Zeidaran Chapitre XVIII (Partie 4 + Epilogue)

Zeidaran Chapitre XVIII

Partie 4 : Arcanium

img005

Une plaque magique rouge apparut au milieu de zone de combat isolée où elle avait réussit à congeler son adversaire enflammé et ainsi récupérer la fameuse boîte, qui devait l’aider à se sortir vivante de l’entrevue avec la magicienne ténébreuse, l’Impératrice du Crépuscule : Dante.

Maya grimpa sur cet ascenseur désigné et fut surélevée jusqu’à atteindre, à l’étage supérieur, le tapie rouge et les cinq marches qui menait à la grande porte vermillon qui était la seule issue possible. La jeune fille avait perdu beaucoup d’énergie lors du combat précédent. Elle espérait donc tomber sur un nouvel Elixir avant la confrontation finale. Elle ouvrit la grande porte mais il n’y avait ici pas de galerie de portrait recelant des secrets, il n’y avait qu’un très large escalier en colimaçon éclairée par des chandeliers accrochés aux murs.

Après une très courte hésitation Maya s’engagea dans l’ascension des marches. Très vite elle regretta les plaques magiques, ces marches semblaient être sans fin. Elle était fatiguée, et le pire c’était que bien que son instinct lui disait que la précédente était la dernière épreuve avant la rencontre avec Dante, elle n’en était pas certaine.

Au bout d’un moment Zei lui proposa de faire une pause. Maya ne se fit pas prier et se laissa tomber sur une marche en soupirant.

-Si nous devons affronter Dante, il faudrait peut-être faire le point sur ce que nous savons sur elle. Fit l’eon qui était très préoccupé par la suite des évènements.

-Ce que l’on sait d’elle ? Bah pas grand-chose finalement… Je ne l’ai jamais vu se battre… Répondit Maya d’un air perplexe.

-C’est mal partit… Et cette boîte ? Elle est sensé sous aider non ? Tu devrais peut-être prendre le risque de la décongeler. Après tout peut-être qu’elle ne fait que contenir l’artefact qui nous intéresse.

Maya hésita, elle n’avait aucune envie de se retrouver une nouvelle fois devant l’élémentaire de feu. Mais d’un autre côté elle savait que théoriquement Dante faisait jeu égale avec Lloyd puisque c’est parce qu’ils n’avaient pas sut se départager qu’ils s’étaient quittés plusieurs années auparavant. D’un autre côté cette version des faits est celle qu’elle connaissait avant d’arriver dans cette tour. Puisqu’ici on lui a dit que c’est Dante qui avait vaincu Lloyd. Et de toute façon dans les deux cas elle savait bien qu’elle était très loin de faire le poids. Elle s’était bien débrouiller jusque là mais… Dante ! C’était quand même autre chose !

Ayant repris son souffle, la jeune magicienne se redressa. Malgré une dernière tentative de Zeinos elle ne décongela pas la boite. Elle estimait plus prudent d’attendre de savoir où mènerait l’escalier avant de prendre de tel risque. En revanche elle eu une idée pour ne pas focaliser ses pensées sur les marches et ainsi, peut-être, fatiguer moins vite. Elle fit apparaitre son guide et l’ouvrit en demandant le chapitre sur la magie noire. (S’il en existait un…)

Les pages se tournèrent puis s’arrêtèrent et des inscriptions apparurent. Maya lu à haute voix pour tout en continuant de gravir les marches.

 

Magie Noire : (type de magie) La magie noire est certainement la magie la plus mystérieuse pour nous autres Zeidarans. On l’appelait au départ magie démoniaque puisqu’elle n’est pratiquée que par le peuple de la Lune Noire. C’est aussi une magie que nous n’avons découvert que très tard puisqu’il n’en existe aucune trace en dehors de cette fameuse planète. Cependant pour moi c’est différent j’ai connue la magie noire très tôt puisque, bien qu’elle n’a sut que très tardivement l’exploiter, ma femme : Dante Evangeline Nekima, avait en elle la possibilité de manipuler cette magie.

La magie noire est, contrairement à l’idée générale inculquée par le précepte des Grands, bien plus puissante que la magie élémentaire que nous connaissons. Ou du moins elle en à la capacité.

(Peut-être avez-vous déjà lu le chapitre sur les niveaux d’arcane de magie, si ce n’est pas le cas je vous invite à le faire.)

La magie noire est l’inverse de la magie blanche. Là ou la magie blanche guérit, la magie noir blesse, provoque des maladies etc. Tout comme la magie blanche, la magie noire à un second niveau d’arcane. La magie blanche devient la magie Suprême, la magie noire devient la magie Chaotique. Cette dernière, confère une puissance énorme et des possibilités incroyables pouvant tuer n’importe quoi par une simple pensée.

Pour devenir un mage noir ?

