion du 6ème anniversaire de Mekanika, sort Rebuild of Maleficus Machina Mekanika World 1 (MMMW1)

img20180114_15390925.jpg

img20180114_15394937.jpg

9 Novembre 2015

La suite sort moins d’un mois plus tard, dès le 9 Novembre

img20180114_15404350.jpg

15 Mai 2016

6 mois plus tard, c’est le Rebuild of MMMW3 qui sort et regroupe les évènements des anciens Level 3 et 4. Ce qui fout le boxon dans les numérotations

[Mel] Ta spécialité ^^

img20180114_15451857.jpg

img20180114_15425794.jpg

img20180114_15435504.jpg

img20180114_15442151.jpg

img20180114_15423021.jpg

img20180114_15411535.jpg

1er Août 2017

Il aura enfin fallu plus d’un an de travail pour pouvoir sortir les 224 pages du Rebuild of MEGANIKA, devenu le MMMW4 donc.

Petit détail amusant j’ai produit un peu en amont une bande annonce, chose que je n’avais plus fait depuis 2012 ! Et pour la première fois il s’agit du fruit d’une collaboration puisque c’est mon amie Cécile qui à prêter sa voix à la narration ! Encore merci à elle de s’être prêté au jeu !

Toujours sur le style du MMMW3, cette bande annonce imite celles de la série Evangelion.

img20180114_15560881.jpg

img20180114_15455408.jpg

img20180114_15463004.jpg

img20180114_15465539.jpg

img20180114_15513432.jpg

img20180114_15473845.jpg

img20180114_15522480.jpg

img20180114_15565111.jpg

img20180114_15480460.jpg

img20180114_15483821.jpg

img20180114_15491118.jpg

img20180114_15494532.jpg

img20180114_15525409.jpg

img20180114_15543349.jpg

img20180114_15545619.jpg

img20180114_15554585.jpg

img20180114_15501132.jpg

 

2018…

Eh voilà qui nous emmène donc à Aujourd’hui ! nous sommes début 2018, 10 ans ont passé…

[Maya] Ce n’est pas passé loin avec 2014 mais on a réussi à faire qu’aucune année ne soit vide de sortie ! Je crois que c’est à noter !

[Dante] Je dois l’avouer, c’est pas mal. On vois bien qu’il n’y a jamais eut de pause en 10 ans, les chapitres mettent plus de temps à sortir mais c’est uniquement parce qu’il sont plus longs.

[Mel] Tu as raison, il faudrai faire le calcul mais je pense qu’au final le nombre de pages écrite par an n’a jamais cessé d’augmenter.

Et ce n’est pas près de changer ! La Cinquième Partie de Mekanika, complètement inédite puisqu’elle raconte une partie du récit qui était passé sous silence entre les anciennes parties 5 et 6, avance bien. Elle devrait pouvoir sortir cette année sans problème !

C’en est donc terminé de cette rétrospective !

[Dante] …que personne à part toi ne lira jamais ^^

Probablement… Mais je me suffit. Je ne pouvais pas ne pas marquer le coup des 10 ans, peu importe si cela ne devait intéresser que moi !

[Mel] Tu as bien raison ! Et comme tu es schizophrène, nous sommes tous avec toi !

Oui Merci à vous, personnages imaginaire, de m’avoir accompagné dans cet interminable week-end d’écriture non stop de dialogues fictif de moi avec vous ! Je me suis sentis moins seul !

[Maya] Ça fait 10 ans que nous te faisons parler à toi-même, et cela devrais continuer !

Et ce pour la décennie qui viens et probablement toute les suivantes !

Si un lecteur lit ces lignes, je lui souhaite d’avoir passé un bon moment en notre compagnie et lui donne rendez-vous pour la suite de ces aventures ! Nous sommes encore trèèèèèès loin d’avoir épuisé mon imagination !

[Mel] A la Prochaine alors !

[Dante] Bye ! ^_^

[Maya] A très vite j’espères !

 

Finissons avec quelques designs inédits…

img20180114_16005534

img20180114_15584402.jpg

img20180114_15582173.jpg

img20180114_15574427.jpg

MEL2018test2.png

Dessin Anniversaire 10 ans V1

 

 

 

 

[Dante] Hum… Ils sont tous parti… Ce serai dommage de finir sur autre chose qu’un portrait du meilleur personnage de l’autre empaffé. Hop, un petit selfie…

 

Parfait !

 

 

img20180114_17372099

Putain 10 ans ! (Cinquième Partie – 2012 et 2013)

Attention, ceci est la cinquième partie de cette série anniversaire. La Première partie se trouve ici : https://zeidaran.com/2018/01/13/putain-10-ans-premiere-partie-2008/

2012… Déménagement à Clermont-Ferrand, Fin des études, embauche chez Michelin, .. Alors que l’ambition et la qualité des chapitre croissait exponentiellement depuis 4 ans, me voici propulsé dans la vie active. Cela risque t’il de me coûter mon temps de création ?

[Mel] Non !

[Maya] …

Toujours est-il que l’année commence, comme souvent, dès janvier avec cette fois la plus grosse blague de l’univers !

22 Janvier 2012

Retenez la date elle est importante ! J’annonce en grande pompes l’arrivée « prochaine » du 6ème chapitre de Mekanika.

img20180114_11501576img20180114_11504553img20180114_11511542img20180114_11520701

A cette époque je croyais encore que le Level 6 de Mekanika serait plus cool que le 5ème, je n’allais quand même pas repartir sur un monstre de 100 pages !

[Mel] Ha ha ha !

18 Mars 2012

Mais bon, en travaillant dessus je me rend quand même compte un peu plus tard qu’il n’allait quand même pas sortir de suite, donc je décide en mars de sortir quelques scènes bonus en attendant qui servent de lien entre les évènement du 5 et ceux du 6.

[Mel] J’adoooore ce passage !

[Dante] C’est un peu le dernier passage « zinzin » de Mekanika avant que ça devienne plus « serious business ».

[Mel] Ouais enfin n’exagérons rien, je dirais plutôt « Serious Sam Business » ha ha ha ! Mais en tout cas ouais, gros plagiat de la scène finale de Blues Brothers par contre, du coup peu de chance que cela se retrouve dans le remake de… de quand au fait ?

Hum… Avant 2021 j’espères… Mais tu as probablement raison, si cette scène reviens elle n’aura certainement pas la même tête, je ne me suis pas encore décidé.

[Mel] En tout cas Xen, Aya et moi en Blues Brothers en plein milieu d’un resto gigantesque c’était super cool ! J’étais au piano, Aya à la guitare et au chant et Xenon soufflait dans un synthétiseur de cuivre automatisé ^^

Le fun ^^ J’en ai de bon souvenirs aussi. Oh, et c’était aussi la première partie de Mekanika a avoir été corrigée par Archanos Valendra ! Un grand merci à lui ! Cela deviendra par la suite un passage obligé entre l’écriture et la publication de mes récits.

[Dante] Encore heureux ! Il était temps !

[Maya] Il ne fait aucun doute en revanche qu’il ne participe pas à la correction des posts sur le site.

Oui alors bon ça va, il assez de boulot avec mes pavé sans parlé des articles de blogs de six pieds de long !

[Dante] « six » ?

img20180114_11524901.jpg

14 Avril 2012

En avril je suis en plein boulot sur ma prochaine sortie prévue : les dernières parties du 19ème chapitre de Zeidaran. Pour l’occasion je sort au passage un artwork aux allures de couvertures :

[Maya] Sur lequel je suis toute nue…

Certes…

[Maya] Ah ha j’ai l’habitude maintenant ^^

[Dante] Et elle dit ça d’un naturel…

img20180114_11023089.jpg

Ainsi qu’un portrait de Lloyd, c’est assez rare pour être signalé !

img20180114_11005845.jpg

Accompagné d’un dessin bien cool de Maya en Hard-Rockeuse dans sa tenue du 18ème chapitre !

[Mel] Oh ! Je veux voir ça !

[Maya] ^^

img20180114_11013078.jpg

[Mel] Yeah ! La classe ma grande !

[Maya] Evidement !

18 Juin 2012

C’est finalement le 18 Juin que sort enfin la version complète du 19ème Chapitre de Zeidaran. 18 mois de travail ^^

img20180114_12262621.jpg

img20180114_11030035.jpg

[Mel] Merde j’aurais pas du me resservir autant, je vois triple !! Trop de Dante !!

[Dante] « Trop » de moi ? Cette phrase n’a aucun sens ! Comment pourrait-il y avoir trop de moi alors qu’il n’y en a jamais assez ?

[Maya] C’est aussi la dernière publication de la version originale de Zeidaran, alors même que le tournoi n’est qu’a moitié terminé et que des scènes super cool étaient prévues pour finir tout ça en beauté !

C’est vrai, j’ai encore en tête tous les détails de ce que je prévoit pour le 20ème chapitre.

[Maya] « Prévoit » ou « prévoyait » ?

Prévoit ! Je me dis régulièrement que je devrais écrire au moins le 20ème chapitre pour offrir une conclusion à ce tournoi et à la version originale de Zeidaran. Il m’arrive de temps en temps d’ouvrir le fichier et même d’y écrire quelques mots. 10 pages sont actuellement écrite, le premier combat de la deuxième journée est terminé, le second commence. Mekanika me prend tous le temps que j’ai mais je n’ai jamais abandonné Zeidaran !

[Maya] Voilà qui me fait très plaisir !

Mais tu vas en bavé dans ce que j’ai prévue !

[Maya] Tu vas encore me mettre à poil ?

Euh… Non. Ça va peut-être aller ces allusions hein ?

[Dante] Nous n’arrêterons jamais.

[Maya] Hi hi hi

[Dante] Surtout que maintenant nous savons qu’il y a certains dessins que tu as volontairement décidé d’omettre de présenter dans cette retrospective !

[Maya] Ce n’est pas plus mal…

BREF ! On enchaine directement avec 2013 !!!

10 Mars 2013

[Dante] Quoi déjà ?!

Oui ! Le début de cette année je passais 2 mois en Allemagne ce qui m’a laissé pas mal de temps pour concevoir le Level 6 de M3 et commencer à me rendre compte de ce que j’allais en faire. Ce fut aussi l’occasion d’exécuter mon premier retour à zéro complet, avec Zeidaran ! Je n’étais pas prêt pour la date anniversaire des 5 ans (le 13 Janvier 2013) C’est donc le 10 Mars qu’est sortit la grande refonte du début de Zeidaran !

En effet, je me suis retroussé les manches, ai foutu au feu tout ces débuts chaotiques et ai tout repris à zéro. J’ai un bon souvenir du résultat même si cela fait longtemps que je ne l’ai pas lu.

img20180114_13091559.jpg

[Maya] C’était super, ça reprenait les 5 premiers chapitres de Zeidaran d’un seul coup. Ça leur donnait un coup de jeune, fort de l’expérience accumulée pendant 5 ans. Dommage que tu n’ai jamais poursuivi…

Eh oui, c’est ensuite que j’ai décidé de me consacrer à 100% sur Mekanika jusqu’à en finir le premier livre…

[Maya] Par contre ce remake finissait sur une scène où je ne pigeait strictement rien… je suis curieuse d’avoir l’explication un jour.

Ca viendra, un jour… En tout cas, ce qui nous lisent et qui souhaitent découvrir Zeidaran peuvent me demander de leur prêter ce remake des 5 premiers chapitres. C’est une bonne entrée en matière, à jour de surcroit.

(J’ajoute un croquis jamais terminé que j’avais oublié dans un placard… Fait à l’occasion de ce remake)

img20180114_13114089.jpg

 

Eh puisque Zeidaran se met officiellement en pause à partir de ce moment là, (aucun autre chapitre n’est sorti pour le moment) je réalisait quelques semaines plus tard la première illustration regroupant mes six héros. Un dessin en forme de passage de relai, Zeidaran laissant sa place de projet principal à Mekanika…

img20180114_13071187.jpg

31 Août 2013

Le 31 Août de cette année sort la première moitié du Level 6 de Mekanika ! Et c’est, pour moi, un tremblement de terre ! Le chapitre est ultra chargé ! Des descriptions, des nouveaux personnages en pagaille, de la politique en veux-tu en voilà…

Ce 31 Août je dévoilait enfin une infime partie du travail titanesque que j’étais en train d’accomplir: transformer le récit cartoonesque et à peine cohérent de Mekanika en véritable space-opéra avec un univers qui tiens debout et des enjeux qui dépassent allègrement nos héros. Mekanaika était en train de devenir l’univers le plus cohérent et foisonnant que je n’avais jamais créé.

Bien qu’alourdi par une gigantesque masse d’information que j’introduisait tout d’un coup dans ce chapitre, je pense avoir tout de même réussi à en faire quelque chose de bien rythmé. Mais ce ne fut pas très facile. Déjà 1 an et demi que la bande annonce de début 2012 était sortie, il était temps de révéler ce que donnait cette grande mutation.

img20180114_11540556.jpg

[Mel] Ah ouais, et, à la fin je me fait buter… OKLM !

MAIS MERDE MEL !!

[Mel] Quoi ?

PUTAIN ça me paraissait évident pourtant ! Il ne faut trop en dire sur celui-ci puisque le remake n’est pas encore sortit !

[Mel] Mai quoi mais ça va quoi, c’est pas du spoil, tu vas pas me rebuter dans le remake !

Peut-être que oui, peu-être que non, tant que c’est pas sortit, la ferme !

[Mel] Ouais enfin, ça me ferai mal que tu te fasse chier à récrire toute l’histoire pour finir par me refaire caner au même endroit…

La ferme, tu verras bien !

[Mel] Ha, je vois que Syg n’avait pas encore son design définitif, c’est elle en haut à gauche, non ?

Ouaip. Elle aura sa vrai tête dans la deuxième moitié.

[Dante] Qui n’est pas sortit cette année là puisque nous somme arrivé au bout des sorties de 2013 !

Non !

[Dante] ?

Pas tout à fait, en fin d’année je produisait quelques nouveaux dessins où je revoyait les designs des personnages de Mekanika :

img20180114_11545032.jpg

img20180114_11552198.jpg

img20180114_11565603.jpg

Et enfin, je produisait également un portrait de Melody, plus jeune, le jour de son accession au grade militaire le plus élevé de département Technique de l’Armée Impériale. Nous sommes 5 ans avant de début du récit, Mel devient Ingénieur de l’Innovation Instantanée !

img20180114_11562001.jpg

Prochaine étape, l’année noire… 2014 !

[Mel] Tu y va fort ! Disons l’année grise ^^

Ok, 2014… L’année Grise………

A suivre…

Putain 10 ans ! (Troisième Partie – 2010)

Attention, ceci est la troisième partie de cette série anniversaire. La Deuxième  partie se trouve ici : https://zeidaran.com/2018/01/13/putain-10-ans-deuxieme-partie-2009/

3 Janvier 2010

Et on commence la nouvelle décennie sur les chapeaux de roue avec le 15ème chapitre de Zeidaran ! Les chapitres commencent vraiment à s’allonger, tous comme le temps qui les sépare ! Là on entre dans la partie de Zeidaran dont je me souviens bien ! En fait, je m’en souviens si bien qu’en préparant cet article j’ai été surpris que ce chapitre soit si ancien… 8 ans ! C’est fou ! C’est avec ce chapitre que pour moi, Zeidaran approche de ses lettres de noblesses. ON commence à avoir des enjeux sur les personnages, des révélations, ça prend de la consistance !

[Maya] Moi ça me rend triste…

[Mel] Pourquoi ?

[Maya] Il n’y a que 19 chapitres de Zeidaran de sortit… Donc on se rapproche dangereusement du moment où mon aventure s’est mise en pause…

C’est vrai… Mais les chapitres qui arrive sont les meilleurs !

[Maya] Tu as raison, j’ai de bon souvenirs des prochains ^^

img20180113_22244121.jpg

img20180113_22261152

img20180113_22252396

img20180113_22240013

 

 

[Mel] Ce dernier portrait est…

[Dante (en embuscade)] Bouh !

[Mel] Oh Putain ! La vache, la flippe !!

[Dante (fixant l’entre-jambe de Melody)] Hum décevant…

[Mel] Queuhwoa ?!!

[Dante] Bah tu te pissait dessus de peur à un moment dans la version originale il me semble. Tu es moins drôle maintenant…

[Mel (outrée)] Mais J’T’EMMERDE demi-portion !!

[Dante] Tiens attrape ton verre au lieu de râler, et je t’ai aussi ramener une sucette Nymaco.

