Zeidaran Chapitre XIX Partie III

Salut à tous!

Et bien, il y avait longtemps n’est-ce pas ?

En début de semaine j’avais déclaré que la troisième partie du chapitre XIX de Zeidaran serait publié le Dimanche 2 Octobre!

C’était une belle connerie de dire cela, je ne vous le cache pas… Enfin bref je l’ai quand même fait ! (Au prix d’une destruction neuronale certaine et de crampes horrible à la main en écrivant ses lignes…) En effet, pour ce qui est de ma session d’écriture d’aujourd’hui cela ne fait pas moins de six heures que j’y suis et ce sans pause!

Je n’en puis plus… C’est pourquoi nous allons vite passer au chapitre ^^

 

Mais avant faisons un bref résumé des évènements:

 

Maya est parvenu à défaire Dante lors de l’ascension de la Tour Ark. Et maintenant, elle est prête à participer aux éliminatoires du DarCloud dans le but d’être l’un des trois champions qui représenteront l’organisation au nouveau Tournoi Magister. Cela se passe dans l’arène Garbalion, celle-la même que Lloyd avait architecturé 1000 ans auparavant.

Après tirage au sort, elle fait partie de la deuxième des trois poules. Saura-t-elle parvenir au sommet de ce tournoi ? Pour l’heure, Kojiro Tsukikage, le samouraï et Magahara, l’épéiste à la flamberge blanche livrent le tout premier combat de la journée.

CaptureZXIX

Dans les coulisses de l’arène Garbalion, de grands espaces étaient dédiés à la préparation des concurrents, zones de repos, d’échauffement, d’entrainement etc… Mais actuellement la grande majorité des combattants étaient rassemblés dans une très grande salle de projection circulaire où le match en cours était retransmis sur un managramme identique à celui visible par les spectateurs. Une version miniature de l’intérieur de l’arène en somme. C’est dans cette salle tout confort et insonorisée que Maya, Makkura et Shu s’étaient installés. Après les évènements de l’Arx et l’obtention de son premier Arcane et de ses dix-huit ans, Maya avait suivit un entrainement poussé ayant pour but d’améliorer son utilisation de sa manalith. Durant un mois, elle s’affaira à rattraper son niveau « magique » en utilisant uniquement la mana fournie par Zeinos. Encore une fois, la capacité incroyable de Maya à s’améliorer à une vitesse ahurissante étonna Lloyd et Dante. Maya qui, elle, n’avait pas vraiment la possibilité de se comparer à d’autres, trouvait cela tout à fait normal. Après tout, peut-être était-elle tout simplement naturellement douée pour ce genre de choses. Cependant elle restait très modeste et avait soif de s’améliorer encore et encore.

-Regarde-moi cette esquive ! S’exclama l’un des autres concurrent qui se trouvait là.

-D’où as-tu dit qu’il venait déjà ? Lui demanda son voisin elfique.

-L’archipel de Noblesse, c’est à l’est, dans le Golfe d’Askalon.

-Oh ! Je vois. Je n’ai jamais rencontré personne qui venait de là-bas.

-Ils ne communiquent pas beaucoup avec le continent. Commenta un troisième. ‘parait qu’ils sont un peut… Spéciaux.

-Comme les Haut-Elfes quoi… Reprit le premier.

-Permets-moi d’en douter. Fit l’elfe. Je te rappelle que les Haut-Elfes n’acceptent même pas que le DarCloud s’installe chez eux.

-Ouais, ce n’est pas faux. Admit son ami.

-D’ailleurs, on n’entend tellement pas parler d’eux que si ça se trouve ils sont tous morts depuis des siècles haha ! Rétorqua le troisième pour plaisanter.

-Ne rigole pas, c’est possible ! Fit l’elfe.

-Sérieux ? Firent les deux autres, étonnés, en tournant la tête vers lui, tout comme une bonne partie des concurrents qui étaient suffisamment proche d’eux pour les entendre, dont Maya.

-Bah oui… Ils vivent en autarcie depuis toujours. Ma famille fait partit des « bannis » depuis douze générations. Autant vous dire que je n’en ai jamais vu de ma vie. Pour eux nous sommes l’équivalent des humains, ils n’on donc pas plus de contact avec nous qu’avec vous.

-Eh bien, une belle bande d’illuminés ceux-là !

-Et je suis sûr que les elfes de fer ne les ont jamais vus non plus.

-Ceux de la Forêt de Fer ? Ca me ferait mal ! Ils ne sont pas sensés protéger la Forêt des Hauts ?

-Pas exactement, ils doivent punir par la mort toute intrusion sur leur territoire. Comme on ne peut accéder aux Terres Fécondes qu’en passant par la Forêt de Fer, ça fait office de protection. Mais ce sont des immortels qui ont reçu leurs ordres à la création du monde à ce que l’on dit. Depuis ils ne vivent que pour tuer les intrus, ils n’ont jamais rien fait d’autre que ça. Donc même si les Hauts disparaissaient, cela ne changerait rien à leur mission.

-Ils sont pas net ces elfes sérieux…

-Tu l’as dis !

-Hey ! Fit l’être aux oreilles pointues.

-Par la barbe d’Or-Kai ! S’exclama bruyamment un nain, à l’autre bout de la salle.

Captivée par la conversation des trois personnes devant elle, Maya avait détourné son regard du managramme. Elle se rendit vite compte que plus personne ne parlait, à présent tous le monde était scotché à l’image.

Au même moment dans l’arène.

-C’est IN-CRO-YABLE ! Cria le commentateur, et arbitre, qui avait pris la place de Nova au plus près de la platilith. Kojiro a réussi, contre toute attente, à faire disparaitre en un clin d’œil le brasier qui allait l’achever !

-Impressionnant. Lâcha Magahara en ayant un peu de mal à cacher sa déception. Il venait d’exécuter à merveille son enchainement favori mais alors que le samouraï aurait dût retomber droit dans les flammes, il parvînt à exécuter un mouvement de sabre pendant sa chute qui fit claquer le vent et étouffa les flammes juste avant qu’il ne les touche. Ainsi Kojiro put atterrir sur ses pieds, prêt à continuer le combat.