Sachez que c’est impossible si vous n’avez pas été enfanté par un succube (succube et incube respectivement femelle et mâle du peuple de la Lune Noire.) En effet dans ce cas votre magie originel (votre âme, la partie magique de votre être) est incapable de produire de la magie noire d’elle-même. (Je rappel également que cette restriction signifie que les « demi-démons » sont une légende car les magies n’étant pas compatibles il est impossible pour un succube d’être féconder par autre chose qu’un incube. C’est d’ailleurs pour cela que je n’ai pas d’enfant.) Il est cependant possible d’utiliser cette magie à partir d’artefact magique provenant de la Lune Noire. Mais cela nécessite tout de même un apprentissage long et éprouvant ainsi qu’un Maître… Mais ce dernier est généralement difficile à trouver, et surtout à convaincre…

Pour défaire un mage noir ?

EVITEZ A TOUT PRIX DE VOUS RETROUVER DANS CETTE SITUATION ! Le mage noire est un être incroyablement dangereux car ces sorts son destiner à provoquer la mort. La magie noire n’a aucune autre application. Les seules nuances qui existent sont au niveau de la dose de douleur que l’on inflige à son adversaire. Si la confrontation est inévitable sachez cependant qu’ils ne sont pas invincibles. Attention tout de même à ne pas faire d’amalgame avec les mort-vivants. Les mage noire n’en sont pas, la magie blanche ne le blesse donc pas. Mais celle-ci peut en revanche annuler les effets néfastes qu’elle engendre.

Utilisez des sorts de votre magie de prédilection, comme si c’était un adversaire normal. Le mage noir n’a ni affinité ni faiblesse élémentaire. Evitez à tout pris ses attaques, quelle qu’elle soit. Et faites en sorte de l’acculé pour qu’il ne puisse plus vous attaquer. Les attaques physique a longue portés peuvent être une bonne idée (lance, arbalète, arc, fusil) Ne vous lancez pas dans un combat rapprocher, ils pourraient vous tuer rapidement, certains peuvent même se protéger d’une aura qui vous ferait de grave dommage sans qu’ils aient à lancer un sort. Je vous conseil donc une formation contenant au moins un mage élémentaire (si possible de niveau d’arcane supérieur), d’un mage Blanc et de deux artilleurs. N’hésitez surtout pas à fuir si vous en avez l’occasion dans le cas où la bataille tourne à votre désavantage.

Note importante :

Ne vous attaquez pas à un mage noire dont vous ignorez tout. Si vous tombez sur un mage Chaotique sans être un mage Suprême, où en avoir un à vos côtés, vous n’aurez strictement aucune chance d’en sortir vivant.

Note Très importante :

Dante Evangeline Nekima est une mage Chaotique maitresse dans la magie chanté et détentrice de l’Elément Zero. Ce mélange surprenant fait d’elle une mage plus puissante et plus imprévisible que vous ne pouvez l’imaginer. Ne la défiez sous aucun prétexte.

M.L. Lloyd

Guide Encyclopédique pour Mage Expérimenté et Débutant

 

Maya, qui n’était toujours pas arriver en haut des marches, demanda au guide de lui en dire plus sur la magie chanté.

 

Magie Chanté : (type d’application de la magie) La magie chantée n’est pas une magie particulière, c’est une façon de lancer des sorts. Le mage, pour se battre, chante une chanson. Les paroles sont souvent incompréhensibles mais contiennent des formules inventés par le lanceur de sort lui-même.

Le mage chanteur est totalement imprévisible. Il est capable de lancer plusieurs sort en même temps et on ne sait jamais à l’avance de qu’elle type de magie il se sert. Très souvent le mage chanteur manipule différent types de magies pour pouvoir combiner ses attaques afin d’obtenir des effets dévastateur et imprévisibles.

Pour devenir un mage chanteur ?

Tout le monde ne peut pas devenir mage chanteur. Il faut impérativement savoir chanter, c’est à dire savoir contrôler sa voix. Le mage chanteur peu lancé des sorts différents avec la même formule simplement en changent l’intensité de sa voix. Il faut de surcroit avoir du souffle et être capable de composer ses propres formules magiques.

Pour défaire un mage chanteur ?

Un mage chanteur est à coup sûr un mage expérimenté, donc un adversaire à ne surtout pas sous-estimer. Je ne saurai trop vous conseiller de l’observer, de vous renseigner sur ses habitudes. Tentez également de mémoriser les paroles de sa chanson afin d’anticiper ses attaques. Attention cependant, rien ne l’empêche de changer de chanson en cours de route s’il voix que vous lisez trop bien dans ses paroles. Les mages chanteurs agrémentent souvent leurs compétences avec un peu de magie blanche afin de générer des protections contre les sorts de mutisme ainsi que des barrières magiques pour éviter le corps à corps. En effet, le corps à corps et sans conteste leur pire point faible. Cependant le mage chanteur ne se bat que rarement seul.