[Maya] Hi hi hi

16 Février 2010

Et on enchaîne directement avec le mois suivant, le deuxième chapitre de Mekanika et l’arrivée de Mel sur Nimyacast. Un chapitre introduit de cette manière :

Capture d_écran 2018-01-13 à 20.24.49

 

Mel] Ha oui, je me souviens de ça ! C’est tellement la parodie, c’est hallucinant !

Et c’est aussi à l’occasion de ce chapitre que j’esquissait un premier design pour Aya :

img061_thumb.jpg

27 Février 2010

Nouveau chapitre de Zeidaran, à nouveau consacré aux péripéties d’Aknor et Kaya à la recherche de Lloyd. Nos deux amis se retrouvent dans une étrange auberge où il leur sera nécessaire de résoudre une énigme farfelue s’ils veulent espérer pouvoir dormir…

img20180113_22265843

 

[Maya] Je me rappel que l’histoire de l’auberge avait bien plu en effet. C’était quoi d’ailleurs ce lieu bizarre ?

[Dante] Ha ha ha, si tu savais tout ce que Lloyd et moi avons fait dans cette auberge !

[Maya] 0__0

[Mel] 0__0

0__0

27 Mars 2010 !

Ce jour naquit Zeidaran DX, un nouveau projet et refonte du début de Zeidaran mais qui n’ira pas beaucoup plus loin que quelques pages et de jolis dessins…

img20180114_11244553.jpg

img20180114_11260491.jpg

img20180114_09061697.jpg

[Maya] Il s’agissait encore à ce moment là d’améliorer le récit existant sans forcément repartir d’une feuille blanche, on a vu que cela ne marche pas ça… Il faudra attendre 2013 pour que tu te décide à vraiment repartir de zéro.

C’est vrai, j’ai tendance à l’oublié mais Zeidaran a aussi été précurseur dans la renaissance complète. Le début de l’histoire en avait tellement besoin que c’était évident qu’il me faudrait y passer. On verra ça plus tard.

21 Avril 2010

He Hop ! 17ème chapitre de Zeidaran ! Gros gros point background ! On en apprend beaucoup sur la jeunesse de Lloyd et Dante, plus de 9 siècles avant le début de l’histoire. Notamment comment ils ont indirectement participé aux guerres qui verrons la chutes des quatre duchés des Terres Verdoyantes et leur unification sous la bannière de la première Reine des Hommes : Maoru Hazoya.

img20180113_22273940

 

img20180113_22145506

[Maya] On en apprend aussi beaucoup sur Dante elle-même. Dans ce chapitre elle se révèle beaucoup. C’est même à ce moment là que j’ai commencé à éprouver de l’amour pour elle.

[Mel] 0__0

[Dante] 0____0

[Maya] Oui enfin de l’amour… Comme ce que l’on peu ressentir pour une grande-tante démoniaque et acariâtre de 1000 ans qui menace de vous bouffer à tout bout de champs…

[Dante] -___- Ça me fait de la peine… Mais c’est vrai que nous n’étions pas partie du bon pied toute les deux… J’ai essayé de me racheté un peu à ce moment là mais ce n’est pas tout à fait mon fort…

[Maya] Ne t’inquiètes pas, tu as réussi. Je t’aime maintenant.

[Mel] 0__0

[Maya] Bon, il enchaine machin ?!

Tout de suite !

3 Mai 2010

Deuxième partie du deuxième chapitre de Mekanika. Où Melody s’infiltre au travers des défenses Nyms et s’échappe in extremis d’une manière disons… bien plus acrobatique que dans le remake…

[Mel] Ouais je me souviens, c’était énorme ! Je sautait dans le vide depuis le palais en flammes en chantant, et Aya me rattrapait au vol direct dans le vaisseau ! Oh et il y avait même Xenon qui se transformait en super guerrier… Vraiment n’importe quoi ha ha ha !

Et il y avait la fameuse puce à positron qui est resté dans les mémoires de certains !

[Mel] Oh yes ! Tu expliquait le fonctionnement de ma tenue de camouflage ! Inbitable le truc !

Oui d’ailleurs j’ai relu ce passage et ça me fait toujours marrer ^^ :

Capture d’écran 2018-01-13 à 21.06.33.png

img20180113_22415506

9 Mai 2010

Dans la foulé sortait la troisième partie qui mettait fin au deuxième chapitre de Mekanika et qui correspond à la partie se déroulant dans l’espace. Je mettait ici un peu plus en exergue la référence au jeu vidéo puis que pour cette fin de level (niveau) Melody et Aya devaient affronter l’escouade spatiale d’un dénommé Denivo

[Mel] Robert Denivo ?

Nan ! Boz !

[Maya] Boz l’Eclair ?

Mais nan ! Denivo, BOZ DENIVO

[Dante] C’est toujours aussi nul comme vanne hein ?

Oui… Mais ça me fait toujours rire…

[Dante] Eh sinon, le fait que tu ais été obligé de faire un bonus audio pour que Melody et Aya se présentent à Xenon parce que tu avais oublié d’inclure ça dans le texte, on en parle ?

On peu :

18 Mai 2010

Un peu plus tard, le 18 Mai, sortait une bande annonce vidéo pour le 18ème chapitre de Zeidaran.

[Dante] Aaah

[Maya] Le fameux 18ème chapitre !

[Mel] Plus fameux que les autres ?

[Dante] Oui ! Je foutait un peu le boxon, c’était très sympathique.

[Maya] Ce chapitre était plus en son temps le plus long de tous. Il s’agissait d’une succession d’épreuves de réflexion et de combats. C’est en quelque sorte un équivalent à MeGanika, si tu veux.

C’est très vrai ce que tu dis là Maya. Mais on en reparlera un peu plus loin, pour le moment c’est la bande annonce :

(sur un Remix de Super Castlevania IV, L’Epopée Hooperienne était passée par là ^^)

img20180113_23232613img20180113_23201499img20180113_23210661img20180113_23215536

Et pendant ce temps là, le level 3 de Mekanika était en train de charger…

19 Juin 2010

Le voilà qui arrive, le Level 3 de Mekanika !

[Mel] Oula celui-là est compliqué dans mon souvenir.

Oui, sa fin est assez expérimentale. ^^ C’est très certainement le chapitre qui a été le plus modifié dans le Remake. Mais dans les faits, il s’agit toujours de se retrouver dans une base nichée sur un astéroïde et investit par une bande de mercenaire.

[Mel] Oui, à ceci près qu’à l’époque je faisait partit de cette bande de mercenaires.

Et déjà à l’époque, la base en question était construite sur les plans de la base de la Nerv d’Evangelion.

[Mel] A la fin je m’en allait après avoir piraté les communicateurs de toute les personnes présentes ce qui les forçait à chanter ^^

Oui et j’avais préparé un passage en audio accompagné d’un texte descriptif à lire en écoutant… Je ne sais pas si un lecteur à réellement eut l’expérience que j’avais imaginé…

[Mel] Tu as raison c’était assez expérimentale…

En tout cas, c’est aussi dans ce chapitre que j’inaugurait le concept des génériques de fin. Il n’y en a finalement eut que deux de réalisé… Mais je trouvais cela sympa, il s’agissait d’expliquer en vidéo les nombreuses références utilisées dans le texte.

img20180113_23512884img20180113_23535893img20180113_23525074img20180113_23542926

11 Juillet 2010

Première partie du chapitre 18 de Zeidaran !

[Maya] L’aventure commence ! J’affronte la Prêtresse des Ombres !

img20180113_23590507.jpg

30 Juillet 2010

Deuxième partie du 18ème Chapitre de Zeidaran !

[Maya] Où je me casse la tête sur l’énigme des Escaliers Chromatiques !

30 Août 2010

Suivi, un mois plus tard par Le Corps et L’Esprit

[Maya] Dernière épreuve avant l’affrontement avec Dante !

[Dante] Hum hum…

img20180114_00151789.jpg

24 Octobre 2010

A l’occasion du premier anniversaire de Mekanika, je décidait de sortir un gros pack de bonus avec plein de dessins (dont le tout premier en couleur !) et, bien sûr, le Level 4, tout beau, tout chaud !

[Mel] Ah oui, le Level 4, c’est celui où on explore avec Xenon l’épave du croiseur de la Quatrième. Et que l’on se fait attaquer pour la première fois dans par la fausse Aya.

Oui, dans le Remake, les évènements des Level 3 et 4 originaux sont combinés pour ne faire qu’un seul gros chapitre.

[Mel] Il y avais aussi un passage au début dans un bui-bui dans lequel j’allais chercher des infos.

Ouaip, et c’est à ce moment là que Xenon découvrais le corps d’Aya ! Or comme je n’abandonne que rarement des scènes, la version remake de ce passage est intégrée au début du remake de MEGANIKA. Il s’agit de la scène dans l’espèce de saloon avec les chasseurs de primes.

[Mel] Donc la scène de départ du quatrième chapitre de l’original est intégrée au début du remake du cinquième chapitre, qui est entretemps devenu le quatrième chapitre puisque l’ancien quatrième a été intégré aux évènements du troisième. Mais alors au final, dans le remake, ce passage se retrouve à nouveau au début du quatrième chapitre ! Dans ce cas, peut-on réellement considérer qu’il ait changé de place ?

Ta gueule Mel.

img20180113_23553946.jpg

img20180113_23575402.jpg

img20180114_00362024img20180114_00370298

A l’époque Melody avait des armes, c’est l’une de chose que j’ai retiré dans la nouvelle version. Désormais, Mel utilise plutôt son intelligence pour utiliser à son avantage les armes de ses adversaires.

Petite BD : (sens de lecture japonais, de droite à gauche)

img20180114_00372887img20180114_00380626

img20180114_00383226

Melody en Cosplay de Cutie Honey, parce que pourquoi pas.

 

Fichtre, je crois bien qu’on a fait le tour de 2010 ! Ça m’hallucine la quantité de choses qui sont sorties cette année là ! Et presque que des gros projets !

[Maya] C’est bien qu’est l’os hélas !

[Mel] He oui… Avec toute l’allégresse de ces gros projets réalisé…

[Dante] Tu vas vouloir aller plus haut ! Mais…

[Maya] Mais…

[Mel] Mais…

Mais… GANIKA ?

[Dante] Tout à fait !

Sans déconné vous l’aviez préparé votre truc en trio là ?

[Mel] 2011 sera marqué par l’ouragan MEGANIKA !!

[Maya] Mais pas que ! N’oublions pas la fin du 18ème chapitre et mon combat avec Dante !

[Dante] J’aime bien 2011, je vais chercher du pop-corn tiens !

A suivre !

 

Putain 10 ans ! (Deuxième Partie – 2009)

Attention, ceci est la deuxième partie de cette série anniversaire. La Première partie se trouve ici : https://zeidaran.com/2018/01/13/putain-10-ans-premiere-partie-2008/

21 Février 2009

11ème chapitre de Zeidaran ! Avec des débuts de géopolitique !

[Mel] « Géopolitique » Sans rire quel meilleur mot pour débuter un article de blog festif ? Je dis : génie.

[Dante] Hin hin hin ^^

img20180107_16593730.png

13 Mai 2009

Le 13 Mai 2009, je sortait un nouvel article bonus avec de nouvelles illustrations de Maya, Dante et Lloyd. Malheureusement, je n’ai pas réussi à remettre la main sur les originaux, excusez donc pour la qualité médiocre des scans suivants :

Capture d_écran 2018-01-13 à 17.47.37Capture d_écran 2018-01-13 à 17.48.16Capture d_écran 2018-01-13 à 17.48.00

[Maya] Oh et il y avais un bonus audio avec !

Hein ? Tu te rappel de ça ?

[Maya] Ouaip ! Tu vas le mettre bien sûr !

Euh bah…

[Dante] Si si, il va le mettre.

Euh… Bon…

Voici donc le premier bonus audio que j’ai créé pour mes histoires ! Attention à l’oscar du meilleur acteur…

20 Mai 2009

Amusant, déjà le 20 mai, je postait une première réécriture du prologue de Zeidaran ha ha, je me demande si j’ai pas passé plus de temps à réécrire des trucs que de les écrire…

[Maya] Nan quand même pas… Mais pas loin ^^

22 Mai 2009

12ème chapitre de Zeidaran, Maya débute enfin son entrainement à la magie !

[Mel] Quoi ? Que maintenant ? Mais vous faisiez quoi dans les 11 chapitres d’avant ?

[Maya] (-__-‘)

2 Juin 2009

13ème chapitre de Zeidaran, premier chapitre a ne pas mettre en scène Maya ! C’est Aknor et Kaya qui font leur entrée. Deux chasseurs venu d’un pays juché dans des montagnes escarpés qui, pour une raison mystérieuse, veulent retrouver Lloyd pour le tuer !

[Dante] Je leur souhaite bien du courage… Au fait on n connais toujours pas leur motivations je me trompe ?

Pas encore tout à fait non.

[Maya] Moi je les aimes bien, ils sont sympa.

[Dante] C’est vrai que ce ne sont pas des mauvais bougres mais je me demande ce que Lloyd a bien put leur faire… hum…

img20180107_17103891.png

2 et 4 Juillet 2009

Encore un article Bonus mais vraiment particulier cette fois.

[Dante] Ah oui ! C’est justement ce que j’attendais !

Cela ne m’étonne pas ! Il s’agit d’un projet avorté de spin off consacré au personnage de Dante qui se déroule 20 ans avant le début du récit de Zeidaran. Juste après que Lloyd et Dante ne se soient séparés.

[Dante] La meilleure chose que tu ai produite de ta vie. Je dis ça, je dis rien…

[Mel] Ha ha ha ! Cette absence d’objectivité !

[Dante] Hin hin hin

[Dante] Ouais enfin, c’est bien à partir de l’épisode, la bande annonce était à chier.

[Mel] Ha ha ha, la violence des propos !

Je suis d’accord avec elle…

img20180107_16553700

img20180107_17024553.png

img20180107_17050768.png

img20180107_17072438.png

18 Août 2009

Nouveau Chapitre de Zeidaran, le 14ème ! Agrémenté de quelques dessins, et notamment une page de manga qui illustre une scène d’Aknor et Kaya !

img20180107_17170731.png

img20180107_17135329.png

9 Octobre 2009

Et c’est le 9 Octobre de cette année 2009 que…

[Mel] ZZZZzzzz

… que…

[Mel] ZZZZZZZZzzzZZZZzzzZZZZZZZZZZ….

… que…

[Maya (secouant Melody)] Hey Mel !

… queeeeeeeee… -__-

[Mel] Gloups… euh hein quoi ?

[Maya] C’est à toi…

[Mel] Oh putain ! Enfin !

… qu…

[Mel] Que j’entre en scène !!! A poil !!!!!!!

Exactement c’est… Que quoi ?!!!

[Mel] Bah oui, je suis à poil sur le premier dessin que tu as fais de moi !

Mais pas du tout C’est une combinaison moulante blanche!!

[Mel] C’est pas ce que tous le monde a cru…

Certes…

[Mel] Ah mais j’ai pigé ! C’est pour ça que je suis vraiment à poil au tout début du remake de 2015 ! Mais oui, c’est un clin d’oeil aux fans ! Pas de la perversion !

Ahem… mais absolument ! C’est tout à fait ça !

img20180113_17400082.png

L’aventure de Melody, Aya et Xenon débutait donc avec ce prologue. La première version de Mekanika était bien plus cartoonesque qu’aujourd’hui. Il y a une quantité ahurissante de gags qui sont passé à la trappe dans la nouvelle version ^^ Je pense que les courageux qui n’ont pas peur des fautes de français peuvent s’y plonger par curiosité. Tous les épisodes sont encore dispo sur le site et il y a de quoi se marrer ^^

[Mel] En fait, t’as écrit la parodie de ton roman AVANT le roman en question, je pense que c’est assez puissant pour être souligné.

C’est vrai ça ! Je suis un pur génie !

[Mel] Non.

-__-

21 Novembre 2009

Le premier Level de Mekanika ! Magnifiquement intitulé : « L’Emballage, c’est ce qu’il y a de plus chiant ! » Exactement comme dans le Remake, c’est l’épisode où Mel découvre le caisson de survie de Xenon.

[Mel] En fait, Le Remake ne dérive pas vraiment du cheminement de la version originale.

C’est vrai. C’est à ça qu’on reconnais les bonnes parodies !

[Mel] Ha ha ha !

img20180113_17475467.png

[Maya] Et je crois bien qu’on a fait le tour de 2009 !