Cependant, s’il avait échappé à la défaite cette fois-ci, cela ne signifiait pas qu’il était tiré d’affaire pour autant et il le savait. L’enchainement de coup qu’il venait d’essuyer sans pouvoir se défendre avait grandement affaibli sa manalith de protection. Il n’avait aucun moyen de voir où en était celle de son adversaire mais il ne se faisait pas d’illusion, le nombre de coups qu’il avait porté était trop faible.

Ne voulant pas laisser à son adversaire le temps de se reprendre, Magahara fondit sur lui, sa flamberge immaculée bien en avant. C’était le même coup que celui par lequel il avait commencé. Kojiro le reconnut instantanément et il savait qu’il ne devait en aucun cas se faire toucher par cette attaque. Mais son corps était encore engourdi, il ne pouvait pas effectuer une esquive suffisante pour échapper au cône enflammé qui lui fonçait dessus.

Toute l’assistance retenait son souffle, tout le monde pensait assister à la fin du Samouraï. Alors que Magahara allait le transpercer, on entendit un hurlement et quelque chose d’improbable se produisit ! L’attaque enflammée s’arrêta net ! Magahara sentit des vibrations lui parcourir le corps. C’était comme s’il venait de frapper un mur indestructible.

-Impensable ! Fit le commentateur avant de se reprendre. Mes amis, c’est complètement fou ce qu’il se passe ! Kojiro vient ni plus ni moins de stopper la flamberge avec le plat de son katana !

Le corps meurtri et brûlé, Kojiro puisa dans ses dernières forces, hurla de nouveau et dévia d’un coup sec la lame de son adversaire qui n’avait pas encore eu le temps de bien comprendre ce qu’il venait de se passer. Le coup fut si violent que Magahara perdit son arme (et donc ses manaliths de combat). Puis le samouraï plaça la pointe de sa lame contre la gorge de l’Aldrin. Ce dernier ne pouvait plus rien faire…

L’arbitre commença alors son compte à rebours. (Nota : Dans ce cas-là, Magahara a virtuellement perdu, cependant il lui reste de l’énergie d’armure. Dans le cas où le vaincu ait encore un tour dans son sac pour se sortir de sa situation, il a dix secondes pour le faire. Sinon il est déclaré perdant.)

-Dix, neuf, huit, sept, Dans les yeux de Magahara, Kojiro lisait qu’il se savait vaincu. Le samouraï était en piteux état, il ne pensait pas avoir autant de mal dès le premier match. trois, deux, un… FIN DU MATCH ! Hurla l’arbitre avant de monter sur la platilith pour déclarer le vainqueur. Kojiro relâcha sa position et rengaina son sabre. Magahara esquissa un petit sourire, il avait perdu de peu il aurait dû jouer un peu plus la sécurité, il avait sous-estimé son adversaire. Il attrapa sa flamberge et la rengaina.

-Vainqueur de ce premier match : KOJIRO TSUKIKAGE !!

Un tonnerre d’applaudissements accompagna cette annonce. Magahara quitta en premier la platilith suivi quelques secondes plus tard par Kojiro. Le groupe de musiciens qui se chargeait de l’ambiance se remit à jouer tandis que le commentateur-arbitre commença à faire la transition avec le prochain match.

Pendant ce temps, dans la salle de projection des participants au tournoi, nombreux étaient ceux qui parlaient de ce qu’il venait d’arriver. Kojiro avait sans aucun doute fait grande impression. Cela venait notamment du fait que Magahara était un des favoris de la poule. Les prochains adversaires potentiels de Kojiro étaient à la fois désappointés et anxieux. Dans tous les cas, tout le monde s’accordait pour dire que cette entrée en matière était de très bon augure pour la suite !

Les deux prochains combattants étaient toutes deux dans la salle. Elles se levèrent pour se rendre dans l’arène. La première était une humaine que Maya connaissait de réputation. C’était Asoka l’Argentée et elle bénéficiait d’une certaine renommée à Nallana. C’était une grande femme d’une trentaine d’années aux cheveux blonds, lisses et longs. Elle portait son armure d’apparat tout en argent poli si brillante que l’on pourrait s’y voir. Sur sa tête était un casque laissant apparaitre son visage et glisser ses cheveux le long de son dos. Son plastron était gravé des armoiries de la ville de Nallana. Elle était le commandant de la Garde de la capitale. Elle avait la réputation d’être une femme dure mais juste et s’était forgé une forte image dans le cœur des gens qu’elle protégeait, au point d’être devenue une véritable icône pour certains.

L’autre en revanche, Maya ne l’avais jamais vue. Et elle ne l’avait d’ailleurs pas non plus vue avant qu’elle ne se déplace dans l’allée… Tina-Tina était à peu près de la taille de Dante sous la forme enfantine de « Makkura », mais ce n’était pas une humaine. C’était une Mekasyth, le peuple-enfant qui vivait dans le Désert de Métal, à l’autre bout du monde. Maya avait appris l’existence de ce peuple à l’école mais n’avais jamais eu l’occasion de voir un Mekasyth en vrai. Ce qui devait être le cas de beaucoup d’autres puisqu’elle n’était pas la seule à l’observer d’un air curieux.

C’était un petit être humanoïde d’à peu près un mètre de haut. Elle était imbriquée dans une petite armure de métal très futuriste aux allures robotiques qui ne laissait pas beaucoup apparaitre son corps et lui couvrait tout le haut de visage. De l’équipement typiquement Mekasyth, très loin de ce que les autres peuples utilisent. En réalité, Maya savait que le peuple du métal était incapable d’utiliser la magie, même celle des manaliths. Cependant, ils ont un don pour agencer et donner « vie » artificiellement à des mécanismes métalliques complexes. Enfin, c’est un peuple qui reste dans l’ombre des autres pour plusieurs raisons, notamment parce qu’ils vivent cachés dans un pays où seul eux peuvent survivre mais aussi parce qu’ils sont très, très peu nombreux. Ils n’ont jamais pris part aux grands bouleversements du monde et même, la découverte de leur existence n’est pas si ancienne.