Notes importantes :

Si le mage chanteur est accompagné d’un allié de type Chevalier-Mage, ou Mage Elémentaire. Il servira souvent d’unité de soutien. Il est dans ce cas le premier adversaire à abattre. Car la quantité d’effet bénéfique qu’il peut accorder et maintenir à ses alliés est potentiellement énorme (bien plus qu’un mage blanc ordinaire)

En revanche, s’il est accompagné par des mages Musiciens ou Danseur il y a de bonne chance pour qu’il soit l’attaquant principal, dont les sorts sont galvanisés et amplifiés par ses alliés. Vous devez dans ce cas mettre hors d’état de nuire les musiciens/danseurs en premier (par exemple avec un sort de zone sèment le désordre dans leur chorégraphie/leur musique, voir les entrées « Magie dansé » et « Magie Musicale »). Mais sachez que ces formations de combat restent extrêmement difficiles à appréhender.

Enfin sachez que deux mages chanteurs chantant la même chanson, s’ils sont parfaitement coordonnés, peuvent, ou doubler la puissance des sorts ou au contraire les annuler. (Si vous combattez des mages jumeaux ensembles, il y a des chances pour qu’ils soient des mages chanteurs)

Note très importante :

Un mage chanteur est tout d’abord un mage ordinaire. Il est donc tout à fait capable d’arrêter de chanter pour se lancer dans un combat plus classique et ce à n’importe quel moment. Notamment quand vous parvenez à percer une brèche dans leur défense. Il est rare que ce soit un Chevalier-Mage Mais ce n’est pas impossible, fiez-vous à son équipement pour le deviner.

M.L. Lloyd

Guide Encyclopédique pour Mage Expérimenté et Débutant

Puis :

Elément Zero : (Compétence magique) L’élément Zero est une compétence magique qui a été inventé en 584 av GM (avant Guerre de la Magie) par l’Archimage Mithil di Faramix. C’est une avancé incroyable dans la recherche de puissance magique mais qui est toujours resté dédié uniquement aux mage exceptionnellement puissant.

Elle consiste à retirer l’aspect élémentaire de ses attaques, ou de la modifier à sa guise ! Ainsi grâce à la technique de l’Elément Zero, du feu peut mouiller, de la terre peu électrocuter etc. Cela permet d’avoir à tous les coups l’avantage élémentaire sur son adversaire.

Pour utiliser l’Elément Zero ?

Je vous conseille de laisser tomber cette idée. Vous ne vivrez surement pas suffisamment longtemps pour en être capable un jour. Il faut en effet tout d’abord devenir un maitre dans tous les types de magie élémentaire ainsi que dans la magie blanche. Je vous conseil cependant, pour en savoir plus, de consulter l’ouvrage : Zero écrit par Mithil di Faramix. Il y répertorie tout le cheminement de ses recherches jusqu’à obtenir cette compétence qui est son chef-d’œuvre.

M.L. Lloyd

Guide Encyclopédique pour Mage Expérimenté et Débutant

Note importante :

A propos de Mithil di Faramix :

Les pages du guide se tournèrent d’elle même.

Mithil di Faramix : (Archimage Suprême du 3ème âge (2705 av GM ; 584 av GM)) C’était un humain, certainement le plus grand mage de tout les temps. (Je me suis beaucoup inspiré de ses travaux pour en arriver à mon niveau.) Cet homme à inventé, à lui tout seul, la magie blanche ! Il la maitrisait d’ailleurs à un niveau que jamais personne n’a sut atteindre à ce jour. Son élément de prédilection était l’eau, mais il avait de très bonne aptitude avec la terre et les végétaux.

Un jour l’être qu’il aimait le plus tomba gravement malade. Craignant de perdre son aimée il combina toutes se connaissance pour la soigner, c’est comme ça qu’est nés la magie blanche. Cependant ses recherches prirent trop longtemps et celle qu’il aimait décéda avant qu’il ne puisse la sauver. Il continua cependant ses recherches pour parvenir à la ressusciter. Il abandonna tout le reste pour ne se focaliser que sur cet objectif et perfectionna ce nouveau type de magie. Mais sa faible espérance de vie inhérente à sa race était un obstacle. Il réussi donc l’incroyable, il se lança un sort de vie eternel (Jamais personne n’a réussit à l’imiter.) Il finit par atteindre les limites de son art, mais la résurrection était toujours hors de sa portée.

Il se trouva devant une immense désillusion et voulu se donner la mort en annulant son sort de vie éternel. Mais quelque chose l’en empêcha. Il ne pouvait accepter que tout son travail n’ai servit a rien alors il décida qu’il devait le transmettre. Il se mit à enseigner la magie blanche à qui le voulait. Et il rédigea notamment un ouvrage d’apprentissage qui fut étudier par des générations et des générations d’apprentis à travers le monde : Initiation à la médecine magique. (Il n’enseigna cependant jamais certain sort comme la vie eternel et emporta dans sa tombe toutes ses recherches sur la résurrection.)