Exact ! A partir de ce moment, j’ai commencé à écrire les deux histoires en parallèle ! Alternant les sorties des chapitres de l’une et de l’autre.

Voyons donc ce que nous a réservé 2010…

 A Suivre !

[Dante] Bon, je vais aller nous chercher du ravitaillement…

Putain 10 ans ! (Première Partie – 2008)

Dessin Anniversaire 10 ans V1

Bonjour à toutes et tous !

10 ans ! Aujourd’hui 13 Janvier 2018 cela fait bel et bien 10 ans que j’ai commencé à écrire ! Dix ans que je partage avec vous mon apprentissage du métier d’écrivain.

10 ans de Zeidaran, 9 ans de Mekanika… Lloyd, Maya, Dante, Melody, Xenon, et Aya se joignent à moi pour vous remercier de votre soutien pendant toute ces années ! Ils se sont même faits beaux pour l’occasion !

Pour marquer le coup, je vous propose aujourd’hui un article exceptionnel, dans lequel on va parcourir ensemble toutes les dates clés de ces dix années ! Des dessins à gogo, des cinématiques vidéos, des montages en tout genre… Grosse nostalgie à prévoir pour les fans de la première heure. Beaucoup de surprises  pour les nouveaux venus !

A article exceptionnel, invitées exceptionnelles, Maya, l’héroïne principale de Zeidaran et Melody, celle de Mekanika, vont se joindre à moi pour commenter tout ça !

[Maya] Salut tous le monde ! Ouaa cela faisait longtemps hi hi

[Melody] Yop !

Puisqu’on en a pour un sacré moment, je vous propose de commencer toute de suite !

[Mel] T’as raison, roule machin, tu reprend un peu de champ’ Maya ?

Hum, Eh ben c’est partit !

13 Janvier 2008

Ecriture et diffusion de la toute première partie de Zeidaran !

A savoir pour les nouveaux que pendant très longtemps, la sortie des chapitres se faisaient par l’intermédiaire exclusif de ce site. Je les écrivait sur Word et les copiaient/collaient ici. Cette première partie, qui a très mal vieillit (comme la plupart des textes dont nous allons parler ce soir), est la première pierre d’absolument tout ce qui va suivre !

[Maya] Il part déjà dans le théâtral ^^

[Mel] Classique…

Ce premier texte ne faisait qu’une modeste page et demi, et je ne l’avait pas accompagné de dessins. Il est à retrouver ici : https://zeidaran.com/2008/01/13/ultima-le-prologue/

[Maya] Ainsi suis-je née !

[Mel] Toi aussi tu t’y met ?

[Maya] Hi hi. Ho amusant ça, je remarque que tu écrivais encore mon nom Mäya dans cette version !

Ah oui tiens, j’avais oublié ça. Je me demande combien de temps je t’ai appelé comme ça du coup… hum ?

[Mel] Elle au moins tu lui avais trouvé un nom pour le prologue ! On a pas toute cette chance ! Au bout de combien de temps tu t’es décidé à me trouvé un nom déjà ?

Ha ha, je ne m’en souviens plus non plus ! On va avoir ça tout à l’heure !

26 Janvier 2008

13 jours après ce prologue sortait le premier chapitre de Zeidaran.

[Maya] Et bien sûr, cela dégénère déjà ! Des dragons, des explosions, des gens qui meurt, moi qui court partout pour sauver ma vie…

[Mel] Ouais, je vois ce que tu veux dire. Il aime bien nous mettre dans la merde dès le départ…

img20180105_18012629

C’était aussi l’entée en scène de Lloyd dit L’Invincible !

[Maya] Le grand type habillé en vert sur la photo ^^

14 Février 2008

Encore quelques jours plus tard, le deuxième chapitre. A cette époque, les parties était plus courtes et sortaient donc bien plus régulièrement.

[Maya] Ça y est ! Mon nom perd son tréma pour prendre son orthographe définitive !

Et tu rencontre Taïnael, l’Eon de Lloyd.

[Mel] C’est un peu mon Aya mais en version magique en fait.

Ce n’est pas faux… Dans l’univers de Zeidaran, les Eons sont des êtres éthéré issues d’un univers « sécant »…

[Maya] …euh, tu es sûr que tu veux te lancer dans cette explication ?

[Mel] …ou dans n’importe quelle explication en fait… Tu sais bien que t’es mega chiant quand t’explique des trucs…

… Bon… Bref, ce sont des gens magiques qui donnent des pouvoir magique par magie -__-

[Mel] Voi-là, c’est bien !

[Maya] Hi hi, réducteurs mais étonnamment pertinent ^^

15 Février 2008

Dès le lendemain sortait la suite.

[Mel] Je me rend compte qu’à l’époque tu avais déjà trouvé le moyen de rendre la numérotation des partie méga relou ! Dans le titre du post tu mes « Ultima (Partie 4) » et ensuite, première ligne de l’article : « Chapitre 3 » ! Ha ha ha

Bah c’est normal, la première partie c’était le prologue…

[Mel] HA HA HA Ha ha ha ! Pff-ah ha ha ha, c’est génial, tellement… Aller, continu !

[Maya (chuchotant à l’oreille de Mel)] (Il aurait du intituler cet article « 10 ans de noeuds au cerveau » !)

[Mel] Mais tellement ! Ha ha ha ha !

16 Février 2008

Hum, le lendemain, je postait un article bonus avec quelques croquis et des explications sur la construction du monde de Zeidaran. Contrairement à Mekanika, l’action de Zeidaran se déroulait sur une seule planète, Zeidrana donc, et celle-ci possédait 13 lunes, chacune de ces lunes ayant sa spécificité.

img20180105_18170353

27 Février 2008

Nouveau chapitre, le quatrième ! Mais quel débit !

[Maya] SSS… PAF !!

[Mel] Hein ?

[Maya] Hi hi, les vrais savent.

[Mel] Loule !

C’est d’ailleurs à l’occasion de cet article que j’introduisait le premier dialogue « meta » en fin de chapitre. Une pratique qui a beaucoup plue et que j’ai poursuivi quelque temps. Aujourd’hui je ne le fait plus à la fin des chapitres mais seulement en dehors des textes, et même sur Facebook ! La mise en forme avec les noms des perso entre crochet n’a jamais changé ^^

[Mel] Eh ouais, les joies de la schizophrénie…

Hum…

img20180105_18190772img20180105_18210640

8 Juin 2008

Trois chapitres d’un coup !

[Mel] Juin ? Mais que s’est-il passé ?

Eh bien il se trouve que j’ai fait des infidélités à ce site pendant quelques mois. Il faut savoir qu’en 2008, mon site n’était pas hébergé sur WordPress, mais sur le système de blog de Microsoft, qui faisait partie de l’écosystème « Live » aux côtés de MSN par exemple.

Comme j’expérimentais à l’époque, je me suis essayé pendant quelques mois à une autre plate-forme très connue en ce temps où les blog étaient encore à la mode : Skyblog (la plateforme de Skyrock, qui, je viens de vérifier, existe toujours! Mais ils ont dut supprimer mon blog depuis le temps car je ne le retrouve plus). J’ai finalement arrêté car Skyblog ne permettait de mettre qu’un seul média (photo/vidéo) par article. Ce qui était un peu léger pour un expansif dans mon genre ! D’où le rattrapage en juin avec 3 chapitres d’un coup. (J’étais en pleine révision pour le BAC d’ailleurs en ce temps là. Ce qui explique probablement la baisse de régime.)

[Mel] ZZzzz… Ha ! pardon tu disais quelque chose ? Désolé j’ai cru que c’était devenu chiant.

-__-

16 Août 2008

Nouveau chapitre en plein été. Lloyd et Maya commencent à explorer les terres du pays des Nains.

[Mel] Tu as raison d’abréger, on a pas fini la première année que déjà je pense que tous les lecteurs on décoché de cette rétrospective…

Hum… peut-être… Mais tout vas bien vous allez rester avec moi jusqu’au bout les filles pas vrai ?

[Mel] Bah en fait, c’est bien que tu aborde la question parce que…

DATE SUIVANTE !!

[Maya] Hi hi hi

19 Septembre 2008

Zeidaran, 9ème chapitre, des galeries, des lézards géants, de la baston.

[Mel] Ah, on passe carrément au style télégraphique ! Ha ha ha !

[Maya] … des galeries, des lézards géants, de la baston et… ma culotte…

img20180105_18230263

 

[Maya] Et on a pas fini de la voir dans cette rétrospective j’imagine…

Hum…

[Mel] Ça m’étonne tellement pas…

Bref !

27 Septembre 2008

Dixième chapitre de Zeidaran, où apparait pour la première fois…

[Voix venant de l’ombre] …le meilleur personnage que tu ait écrit de toute ta vie !

[Mel] Oh putain ! Elle m’a fait peur !

[Dante (sortant de l’ombre)] Bonsoir…

[Maya] Salut Dante !

img20180105_18270502

Dante Evangeline Nekima, le démon, épouse de Lloyd l’Invincible depuis 1000 ans mais qui a récemment retrouvé son corps d’enfant.

[Mel] « Nekima » ?

[Dante] C’est une longue histoire.

[Maya] Vous êtes parents ?

[Dante] Plus exactement, il se trouve que…

Que c’est du spoil !!

[Dante] Hein ? Tu as encore l’intention de raconter ça un jour ?

On ne sait jamais !

[Dante] Ce type ne changera jamais…

[Maya] Tu reste un peu avec nous Dante ? On viens de finir 2008, on va passer à 2009.

[Dante (buvant une gorgé de la tasse qu’elle avait à la main)] Il est chiant ?

[Mel] As always…

[Dante] Bon, ça me rappeler le bon vieux temps.

[Mel] Hey ! 2009, c’est l’année où j’entre en scène ! Let’s Rock Baby !

A suivre…

 

5ème Anniversaire de la publication de Zeidaran!

CaptureZ5

Zeidaran 5 ansV2005

Bonjour à toutes et à tous !

Cela fait seulement 5 ans que la publication de Zeidaran a commencée, c’était en 2008…

Pour moi c’est un peu comme si 5 ans en avaient duré le triple

En effet, je me suis tellement investit dans cette histoire, j’y pense chaque jours, chaque jour je l’étoffe dans mon esprit, j’y ajoute des choses, en modifie d’autre, c’est un travail intellectuel incessant et passionnant.

Bien sûr l’écriture en elle-même est beaucoup moins régulière et c’est de manière de plus en plus espacées que je vous propose de nouveaux chapitres.

Il faut dire qu’énormément de choses se sont passée dans ma vie depuis 2008! Absolument tout a changé.

Pourtant, mes productions écrites retrouve à chaque fois leur publique, certes très réduit mais néanmoins passionné.

Je vous remercie beaucoup de me suivre.

Vous qui suivez les aventures de Maya depuis le début, c’est vous qui apprécierez le mieux la publication d’aujourd’hui.

Les nouveaux quant à eux pourront découvrir ce récit sous un jour bien plus agréable que les premières moutures particulièrement catastrophiques des premiers chapitres

Zeidaran réécrit, j’en avais déjà parlé, je l’avais déjà commencé, rappelez-vous de Zeidaran DX.

Il s’agissait d’une nouvelle version du prologue de l’histoire et du premier chapitre. Non seulement j’y détaillais beaucoup plus les évènements, mais c’est avec Zeidaran DX que nous avons, Archanos Valendra et moi, instauré une phase de relecture/correction afin que mes récit profitent de ses compétences en langue française. Une aide providentielle !

Pour les 5 ans je vous propose de continuer l’expérience, mieux, de la transcender !

En effet, si le prologue et le chapitre 1 de ce que vous allez lire sont très similaires aux versions DX sortit précédemment, à partir du chapitre 2 vous verrez que j’ai opéré des changements colossaux au déroulement de l’histoire.

Vous qui avez lu Zeidaran il y a cinq ans vous sentirez la différence mais vous vous rendrez également compte que tout conserve une cohérence par rapports aux grandes idées de déroulement de l’ancienne version.

Vous qui ne connaissiez pas cette antiquité, vous apprécierez je l’espère une histoire palpitante, originale et dépaysante dans un monde à la fois moderne et magique où Maya, notre héroïne, se verra confronter à un destin la plaçant au centre de ce qui pourrait bien bouleverser des millénaires d’Histoire…

Bienvenu en Zeidaran

Et bonne lecture !

 

Manael Nekima

 

>>TELECHARGER<<

Zeidaran Ultima Chapitre XIX

 

img024

Salut à toutes et à tous! Le voici, le voilà enfin, après 1 an et 6 mois, le chapitre XIX de Zeidaran est enfin terminé! C’est la fête! Rendez-vous compte, la première partie avait été publiée le 28 Janvier 2011!

Entre temps, les parties 2 et 3 sont sont sorties de façon un peu chaotiques mais voilà enfin une version intégrale en bonne et dû forme. Car c’est bien de cela que l’on parle aujourd’hui. Il s’agit de l’intégral des 3 premières parties en version remasterisées (si je puis dire) et de la quatrième et inédite partie qui vient clôturer le tout.

Oui, je vous demande de bien vouloir relire les trois première parties je m’en excuse une nouvelle fois mais cela me semble important. De plus j’ai ajouté un petit quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant : Un résumé de l’histoire. Pas un résumé des dernier chapitres, mais un résumé de l’intégralité des 18 premiers chapitres de façon a ce que vous ayez bien en tête les points clés qui seront développés dans ce chapitre 19. J’espères que vous le trouverez utile.

Sur ce, je vous laisse, je me rend compte qu’il est 18h 59 et que je ne serai pas à l’heure! 

Allez, bonne lecture! Et surtout n’oubliez pas de commenter!

 

>>  XIX  <<

PS: Ne lisez pas sur MediaFire, cliquez sur “Download” en haut à droite

Merci à Archanos Valendra pour la correction!

Une couverture pour Ultima!

Salut tous le monde!

Tut petit post pour vous montrer un dessin, il s’agit, comme l’indique très justement le titre dudit post (^_^), d’une couverture pour le premier livre des aventures de Maya.

J’attend vos réactions!

Ultima Couverture (v2)

 

Et sinon à part ça, à propos de la quatrième partie du chapitre XIX, elle avance très bien depuis quelques jours, comme vous pouvez le voir sur le bandeau des avancements sur la droite de la page du blog. J’ai écrit toutes les scènes clés que j’avais prévues pour cette partie, il ne reste plus qu’à poursuivre jusqu’à la transition avec les cinquième partie.

Je ne peut pas dire pour le moment quand elle sortira car mine de rien il reste pas mal de trucs à écrire, mais ça ne devrais pas prendre quatre mois ^_^ Le truc intéressant c’est que je sais enfin à peu près ce qu’il se passera entre la fin des éliminatoires et le vrai tournoi (le chapitre XX et plus si affinité) donc je vais pouvoir sereinement finir ce chapitre XIX interminable qui dure depuis plus d’un an maintenant…

 

Sur ce, à la prochaine!

Zeidaran Chapitre XIX Partie III

Salut à tous!

Et bien, il y avait longtemps n’est-ce pas ?

En début de semaine j’avais déclaré que la troisième partie du chapitre XIX de Zeidaran serait publié le Dimanche 2 Octobre!

C’était une belle connerie de dire cela, je ne vous le cache pas… Enfin bref je l’ai quand même fait ! (Au prix d’une destruction neuronale certaine et de crampes horrible à la main en écrivant ses lignes…) En effet, pour ce qui est de ma session d’écriture d’aujourd’hui cela ne fait pas moins de six heures que j’y suis et ce sans pause!

Je n’en puis plus… C’est pourquoi nous allons vite passer au chapitre ^^

 

Mais avant faisons un bref résumé des évènements:

 

Maya est parvenu à défaire Dante lors de l’ascension de la Tour Ark. Et maintenant, elle est prête à participer aux éliminatoires du DarCloud dans le but d’être l’un des trois champions qui représenteront l’organisation au nouveau Tournoi Magister. Cela se passe dans l’arène Garbalion, celle-la même que Lloyd avait architecturé 1000 ans auparavant.

Après tirage au sort, elle fait partie de la deuxième des trois poules. Saura-t-elle parvenir au sommet de ce tournoi ? Pour l’heure, Kojiro Tsukikage, le samouraï et Magahara, l’épéiste à la flamberge blanche livrent le tout premier combat de la journée.