Un membre du staff d’organisation entra alors dans la pièce pour venir les chercher et les emmener vers la platilith. Il était suivi par Kojiro et Magahara qui entrèrent dans la salle sous les applaudissements de l’assemblée. Une fois que Tina-Tina et Asoka eurent passé la grande porte qui donnait sur le couloir périphérique de l’arène, accompagnées par le préposé, une autre personne entra avant que la porte ne se referme. C’était une des hôtesses, elle s’adressa à l’assemblée, qui était un peu dissipée puisqu’un petit attroupement s’était crée autour du samouraï et du maître d’arme. Pour attirer l’attention, elle frappa trois fois dans ses mains.

-Votre attention s’il-vous-plait ! Fit-elle avec un grand sourire. Tout le monde se tourna vers elle. Merci. Reprit-elle. Je vous interromps une petite minute pour vous dire que de nombreux journalistes, plus que nous le pensions, couvrent l’évènement. Nous avons donc réquisitionné une plus grande pièce pour les conférences. Cela se déroulera en salle G-5, nous avons mis à jour notre affichage vous pourrez donc vous y rendre très simplement en suivant les flèches. Je vous rappelle que vous êtes tous conviés, à la suite de vos combats respectifs, à vous présenter devant les journalistes pour répondre à leurs questions. Cependant, cela n’a toujours rien d’obligatoire, chacun étant libre de faire ce qu’il veut. Voila, je vous souhaite à tous une excellente journée. Ah ! Et est-ce que Mizuiro Maya est ici ?

Maya ne s’attendait pas à être interpelée alors elle ne répondit pas tout de suite.

-Euh… Oui je suis là ! Fit-elle en se levant de sa chaise.

-Pourriez-vous me suivre s’il-vous-plait ? Maitre Nova voudrait vous voir.

-Oui pas de problème.

Maya se fraya un chemin au travers des rangées de sièges, suivi par Shu et Makkura, en direction de l’hôtesse qui les invita d’un geste à sortir. Elle les suivit et referma la porte. Elle prit ensuite la tête du petit groupe pour les guider au travers de l’immense bâtiment.

Au bout d’à peine quelques pas Maya ne put s’empêcher de l’interroger.

-Excusez-moi ?

-Oui ? Répondit-elle en tournant la tête vers Maya qui s’était mise à son niveau pour pouvoir parler tout en continuant à marcher.

-Savez-vous pourquoi Nov… Maitre Nova me convoque-t-elle ?

-Oh… Et bien oui, mais je pense qu’elle ne veut pas que je vous gâche la surprise. Répondit-elle avec un sourire.

-Ah… D’accord… Lâcha Maya perplexe. Elle posa les yeux sur Shu et remarqua qu’il souriait mais il reprit une expression neutre quand il vit qu’elle le regardait. Elle comprit alors que l’on avait encore manigancé quelque chose dans son dos…

Après être passée devant un certain nombre de portes et d’escaliers, l’hôtesse s’arrêta devant l’entrée de la salle dénommée « G-17 ». Puis, elle frappa à la porte. On entendit un peu de mouvement dans la salle qui témoignait qu’il devait se trouver un certain nombre de personnes à l’intérieur. Enfin, la porte s’entrouvrit et Nova se faufila dans l’entrebâillement en prenant soin que Maya ne puisse rien voir de l’intérieur de la pièce. Elle referma rapidement la porte derrière elle.

-Ah Maya te voila ! Parfait.

L’hôtesse prit congé en s’inclinant brièvement devant Nova. Quand elle fut suffisamment éloignée, Shu s’adressa à son ex-apprentie.

-Est-ce ce dont nous avions parlé ?

-Oui ! Ils viennent d’arriver ! Ils ont eu un petit peu de retard à cause d’un petit problème technique pendant le voyage mais ils sont finalement là. Expliqua-t-elle.

-Je m’attends au pire… Fit Maya en croisant les bras. Elle était une nouvelle fois mise à l’écart d’une conversation qui pourtant la concernait de façon évidente. Cela l’agaçait de plus en plus chaque fois. La dernière fois que l’on a préparé quelque chose dans mon dos j’ai du me battre pendant des heures… Qu’est-ce que ça va être cette fois ? Ajouta-t-elle.

-Oh mais ne t’inquiète pas… Ce n’est pas du tous le même genre de « surprise »… Fit le garçonnet millénaire un peu gêné. Bref, Dante et moi allons vous laisser. On se retrouve dans la salle de projection tout à l’heure. N’allez pas manger sans nous ! Ajouta Lloyd avant de repartir en compagnie de sa « petite sœur ».

-Aller manger ? S’interrogea Maya.

-Il a dit ça au cas où ça durerait longtemps. Indiqua Nova. Bon alors tu es prête ?

-Je suppose…

Nova ouvrit tourna les deux poignées de la double porte et l’ouvrit en grand. Maya resta en état de choc une seconde en voyant enfin de quoi il s’agissait…

-SURPRISE !!! Firent en chœur une partie de la quinzaine de personnes qui étaient là. Tandis que les autres affichaient un sourire de soulagement.

Alors que Maya n’arrivait même plus à bouger, les deux personnes au centre de la pièce vinrent à sa rencontre pour l’enlacer.

-P…Papa, Maman… Tout le monde… Je… je… Oh ça me fait tellement plaisir de vous revoir !! Et Maya se mit à enlacer toutes les personnes une par une. Il y avait ses parents : Mina et Duncan Scio, ses grands-parents maternels : Illis et Aldebar Kin mais aussi deux de ses oncles, leurs femmes et leurs enfants. Enfin était aussi présents les deux amis d’enfance de Maya : Tekun et Elesa, qui étaient d’ailleurs en couple depuis quelques mois.