Voulant utiliser au mieux sa vie eternel il décida de parfaire sa connaissance sur la magie en général en suivant des pistes qu’il avait auparavant abandonnées car n’ayant que peu d’intérêt pour la résurrection, son but ultime. Il devînt maître dans tous les éléments devenant ainsi l’être non-divin le plus puissant de l’époque. Puis, comme il n’avait pas l’intension de se donner la mort avant d’avoir tout essayé pour ressusciter son aimée, il commença ses dernières recherches qu’il nomma « Zero » Le but était de parvenir à l’égale d’un dieu, d’avoir la capacité de combiner la puissance de tout les éléments. Et peut-être ainsi pouvoir redonner la vie !

Il créa l’incroyable capacité « Elément Zero ». Mais quand il essaya d’aller encore plus loin il perdit mystérieusement l’intégralité de ses capacités magiques. Son sort de vie eternel se stoppa et il reprit sa vieillesse en étant persuader que les Dieux eux-mêmes étaient intervenus pour l’empêcher d’atteindre son but. Il mourut la même année.

Il avait cependant rédigé sont héritage, tout au long de sa vie, sous forme d’une encyclopédie en soixante dix-sept volumes qu’il intitula du nom de sa défunte épouse : Rozalyne

Note importante :

L’intégralité des ouvrages rédigés par Mithil di Faramix sont disponibles à tous les membres du DarCloud. Pour en emprunter un, faite votre demande au quartier général de Nallana.

Cela (Maya.) comprend :

-Initiation à la médecine magique.

-Initiation aux arts de l’eau. (Maya !)

-Initiation aux arts de la terre.

-Ini…

-Maya !! Cria l’eon pour tirer la jeune fille de sa lecture.

-Hein quoi ? Un ennemi ?

-Non, une porte, nous somme arrivés !

C’était vrai, l’escalier les avaient conduit jusqu’à une petite antichambre vide qui donnait accès à une immense porte de bois sculpté. Des milliers de petites arabesques la décoraient et deux chandeliers l’éclairaient faiblement. Maya leva le regard mais elle ne put distinguer le plafond, ni même le haut de la porte, tant l’endroit était sombre. Elle s’approcha de la porte et posa sa main dessus, elle avait remarqué une inscription :

 

Arcanium, Arcanium,

Chant des vivants et chant des morts.

Arcanium, Arcanium,

Epreuves qui transcendent le corps.

Arcanium, Arcanium,

De l’ignorance jusqu’au génie.

Arcanium, Arcanium,

Epreuves qui déroutent l’esprit.

 

-Un poème ? s’exclama la jeune fille.

-Il ne me dit rien. Je ne l’ai jamais entendu.

-Moi non plus. Mais il parle d’épreuves, tu crois que cela à quelque chose à voir avec tous ce que l’on a traversé ?

-Certainement oui.

-« Arcanium »… Ce mot, bien que je ne pense pas l’avoir déjà entendu il me parait très familier… Comme si je l’avais déjà employé. Pourtant je ne sais pas ce qu’il désigne !

-Etrange en effet. Tu es sûre que Lloyd n’en a jamais fais mention ?

-Oui, enfin il me semble.

-Il y a d’autres inscriptions plus haut. Fit remarquer l’eon.

Maya leva la tête et en effet des lettres était gravées en demi-cercle mais il lui était presque impossible de les lires tant les chandeliers était inefficaces. La jeune fille pris une des bougies et l’approcha de l’inscription. Au centre du demi-cercle on pouvait voir deux cristaux. L’un était noir, l’autre était blanc.

Toi qui as bravé l’Arcanium, le temps est venu de faire ton choix

L’un des cristaux est ton être l’autre ton allié.

Les deux peuvent te trahir mais un seul sera toujours digne de ta confiance.

Tu dois faire le bon choix ou bien tu périras.

Choisis entre la noirceur des combats et l’écarlate de la sagesse.

Bon ! On entre et advienne que pourras !

-C’est ça ton plan ?

-Tu as une meilleure idée ? Dans ce cas vas-y je t’écoute ! Répliqua la jeune fille sur un ton agacé. Elle n’avait pas plus envie que lui de se retrouver devant une nouvelle épreuve insurmontable. Mais il fallait bien continuer !

-Excuse-moi… Tu as raison, nous ne pouvons qu’avancer maintenant. Mais dès que nous entrerons, si c’est Dante qui ce trouve derrière la porte, nous devrions observer rapidement le terrain pour essayer de trouver une utilité à l’artefact !

-Tu as raison. Et je suis sûr que c’est Dante la prochaine étape. Je le sens.

-Vraiment ?

-Oui. Je sens un afflux d’énergie incroyable. Ca ne peut être que ça, de toute façon nous ne somme plus très loin du sommet de la tour.

-Reste une inconnue, comment ouvrir la porte ?

-Ne t’inquiète pas pour ça, mon armure le sait.

-Quoi ?

-Je ne saurais l’expliquer, c’est comme si la Dragonstorm me disait comment faire. Regarde.