CaptureZXIX

Dans les coulisses de l’arène Garbalion, de grands espaces étaient dédiés à la préparation des concurrents, zones de repos, d’échauffement, d’entrainement etc… Mais actuellement la grande majorité des combattants étaient rassemblés dans une très grande salle de projection circulaire où le match en cours était retransmis sur un managramme identique à celui visible par les spectateurs. Une version miniature de l’intérieur de l’arène en somme. C’est dans cette salle tout confort et insonorisée que Maya, Makkura et Shu s’étaient installés. Après les évènements de l’Arx et l’obtention de son premier Arcane et de ses dix-huit ans, Maya avait suivit un entrainement poussé ayant pour but d’améliorer son utilisation de sa manalith. Durant un mois, elle s’affaira à rattraper son niveau « magique » en utilisant uniquement la mana fournie par Zeinos. Encore une fois, la capacité incroyable de Maya à s’améliorer à une vitesse ahurissante étonna Lloyd et Dante. Maya qui, elle, n’avait pas vraiment la possibilité de se comparer à d’autres, trouvait cela tout à fait normal. Après tout, peut-être était-elle tout simplement naturellement douée pour ce genre de choses. Cependant elle restait très modeste et avait soif de s’améliorer encore et encore.

-Regarde-moi cette esquive ! S’exclama l’un des autres concurrent qui se trouvait là.

-D’où as-tu dit qu’il venait déjà ? Lui demanda son voisin elfique.

-L’archipel de Noblesse, c’est à l’est, dans le Golfe d’Askalon.

-Oh ! Je vois. Je n’ai jamais rencontré personne qui venait de là-bas.

-Ils ne communiquent pas beaucoup avec le continent. Commenta un troisième. ‘parait qu’ils sont un peut… Spéciaux.

-Comme les Haut-Elfes quoi… Reprit le premier.

-Permets-moi d’en douter. Fit l’elfe. Je te rappelle que les Haut-Elfes n’acceptent même pas que le DarCloud s’installe chez eux.

-Ouais, ce n’est pas faux. Admit son ami.

-D’ailleurs, on n’entend tellement pas parler d’eux que si ça se trouve ils sont tous morts depuis des siècles haha ! Rétorqua le troisième pour plaisanter.

-Ne rigole pas, c’est possible ! Fit l’elfe.

-Sérieux ? Firent les deux autres, étonnés, en tournant la tête vers lui, tout comme une bonne partie des concurrents qui étaient suffisamment proche d’eux pour les entendre, dont Maya.

-Bah oui… Ils vivent en autarcie depuis toujours. Ma famille fait partit des « bannis » depuis douze générations. Autant vous dire que je n’en ai jamais vu de ma vie. Pour eux nous sommes l’équivalent des humains, ils n’on donc pas plus de contact avec nous qu’avec vous.

-Eh bien, une belle bande d’illuminés ceux-là !

-Et je suis sûr que les elfes de fer ne les ont jamais vus non plus.

-Ceux de la Forêt de Fer ? Ca me ferait mal ! Ils ne sont pas sensés protéger la Forêt des Hauts ?

-Pas exactement, ils doivent punir par la mort toute intrusion sur leur territoire. Comme on ne peut accéder aux Terres Fécondes qu’en passant par la Forêt de Fer, ça fait office de protection. Mais ce sont des immortels qui ont reçu leurs ordres à la création du monde à ce que l’on dit. Depuis ils ne vivent que pour tuer les intrus, ils n’ont jamais rien fait d’autre que ça. Donc même si les Hauts disparaissaient, cela ne changerait rien à leur mission.

-Ils sont pas net ces elfes sérieux…

-Tu l’as dis !

-Hey ! Fit l’être aux oreilles pointues.

-Par la barbe d’Or-Kai ! S’exclama bruyamment un nain, à l’autre bout de la salle.

Captivée par la conversation des trois personnes devant elle, Maya avait détourné son regard du managramme. Elle se rendit vite compte que plus personne ne parlait, à présent tous le monde était scotché à l’image.

Au même moment dans l’arène.

-C’est IN-CRO-YABLE ! Cria le commentateur, et arbitre, qui avait pris la place de Nova au plus près de la platilith. Kojiro a réussi, contre toute attente, à faire disparaitre en un clin d’œil le brasier qui allait l’achever !

-Impressionnant. Lâcha Magahara en ayant un peu de mal à cacher sa déception. Il venait d’exécuter à merveille son enchainement favori mais alors que le samouraï aurait dût retomber droit dans les flammes, il parvînt à exécuter un mouvement de sabre pendant sa chute qui fit claquer le vent et étouffa les flammes juste avant qu’il ne les touche. Ainsi Kojiro put atterrir sur ses pieds, prêt à continuer le combat.

Cependant, s’il avait échappé à la défaite cette fois-ci, cela ne signifiait pas qu’il était tiré d’affaire pour autant et il le savait. L’enchainement de coup qu’il venait d’essuyer sans pouvoir se défendre avait grandement affaibli sa manalith de protection. Il n’avait aucun moyen de voir où en était celle de son adversaire mais il ne se faisait pas d’illusion, le nombre de coups qu’il avait porté était trop faible.

Ne voulant pas laisser à son adversaire le temps de se reprendre, Magahara fondit sur lui, sa flamberge immaculée bien en avant. C’était le même coup que celui par lequel il avait commencé. Kojiro le reconnut instantanément et il savait qu’il ne devait en aucun cas se faire toucher par cette attaque. Mais son corps était encore engourdi, il ne pouvait pas effectuer une esquive suffisante pour échapper au cône enflammé qui lui fonçait dessus.

Toute l’assistance retenait son souffle, tout le monde pensait assister à la fin du Samouraï. Alors que Magahara allait le transpercer, on entendit un hurlement et quelque chose d’improbable se produisit ! L’attaque enflammée s’arrêta net ! Magahara sentit des vibrations lui parcourir le corps. C’était comme s’il venait de frapper un mur indestructible.

-Impensable ! Fit le commentateur avant de se reprendre. Mes amis, c’est complètement fou ce qu’il se passe ! Kojiro vient ni plus ni moins de stopper la flamberge avec le plat de son katana !

Le corps meurtri et brûlé, Kojiro puisa dans ses dernières forces, hurla de nouveau et dévia d’un coup sec la lame de son adversaire qui n’avait pas encore eu le temps de bien comprendre ce qu’il venait de se passer. Le coup fut si violent que Magahara perdit son arme (et donc ses manaliths de combat). Puis le samouraï plaça la pointe de sa lame contre la gorge de l’Aldrin. Ce dernier ne pouvait plus rien faire…

L’arbitre commença alors son compte à rebours. (Nota : Dans ce cas-là, Magahara a virtuellement perdu, cependant il lui reste de l’énergie d’armure. Dans le cas où le vaincu ait encore un tour dans son sac pour se sortir de sa situation, il a dix secondes pour le faire. Sinon il est déclaré perdant.)

-Dix, neuf, huit, sept, Dans les yeux de Magahara, Kojiro lisait qu’il se savait vaincu. Le samouraï était en piteux état, il ne pensait pas avoir autant de mal dès le premier match. trois, deux, un… FIN DU MATCH ! Hurla l’arbitre avant de monter sur la platilith pour déclarer le vainqueur. Kojiro relâcha sa position et rengaina son sabre. Magahara esquissa un petit sourire, il avait perdu de peu il aurait dû jouer un peu plus la sécurité, il avait sous-estimé son adversaire. Il attrapa sa flamberge et la rengaina.

-Vainqueur de ce premier match : KOJIRO TSUKIKAGE !!

Un tonnerre d’applaudissements accompagna cette annonce. Magahara quitta en premier la platilith suivi quelques secondes plus tard par Kojiro. Le groupe de musiciens qui se chargeait de l’ambiance se remit à jouer tandis que le commentateur-arbitre commença à faire la transition avec le prochain match.

Pendant ce temps, dans la salle de projection des participants au tournoi, nombreux étaient ceux qui parlaient de ce qu’il venait d’arriver. Kojiro avait sans aucun doute fait grande impression. Cela venait notamment du fait que Magahara était un des favoris de la poule. Les prochains adversaires potentiels de Kojiro étaient à la fois désappointés et anxieux. Dans tous les cas, tout le monde s’accordait pour dire que cette entrée en matière était de très bon augure pour la suite !

Les deux prochains combattants étaient toutes deux dans la salle. Elles se levèrent pour se rendre dans l’arène. La première était une humaine que Maya connaissait de réputation. C’était Asoka l’Argentée et elle bénéficiait d’une certaine renommée à Nallana. C’était une grande femme d’une trentaine d’années aux cheveux blonds, lisses et longs. Elle portait son armure d’apparat tout en argent poli si brillante que l’on pourrait s’y voir. Sur sa tête était un casque laissant apparaitre son visage et glisser ses cheveux le long de son dos. Son plastron était gravé des armoiries de la ville de Nallana. Elle était le commandant de la Garde de la capitale. Elle avait la réputation d’être une femme dure mais juste et s’était forgé une forte image dans le cœur des gens qu’elle protégeait, au point d’être devenue une véritable icône pour certains.

L’autre en revanche, Maya ne l’avais jamais vue. Et elle ne l’avait d’ailleurs pas non plus vue avant qu’elle ne se déplace dans l’allée… Tina-Tina était à peu près de la taille de Dante sous la forme enfantine de « Makkura », mais ce n’était pas une humaine. C’était une Mekasyth, le peuple-enfant qui vivait dans le Désert de Métal, à l’autre bout du monde. Maya avait appris l’existence de ce peuple à l’école mais n’avais jamais eu l’occasion de voir un Mekasyth en vrai. Ce qui devait être le cas de beaucoup d’autres puisqu’elle n’était pas la seule à l’observer d’un air curieux.

C’était un petit être humanoïde d’à peu près un mètre de haut. Elle était imbriquée dans une petite armure de métal très futuriste aux allures robotiques qui ne laissait pas beaucoup apparaitre son corps et lui couvrait tout le haut de visage. De l’équipement typiquement Mekasyth, très loin de ce que les autres peuples utilisent. En réalité, Maya savait que le peuple du métal était incapable d’utiliser la magie, même celle des manaliths. Cependant, ils ont un don pour agencer et donner « vie » artificiellement à des mécanismes métalliques complexes. Enfin, c’est un peuple qui reste dans l’ombre des autres pour plusieurs raisons, notamment parce qu’ils vivent cachés dans un pays où seul eux peuvent survivre mais aussi parce qu’ils sont très, très peu nombreux. Ils n’ont jamais pris part aux grands bouleversements du monde et même, la découverte de leur existence n’est pas si ancienne.

Un membre du staff d’organisation entra alors dans la pièce pour venir les chercher et les emmener vers la platilith. Il était suivi par Kojiro et Magahara qui entrèrent dans la salle sous les applaudissements de l’assemblée. Une fois que Tina-Tina et Asoka eurent passé la grande porte qui donnait sur le couloir périphérique de l’arène, accompagnées par le préposé, une autre personne entra avant que la porte ne se referme. C’était une des hôtesses, elle s’adressa à l’assemblée, qui était un peu dissipée puisqu’un petit attroupement s’était crée autour du samouraï et du maître d’arme. Pour attirer l’attention, elle frappa trois fois dans ses mains.

-Votre attention s’il-vous-plait ! Fit-elle avec un grand sourire. Tout le monde se tourna vers elle. Merci. Reprit-elle. Je vous interromps une petite minute pour vous dire que de nombreux journalistes, plus que nous le pensions, couvrent l’évènement. Nous avons donc réquisitionné une plus grande pièce pour les conférences. Cela se déroulera en salle G-5, nous avons mis à jour notre affichage vous pourrez donc vous y rendre très simplement en suivant les flèches. Je vous rappelle que vous êtes tous conviés, à la suite de vos combats respectifs, à vous présenter devant les journalistes pour répondre à leurs questions. Cependant, cela n’a toujours rien d’obligatoire, chacun étant libre de faire ce qu’il veut. Voila, je vous souhaite à tous une excellente journée. Ah ! Et est-ce que Mizuiro Maya est ici ?

Maya ne s’attendait pas à être interpelée alors elle ne répondit pas tout de suite.

-Euh… Oui je suis là ! Fit-elle en se levant de sa chaise.

-Pourriez-vous me suivre s’il-vous-plait ? Maitre Nova voudrait vous voir.

-Oui pas de problème.

Maya se fraya un chemin au travers des rangées de sièges, suivi par Shu et Makkura, en direction de l’hôtesse qui les invita d’un geste à sortir. Elle les suivit et referma la porte. Elle prit ensuite la tête du petit groupe pour les guider au travers de l’immense bâtiment.

Au bout d’à peine quelques pas Maya ne put s’empêcher de l’interroger.

-Excusez-moi ?

-Oui ? Répondit-elle en tournant la tête vers Maya qui s’était mise à son niveau pour pouvoir parler tout en continuant à marcher.

-Savez-vous pourquoi Nov… Maitre Nova me convoque-t-elle ?

-Oh… Et bien oui, mais je pense qu’elle ne veut pas que je vous gâche la surprise. Répondit-elle avec un sourire.

-Ah… D’accord… Lâcha Maya perplexe. Elle posa les yeux sur Shu et remarqua qu’il souriait mais il reprit une expression neutre quand il vit qu’elle le regardait. Elle comprit alors que l’on avait encore manigancé quelque chose dans son dos…

Après être passée devant un certain nombre de portes et d’escaliers, l’hôtesse s’arrêta devant l’entrée de la salle dénommée « G-17 ». Puis, elle frappa à la porte. On entendit un peu de mouvement dans la salle qui témoignait qu’il devait se trouver un certain nombre de personnes à l’intérieur. Enfin, la porte s’entrouvrit et Nova se faufila dans l’entrebâillement en prenant soin que Maya ne puisse rien voir de l’intérieur de la pièce. Elle referma rapidement la porte derrière elle.

-Ah Maya te voila ! Parfait.

L’hôtesse prit congé en s’inclinant brièvement devant Nova. Quand elle fut suffisamment éloignée, Shu s’adressa à son ex-apprentie.

-Est-ce ce dont nous avions parlé ?

-Oui ! Ils viennent d’arriver ! Ils ont eu un petit peu de retard à cause d’un petit problème technique pendant le voyage mais ils sont finalement là. Expliqua-t-elle.

-Je m’attends au pire… Fit Maya en croisant les bras. Elle était une nouvelle fois mise à l’écart d’une conversation qui pourtant la concernait de façon évidente. Cela l’agaçait de plus en plus chaque fois. La dernière fois que l’on a préparé quelque chose dans mon dos j’ai du me battre pendant des heures… Qu’est-ce que ça va être cette fois ? Ajouta-t-elle.

-Oh mais ne t’inquiète pas… Ce n’est pas du tous le même genre de « surprise »… Fit le garçonnet millénaire un peu gêné. Bref, Dante et moi allons vous laisser. On se retrouve dans la salle de projection tout à l’heure. N’allez pas manger sans nous ! Ajouta Lloyd avant de repartir en compagnie de sa « petite sœur ».

-Aller manger ? S’interrogea Maya.

-Il a dit ça au cas où ça durerait longtemps. Indiqua Nova. Bon alors tu es prête ?

-Je suppose…

Nova ouvrit tourna les deux poignées de la double porte et l’ouvrit en grand. Maya resta en état de choc une seconde en voyant enfin de quoi il s’agissait…

-SURPRISE !!! Firent en chœur une partie de la quinzaine de personnes qui étaient là. Tandis que les autres affichaient un sourire de soulagement.

Alors que Maya n’arrivait même plus à bouger, les deux personnes au centre de la pièce vinrent à sa rencontre pour l’enlacer.

-P…Papa, Maman… Tout le monde… Je… je… Oh ça me fait tellement plaisir de vous revoir !! Et Maya se mit à enlacer toutes les personnes une par une. Il y avait ses parents : Mina et Duncan Scio, ses grands-parents maternels : Illis et Aldebar Kin mais aussi deux de ses oncles, leurs femmes et leurs enfants. Enfin était aussi présents les deux amis d’enfance de Maya : Tekun et Elesa, qui étaient d’ailleurs en couple depuis quelques mois.

Maya ne s’attendait pas à enfin revoir sa famille. Cela faisait un an depuis cette fameuse nuit. Le Dragon, la rencontre avec Lloyd… Elle a quitté très brusquement sa vie ordinaire et cela semble déjà être il y a une éternité. Elle avait beaucoup changé en peu de temps. La magie… le DarCloud… Elle était tellement imprégnée de tout cela depuis un an que son ancienne vie lui sembla profondément lointaine. En revanche sa famille, elle, n’avait pas énormément changé. Son père portait toujours sa barbe taillée qui n’était guère plus grisonnante que l’an passé. Sa mère portait toujours la même paire de lunette et la même coiffure. Le changement le plus notable dans la petite famille était à n’en point douter le petit garçon qui suçait son pouce dans les bras de l’une des tantes de Maya. Le petit dernier de la famille Kin était donc né il y a presque cinq mois.