Maya ne s’attendait pas à enfin revoir sa famille. Cela faisait un an depuis cette fameuse nuit. Le Dragon, la rencontre avec Lloyd… Elle a quitté très brusquement sa vie ordinaire et cela semble déjà être il y a une éternité. Elle avait beaucoup changé en peu de temps. La magie… le DarCloud… Elle était tellement imprégnée de tout cela depuis un an que son ancienne vie lui sembla profondément lointaine. En revanche sa famille, elle, n’avait pas énormément changé. Son père portait toujours sa barbe taillée qui n’était guère plus grisonnante que l’an passé. Sa mère portait toujours la même paire de lunette et la même coiffure. Le changement le plus notable dans la petite famille était à n’en point douter le petit garçon qui suçait son pouce dans les bras de l’une des tantes de Maya. Le petit dernier de la famille Kin était donc né il y a presque cinq mois.

Mais tout cela, Maya le savait. En effet, malgré le fait qu’elle ait quitté Zeidaran pour une dimension parallèle pendant de nombreux mois, jamais elle n’avait rompu la conversation postale et managraphique qu’elle entretenait régulièrement avec sa famille depuis qu’elle avait quitté son village pour étudier à Nallana. Bien sûr, au vu du caractère très « top-secret » de sa situation actuelle elle ne devait pas trop en raconter. C’est pourquoi elle est, dans le domaine public, devenue l’apprentie de Nova et non de Lloyd. Cette version ne diffère pas tellement de la réalité mais éclipse toute mention de l’Invincible, de sa femme, d’ancienne magie ou encore d’un quelconque « monde parallèle ». Maya s’est engagée et a suivi un entrainement intensif d’un an pour devenir un membre à part entière de l’organisation DarCloud. C’est pourquoi elle n’a pu revenir dans son village depuis longtemps. D’ailleurs cette version est réservée à ceux qui posent la question car même au sein du DarCloud personne ne sait que Nova a ou a eu une apprentie.

-Tu es vraiment sûre de vouloir te battre ? Ce n’est pas un peu trop dangereux ? Demanda d’un air inquiet la mère de Maya.

-Ne t’inquiète pas maman, je suis entrainée ! Et puis de toute façon on ne risque pas grand chose. Les Grands n’auraient pas donné leur accord s’il y avait de gros risques. Fit Maya avec un large sourire pour la rassurer. Comme presque tout le monde en Zeidaran, la famille de Maya voyait les Sept comme les Sages qu’ils sont sensé être. Mettre l’accent sur la décision des Grands est donc un argument de poids, presque d’autorité. C’est pourquoi Maya sait qu’il a de quoi rassurer sa famille. Elle en revanche ne sait plus vraiment quoi penser à propos des Sept mais dans tous les cas elle savait qu’il n’y avait pas à discuter de ce genre de doutes avec ses parents.

-Rassurez-vous, la surface de combat et les M-Armors sont si sophistiquées que votre fille ne pourrait même pas attraper un rhume pendant le combat. C’est presque de la simple simulation tellement c’est sécurisé, elle ne risque absolument rien. Et dans le pire des cas, il y a une ribambelle de personnes uniquement là dans le but d’intervenir immédiatement si un imprévu survient. On n’a pas le droit de parler de risque zéro mais c’est tout comme. Intervint Nova.

-Alors comme ça tu es vraiment une magicienne maintenant… Fit son père.

-Tu en doutais encore ? Rétorqua Maya. Elle fit apparaitre sa manalith dans le creux de sa main et en extirpa un mince filet d’eau qu’elle contrôlait parfaitement tel un ruban. Elle lui commanda de s’approcher lentement du visage de son père qui n’avait jamais vu de magie de combat d’aussi près. Il fit un pas en arrière. Maya fit alors se concentrer le ruban en une balle qu’elle congela. Elle tendit le bras pour l’attraper puis la jeta au dessus de sa tête avant de la sublimer pour qu’elle se disperse dans l’air.

Ceux qui n’étaient pas bouche bée l’applaudirent.

-Cela me rappelle l’époque de la chasse ! S’exclama le grand-père qui avait fait partie de la guilde des chasseurs de Tohjo dans sa jeunesse, avant de fonder sa famille dans la Vallée de la Félicité. Cette dernière étant quasiment dépourvue de créatures dangereuses, la magie de combat n’y était pour ainsi dire jamais utilisée. Mais c’est impressionnant que tu maitrises aussi bien la magie, un ami utilisait l’eau également et il m’a dit que pour maitriser les trois états de la matière il fallait plusieurs années… Ajouta le vieil Aldebar dont la mémoire n’avait pas été altérée par sa quatre-vingtième année.

-Laisse-la donc avec tes questions tu n’y connais rien. Lui rétorqua sa femme.

-Roooh la la la mais tu me laisses tranquille oui ? Se défendit-il.

-Hahaha papy n’a pas tort en fait, Nova m’a dit que tout le monde n’y arrivait pas aussi rapidement. Fit Maya un peu gênée.

-En fait Maya est extrêmement douée. Intervint Nova. C’est pour cela que je me suis permis de lui proposer de participer à ces éliminatoires. Je pense qu’elle va vous en mettre plein la vue ! En fait, l’intérêt pour elle est de voir les résultats de son entrainement contre de vrais adversaires. Et la faire se battre contre d’autres membres du DarCloud venant de tous les horizons va lui permettre de mieux situer son niveau.

-Mais si elle gagne, participera-t-elle au tournoi ? Interrogea la tante qui tenait le bébé.

-En toute logique oui. Mais après la décision finale lui revient, elle n’a aucune obligation par rapport à ça. Elle fait ce qu’elle veut. Expliqua Nova.

-Je n’ai pas l’intention d’abandonner en plein milieu. Indiqua Maya. Mais il faut déjà que je passe les éliminatoires, c’est loin d’être gagné d’avance.

-C’est pour cela que l’on est venus t’encourager ! Intervint Tekun.