Maya pausa l’artefact et se plaça bien en face de la porte et joignit les mains en un cigle étrange. Elle baissa la tête et ferma les yeux. Un halo de lumière apparut alors autour d’elle. Au bout de quelques secondes, le cristal noir se détacha de la porte et le dragon de l’armure le croqua. Puis l’armure se transforma. La chaine qui reliait les deux pattes avant du bustier-dragon se brisa et les ailes du dragon se déployèrent. A ce moment un coup de tonnerre assourdissant surpris Zeinos qui recula rapidement. Puis un autre, et encore un autre, l’eon désorienté avait peur pour la jeune fille qui se surélevait du sol à présent. Sans que Maya ne fasse le moindre geste, l’armure Dragonstorm se brisa en milles morceaux qui voletaient maintenant autour d’elle. Le halo de lumière s’intensifia Puis l’armure se reforma, d’elle-même, mais elle n’avait plus rien à voir. C’était désormais une armure intégrale d’un blanc éclatant décorée de bleu. Casque, épaulette, gantelets, jambières, tout y était pour former une véritable armure de chevalier tout droit venu des illustrations de la grande guerre des mages ! Des rubans d’eau tournoyaient très rapidement autour d’elle. Enfin son épée apparut à sa ceinture dans un fourreau richement décoré et assortis au reste.

Une fois toutes les transformations achevées, la lumière s’estompa progressivement et la pointe des pieds de Maya touchèrent le sol. Et lorsque le dernier éclair tonna, l’immense porte s’ouvrit violement, comme soufflée par une bourrasque d’une puissance phénoménal. Les yeux de Maya se rouvrir et Zeinos s’approcha rapidement de son visage.

-Maya ! Tu vas bien ? Eh !

Elle ne répondit pas tout de suite, mais un sourire se dessina sur son visage.

-… ah ah… Tu parle si ça va ! Regarde moi-ça ! J’ai réussit !

-Hein ? Qu’as-tu réussit ? Ta transformation ? Oui je vois ça mais comment ?

-Pas seulement la transformation ! Ah… Mais j’imagine que tu as encore tout loupé…

-De quoi tu parle ?

Maya regarda la porte désormais ouverte.

-On parlera de ça plus tard, le dénouement est proche ! Tiens-toi prêt à affronter l’impératrice du Crépuscule ! Fit-elle d’un ton décidé et dépourvu de peur en traversant la porte, l’artefact à la main. Elle donnait sur un petit couloir bien éclairée et pourvu d’une décoration et d’une propreté digne des plus beau palais.

-Tu as l’air bien sûr de toi et je n’aime pas que tu me mettes autant à l’écart ! Pourquoi un tel revirement de situation ?

Maya se stoppa et se retourna vers l’eon. Elle avait l’air un peu gênée.

-Désolé… Mais je suis trop impatiente de savoir si j’ai vu juste ! En plus tu as vu cette armure magnifique ! Je veux à tout prix l’essayer !

-Tu aurais comprit ce qu’il se trame ici ?

-hi hi, je crois bien oui ! Mais reste quand même sur tes gardes. Le combat ne sera pas facile. Il serait cependant dommage de perdre si près du but !

-Mais… Tu sais comment utiliser l’artefact alors ?

-euh… Ouais, enfin… Non mais on verra bien sur place…

L’eon cracha un long soupir.

-Je suis totalement rassuré… Bon bah je n’ai plus qu’as te faire confiance donc ?

-C’est ça !

-Et bien allons-y alors…

Au bout du couloir se trouvaient une nouvelle plaque ascensionnelle, Maya grimpa dessus et elle s’illumina, se suréleva puis s’envola.

Elle leva la tête vers le plafond, elle vit qu’il s’ouvrait petit à petit au fur et a mesure que la plaque parcourait la longue distance qui les séparaient. La jeune fille posa la main sur la face relevée de son casque et la rabaissa sur son visage pour parfaire sa protection. Elle fit ensuite de petits mouvement pour s’assurer qu’aucune de ses articulations n’étaient gênée.

-Comme tu l’as dit tout à l’heure, dés qu’on y sera il faudra repérer les lieux. Voila le plan : il faut libérer l’artefact de la glace au bon moment, si on y arrive on gagne.

-Et quel sera le bon moment ?

-Je n’en ai pas la moindre idée mais en tout cas il ne faudra pas le laisser passer.

-Mais qu’est-ce que tu raconte ? Vas-tu finir par m’expliqué ce qu’il s’est passé ?

-Quand tu as vu mon armure se transformer, une voix me parlait, elle m’a répéter le poème de l’Arcanium. Le passage où il faut faire un choix. En fait je pense que tous ce qu’il se passe est une mise en scène, comme on s’en doutait depuis le début. Le poème disait : « Choisit entre la noirceur des combat et l’écarlate de la sagesse. » J’ai choisit la noirceur des combat.

-Vraiment ?