Mais tout cela, Maya le savait. En effet, malgré le fait qu’elle ait quitté Zeidaran pour une dimension parallèle pendant de nombreux mois, jamais elle n’avait rompu la conversation postale et managraphique qu’elle entretenait régulièrement avec sa famille depuis qu’elle avait quitté son village pour étudier à Nallana. Bien sûr, au vu du caractère très « top-secret » de sa situation actuelle elle ne devait pas trop en raconter. C’est pourquoi elle est, dans le domaine public, devenue l’apprentie de Nova et non de Lloyd. Cette version ne diffère pas tellement de la réalité mais éclipse toute mention de l’Invincible, de sa femme, d’ancienne magie ou encore d’un quelconque « monde parallèle ». Maya s’est engagée et a suivi un entrainement intensif d’un an pour devenir un membre à part entière de l’organisation DarCloud. C’est pourquoi elle n’a pu revenir dans son village depuis longtemps. D’ailleurs cette version est réservée à ceux qui posent la question car même au sein du DarCloud personne ne sait que Nova a ou a eu une apprentie.

-Tu es vraiment sûre de vouloir te battre ? Ce n’est pas un peu trop dangereux ? Demanda d’un air inquiet la mère de Maya.

-Ne t’inquiète pas maman, je suis entrainée ! Et puis de toute façon on ne risque pas grand chose. Les Grands n’auraient pas donné leur accord s’il y avait de gros risques. Fit Maya avec un large sourire pour la rassurer. Comme presque tout le monde en Zeidaran, la famille de Maya voyait les Sept comme les Sages qu’ils sont sensé être. Mettre l’accent sur la décision des Grands est donc un argument de poids, presque d’autorité. C’est pourquoi Maya sait qu’il a de quoi rassurer sa famille. Elle en revanche ne sait plus vraiment quoi penser à propos des Sept mais dans tous les cas elle savait qu’il n’y avait pas à discuter de ce genre de doutes avec ses parents.

-Rassurez-vous, la surface de combat et les M-Armors sont si sophistiquées que votre fille ne pourrait même pas attraper un rhume pendant le combat. C’est presque de la simple simulation tellement c’est sécurisé, elle ne risque absolument rien. Et dans le pire des cas, il y a une ribambelle de personnes uniquement là dans le but d’intervenir immédiatement si un imprévu survient. On n’a pas le droit de parler de risque zéro mais c’est tout comme. Intervint Nova.

-Alors comme ça tu es vraiment une magicienne maintenant… Fit son père.

-Tu en doutais encore ? Rétorqua Maya. Elle fit apparaitre sa manalith dans le creux de sa main et en extirpa un mince filet d’eau qu’elle contrôlait parfaitement tel un ruban. Elle lui commanda de s’approcher lentement du visage de son père qui n’avait jamais vu de magie de combat d’aussi près. Il fit un pas en arrière. Maya fit alors se concentrer le ruban en une balle qu’elle congela. Elle tendit le bras pour l’attraper puis la jeta au dessus de sa tête avant de la sublimer pour qu’elle se disperse dans l’air.

Ceux qui n’étaient pas bouche bée l’applaudirent.

-Cela me rappelle l’époque de la chasse ! S’exclama le grand-père qui avait fait partie de la guilde des chasseurs de Tohjo dans sa jeunesse, avant de fonder sa famille dans la Vallée de la Félicité. Cette dernière étant quasiment dépourvue de créatures dangereuses, la magie de combat n’y était pour ainsi dire jamais utilisée. Mais c’est impressionnant que tu maitrises aussi bien la magie, un ami utilisait l’eau également et il m’a dit que pour maitriser les trois états de la matière il fallait plusieurs années… Ajouta le vieil Aldebar dont la mémoire n’avait pas été altérée par sa quatre-vingtième année.

-Laisse-la donc avec tes questions tu n’y connais rien. Lui rétorqua sa femme.

-Roooh la la la mais tu me laisses tranquille oui ? Se défendit-il.

-Hahaha papy n’a pas tort en fait, Nova m’a dit que tout le monde n’y arrivait pas aussi rapidement. Fit Maya un peu gênée.

-En fait Maya est extrêmement douée. Intervint Nova. C’est pour cela que je me suis permis de lui proposer de participer à ces éliminatoires. Je pense qu’elle va vous en mettre plein la vue ! En fait, l’intérêt pour elle est de voir les résultats de son entrainement contre de vrais adversaires. Et la faire se battre contre d’autres membres du DarCloud venant de tous les horizons va lui permettre de mieux situer son niveau.

-Mais si elle gagne, participera-t-elle au tournoi ? Interrogea la tante qui tenait le bébé.

-En toute logique oui. Mais après la décision finale lui revient, elle n’a aucune obligation par rapport à ça. Elle fait ce qu’elle veut. Expliqua Nova.

-Je n’ai pas l’intention d’abandonner en plein milieu. Indiqua Maya. Mais il faut déjà que je passe les éliminatoires, c’est loin d’être gagné d’avance.

-C’est pour cela que l’on est venus t’encourager ! Intervint Tekun.

Le père de Maya acquiesça.

-Tu le sais, je n’ai pas vraiment aimé que tu disparaisses après l’évènement du Dragon. J’aurais préféré que tu reviennes au village sur le champ. Fit-il. Mais… je dois avouer que te voir comme ça élève de l’apprentie de l’Invincible ça me fait… Et bien…

-Ce que ton père essaye de te dire c’est que l’on a encore beaucoup de mal à se faire à l’idée que tu fasses partie du DarCloud maintenant. L’interrompit sa femme.

-C’est vrai après tout, ce n’est pas rien… Reprit-il. Bref, ce qui est important c’est que tu saches que nous sommes fiers de toi Maya.

Maya se mis à rougir. Elle était très gênée par cette déclaration venue de nulle part.

-Euh… Merci je… je ne sais pas quoi dire… balbutia-t-elle et ses parents se mirent à rire.

 

Pendant ce temps, les deux petits immortels se baladaient dans l’arène. Lloyd voulait absolument visiter de fond en comble cette nouvelle version de l’édifice. Il était très excité à l’idée de découvrir les modifications qui avaient été apportées aux plans qu’il avait lui-même dessiné mille années auparavant. Même Dante se surprenait à apprécier l’immense nostalgie qui s’emparait d’elle en retraversant ce fameux couloir qu’elle longea maintes et maintes fois il y a tant d’années. La construction avait pris trois ans à l’époque, et pendant toute cette période, Lloyd et elle avaient supervisé les travaux. Cela avait été loin d’être de tout repos, probablement l’un de leurs plus gros projets…

Mais si à l’époque, ils étaient les grands chefs, aujourd’hui ils ne sont qu’incognito. Un rôle difficile à jouer, surtout pour certains. Et quand Dante se retrouva seule à attendre que son compagnon ne sorte des toilettes…

-Hey gamine ! Fit l’un des membres du staff qui passait par là. Mais l’enfant ne réagit pas. Il se mit alors à marcher dans sa direction. Petite tu ne devrais pas être là. Mais toujours aucune réaction. Elle était face au mur extérieur, les yeux levés vers la fenêtre et les mains croisées dans le dos. Elle était immobile comme plongée dans ses pensées. Maintenant juste derrière elle, il l’interpella une dernière fois. Mais, comme elle ne bougeait toujours pas, il s’accroupit et lui attrapa l’épaule pour la forçer à se retourner vers lui tout en prenant soin de ne pas lui faire mal. Le corps faible et jeune de Makkura ne put résister et elle daigna enfin lui adresser un regard. L’homme décela tout d’abord une brève réaction de surprise comme si elle n’avait même pas fait attention à ses appels répétés.

-Tu es sourde ou quoi ? Tu ne devrais pas être ici, il y a une garderie pour les jeunes enfants, viens!

Dante n’en laissa rien paraitre sur son visage stoïque de fillette mais elle était scandalisée. Elle eut envie de lui dévorer cette main qu’il lui tendait. Au lieu de ça elle resta immobile et lui pourfendit le regard avec le sien.

-N’aie pas peur allons, ce n’est pas très loin.

Au lieu de lui répondre elle lui lança un regard méprisant et se retourna à nouveau vers la fenêtre. Le pauvre homme était décontenancé par cette enfant au comportement si étrange. Que faisait-elle là ? Manque de chance il avait justement regardé un film d’horreur mettant en scène une fillette la veille. Il commença sans le vouloir à faire une association d’idées. D’autant qu’il n’y avait personne d’autre en vue, cette partie de l’arène était déserte. Se traitant intérieurement d’idiot il s’accroupit à nouveau et retenta sa chance d’une autre manière.

-Qui sont tes parents ? Tu veux que nous allions chercher ta maman ? Essaya-t-il en espérant que l’évocation du mot « maman » la fasse réagir.

Dante comprit alors qu’elle ne parviendrait pas à se débarrasser aussi facilement de ce gêneur. Elle fit une rapide intrusion dans les pensées de l’homme et identifia rapidement les craintes qu’il réprimait. Et quand l’homme la força à nouveau à se retourner elle avait le visage déformé, comme si sa bouche était étirée en un sourire exagéré et malsain. L’homme reconnut immédiatement le visage de la fillette du film de la veille. Il vacilla et tomba sur les fesses en poussant un cri d’épouvante. Et après une brève tétanie il s’échappa, d’abord à quatre pattes puis en se relevant et en courant pour sauver sa vie. Dante reprit alors son visage de Makkura et c’est à ce moment que Shu sortit enfin des toilettes.

-Hé ! Du savon à l’astride elfique tu le crois ça ?! Fit le garçon en humant l’arôme de ses mains proprettes. Il ne remarqua même pas l’homme en train de courir comme un dératé en hurlant un peu plus loin.

-Quitte à choisir une odeur… D’un point de vue général je trouve que la personne qui a dirigé les rénovations a été assez fidèle à ta façon de voir les choses.

-Toujours le meilleur ! Tu as bien raison. Ca me plait haha !

Les deux s’échangèrent un sourire sincère et reprirent tranquillement leur visite côte à côte.

 

Au centre de l’arène les combats se succédèrent. Asoka défit non sans mal Tina-Tina. Puis Gurhilia la naine se fit battre par Metal, le deuxième des trois mekasyths participant aux éliminatoires. Enfin l’humain Xyloblast vint à bout de l’elfe Liina. L’enthousiasme du public ne faiblit pas durant cette première matinée, c’était même plutôt l’inverse tellement le spectacle offert était de qualité. Une fois que tous les matchs de la première poule furent arrivés à leur terme, Nova reparut sur scène dans sa tenue de maitresse de cérémonie. Elle était accompagnée par de la musique jouée par le groupe qui s’occupait de l’ambiance musicale entre les combats.

-Et voila qui conclut cette première série de matchs ! Ca vous a plut ?

Le public lui répondit par l’affirmative de façon vigoureuse, mais pas suffisamment à son goût.

-Quoi ? Excusez mais je n’ai rien entendu.

La foule, y compris tous ceux qui n’avaient pas réagi au premier appel hurlèrent le plus fortement qu’ils le purent afin de faire le plus de bruit possible.

-Mouais c’est mieux mais je vous sens fatigués, il est temps de faire une pause déjeuner je pense ! Bon alors… Ca va euh… Etre compliqué ! Hahaha fit-elle. Les plus perspicaces auront compris que si une foule aussi importante se précipite tout en même temps dans les escaliers cela prendra des heures et il y aurait probablement des morts… Elle décrivit donc la procédure qu’ils avaient mis en place pour l’évacuation sécurisée les gradins tout en précisant que des hôtesses allaient passer dans les rangs pour vendre des casse-croûte à ceux qui ne souhaitent pas sortir de l’arène durant cette pause de deux heures.

Maya, sa famille, Dante et Lloyd étaient réunis depuis la fin de l’avant-dernier combat de la matinée dans les gradins, sur la rangée la plus proche de la platilith. Celle-ci était séparée des autres et réservée aux combattants et à leurs proches. Maya faisaient croire à sa famille que les deux enfants qui se faisaient passé pour ses frère et sœurs faisaient parti de sa « mission » actuelle dans le DarCloud. De là venait son faux nom qu’elle arborait pour le tournoi. Ce n’était pas vraiment un mensonge d’un certain point de vu mais cela ne plaisait pas à Maya de devoir leur raconter cela.

Les participants du tournoi ainsi que le staff d’organisation avaient accès à une cafétéria réservée à l’intérieur de l’arène. C’était des cuisines de celle-ci que sortaient les milliers de sandwichs qui allaient être vendus aux spectateurs durant la pause.

 

Et à 14h pile, Nova revînt au centre de la platilith pour annoncer le début des combats de la deuxième poule.

Maya participait au deuxième match, elle s’isola donc pour se préparer pendant le combat opposant Akkan le Lumineux à Goster. Elle alla dans la zone d’où les combattants sortaient pour se rendre sur la platilith. Il y avait quelques membres de staff qui l’accueillirent, ainsi que d’autres participants qui, comme elle, préféraient attendre ici plutôt que dans la grande salle de projection. Certain la saluèrent, les autres avaient les yeux rivés sur la platilith qui se trouvait un peu plus loin.

-Et c’est partit ! Fit le commentateur-arbitre pour signifier aux deux adversaires que le combat avait commencé. Akkan le Lumineux était un razorien, en témoigne sa carrure impressionnante et ses cheveux blanc. Il portait une armure légère d’un blanc immaculé et avait l’air extrêmement serein. Il était armé d’une impressionnante épée-masse mais il avait également un arc accroché dans le dos, cependant aucun carquois n’était visible. Goster, lui, était un nain. Il portait une grande cape rouge, couverte de symboles loin des armures que Maya avait put voir lors de son escapade aux Terres Rougeoyantes. De plus il ne semblait pas être équipé d’une quelconque arme.

Akkan entama les hostilités, il fonça vers son adversaire en brandissant son épée-masse mais Goster ne bougea pas. Et alors qu’il allait être percuté il disparut. L’attaquant freina tant bien que mal pour essayer de ne pas sortir du ring tout en essayant de comprendre ce qu’il venait de ce passer. Mais avant qu’il ne puisse réagir Goster était reparut, flottant dans les airs, il fit apparaitre dans sa main une immense hache immatériel rougeoyante qu’il envoya vers le razorien. Celui-ci eut juste le temps de se protéger avec sa très large lame. Bien qu’immatériel la hache de feu ne fut pas arrêté si facilement et Akkan eut du mal à encaisser le choc.

Goster ne relâcha pas la pression, une fois que ses pieds étaient de nouveau au sol il fit s’abattre une pluie de boules de feu sur son adversaire. Mais le razorien n’avait pas pour intention de se laisser faire, il activa l’une des manaliths incrustées dans son épée-masse et créa ainsi un bouclier éphémère pour le protéger, pendant un temps, de l’attaque du nain. Il profita de ce répit pour bander son arc. Une flèche éthérée apparut et il tira, à une vitesse vertigineuse, en direction du nain qui fut forcé de stopper ses boules enflammé pour créer un écran de protection. Mais il ne fut pas assez rapide et fut transpercé par la flèche qui alla se vaporiser sur le bouclier des gradins.

La foule retînt son souffle, Goster s’immobilisa une seconde et s’effondra en arrière. Akkan échangea à nouveau son arc contre son épée-masse et se rapprocha prudemment du centre de la platilith. L’arbitre voulu commencer le compte à rebours mais le nain disparut à nouveau. Le razorien se mit automatiquement en garde et un golem enflammé, qui n’était pas sans rappeler quelques souvenirs à Maya, apparut à la place du nain. Il était au moins deux fois plus grand que l’homme a la tignasse blanche et était armé d’une hache de feu similaire à celle de l’attaque précédente. Enfin il avait l’apparence physique du nain, barbe de feu incluse.

Ceux qui connaissaient Goster savaient que l’Avatar de Feu était sa technique fétiche. Akkan fut visiblement surpris et n’estima pas assez bien les mouvements de son nouvel adversaire. Il fut projeté en l’air par un coup de pied enflammé dévastateur du nain géant qui poursuivit avec un coup de hache qui trancha le razorien en l’air.