Le père de Maya acquiesça.

-Tu le sais, je n’ai pas vraiment aimé que tu disparaisses après l’évènement du Dragon. J’aurais préféré que tu reviennes au village sur le champ. Fit-il. Mais… je dois avouer que te voir comme ça élève de l’apprentie de l’Invincible ça me fait… Et bien…

-Ce que ton père essaye de te dire c’est que l’on a encore beaucoup de mal à se faire à l’idée que tu fasses partie du DarCloud maintenant. L’interrompit sa femme.

-C’est vrai après tout, ce n’est pas rien… Reprit-il. Bref, ce qui est important c’est que tu saches que nous sommes fiers de toi Maya.

Maya se mis à rougir. Elle était très gênée par cette déclaration venue de nulle part.

-Euh… Merci je… je ne sais pas quoi dire… balbutia-t-elle et ses parents se mirent à rire.

 

Pendant ce temps, les deux petits immortels se baladaient dans l’arène. Lloyd voulait absolument visiter de fond en comble cette nouvelle version de l’édifice. Il était très excité à l’idée de découvrir les modifications qui avaient été apportées aux plans qu’il avait lui-même dessiné mille années auparavant. Même Dante se surprenait à apprécier l’immense nostalgie qui s’emparait d’elle en retraversant ce fameux couloir qu’elle longea maintes et maintes fois il y a tant d’années. La construction avait pris trois ans à l’époque, et pendant toute cette période, Lloyd et elle avaient supervisé les travaux. Cela avait été loin d’être de tout repos, probablement l’un de leurs plus gros projets…

Mais si à l’époque, ils étaient les grands chefs, aujourd’hui ils ne sont qu’incognito. Un rôle difficile à jouer, surtout pour certains. Et quand Dante se retrouva seule à attendre que son compagnon ne sorte des toilettes…

-Hey gamine ! Fit l’un des membres du staff qui passait par là. Mais l’enfant ne réagit pas. Il se mit alors à marcher dans sa direction. Petite tu ne devrais pas être là. Mais toujours aucune réaction. Elle était face au mur extérieur, les yeux levés vers la fenêtre et les mains croisées dans le dos. Elle était immobile comme plongée dans ses pensées. Maintenant juste derrière elle, il l’interpella une dernière fois. Mais, comme elle ne bougeait toujours pas, il s’accroupit et lui attrapa l’épaule pour la forçer à se retourner vers lui tout en prenant soin de ne pas lui faire mal. Le corps faible et jeune de Makkura ne put résister et elle daigna enfin lui adresser un regard. L’homme décela tout d’abord une brève réaction de surprise comme si elle n’avait même pas fait attention à ses appels répétés.

-Tu es sourde ou quoi ? Tu ne devrais pas être ici, il y a une garderie pour les jeunes enfants, viens!

Dante n’en laissa rien paraitre sur son visage stoïque de fillette mais elle était scandalisée. Elle eut envie de lui dévorer cette main qu’il lui tendait. Au lieu de ça elle resta immobile et lui pourfendit le regard avec le sien.

-N’aie pas peur allons, ce n’est pas très loin.

Au lieu de lui répondre elle lui lança un regard méprisant et se retourna à nouveau vers la fenêtre. Le pauvre homme était décontenancé par cette enfant au comportement si étrange. Que faisait-elle là ? Manque de chance il avait justement regardé un film d’horreur mettant en scène une fillette la veille. Il commença sans le vouloir à faire une association d’idées. D’autant qu’il n’y avait personne d’autre en vue, cette partie de l’arène était déserte. Se traitant intérieurement d’idiot il s’accroupit à nouveau et retenta sa chance d’une autre manière.

-Qui sont tes parents ? Tu veux que nous allions chercher ta maman ? Essaya-t-il en espérant que l’évocation du mot « maman » la fasse réagir.

Dante comprit alors qu’elle ne parviendrait pas à se débarrasser aussi facilement de ce gêneur. Elle fit une rapide intrusion dans les pensées de l’homme et identifia rapidement les craintes qu’il réprimait. Et quand l’homme la força à nouveau à se retourner elle avait le visage déformé, comme si sa bouche était étirée en un sourire exagéré et malsain. L’homme reconnut immédiatement le visage de la fillette du film de la veille. Il vacilla et tomba sur les fesses en poussant un cri d’épouvante. Et après une brève tétanie il s’échappa, d’abord à quatre pattes puis en se relevant et en courant pour sauver sa vie. Dante reprit alors son visage de Makkura et c’est à ce moment que Shu sortit enfin des toilettes.

-Hé ! Du savon à l’astride elfique tu le crois ça ?! Fit le garçon en humant l’arôme de ses mains proprettes. Il ne remarqua même pas l’homme en train de courir comme un dératé en hurlant un peu plus loin.

-Quitte à choisir une odeur… D’un point de vue général je trouve que la personne qui a dirigé les rénovations a été assez fidèle à ta façon de voir les choses.

-Toujours le meilleur ! Tu as bien raison. Ca me plait haha !

Les deux s’échangèrent un sourire sincère et reprirent tranquillement leur visite côte à côte.

 

Au centre de l’arène les combats se succédèrent. Asoka défit non sans mal Tina-Tina. Puis Gurhilia la naine se fit battre par Metal, le deuxième des trois mekasyths participant aux éliminatoires. Enfin l’humain Xyloblast vint à bout de l’elfe Liina. L’enthousiasme du public ne faiblit pas durant cette première matinée, c’était même plutôt l’inverse tellement le spectacle offert était de qualité. Une fois que tous les matchs de la première poule furent arrivés à leur terme, Nova reparut sur scène dans sa tenue de maitresse de cérémonie. Elle était accompagnée par de la musique jouée par le groupe qui s’occupait de l’ambiance musicale entre les combats.

-Et voila qui conclut cette première série de matchs ! Ca vous a plut ?

Le public lui répondit par l’affirmative de façon vigoureuse, mais pas suffisamment à son goût.