-Oui ! Et c’est pour cela que l’armure s’est transformer ainsi. En réalité il s’agissait de choisir, en fonction de tous ce que l’on avait fait jusque là, entre la caste des Mages Elémentaires et celle des Chevalier-Mage. C’était un nouveau test ! Le but était de savoir si oui ou non je connaissais mes propres défauts et qualités. Si je n’avais pas répondu correctement la Dragonstrom m’aurait rejetée et ne se serais pas retransformé et la porte serait toujours scellé.

-Je vois, en effet il parait évident à présent que l’on touche à la fin de ce périple, tu as été reconnues comme digne de porter l’armure de Chevalier-Mage. Mais cela ne me dit pas comment tu as eu les indications sur la façon d’utiliser l’artefact.

-Pour ça je ne fait que suivre mon instinct. Je suis persuadée que cette boite à quelque chose à voir avec les épreuves. Mais tant que je ne sais pas comment va se dérouler le combat je ne peu rien dire…

-Mais alors pourquoi nous n’aurions qu’une seule occasion ?

-Ca c’est lié au fait que mon armure à un quota d’énergie qui s’amenuisent très rapidement, si on met trop de temps je vais perdre les avantages que me donne l’armure.

-Et quelles sont-ils ces avantages ?

Maya dégaina son épée et la tenue à l’horizontale devant Zeinos. La lame aquatique se vaporisa puis se reforma sous forme de glace tranchante.

-Contrôle des trois états améliorés. Et j’ai également une très grande quantité de magie qui gravite autour de moi et que je peu utiliser. Combiner à celle que tu me fournis cela double toutes mes capacités de sorts. Et enfin bien entendu ma protection physique et magique n’a jamais été aussi élevée.

L’eon soupira.

-Comment est-ce possible que tu ais déjà assimilé tout ça ?

-Pendant la transformation… C’est comme si tout un tas d’informations était directement injecter dans mon cerveau. Je ne suis même pas sûr de tout me rappeler… Bon ! On arrive !

La plaque traversa l’ouverture et se stoppa net, mais Maya ne perdit pas l’équilibre, elle était en garde. Elle transmit rapidement par télépathie à Zeinos se qu’elle voyait devant elle, tendis qu’il faisait de même en regardant derrière.

C’est une salle totalement ronde, plus vaste que toutes les précédentes. Le plafond était un dôme transparent martelé par la pluie. Ils étaient très exactement au somment de la tour. Au centre de la pièce (soit juste derrière eux), une machine complexe envoyait un rayon rouge qui traversait le dôme et se prolongeait par delà les nuages traversant les deux immenses anneaux dorées qui flottaient au dessus de l’édifice. Le sol était en marbre et recouvert d’un épais tapis rouge en forme d’un large anneau qui recouvrait toutes la partie extérieure se la surface. Enfin l’éclairage était parfait bien que la lumière n’avait pas de source visible, comme lors de la deuxième épreuve.

Devant eux, deux marches menaient à un trône monumental sur lequel les attendait, d’un air amusé, L’Impératrice du Crépuscule !

-Ainsi donc te voila gamine !

-Dante !

-Je suis impressionnée ! Tu es bien la première à arrivé ici du premier coup !

Dante se mise à lévité tranquillement au dessus de son siège pour prendre la jeune fille d’encore un peu plus haut.

-Et que comptes-tu faire à présent ? M’arrêter ? Ah ah ah ne me fait pas rire !

Dante leva le bras et la boite congelée s’extirpa violement de l’emprise de Maya et s’envola droit dans la main de la démone.

-Ah ! Non !! Cria Maya.

-Hu hu hu C’est bête, tu as déjà perdu ! Merci d’avoir joué !

Soudain la glace qui emprisonnait l’artefact se brisa en un millier de piques qui fondirent droit sur le visage de Dante. Surprise, elle lâcha l’artefact en esquivant.

Des flammes commencèrent à se former autour de la boite durant sa chute mais Maya envoya une gerbe d’eau vers elle et la recongela, tout en courant pour la rattraper.

-Merci d’avoir jouée Dante !

-Petite garce !

Une petite musique se fit alors entendre dans toute la pièce. Et Dante commença à chanter ! Maya fut automatiquement écrasée au sol par une force invisible. La voix de la chanteuse entama alors une note aigue et le sol sous la jeune fille se déforma. Maya eu juste le temps de rouler sur le côté pour évité de se faire embrocher par l’énorme pique qui se forma juste à l’endroit où elle était. Maya se releva rapidement et voulu prendre da la distance. Dante, comme si elle lisait dans ses pensées, la projeta en arrière et se nouveau grands piques se formèrent pour la réceptionner. Heureusement Zeinos intervînt et les transforma en eau liquide dans laquelle Maya trouva l’opportunité d’attaquer sans se lever. Elle forma deux gros aiguillons glacés et les envoya vers Dante. Celle-ci les esquiva sans difficulté, mais ce faisant elle prit la trajectoire de vol que Maya avait prévu et la démone ne put donc pas éviter le troisième aiguillon qui vînt se briser en mille morceaux sur le bouclier invisible qui protégeait Dante.