Maya n’avait pas les jauges de santé des M-Armor sous les yeux mais il était évident que celle du razorien devait en avoir prit un sacré coup. Pourtant le combat ne fut pas arrêté, signe qu’elle devait encore avoir un peu d’efficacité en réserve. Akkan s’écrasa violement sur la platilith. Pour l’achever en beauté, Goster fit encore grandir son corps pour le rendre gigantesque. Il leva la jambe et voulu écraser le razorien sous son pied enflammé. Mais Akkan eut le temps de reprendre ses esprits et il brandit son épée-masse de façon à ce qu’elle se plante dans la botte géante. Goster lâcha un hurlement de douleur et trébucha. Sans reprendre sa lame Akkan fit une roulade et se retrouva sur ses jambes. Il courut vers l’autre pied du nain en attrapant son arc. Il frappa l’une des manalith qui y été incrustée et un nouveau bouclier identique au précédent apparut. Il profita de cette immunité temporaire pour courir le long de la jambe du nain puis sauter de son genou vers son torse. Mais Goster retira la lame de son pied et se redressa sur ses jambes en faisant de grands gestes grossiers pour se débarrasser du razorien minuscule qui l’escaladait.

Akkan perdu l’équilibre et son bouclier allait se dissiper. Il tenta de s’accrocher à la barbe du nain mais ce dernier fit un violent mouvement de tête qui le fit lâché prise, il fut éjecté dans les airs. Cependant Goster ne le remarqua pas tout de suite. Akkan banda son arc durant sa chute et décocha une immense flèche de lumière bien plus impressionnante que la première. Celle-ci vînt se planter dans le cœur du géant. Goster s’immobilisa à nouveau et on entendit sa M-Armor se briser en mille morceaux. Les flammes disparurent et il retrouva sa taille normale. Il était vaincu.

L’arbitre monta sur la platilith pour l’annoncer officiellement sous un tonnerre d’applaudissement. Goster se releva difficilement et les deux adversaires se saluèrent puis ils quittèrent la platilith sur la musique jouée par le groupe de rock qui reprit pour accompagner la transition vers le prochain match.

Akkan et Goster passèrent par la salle où se trouvait Maya. Ils furent félicités pour leur performance. Maya regarda plus en détaille Akkan. Si elle gagnait le prochain match elle se retrouvera face à lui le lendemain. Il se dégageait une profonde paix du visage du Lumineux. Il ne parlait pas mais était souriant. Il donnait à Maya l’impression d’un homme indestructible, tant physiquement que mentalement.

-Mademoiselle Mizuiro ? L’interpella l’un des membres du staff.

Maya remis ses idées en place. C’était l’heure ! Elle allait enfin monté sur scène. Elle eut une affreuse montée de traque…

-Elle ne fait partit du DarCloud que depuis un an, on ne sait presque rien d’autre sur elle hormis qu’elle est originaire de la Vallée de la Félicité ! Des rumeurs prétendent que ce serait l’apprenti secret de Maitre Nimel-Nova mais rien n’est moins sûr. Applaudissez MAYA MIZUIRO !!

On fit signe à Maya d’avancer, elle le fit non sans mal. Les applaudissements vigoureux de la foule l’accueillirent mais elle baissait la tête, la pression était insoutenable. Elle avait l’estomac noué. Voyant cela l’arbitre lui demanda discrètement si elle allait bien. Elle acquiesça d’un air gênée et sans dire un mot.

Il reprit.

-Et son adversaire est un nain blanc venant tout droit de la Forge Enneigée, Nidvir capitale des Terres Blanches. Ses ancêtres on forgés la platilith et aujourd’hui il va la défendre. J’ai nommé… HORDRIN !!

Le nain fit alors son entrée. Maya ne fut pas surprise, il était arrivé un peu après elle dans la petite salle précédente. Elle s’était doutée qu’il s’agissait d’Hordrin. Il était équipé d’une armure en métal en partie couverte par une cape faite à partir de la fourrure d’un animal qu’il détacha avant de venir sur la platilith, afin d’être plus libre de ses mouvements.

Il se mit face à Maya. Cachée jusqu’à présent, son arme apparaissait maintenant à sa ceinture. C’était un marteau blanchâtre et parallélépipédique de taille moyenne planté sur un manche de bois, le tout richement décorée de multiples dorures.

-Vous êtes prêts ? C’EST PARTIT !! Asséna le commentateur-arbitre après avoir quitté la platilith.

A ces mots, Hordrin frappa le sol de son marteau avant même que Maya ne s’en rende compte. La platilith se congela rapidement sur une large surface autour de la jeune fille. Elle se rendit compte qu’elle ne pouvait plus bouger, ses jambes étaient prisent dans la glace. Le nain fonça sur elle et lui asséna un coup de marteau dans le ventre. Si puissant que la glace autour d’elle se brisa et elle fit un vol plané pour s’écraser un peu plus loin. Lloyd, Dante et la famille de Maya se levèrent tous d’un bond.

La jeune fille ne se relevait pas, elle avait extrêmement mal au ventre. Même si les dégâts étaient absorbés par la M-Armor, la douleur, elle, était bien réelle…

L’arbitre commença le compte à rebours.

Lloyd avait demandé à Zeinos de ne pas se matérialisé en public. Cependant il était là et tenta de remotiver Maya.

-Huit, Neuf, et… Attendez ! Maya se relève !

Hordrin fonça à nouveau vers elle pour l’attaquer mais, cette fois, Maya fit apparaitre son épée. Elle para l’attaque du nain et se remis sur ses jambes. Elle se mordit la lèvre pour se ressaisir. Elle ne pouvait pas se laisser faire comme ça !

« Peu importe ceux qui regardent il n’y a que lui et moi. » ce dit-elle en essayant de retrouver l’état d’esprit qu’elle a ordinairement lors des combats. Hordrin lança son marteau en l’air et une pluie de pics de glace commencèrent à s’en extirper pour venir droit dans la direction de Maya. Elle se concentra dessus pour les esquiver à mesure qu’ils arrivaient, ils n’étaient pas très rapides. Au bout d’un moment, le marteau retomba dans les mains de son maitres et ce avant que toute les hallebardes glacées ne se soit écrasées. Hordrin repassa à l’attaque en tentant de profiter de l’effet de surprise, il fonça vers elle. Mais elle le vit venir et l’esquiva lui aussi. C’était le moment pour attaquer. Maya emprisonna Hordrin dans une boule aqueuse et le fit s’envoler. Elle fit ensuite fondre toute la glace que le nain avait matérialisée et lui donna la forme d’un gigantesque serpent de mer qui vînt croquer la boule avant de se dématérialiser. Hordrin chuta et s’écrasa au sol. Maya avait visiblement convaincu le public qui l’applaudit.

Mais Hordrin était encore loin d’être vaincu. Il se remit rapidement sur ses jambes et fit apparaitre une batterie de petites lances de glace qui foncèrent droit sur Maya. Mais celle-ci déploya son bouclier tourbillonnant pour dévier les projectiles. Cela la protégeait mais la rendait presque aveugle. Elle stoppa le bouclier une fois toutes les lances déviées mais Hordrin était déjà en train d’asséner son attaque suivante. Un gigantesque marteau de glace était en train de se rabattre sur elle. Elle ne put esquiver alors elle fit disparaitre son épée et tendis les mains vers le ciel en hurlant comme pour arrêter la course implacable de la masse monstrueuse qui allait l’écraser. Mais elle ne put pas l’arrêter. Le marteau s’écrasa sur la platilith comme celui d’un juge qui rend son verdict. Les parents de Maya, qui se fichait de savoir si elle risquait ou non quelque chose, se mirent à hurler son nom. Ils étaient horrifiés !

Pourtant, la M-Armor de Maya n’avais pas du tout souffert de cette attaque impressionnante ! La jeune fille s’envola comme si elle venait de l’intérieur du marteau. Hordrin n’en croyais pas ses yeux. Elle avait fondu un tunnel au travers du marteau géant pour ne pas subir de dégâts. Il avait mis énormément de puissance dans ce coup, ses réserve de mana n’était plus très grande et il ne savait pas de quoi elle était encore capable. Il se méfiait, il sentait que le vent avait tourné en sa défaveur. Cette fille maitrisait parfaitement l’eau. Elle pouvait utiliser à son avantage toutes ses techniques. C’était mauvais pour lui.

Il puisa dans ses dernières ressources magiques pour dématérialiser toute la glace qu’il avait crée. Il ne voulait pas qu’elle s’en serve. Il décida alors de passer au combat corps-à-corps. Maya s’en rendit compte et fit apparaitre son épée. Physiquement il était bien plus fort qu’elle. Cependant elle savait comment utiliser la force de son adversaire à son avantage. Seulement, le fait que ce soit un nain compliquait la chose. Il parvînt à briser sa garde et l’envoya de nouveau valdinguer mais cette fois-ci elle parvînt à se relever immédiatement. Hordrin, infatigable, repartit à la charge mais Maya lui envoya un puissant jet d’eau qui l’envoya, à son tour, faire un vol plané.

Il se releva difficilement. Maya était elle aussi essoufflée. Hordrin ne repartit pas à la charge, il l’observait. Elle se doutait qu’il ne devait plus avoir d’idée pour l’attaquer. Elle décida alors d’en finir. Elle fit apparaitre un nouveau jet d’eau, le fit d’abord s’envoler vers le haut pour ensuite l’envoyer à toute vitesse vers Hordrin. Le jet se congela pour se transformer en un projectile destructeur. Mais avant d’être touché, Hordrin le frappa avec son marteau d’un coup précis qui eut pour effet de briser l’attaque de Maya en une pluie de grêlons que le nain encaissa non sans mal.

Le combat trainait en longueur, et il semblait être sans issues. Maya fonça alors sur Hordrin, épée à la main. Après quelques passes le nain parvînt une nouvelle fois à prendre l’avantage sur Maya mais cette dernière réussit à le surprendre en se baissant rapidement alors qu’il donnait un coup circulaire. Il fut alors déstabilisé une demi-seconde par la masse de son arme qu’il devait encaisser pour la stopper. Maya en profita pour lui faucher les jambes et le faire tomber.

Elle donna un coup de pied dans le marteau qui tomba en dehors de la platilith puis elle pointa sa lame au travers de la barbe du nain, sous sa gorge. L’arbitre entama le compte à rebours et Hordrin ferma les yeux l’air déprimé. Il avait perdu…

 

__________________________________________________________

Par Manael, partiellement corrigé par Arkanos Valendra

 

 

 

[Manael] Et voila, fin de la partie III ! Vivement la suite!

[Dante] Vivement la suite?

[Manael]  -__- Je sais pas pourquoi j’ai dis ça…

[Maya] Le pauvre il est tellement fatigué qu’il se met à dire n’importe quoi.

[Lloyd] En même temps quel idée de faire un Bonus après six heures d’écriture et une heure de post-prod aussi… Il est fou hahaha!

[Manael] Merci ça m’aide…

[Dante] Bon alors la partie IV est prévu pour dimanche prochain c’est ça?

[Manael] Capturelecri

[Lecteur désabusé] Tiens au faite, je voudrai pas dire mais il n’y a pas de dessin titre pour cette partie c’est normal ?

[Manael (enclenche le chien de son magnum)] …

[lecteur désabusé (l’air gênée)] Ha… Mais non en fait il ne manque rien haha… *gloups*

[Manael] Parfait alors nous allons sereinement pouvoir passé au bonus : La première version de la Fiche de personnage de Maya! J’aimerai beaucoup faire des fiches de tous les personnages de Zeidaran et M3. Pour le moment il n’y en a qu’une mais j’espère trouver le temps d’en faire plein d’autres!

N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé!

 

>>Fiche de Maya<<

 

Sur ce je vais vous laisser, mais avant un petit mot pour vous dire que je me suis mis sur Google+, c’est nouveau, c’est un Facebook à la sauce Google. Il y a quelques options sympa ^^ Je ne sais pas si je vais beaucoup m’en servir mais bon si vous voulez m’y retrouver j’y suis. (Si vous venez ça sera peut-être le remplacent de mon compte Twitter, en effet l’utilisation de Google+ est plus pratique et moins restrictive que les tweets.

Je vous invite donc à allez voir par vous même à quoi ça ressemble sur : https://plus.google.com/ 

Voili voilou! A la prochaine!

Zeidaran Chapitre XIX Partie II : Ouverture !

[Dante] J’étais sûr que tu ne garderais pas le nom d’origine ^^

[Manael] Tu me connais bien… Comme à mon habitude en arrivant au bout je l’ai changé…

[Dante] C’est dommage que personne ne sait que 80% de tes chapitres ont deux noms ! Le premier au début de leur écriture et le définitif quand tu l’as terminé, tu devrais les noter quelque part.

[Manael] C’est vrai maintenant que tu le dis, je n’y avais jamais pensé ^^ Bon passons à l’édito !

 

___________________________________________________________________________

IMPORTANT : A partir de ce Chapitre XIX un gros changement apparait dans l’écriture de l’histoire ! En effet à partir de maintenant j’abandonne définitivement le terme de « matéria » même pour les chapitres non-DX.

Cela implique les changements suivants :

   -« Matéria » devient : Manalith. (On dit : une manalith)

   -« Magie issue des matérias » devient : Magie manalithique, ou plus couramment : mana. (On dit : la mana)

(Note : le terme “mana” est un abus de langage utilisé par les zeidarans pour raccourcir le nom. En effet d’un point de vue scientifique la mana est la substance dont la manalith est la cristallisation et non l’énergie magique qui lui est inhérente)

(Note Bonus : Je n’ai jamais eu l’occasion de l’explicité auparavant mais on dit : “Le monde de Zé-i-da-ra-n” qui est peuplé par les “Zé-i-da-rans)

 

Cela amène également de nouveaux termes grandement utilisés dans cette partie II. A savoir tous les termes désignant ce qui est issu de l’exploitation de la mana, qui sont donc affublés du préfixe « mana ».

Exemple :

   -« Managramme » : C’est un hologramme projeté par une manalith (Le mot “diagramme” par contre reste tel quel car le diagramme est affiché sur le managramme mais n’est pas à proprement parler issue de la mana.)

____________________________________________________________________________

 

Voila il ne me reste plus qu’a vous souhaiter une bonne lecture !

 

 

img066

Capture Z19part2

Le jour suivant, les deux razoriens se levèrent tôt. Le spectacle du jour étant gratuit, il y avait fort à parier que l’arène serait pleine, donc pour éviter la cohue il valait mieux être matinal. Ils prirent pour seul petit déjeuné, une corbeille de fruits acheter sur l’un des étales du marcher qu’ils traversèrent en se rendant là ou Aknor avait l’habitude d’aller pour travailler.

En chemin ils croisèrent un bon nombre de gens qui, comme eux, avaient décidé de partir tôt. Certain portaient le célèbre tatouage témoignant de leur appartenance au DarCloud. Il y en avait qui étaient visiblement là comme spectateurs et d’autres qui semblaient être plongés dans leurs pensés, leur concentration devait être à son comble s’ils espéraient être l’un des trois qui pourront porter la bannière de l’Invincible au « Grand Festival Magister ». C’était en effet ainsi que les organisateurs avaient finalement renommé cet évènement pour témoigner du caractère festif que représente l’anniversaire de la fin de la Grande Guerre.

L’immense arène Garbalion qu’Aknor avait participé à rénover, se dressait à quelques centaines de mètres en dehors de la ville, mais on la voyait de très loin. L’édifice colossal pouvait accueillir pas moins de cent vingt sept mille spectateurs. Cela ne semblait néanmoins pas impressionner les deux chasseurs qui avaient fini par avoir l’habitude de la voir sous tous les angles. Cependant, juste devant eux quelqu’un s’était brusquement arrêté pour contempler le monument. C’était une fille habillé de façon peu banale, avec un costume comme on en voyait parfois dans les boutiques de manalith. C’était un vêtement complexe, blanc et bleu munies de rubans qui semblaient flotter doucement comme poussé par une petite brise constante. Elle avait des cheveux bleutés attachés en une couette sur le côté gauche.

Les ayant entendus arriver, la jeune fille se retourna vers eux, elle avait apparemment compris qu’elle se trouvait en plein sur leur route. Elle était accompagnée de deux jeunes enfants aux cheveux très noirs qui semblaient avoir à peine douze ans à eux deux. Aknor avais d’abord pensé que c’étais les siens mais en voyant son visage il l’estima trop jeune pour que ce soit le cas, il en conclue qu’elle était peut-être leur grande-sœur. Il remarqua au passage, sur le ventre partiellement dénudé de la jeune fille, le logo du DarCloud.