-Quoi ? Excusez mais je n’ai rien entendu.

La foule, y compris tous ceux qui n’avaient pas réagi au premier appel hurlèrent le plus fortement qu’ils le purent afin de faire le plus de bruit possible.

-Mouais c’est mieux mais je vous sens fatigués, il est temps de faire une pause déjeuner je pense ! Bon alors… Ca va euh… Etre compliqué ! Hahaha fit-elle. Les plus perspicaces auront compris que si une foule aussi importante se précipite tout en même temps dans les escaliers cela prendra des heures et il y aurait probablement des morts… Elle décrivit donc la procédure qu’ils avaient mis en place pour l’évacuation sécurisée les gradins tout en précisant que des hôtesses allaient passer dans les rangs pour vendre des casse-croûte à ceux qui ne souhaitent pas sortir de l’arène durant cette pause de deux heures.

Maya, sa famille, Dante et Lloyd étaient réunis depuis la fin de l’avant-dernier combat de la matinée dans les gradins, sur la rangée la plus proche de la platilith. Celle-ci était séparée des autres et réservée aux combattants et à leurs proches. Maya faisaient croire à sa famille que les deux enfants qui se faisaient passé pour ses frère et sœurs faisaient parti de sa « mission » actuelle dans le DarCloud. De là venait son faux nom qu’elle arborait pour le tournoi. Ce n’était pas vraiment un mensonge d’un certain point de vu mais cela ne plaisait pas à Maya de devoir leur raconter cela.

Les participants du tournoi ainsi que le staff d’organisation avaient accès à une cafétéria réservée à l’intérieur de l’arène. C’était des cuisines de celle-ci que sortaient les milliers de sandwichs qui allaient être vendus aux spectateurs durant la pause.

 

Et à 14h pile, Nova revînt au centre de la platilith pour annoncer le début des combats de la deuxième poule.

Maya participait au deuxième match, elle s’isola donc pour se préparer pendant le combat opposant Akkan le Lumineux à Goster. Elle alla dans la zone d’où les combattants sortaient pour se rendre sur la platilith. Il y avait quelques membres de staff qui l’accueillirent, ainsi que d’autres participants qui, comme elle, préféraient attendre ici plutôt que dans la grande salle de projection. Certain la saluèrent, les autres avaient les yeux rivés sur la platilith qui se trouvait un peu plus loin.

-Et c’est partit ! Fit le commentateur-arbitre pour signifier aux deux adversaires que le combat avait commencé. Akkan le Lumineux était un razorien, en témoigne sa carrure impressionnante et ses cheveux blanc. Il portait une armure légère d’un blanc immaculé et avait l’air extrêmement serein. Il était armé d’une impressionnante épée-masse mais il avait également un arc accroché dans le dos, cependant aucun carquois n’était visible. Goster, lui, était un nain. Il portait une grande cape rouge, couverte de symboles loin des armures que Maya avait put voir lors de son escapade aux Terres Rougeoyantes. De plus il ne semblait pas être équipé d’une quelconque arme.

Akkan entama les hostilités, il fonça vers son adversaire en brandissant son épée-masse mais Goster ne bougea pas. Et alors qu’il allait être percuté il disparut. L’attaquant freina tant bien que mal pour essayer de ne pas sortir du ring tout en essayant de comprendre ce qu’il venait de ce passer. Mais avant qu’il ne puisse réagir Goster était reparut, flottant dans les airs, il fit apparaitre dans sa main une immense hache immatériel rougeoyante qu’il envoya vers le razorien. Celui-ci eut juste le temps de se protéger avec sa très large lame. Bien qu’immatériel la hache de feu ne fut pas arrêté si facilement et Akkan eut du mal à encaisser le choc.

Goster ne relâcha pas la pression, une fois que ses pieds étaient de nouveau au sol il fit s’abattre une pluie de boules de feu sur son adversaire. Mais le razorien n’avait pas pour intention de se laisser faire, il activa l’une des manaliths incrustées dans son épée-masse et créa ainsi un bouclier éphémère pour le protéger, pendant un temps, de l’attaque du nain. Il profita de ce répit pour bander son arc. Une flèche éthérée apparut et il tira, à une vitesse vertigineuse, en direction du nain qui fut forcé de stopper ses boules enflammé pour créer un écran de protection. Mais il ne fut pas assez rapide et fut transpercé par la flèche qui alla se vaporiser sur le bouclier des gradins.

La foule retînt son souffle, Goster s’immobilisa une seconde et s’effondra en arrière. Akkan échangea à nouveau son arc contre son épée-masse et se rapprocha prudemment du centre de la platilith. L’arbitre voulu commencer le compte à rebours mais le nain disparut à nouveau. Le razorien se mit automatiquement en garde et un golem enflammé, qui n’était pas sans rappeler quelques souvenirs à Maya, apparut à la place du nain. Il était au moins deux fois plus grand que l’homme a la tignasse blanche et était armé d’une hache de feu similaire à celle de l’attaque précédente. Enfin il avait l’apparence physique du nain, barbe de feu incluse.

Ceux qui connaissaient Goster savaient que l’Avatar de Feu était sa technique fétiche. Akkan fut visiblement surpris et n’estima pas assez bien les mouvements de son nouvel adversaire. Il fut projeté en l’air par un coup de pied enflammé dévastateur du nain géant qui poursuivit avec un coup de hache qui trancha le razorien en l’air.