-Quoi ?! S’exclama la jeune fille qui n’en croyait pas ses yeux.

-Un bouclier ! On n’avait pas besoin de ça ! Fit l’eon

-De quelle nature il est ?

-Impossible à dire.

-Mince !!

La chanson accéléra tout à coup et le sol se déforma à nouveau, à quelques mètres d’eux. L’instant d’après une dizaine d’armures, ressemblants à celle de l’élémentaire de la troisième épreuve, apparurent et commencèrent à se ruer sur Maya en pointant de longue hallebardes, ils venaient de toutes les directions à la fois. Maya fonça sur celui qui venait en face d’elle, elle passa son épée en main gauche pour dévier la lame de l’hallebarde et asséna un violent uppercut du droit dans le ventre de son adversaire.

Maya sentit immédiatement que l’armure était bien moins résistante que celle qu’elle avait combattue auparavant. Le métal n’était pas chaud et il se fissura. La jeune fille fit apparaitre un puissant jet d’eau dans sa main droite, l’armure fut éjecter en l’air puis l’eau l’entoura et la congela. Puis par gravité l’armure congelée vint s’éclater au sol. Maya poursuivit sa course pour ne pas être rattrapé par les autres hallebardiers. Mais ceux-ci avait semble-t-il disparut. Dante ne s’arrêtait cependant pas de chanter tout en survolant la scène. Tout à coup, la glace brisée au sol se sublima et s’envola pour l’entourer. Mais Maya n’y était pour rien. La vapeur nouvellement créer fondit sur Maya en un puissant jet brulant. La jeune fille s’entoura d’une barrière d’eau identique à celle avec laquelle elle s’était protégée lors de son combat contre l’élémentaire. Mais la barrière commençait à se vaporiser dangereusement tant la vapeur était chaude. Alors Maya congela le reste de la barrière et le jet fut stoppé après avoir consommé une bonne partie de la glace. Pour reprendre son souffle Maya liquéfia le reste de glace et fut donc aspergée d’eau. Et au même instant, Dante esquissa une note plus grave et la foudre vînt pourfendre la jeune fille à une vitesse ahurissante. Le tonnerre suivit de près cette attaque. Maya s’effondra net. Zeinos était effaré.

-MAYA !!

Dante stoppa sa chanson.

-Elle n’a pas tenu aussi longtemps que je le pensais… Dommage, je commençais à peine à m’amuser.

-Ouaa !

Dante fronça les sourcils.

-Maya !

-Ouais… Ca va… L’armure à absorber les dégâts mais ça désoriente un coup comme ça !

-Maya ! Heureusement tu n’as rien ! Mais elle est trop forte ! Elle a toujours un coup d’avance comme si elle avait tout prévu !

-On a plus beaucoup de temps ! Il faut qu’on utilise cet artefact !

-Cette armure… Tu n’es rien sans elle ! Combien de temps encore tiendras-tu ? Déclara Dante Puis elle ajouta : Kyaaa ah ah ah ah ! Jamais tu ne m’arrêteras petite effrontée ! Avant d’entamer un chant plus rythmé. Le sol se mit à trembler et la pièce s’assombrie, jusqu’â être plongé dans l’obscurité presque totale. Seule la grosse machine du centre la pièce émettait un peu de lumière.

-Ca sent pas bon, elle va essayer de nous attaquer par surprise ! cria l’Eon.

Maya sentit alors quelque chose passer rapidement derrière elle, elle se retourna immédiatement et asséna un coup d’épée qui ne trouva aucune cible. Nouvelle sensation mais elle ne voyait toujours rien ! Elle fit donc une attaque circulaire en faisant apparaitre tout autour d’elle des pics de glace. Elle les entendit se planter dans les murs sans rien toucher. Quelque chose lui saisis violement le bras droit, puis le gauche, elle lâcha alors l’artefact qu’elle tenait sous son bras. C’était comme si ses bras étaient absorber par l’obscurité. Elle sentait son corps être étiré, elle avait mal. Zeinos Fit apparaitre une barrière d’eau que Maya congela, mais rien à faire, ces deux force tiraient toujours. Devant les cris de douleur de Maya l’Eon décida d’employer toute la force qui lui restait.

D’un seul coup il se mit à emmètre une très forte lumière et se transforma !

Il prit sa forme complète ! Son corps grandit et pris une forme humanoïde, il faisait maintenant presque deux mètre de haut et émettait une très grande quantité de lumière. Cette lumière fit disparaitre les forces invisibles et Maya tomba au sol. Zeinos se plaça devant elle. C’était certes la deuxième fois qu’il avait recourt à cette transformation mais la jeune mage était impressionnée par la carrure incroyable de l’habituel tout petit Zeinos. La dernière fois la transformation n’avait durée qu’une dizaine de seconde et Zeinos avait disparut pendant de nombreuses heures.