 

   -Oups ! Excusez-nous ha ha. Fit-elle en se décalant. Le petit garçon fit de même en souriant mais la fillette, elle, prit son temps. Elle avait l’air d’être de mauvaise humeur.

   -Ne me dîtes pas que vous êtes une des concurrentes pour les combats d’aujourd’hui ? L’apostropha Kaya en voyant la marque sur le ventre de la jeune fille.

   -Si ! Je m’appel Maya, Maya Mizuiro Et voici ma petite sœur Makkura et mon petit frère Shu.

   -Enchantée, je suis Kaya et le grand là c’est mon frère Aknor.

 

Aknor fit un petit signe de la main tout en restant silencieux. Il n’était pas à l’aise en présence d’inconnus, il n’aimait pas que sa sœur débute une discussion avec des passants. (Même quand il s’agit de demander son chemin ou l’heure qu’il est.) Cependant il avait appris la veille qu’il était possible de bien s’entendre avec l’un des « Fanatiques de l’Invincible » donc il laissa faire.

 

   -Je n’arrive pas à croire qu’une fille de mon âge va participer à un tel évènement ! Vous n’avez pas peur ?

   -Oh et bien… si un peu ha ha. Mais comme ce ne sont que des éliminatoires entre « amis » je pense que ça n’est pas trop dangereux. Fit Maya qui n’avait pas l’air convaincu d’arriver loin dans cette épreuve.

   -Grande sœur est très forte ! Tu vas voir elle va tous les battre ! Fit Shu qui n’avait pas du tout été reconnue par les deux chasseurs, alors même qu’il a longtemps été leur cible. Preuve que le déguisement de Lloyd était parfaitement efficace. La petite Makkura, dont les mèches étaient toutes parfaitement noires, n’ajouta rien. Elle était amusée de constater que ce comportement enfantin allait plutôt bien au caractère de son compagnon.

   -En tous cas je vais faire de mon mieux, on verra bien ce que cela donne. Ajouta Maya comme pour atténuer les propos de son « petit frère ».

   -Bon et bien allons-y nous n’avons qu’à faire la route ensemble ! Proposa Kaya.

   -Avec plaisir ! Acquiesça Maya en souriant.

 

Ils se remirent donc en marche vers l’arène. Lloyd le cachait bien mais la vu de cet édifice rénové lui rappelait la grande époque où il l’avait lui-même architecturé. Il était très émue de la revoir comme neuve il se croyait revenus mille ans en arrière. Mais cela lui rappelais également les évènements tragiques qui mirent fin à son utilisation lors de la trois cent vingt-septième édition… Il aurait en tous cas des milliers de questions à poser à ceux qui s’étaient occupé des rénovations, il ne se doutait pas qu’il avait l’un d’eux juste à côté de lui.

 

   -… c’est vrai ! Ha ha et donc tu te sens en forme pour ça ? Fit Kaya.

   -Oui ! Tu vas voir je vais tous les écraser ! Ha ha ha ! Répondit Maya.

Aknor restait silencieux, mais il gardait un œil sur sa sœur et cette fille aux cheveux bleu. En effet les deux semblaient devenir de plus en plus amies à chaque pas quelles faisaient ensemble.

 

A côté des entrées de l’arène s’étendait une immense affiche visible de loin qui représentait le diagramme des combats qui allaient se dérouler dans la journée. Il y avait en tout, vingt-quatre participants répartis en trois pools de huit. Le gagnant de chaque pool sera l’un des trois champions. Les participants en avaient évidement déjà pris connaissances mais le petit groupe s’arrêta parmi la foule rassemblée autour du diagramme, Aknor et Kaya étant curieux de voir ce qui les attendait.

 

   -On a tiré au sort hier. Moi, je suis dans la deuxième pool. Indiqua Maya en pointant le doigt dans la direction de son nom. Le deuxième combat, contre euh… Elle plissa les yeux la foule étant dense, ils étaient relativement éloignés. Contre Hordrin ! Fini-t-elle.

   -Tu le connais ? Demanda Kaya.

   -Pas du tout, apparemment c’est un nain mais c’est tous ce que je sais.

   -Kojiro participe au premier combat apparemment. Dit Aknor sans détourner son regard de l’affiche.

   -Ah ! En effet ! Remarqua Kaya.

   -Un ami à vous ?

   -Plutôt une connaissance, nous avons sympathisé avec lui hier. Expliqua Kaya.

   -Tu ne connais pas tes « amis » ? Fit Aknor d’une façon distante et peu amicale en direction de Maya.

   -Et bien… Je en suis pas dans le DarCloud depuis très longtemps, je connais les plus célèbres mais…

 

Plusieurs personnes de l’assemblée faisaient au même instant part de leur mécontentement. On entendait des « Mais c’est quoi cette liste ? » des « C’est les remplaçants ? » ou des « J’hallucine c’est qui ça ? Je me suis trompé de date ? Il est où le DarCloud ?!! » et même des « Pourquoi Nova n’est pas sur la liste ?!! J’ai fait tous le voyage pour la voir en tenue de combat sexy !! »

Ce genre de remarques semblait également intéresser Aknor, il demanda à Maya une explication :

   -Je ne suis apparemment pas le seul à ne pas reconnaitre ces noms. Pourquoi n’y a-t-il pas de célébrités ?

   -En fait, c’est une idée Maitre Nova, (Nova était appelée « Maitre » puisqu’elle était la chef absolue de l’organisation. Ici Maya emploie ce titre dans le but de ne pas montrer qu’elle l’a connait de façon familière.) Elle estime que le DarCloud a besoin de renouveler son image, elle a donc demandé aux Darklords dont la renommée n’est plus à faire de laissé leur places aux membres moins connus pour ce tournois.

   -Ce n’est pas une mauvaise idée. Consentis Aknor. Mais ça n’as pas l’air de plaire à tous le monde.

   -C’est gratuit ! S’ils ne sont pas contents ils n’ont qu’à donner leurs places à d’autres ! Protesta Kaya.

   -Bon, les amis je dois vous laisser. Il faut que j’aille rejoindre les autres concurrents. J’espère que vous m’encouragerez !

   -Bien sûr ! Bon courage !! Fit Kaya.

   -Fais de ton mieux. Lâcha Aknor sans trop s’en rendre compte.

   -Merci ! Bye bye !

   -Salut ! Fit Shu en partant. Makkura ne fit qu’un petit signe de main.

 

Maya et les deux légendes miniatures se dirigèrent vers l’entrée destinée aux combattants. Tendis qu’Aknor et Kaya allèrent dans la direction opposée pour se mettre au bout de la file qui s’allongeait devant l’entrée réservée aux spectateurs. Elle était longue mais elle avançait plutôt vite puisque les seules formalités étaient de faire tamponner son billet et de se faire fouiller rapidement pour qu’aucun objet prohibé ne puisse pénétrer dans l’enceinte des tribunes. Les entrées étaient gardées par la Milice des Sept, supervisés par des Administrateurs de Tohjo. Ce qui prouvait que l’évènement avait le soutien des Grands et qu’ils s’assureraient qu’une nouvelle tragédie n’arrive pas.

N’ayant rien d’autre à faire dans la file d’attente, Aknor profita de sa grande taille pour observer le personnel de sécurité en se demandant si « La Borgne » était parmi eux. Mais apparemment ce n’était pas le cas. Il s’intéressa alors à ce que disait l’animateur qui était là pour rendre l’attente moins pesante tout en expliquant les règles de sécurités.

 

Une fois leurs billets tamponnés, les deux razoriens entrèrent dans l’édifice, plusieurs hôtesses portant le badge du DarCloud orientaient les spectateurs affin de remplir équitablement tout le diamètre de l’arène et ainsi éviter les bousculades. Cela fonctionnait plutôt bien, Aknor et Kaya arpentèrent le long couloir qui faisait le tour de l’arène jusqu’à ce que l’une des hôtesses assignées aux différents escaliers leur dise de passer par le sien. Une fois de nouveau à l’air libre, ils purent admirer du plus haut des gradins la fameuse arène Garbalion dans toute sa splendeur. Même Aknor se sentait minuscule par rapport à cet édifice flambant neuf qu’il n’avait jamais vu que du sol. Il en resta bouche bée, tous comme Kaya qui observait les petits êtres minuscules qui se dirigeait vers leur places en contrebas de l’autre côté de l’arène.

Une des hôtesses vînt leur faire reprendre leurs esprits avec un grand sourire. Apparemment la plupart des spectateurs qui arrivaient avaient la même réaction qu’eux. Il faut dire que c’était certainement l’un des édifices les plus colossaux que les zeidarans aient jamais construit. Elle se présentait sous la forme d’un disque de platilith, (une pierre blanche réputée pour être indestructible, les maitre-forgerons nains de Nidvir sont les seuls au monde à savoir comment travailler cette roche. C’est à eux que l’on doit la création de cette gigantesque dalle qui servait et servira de zone de combat. En effet elle est aussi vieille que l’arène et elle n’a absolument pas été altérée par le temps.) Autour de la platilith il y avait une zone d’herbe avec quelques places au plus près de la zone de combat qui étaient réservées aux entraineurs ou aux proches des guerriers. Il y avait aussi une allée qui reliait la sortie des coulisses et la platilith. Enfin on pouvait aussi voir une autre entrée réservée aux évacuations d’urgences vers l’infirmerie. Autour de cette zone verdoyante paisible s’étendaient l’anneau des gradins et ses dizaines de milliers de places, et parmi elles, une grande estrade couverte et très richement décorées où l’on pouvait voir sept imposants sièges vides.

   -Bienvenue en Garbalion, l’Arène des Invincibles ! Fit l’hôtesse qui semblait particulièrement fière et excitée de faire partie du staff d’organisation.

 

Elle leur indiqua leurs places et leur précisa que le spectacle devrais commencer d’ici une trentaine de minutes et elle leur souhaita de passer un agréable moment. Avant d’aller accueillir de nouveaux arrivants.

L’arène se remplissait à vu d’œil, en voyant l’immensité intérieur de l’édifice Kaya avais revu sa prévision et estima que finalement il ne devrait pas avoir suffisamment de gens ayant fais le déplacement pour assister à l’évènement aussi gratuit soit-il. Elle se trompait! Le DarCloud, même décapité de son illustre créateur gardait une renommée toujours plus grande parmi la population. Et offrir un spectacle gratuit et ouvert à tous dans un lieu dont les rénovations ont coûtés des milliards de Zels (intégralement payés par un budget spécialement dédié par les Grands) ne pouvais être qu’un plus pour leur réputation déjà difficilement perfectible.

 

En effet, et c’était un des vœux de Nimel-Nova, ce sont des gens de tous les horizons qui étaient en train de prendre places, les billets ayant étés distribués équitablement au travers toutes les régions du monde. On pouvait voir des elfes assis à côtés de nains, de riches citadins à côtés de modestes familles paysannes. Cependant on ne voyait aucun Ondin. Mais Kaya ne le nota pas puisqu’elle n’en avait jamais vu de sa vie. Les Ondins avait fermés les portes de leur univers sous-marin depuis si longtemps sans plus jamais se montrer ni donner signe de vie, que les personnes en ayant vu de leur propre yeux était ridiculement faible et se limitait aux immortels (des elfes pour la plupart). C’est aussi pour cela qu’ils ne se sont jamais réconciliés avec leurs voisins, et donc ont toujours la réputation d’être des monstres dont l’existence même était honteuse.

 

Trente minutes plus tard l’arène était bondée et le bruit provoqué par les jacasseries d’autant de personnes réunis au même endroit commençait à énerver Aknor qui avait hâte que quelque chose se passe. Il lisait et relisait le programme qu’on lui avait donné à l’entrée. Mais finalement, pile à l’heure, quelque chose fit que tout le monde se tut d’un seul coup. En effet bien que ce n’était que le milieu de la matinée et que l’Astre brillait intensément dans un ciel sans nuage, tout s’assombrit. Au centre de l’arène, flottant au quart de la hauteur entre le haut des gradins et la platilith une grande image managraphique (hologramme issue de manaliths) apparut. C’était le logo du DarCloud en trois dimensions qui tournait silencieusement sur lui-même, puis tout à coup il explosa dans un magnifique effet pyrotechnique en même temps qu’une musique très entrainante commença à se faire entendre. Ce petit film d’introduction très impressionnant techniquement exploitant les toutes dernière magico-technologie, présenta, avec des effets stylisés en accord avec le tempo de la musique, une sorte de promotion du DarCloud comme étant une organisation extraordinaire et qu’elle comptait, à n’en point douter, parmi ses membres les plus grand guerriers du monde. Etait également présenté s les portraits associés aux noms des combattants ainsi que leur région d’origine.

Le film se termina par l’apparition de Nova sur la toute dernière note de musique.

La lumière revînt à la normal et tout le monde put voir qu’a présent la chef du DarCloud était au centre de la platilith et son image était retransmise en direct sur le managramme.

   -Bonjour à toutes et à tous!! Fit-elle. Sa voix étant, par un système invisible, retransmise dans toute l’arène.

Un tonnerre d’applaudissement et de cris enjoués salua la belle dont les légendaires atouts étaient largement mis en valeur par sa tenue de chef de cérémonie.

   -Tous d’abord je tiens à vous remercier tous de vous être déplacé pour venir nous voir ! Vous le savez, aujourd’hui l’enjeu est énorme ! Il s’agit de choisir qui représentera le DarCloud lors du grand tournoi du Festival Magister. Vous en entendez parler depuis pas mal de temps maintenant mais savons-nous tous ici ce qu’est le Tournoi Magister, et l’histoire de cette arène ? Pour en être sûr, laissez-moi éclairer vos lanternes !

 

Un nouveau film débuta sur le managramme pour illustrer les propos de Nova.

   -Il y a mille ans exactement, Maximilien Lumisdiel Lloyd dit l’Invincible, était à ma place et lançait le premier Tournoi Magister. Il avait décidé d’incorporer à la traditionnelle fête de l’anniversaire de la fin de la Grande Guerre, un tournoi qui réunirait pour la beauté du sport, les meilleurs combattants de tous Zeidaran. Les Sept ayant approuvé l’idée cette arène gigantesque avait été construite pour réunir des spectateurs du monde entier. La popularité de cette épreuve fut telle qu’elle devînt au bout de quelques années l’attraction principale de la fête. A tel point que les Sept eux-mêmes décidèrent d’y assister chaque année. C’était à cette seule occasion que les zeidarans pouvaient les voir en chaire et en os !

Elle marqua une pause et repris sur un ton plus grave.

   -Cependant ! Lors de la trois cent vingt-septième édition, vous le savez, un évènement tragique arriva et mis fin à l’aventure Magister. En effet lors de la final, le perdant était si en colère qu’il se vengea sur le public en lançant un sort d’ancienne magie sous le nez des Grands. Le sort d’une puissance incroyable réduisit en cendre plus de la moitié de l’assistance ! Bien sûr les Sept sont intervenues et on absorber une grande partie de la magie pour sauver les survivants qui n’y aurais sinon pas échappé. Les Anges sont alors descendus du ciel et ont emporté le forcené vers le Tribunal Divin. Excédé par leur incapacité de sauver tous le monde, les Grands ont décidé qu’il n’y aurait tous simplement plus de Tournoi Magister.

 

Elle marqua une nouvelle pause mais sentait qu’elle devait vite enchainer sur la partie rassurante.

   -Pourtant aujourd’hui, ils ont décidés de redonner leur aval pour une nouvelle édition du tournoi. Sous réserve qu’une liste de règles de sécurité très stricte soit respectée à la lettre sans faire l’impasse sur une seule d’entre elles. Le Compte Apixeron de Felicis, organisateur du trois cent vingt-huitième Tournoi Magister à exploité les plus récentes magico-technologies afin de faire de cette arène, l’endroit le plus sûr de la planète ! Là où vous vous trouvez mes amis, rien ne peu vous arriver ! Vous en voulez la preuve ?

Nova fit apparaitre une manalith dans sa main puis la fit disparaitre aussitôt. Elle fit plusieurs mouvements avec ses mains en murmurant des choses incompréhensibles et d’immense gerbes de feu apparurent autour d’elle et se mirent à voltiger vers le publique abasourdis mais un mur invisible les encaissa sans broncher. Elle enchaina en une sorte de valse avec des sorts de bourrasques venteuses et des explosions électriques mais aucune attaque ne passa le mur.