Maya n’avait pas les jauges de santé des M-Armor sous les yeux mais il était évident que celle du razorien devait en avoir prit un sacré coup. Pourtant le combat ne fut pas arrêté, signe qu’elle devait encore avoir un peu d’efficacité en réserve. Akkan s’écrasa violement sur la platilith. Pour l’achever en beauté, Goster fit encore grandir son corps pour le rendre gigantesque. Il leva la jambe et voulu écraser le razorien sous son pied enflammé. Mais Akkan eut le temps de reprendre ses esprits et il brandit son épée-masse de façon à ce qu’elle se plante dans la botte géante. Goster lâcha un hurlement de douleur et trébucha. Sans reprendre sa lame Akkan fit une roulade et se retrouva sur ses jambes. Il courut vers l’autre pied du nain en attrapant son arc. Il frappa l’une des manalith qui y été incrustée et un nouveau bouclier identique au précédent apparut. Il profita de cette immunité temporaire pour courir le long de la jambe du nain puis sauter de son genou vers son torse. Mais Goster retira la lame de son pied et se redressa sur ses jambes en faisant de grands gestes grossiers pour se débarrasser du razorien minuscule qui l’escaladait.

Akkan perdu l’équilibre et son bouclier allait se dissiper. Il tenta de s’accrocher à la barbe du nain mais ce dernier fit un violent mouvement de tête qui le fit lâché prise, il fut éjecté dans les airs. Cependant Goster ne le remarqua pas tout de suite. Akkan banda son arc durant sa chute et décocha une immense flèche de lumière bien plus impressionnante que la première. Celle-ci vînt se planter dans le cœur du géant. Goster s’immobilisa à nouveau et on entendit sa M-Armor se briser en mille morceaux. Les flammes disparurent et il retrouva sa taille normale. Il était vaincu.

L’arbitre monta sur la platilith pour l’annoncer officiellement sous un tonnerre d’applaudissement. Goster se releva difficilement et les deux adversaires se saluèrent puis ils quittèrent la platilith sur la musique jouée par le groupe de rock qui reprit pour accompagner la transition vers le prochain match.

Akkan et Goster passèrent par la salle où se trouvait Maya. Ils furent félicités pour leur performance. Maya regarda plus en détaille Akkan. Si elle gagnait le prochain match elle se retrouvera face à lui le lendemain. Il se dégageait une profonde paix du visage du Lumineux. Il ne parlait pas mais était souriant. Il donnait à Maya l’impression d’un homme indestructible, tant physiquement que mentalement.

-Mademoiselle Mizuiro ? L’interpella l’un des membres du staff.

Maya remis ses idées en place. C’était l’heure ! Elle allait enfin monté sur scène. Elle eut une affreuse montée de traque…

-Elle ne fait partit du DarCloud que depuis un an, on ne sait presque rien d’autre sur elle hormis qu’elle est originaire de la Vallée de la Félicité ! Des rumeurs prétendent que ce serait l’apprenti secret de Maitre Nimel-Nova mais rien n’est moins sûr. Applaudissez MAYA MIZUIRO !!

On fit signe à Maya d’avancer, elle le fit non sans mal. Les applaudissements vigoureux de la foule l’accueillirent mais elle baissait la tête, la pression était insoutenable. Elle avait l’estomac noué. Voyant cela l’arbitre lui demanda discrètement si elle allait bien. Elle acquiesça d’un air gênée et sans dire un mot.

Il reprit.

-Et son adversaire est un nain blanc venant tout droit de la Forge Enneigée, Nidvir capitale des Terres Blanches. Ses ancêtres on forgés la platilith et aujourd’hui il va la défendre. J’ai nommé… HORDRIN !!

Le nain fit alors son entrée. Maya ne fut pas surprise, il était arrivé un peu après elle dans la petite salle précédente. Elle s’était doutée qu’il s’agissait d’Hordrin. Il était équipé d’une armure en métal en partie couverte par une cape faite à partir de la fourrure d’un animal qu’il détacha avant de venir sur la platilith, afin d’être plus libre de ses mouvements.

Il se mit face à Maya. Cachée jusqu’à présent, son arme apparaissait maintenant à sa ceinture. C’était un marteau blanchâtre et parallélépipédique de taille moyenne planté sur un manche de bois, le tout richement décorée de multiples dorures.

-Vous êtes prêts ? C’EST PARTIT !! Asséna le commentateur-arbitre après avoir quitté la platilith.

A ces mots, Hordrin frappa le sol de son marteau avant même que Maya ne s’en rende compte. La platilith se congela rapidement sur une large surface autour de la jeune fille. Elle se rendit compte qu’elle ne pouvait plus bouger, ses jambes étaient prisent dans la glace. Le nain fonça sur elle et lui asséna un coup de marteau dans le ventre. Si puissant que la glace autour d’elle se brisa et elle fit un vol plané pour s’écraser un peu plus loin. Lloyd, Dante et la famille de Maya se levèrent tous d’un bond.

La jeune fille ne se relevait pas, elle avait extrêmement mal au ventre. Même si les dégâts étaient absorbés par la M-Armor, la douleur, elle, était bien réelle…

L’arbitre commença le compte à rebours.

Lloyd avait demandé à Zeinos de ne pas se matérialisé en public. Cependant il était là et tenta de remotiver Maya.

-Huit, Neuf, et… Attendez ! Maya se relève !

Hordrin fonça à nouveau vers elle pour l’attaquer mais, cette fois, Maya fit apparaitre son épée. Elle para l’attaque du nain et se remis sur ses jambes. Elle se mordit la lèvre pour se ressaisir. Elle ne pouvait pas se laisser faire comme ça !

« Peu importe ceux qui regardent il n’y a que lui et moi. » ce dit-elle en essayant de retrouver l’état d’esprit qu’elle a ordinairement lors des combats. Hordrin lança son marteau en l’air et une pluie de pics de glace commencèrent à s’en extirper pour venir droit dans la direction de Maya. Elle se concentra dessus pour les esquiver à mesure qu’ils arrivaient, ils n’étaient pas très rapides. Au bout d’un moment, le marteau retomba dans les mains de son maitres et ce avant que toute les hallebardes glacées ne se soit écrasées. Hordrin repassa à l’attaque en tentant de profiter de l’effet de surprise, il fonça vers elle. Mais elle le vit venir et l’esquiva lui aussi. C’était le moment pour attaquer. Maya emprisonna Hordrin dans une boule aqueuse et le fit s’envoler. Elle fit ensuite fondre toute la glace que le nain avait matérialisée et lui donna la forme d’un gigantesque serpent de mer qui vînt croquer la boule avant de se dématérialiser. Hordrin chuta et s’écrasa au sol. Maya avait visiblement convaincu le public qui l’applaudit.