   -Ce bouclier qui vous protège a été approuvé par les Grands, il ne laisse passer aucune sorte d’énergie magique, même l’Ancienne Magie ne pourrait pas le franchir. Alors je vous en pris, amusez-vous et n’ayez aucune crainte !

Un nouveau tonnerre d’applaudissement retentis.

   -A présent, laissez-moi vous présenter le programme de ces Eliminatoires !! Fit-elle alors avec enthousiasme.

Le diagramme des combats apparut alors sur la projection, c’était le même que celui de l’affiche mais il était animé par endroit pour donner l’impression que l’image était doucement balloté par le vent.

   -On m’a rapporté que beaucoup d’entre vous on fait remarquer, parfois de façon désagréable, aux hôtesses d’accueil qu’il n’y avait que des inconnus. Je vais donc m’expliqué à ce sujet. Vous, le savez, l’Organisation DarCloud est presque aussi ancienne que notre civilisation. Créé il y a presque deux mille ans par Maitre Lloyd, elle était, à l’origine, une confrérie de bénévoles dont le but était la reconstruction du monde après la Grande Guerre. Les efforts communs de nos ancêtres ont permis à Zeidaran de devenir ce qu’il est aujourd’hui. Le DarCloud a également rassemblé aux cours des années des guerriers de tous les horizons qui profitaient ainsi de la possibilité de voyager et de rencontrer d’autre combattant pour se mesurer à eux, tout en profitant des conseils de Maitre Lloyd. De ce fait beaucoup des plus puissant guerriers du monde ont été et sont encore membre du DarCloud. Certains d’entre eux ce sont fait connaitre d’une façon ou d’une autre par le grand public et ont été appelé, par vous, « Darklords ». Or j’ai décidé que le Festival Magister est une « façon de se faire remarquer par le grand public » et donc ce seront certain de nos membres peu connus en dehors de leur région qui y participeront. Pour devenir, pourquoi pas, de nouveaux Darklords à vos yeux !

 

Avant que la foule ne puisse exprimer son sentiment par rapport à cette explication, un évènement inattendu se produisit. Un homme particulièrement grand et musclé fit son entrée et monta sur la platilith. Toute l’assistance resta bouche bée, l’homme en imposait autant par sa taille que par sa renommée, il s’agissait de l’un des plus connus des Darklords : Kaiser aux Poings Géants. Sa chevelure laiteuse très épaisse et pleine de pointes de razorien interpella Aknor et Kaya qui reconnurent un de leurs semblables, il ne venais pas de leur village mais était un héro de leur peuple. Devant la minuscule Nova qui faisait figure d’enfant à côté du géant, Kaiser croisa les bras et prit la parole de sa voix rauque :

   -Et s’il y en a à qui ça plait pas, c’est à moi qu’il faut venir se plaindre, compris ?!

L’intégralité du public fut très amusé par cette apparition sur laquelle ils ne comptaient plus et hurlèrent leur joie de voir Kaiser en vrai. Tendis que ce que certain venais d’imaginer se produisit…

   -Kaiser ! Espèces de traitre ! Fit une voix venant des tribunes.

Aknor, Kaya et l’intégralité de la foule se tournèrent vers l’origine de cette voix. Un elfe était apparut sur le haut des tribunes, il avait également les bras croisés et portait une longue écharpe virevoltante qui déclencha, à nouveau, l’hystérie générale. Sauf pour les deux chasseurs qui semblaient être les seuls à ne pas connaitre le nouveau venu. Iliondel, l’Echarpe d’Argent était, dans le folklore du DarCloud, l’eternel rival de Kaiser aux Poings Géants. (Légende due au fait qu’ils se sont fait connaitre lors d’un duel particulièrement acharné qui les opposa sept jours durant. Désormais frères d’armes, les deux continuaient tout de même à s’amuser en cultivant cette réputation « d’éternel rivaux » qui donna lieu à de nombreuses adaptation littéraires ou cinématographiques.)

   -Tu ne pouvais pas t’empêcher de faire ton apparition pour te donner l’air important ! Dénonça l’elfe.

Kaiser leva les yeux vers Iliondel.

   -Ah mais c’est toi !? Je t‘avais pris pour un insecte, excuse-moi je n’ai pas écouté ce que tu as dis.

Cette provocation fit s’élevé un « Oh » dans le public qui attendait de savoir ce que l’elfe allait répondre.

   -Grrr… misérable insolent !

L’elfe fit un bond et survola la foule pour atterrir plusieurs dizaines de mètre plus bas sur la platilith en face de Kaiser.

   -On dirait que tu veux te battre ! Fit le razorien qui décroisa les bras.

   -Je veux te battre en effet ! Et je ne pense pas que ce sera diff…

Avant qu’il n’ait put terminer sa phrase il reçut un coup de poing au visage, si violent qu’il fut éjecté hors du platilith et alla s’écraser sur l’herbe.

   -J’ai dis… Repris Nova, qui était l’auteur de cette attaque inattendue. Elle se plaça devant Kaiser qui fit un pas en arrière.

   -Boss, c’était pour plaisanter hein !

   -…PLACE AUX JEUNES ! Termina l’ultime héritière connue de l’Invincible, en attrapant Kaiser. Elle le souleva et l’envoya valdinguer, ce qui n’était pas sans rappeler de mauvais souvenirs à Aknor qui avais déjà eu à faire avec la belle.

 

La platilith débarrassée des indésirables, Nova s’inclina devant la foule.

   -Aucun Darklord n’a été blessé durant cette courte scène humoristique ! Fit-elle avec un grand sourire.

 

Puis elle s’adressa au deux darklowns qui étaient en train de se relever un peu plus loin.

   -Iliondel, au lieu de te reposer tu pourrais annoncer la suite du programme !

   -Mouais cha va juschte le temps que che remette ma mâchoire en place, ah voila !

L’elfe remonta sur la platilith.

   -Dîtes-donc, vous auriez put prévenir que vous taperiez aussi fort ! Ajouta-t-il.

   -Je frappe aussi fort que tu es faible mon ami. Rétorqua Nova en riant.

   -Nyarf… Bref ! Bonjours à toutes et à tous ! Je suis Iliondel, et je vais vous présenter un peu comment ça va se passer. Les Eliminatoires du DarCloud vont se dérouler sur deux jours. C’est pourquoi il est important de ne pas perdre votre billet si vous voulez assister à la suite, demain. Tout va se dérouler en trois tours, le premier qui comporte douze combats se déroulera tout au long de cette journée. Le deuxième, comportant six combats sera pour demain matin et les trois finales seront disputés demain après-midi !

Le managrame était animé de façon à illustrer les propos d’Iliondel.

   -Trois finales car comme vous l’avez compris nous avons divisés nos concurrents en trois pool de huit combattants chacune. Ajouta-t-il.

   -Les règles des combats seront exactement les même que pour le vrai Tournoi Magister. Fit Kaiser qui avait repris sa place aux côtés de Nova et d’Iliondel. Les Grands ont décidés que se devait être, en plus d’un tournoi, un divertissement plutôt grand public. Ne vous attendez donc pas à voir des morts ! C’est en effet l’une des trois règles prioritaires : pas de morts, pas de démembrement, pas de torture. Ce sont des combats mais pas des massacres ! Or vous le savez certainement, la magie manalithique est autorisé, ainsi que les armes ! C’est pourquoi les anciennes règles ont été reprises et améliorés grâce aux nouvelles avancés magico-technologique. Comme c’est un peu compliqué, nous allons vous faire une démonstration.

Nova sauta en hors de la platilith pour se retrouver sur l’herbe. Tendis que Kaiser et Iliondel se mirent face à face.

   -Voila le principe ! Commenta Nova, Les deux combattant seront équipés d’une M-Armor spéciale, pour rappel, une M-Armor est une manalith qui encaisse une partie des dégâts physique et magique reçut par le combattant qui la porte. Toutes le M-Armor de chaque guerrier seront identiques et fournis par l’organisation de l’arène. Je disais qu’elle était spéciales car contrairement à ce qui se fait habituellement, ces M-Armor on efficacité proportionnelle aux dégâts reçut et à la constitution de son porteur de façon à ce que les combattant ne puisse pas être blessés trop gravement même s’ils reçoivent un coup dévastateur. En revanche la douleur ressentis est réelle. Ces M-Armor ont cependant une limite d’efficacité, lorsque son porteur a encaissé trop de dégât elles cessent de fonctionner et c’est à ce moment précis que le combat se termine. Pour résumer, chaque combattant à un bouclier émulant sa résistance propre et le but du jeu et de détruire celui de son adversaire avant que qu’il ne fasse de même avec le notre.

Pendant qu’elle parlait, les deux rivaux s’échangeait des passes, ressemblant plus a un échauffement qu’un vrai combat. Mais les plus observateurs auront remarqués que sur le managramme on pouvait non seulement voir les combattants comme si on était au plus près de la platilith, mais on y voyait également deux longues barres vertes, une pour chaque guerrier.

   -L’efficacité des M-Armor est symbolisé sur le managramme par ces deux jauges vertes que l’on a appelées « Barre de Vie ». Elles vous indiquent en direct où en sont les M-Armor des combattants. Quand la barre est vide, la M-Armor est désactivé et son possesseur perd le combat. Les concurrent n’ont en revanche aucune possibilité de voir ces jauges, ils ne pourront se fier qu’a leur ressentis. Ceux qui ont déjà utilisé des M-Armor comprendront ce que je veux dire.

Nova fit une pause et les spectateurs purent voir Iliondel exécuter une esquive parfaite du crocher dévastateur du razoriens qui, comme chacun le sait, utilise la mana du vent pour amplifier ses attaques. L’elfe passa derrière lui et sa fameuse écharpe argentée vînt s’enrouler autour du cou de Kaiser puis elle descendit et lui ligota les bras. Iliondel tenais alors son adversaire à sa merci, ses fans connaissait très bien ce mouvement. L’écharpe s’envola emportant le géant avec elle et Iliondel sortit de leurs fourreaux croisés dans le bas de son dos, ses deux dagues.

   -Alass namitiel… commença l’elfe.

Et tous ses fans hurlèrent la fin du nom de l’attaque :

   -…OMOS INDEL !!

Iliondel fit un saut prodigieux, à une vitesse ahurissante, en direction de son adversaire et le trancha en deux. Le razorien ressentis la douleur due au tranchant des lames, mais grâce à sa M-Armor l’attaque ne se traduisit que par deux entailles peu profondes sur sa poitrine. Les spectateurs purent voir alors la Barre de Vie de Kaiser se vider d’un quart d’un seul coup. L’attaque n’était cependant pas terminée, l’écharpe lâcha son emprise et éjecta violement son prisonnier vers la platilith. Mais avant de s’écraser, Kaiser donna un coup de poing vers le sol, une bourrasque de vent se créa et il parvint à atterrir sur se pieds. Et alors que l’elfe retombait un peu plus loin, Kaiser se propulsa vers lui et l’attrapa en vol. Il enferma la tête de l’elfe dans on immense main et l’envoya valdinguer en l’air.

   -Korium… Hurla-t-il. C’était encore une attaque culte, dont le nom en dialecte traditionnel était même connue d’Aknor qui ne perdait pas une miette de cette contre-attaque effrénée. L’air se déplaçait si vite que l’on pouvait distinguer un poing colossal se dessiner formé par les courants d’air et la poussière.

   -…KARKASH !! Le vent claqua, l’elfe qui n’eu pas le temps de régir, se prit le coup de poing démesuré de plein fouet et il alla s’écraser sur la platilith tellement vite que se fut quasi instantané. Presque la moitié de la Barre de Vie de l’elfe se vida d’un seul coup. Tous les fans de Kaiser hurlèrent leur joie, même Aknor et Kaya.

   -Voila, je pense que vous avez maintenant compris ce à quoi cela va ressembler ! Fit Nova en remontant sur la platilith tendis que Kaiser atterrissait et qu’Iliondel se relevait en essayant de ne pas montrer la douleur inhérente au coup qu’il venait de recevoir. A savoir enfin qu’une sortie de ring, donc un contact avec l’herbe, est éliminatoire même si la M-Armor est encore efficace. Ajouta-t-elle. Bon ! A présent place aux vrais combats ! C’est parti pour les combats du premier tour de la première pool !!

 

Kaiser et Iliondel descendirent ensembles de la platilith en saluant la foule qui les applaudissait. Tendis qu’encore invisibles du public, ceux qui allait ouvrir les hostilités étaient prêt.

 

   -Le premier duel opposera deux humains ! Le premier vient de l’Archipel de Noblesse. Très connu dans sa région pour avoir vaincu à lui seul de nombreuses créatures sauvage extrêmement dangereuses, il a rejoint le DarCloud afin de se rendre disponible au travers tout l’archipel dont la faune est extrêmement hostile. Je vous demande d’applaudir Kojiro Tsukikage !

Kojiro sortit alors de l’ombre en s’efforcent de rester calme même s’il était rongé par le traque. En effet c’était des dizaines de milliers de personnes qui le regardaient, le scrutaient… Il était impressionné et même honteux de se présenter, lui, un inconnus aux yeux de tant de gens… Il ne devait surtout pas décevoir s’il voulait que tout cela soit justifié. Il était vêtu des mêmes vêtements que la veille, à savoir d’un kimono rouge, d’un grand pantalon ample assortis protégé par de robustes jambières noires. Il avait une tassette de lamelles de métal noir tombant de chaque côté de ses cuisses. Des brassards noir venaient équiper ses membres supérieurs tendis que sont tronc et les épaules étaient protégés par un plastron de lamelles noirs au centre duquel les plus observateurs pourront remarquer la M-Armor qui avais pris la couleur de l’armure qu’elle ornait. Sa tête était cachée par un large chapeau de paille conique. Et pour finir, à sa taille était attaché le fourreau dans lequel était rangé son long sabre courbé.

  

   -Son adversaire vient d’Aldora, la Capitale de l’Est, il enseigne l’art de l’épée et des sorts dans sont propre établissement qui est réputé comme le meilleur d’Aldora. On l’appel « La Flamme Blanche ». Voici : Magahara !

Magahara sortit alors à son tour de l’ombre. C’était un homme mince emmitouflé dans une grande cape de voyageur qui ne laissait apparaitre que sa tête.

 

Le public accueilli chaleureusement les deux guerriers avec un tonnerre d’applaudissement. Une fois face à face, Kojiro s’inclina sans un mot pour saluer son adversaire comme c’était la tradition dans sa région. Magahara l’imita pour ne pas avoir l’air irrespectueux. Une fois qu’ils furent redressés, Nova, qui était descendu de la platilith, annonça le début du combat ! Le managramme afficha les deux Barres de Vie pleine et Magahara fit voler sa cape, dégaina son épée caché jusque là. Il fondit vers Kojiro en un coup d’estoc vif comme l’éclair. Mais le samouraï esquiva avec un mouvement rapide sur le côté. Il n’avait toujours pas dégainé. Il resta calme et en profita pour observer l’arme lactescente de son adversaire.

Il n’avais jamais vu telle lame. C’était une flamberge, une épée dont la lame dépassait le mètre et avais la particularité d’être ondulée, comme une flamme.

Kojiro, n’eue pas le loisir de bien la regarder car il se rendit compte un peu tard que cette première attaque avait pour objectif d’être esquivée. En effet une explosion se fit entendre et des flammes jaillirent tout à coup de part et d’autre du sillon de l’attaque. Kojiro eue juste le temps de baisser son chapeau d’une main et de se protéger avec le brassard de l’autre pour ne pas être brûlé. Il fit un bond en arrière pour se dégager. Son chapeau prit feu alors il s’en débarrassa puis posa la main sur le fourreau de son katana, il était temps pour lui de passer à l’action !

 

 

 

___________________________________________________________________________

 

[Manael] Et voila pour cette deuxième partie du chapitre XIX ! Le prochain mettra en scène cette première journée de batailles !

[Maya] Question que tout le monde se pose : Le rythme hebdomadaire sera-t-il maintenu ?

[Manael] Très bonne question ! Dont la réponse est non ! En effet cette deuxième partie à été écrite en deux semaines (la première partie était terminée plusieurs jours avant sa publication) D’autant que ces deux dernières semaines ont été très légères, j’ai donc put ne quasiment penser qu’à ça. Tout ça pour dire qu’il ne faut pas vous attendre à voir la partie 3 arriver le week-end prochain. Mais rassurez-vous je n’ai pas prévu de commencer l’écriture de quoique ce soit d’autre avant d’avoir terminé ce 19ème chapitre. Donc son écriture devrais se continuer au rythme que mon imagination et mon temps m’autorisera ! Aller bye bye !!