Mais Hordrin était encore loin d’être vaincu. Il se remit rapidement sur ses jambes et fit apparaitre une batterie de petites lances de glace qui foncèrent droit sur Maya. Mais celle-ci déploya son bouclier tourbillonnant pour dévier les projectiles. Cela la protégeait mais la rendait presque aveugle. Elle stoppa le bouclier une fois toutes les lances déviées mais Hordrin était déjà en train d’asséner son attaque suivante. Un gigantesque marteau de glace était en train de se rabattre sur elle. Elle ne put esquiver alors elle fit disparaitre son épée et tendis les mains vers le ciel en hurlant comme pour arrêter la course implacable de la masse monstrueuse qui allait l’écraser. Mais elle ne put pas l’arrêter. Le marteau s’écrasa sur la platilith comme celui d’un juge qui rend son verdict. Les parents de Maya, qui se fichait de savoir si elle risquait ou non quelque chose, se mirent à hurler son nom. Ils étaient horrifiés !

Pourtant, la M-Armor de Maya n’avais pas du tout souffert de cette attaque impressionnante ! La jeune fille s’envola comme si elle venait de l’intérieur du marteau. Hordrin n’en croyais pas ses yeux. Elle avait fondu un tunnel au travers du marteau géant pour ne pas subir de dégâts. Il avait mis énormément de puissance dans ce coup, ses réserve de mana n’était plus très grande et il ne savait pas de quoi elle était encore capable. Il se méfiait, il sentait que le vent avait tourné en sa défaveur. Cette fille maitrisait parfaitement l’eau. Elle pouvait utiliser à son avantage toutes ses techniques. C’était mauvais pour lui.

Il puisa dans ses dernières ressources magiques pour dématérialiser toute la glace qu’il avait crée. Il ne voulait pas qu’elle s’en serve. Il décida alors de passer au combat corps-à-corps. Maya s’en rendit compte et fit apparaitre son épée. Physiquement il était bien plus fort qu’elle. Cependant elle savait comment utiliser la force de son adversaire à son avantage. Seulement, le fait que ce soit un nain compliquait la chose. Il parvînt à briser sa garde et l’envoya de nouveau valdinguer mais cette fois-ci elle parvînt à se relever immédiatement. Hordrin, infatigable, repartit à la charge mais Maya lui envoya un puissant jet d’eau qui l’envoya, à son tour, faire un vol plané.

Il se releva difficilement. Maya était elle aussi essoufflée. Hordrin ne repartit pas à la charge, il l’observait. Elle se doutait qu’il ne devait plus avoir d’idée pour l’attaquer. Elle décida alors d’en finir. Elle fit apparaitre un nouveau jet d’eau, le fit d’abord s’envoler vers le haut pour ensuite l’envoyer à toute vitesse vers Hordrin. Le jet se congela pour se transformer en un projectile destructeur. Mais avant d’être touché, Hordrin le frappa avec son marteau d’un coup précis qui eut pour effet de briser l’attaque de Maya en une pluie de grêlons que le nain encaissa non sans mal.

Le combat trainait en longueur, et il semblait être sans issues. Maya fonça alors sur Hordrin, épée à la main. Après quelques passes le nain parvînt une nouvelle fois à prendre l’avantage sur Maya mais cette dernière réussit à le surprendre en se baissant rapidement alors qu’il donnait un coup circulaire. Il fut alors déstabilisé une demi-seconde par la masse de son arme qu’il devait encaisser pour la stopper. Maya en profita pour lui faucher les jambes et le faire tomber.

Elle donna un coup de pied dans le marteau qui tomba en dehors de la platilith puis elle pointa sa lame au travers de la barbe du nain, sous sa gorge. L’arbitre entama le compte à rebours et Hordrin ferma les yeux l’air déprimé. Il avait perdu…

 

__________________________________________________________

Par Manael, partiellement corrigé par Arkanos Valendra

 

 

 

[Manael] Et voila, fin de la partie III ! Vivement la suite!

[Dante] Vivement la suite?

[Manael]  -__- Je sais pas pourquoi j’ai dis ça…

[Maya] Le pauvre il est tellement fatigué qu’il se met à dire n’importe quoi.

[Lloyd] En même temps quel idée de faire un Bonus après six heures d’écriture et une heure de post-prod aussi… Il est fou hahaha!

[Manael] Merci ça m’aide…

[Dante] Bon alors la partie IV est prévu pour dimanche prochain c’est ça?

[Manael] Capturelecri

[Lecteur désabusé] Tiens au faite, je voudrai pas dire mais il n’y a pas de dessin titre pour cette partie c’est normal ?

[Manael (enclenche le chien de son magnum)] …

[lecteur désabusé (l’air gênée)] Ha… Mais non en fait il ne manque rien haha… *gloups*

[Manael] Parfait alors nous allons sereinement pouvoir passé au bonus : La première version de la Fiche de personnage de Maya! J’aimerai beaucoup faire des fiches de tous les personnages de Zeidaran et M3. Pour le moment il n’y en a qu’une mais j’espère trouver le temps d’en faire plein d’autres!

N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé!

 

>>Fiche de Maya<<

 

Sur ce je vais vous laisser, mais avant un petit mot pour vous dire que je me suis mis sur Google+, c’est nouveau, c’est un Facebook à la sauce Google. Il y a quelques options sympa ^^ Je ne sais pas si je vais beaucoup m’en servir mais bon si vous voulez m’y retrouver j’y suis. (Si vous venez ça sera peut-être le remplacent de mon compte Twitter, en effet l’utilisation de Google+ est plus pratique et moins restrictive que les tweets.

Je vous invite donc à allez voir par vous même à quoi ça ressemble sur : https://plus.google.com/ 

Voili voilou! A la prochaine!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s