-Maya ! Tu n’as presque plus d’énergie. Je vais m’occuper d’elle !

-Attend comment tu compte…

-Je n’ai pas le temps c’est le tout pour le tout !

Zeinos disparut alors te réapparut instantanément derrière Dante. Surprise elle stoppa sa chanson, l’éclairage revînt alors.

L’eon posa la main sur le bouclier de Dante et parvint à le congeler ! La maléfique démone était maintenant, à sa grande surprise, entourée d’une prison de glace qu’elle ne contrôlait plus. C’était l’Eon qui maintenait la prison de glace à sa portée. Il l’a brisa alors d’un coup de poing et la traversa pour attraper le cou de Dante. Mais celle-ci disparut au même moment. Elle apparut derrière lui.

-Imprudent ! Certain m’appel l’intouchable ! Elle prononça alors une formule magique non chanté et le corps de Zeinos se recouvrit de taches d’ombre. Il cria sa douleur et disparut sans laisser de traces.

-ZEINOOOOOOS !!! Hurla Maya qui observait la scène impuissante.

-Ah ah ah ah ah ah ah ah ah !!! Le rire machiavélique de Dante empli les oreilles de Maya en qui la colère montait. Elle puisa dans ses dernières ressources et forma un gigantesque pic de glace qu’elle projeta en criant sa rage vers la démone qui esquiva sans difficulté.

-Ah ah ah ! Imbécile c’est comme ça que tu utilise tes dernières forces ? Je… Elle fut interrompue par un craquement. Elle se retourna et constata avec horreur que le pic avait transpercé le dôme de verre, créant des fissures qui s’étendaient rapidement.

-Garce ! Qu’as-tu donc fait ?!

L’instant d’après le dôme se brisa et tomba en des milliards de morceaux. Certains étaient gros mais Maya ne fut pas inquiétée par leur chute. Elle leva les mains en l’air et hurla à nouveau en vidant ses réserves d’énergie dans un ultime sort. Dante n’en revenait pas ! La jeune fille pris le contrôle de la pluie ! Toutes les gouttes de pluies se rassemblaient en un immense tourbillon aqueux deux fois plus large que le diamètre de la tour ! Des ailes blanches de dragon des glaces apparurent dans le dos de Maya et se déployèrent dans un claquement. Les morceaux de verre qui l’entourait ainsi que l’artefact s’envolèrent, et se mirent à graviter autour d’elle. Puis elle s’envola plus rapide qu’un éclair, traversa le tourbillon en son centre. Après son passage l’eau cessa de tourner et se concentra en un seul point et forma un bloc de glace démesuré que Maya retenait en l’air d’une seule main.

Dante était effarée ! Jamais elle n’aurait put imaginer telle attaque de la part de cette gamine !

Maya lâcha alors son emprise sur l’iceberg qu’elle avait créé et celui-ci commença à s’effondrer sur la tour. L’Impératrice du Crépuscule n’avait cependant pas l’intention de la laisser détruire sa tour. Elle lança un nouveau sort de magie noire et l’iceberg commença à se recouvrir rapidement de taches noires. Mais avant qu’elle ne parvienne à le faire disparaître il se sublima, puis se reforma en dessous de Dante.

-QUOI ?!!!

Sans attendre Dante se retourna et jetât un autre sort, plus puissant et l’iceberg se fendit en deux et les deux morceaux tombèrent en longeant les flancs de la tour sans la détruire. Et ils disparurent emportés par les taches noires avant de toucher le sol. Cependant Dante n’avait put empêcher la destruction de la grande machine. Le rayon disparut et les deux immenses anneaux s’écrasèrent violement au sol autour de l’Arx. Furieuse, Dante se retourna vers Maya mais celle-ci était déjà en train de tomber. Elle avait perdu connaissance et son armure avais repris sa forme de Dragonstorm. Dante vola dans sa direction et la rattrapa avant qu’elle ne s’écrase. Elle la ramena, ainsi que l’artefact, au sommet de la tour près de la machine détruite qui laissait maintenant apparaitre un socle brillant portant l’inscription « Arcanium » sur lequel on pouvait insérer un objet carré.

Dante déposa Maya juste à côté du socle. Elle passa sa main sur le visage de la jeune fille puis s’éloigna en marchant tout en contemplant la chute de tous ses plans.

Maya repris doucement connaissance et se redressa difficilement. Elle vit que Dante avait repris sa forme enfantine. Qu’est-ce que cela voulait-il dire ?

-Dante ? Pourquoi m’avoir…

-Dépêche-toi donc de foutre cette boite à sa place ! L’interrompit Dante en lâchant un soupire sans se retourner.

Maya regarda autour d’elle et comprit. Elle prit l’artefact et le plaça sur le socle. La glace se brisa et la boite s’imbriqua d’elle-même.

Un rayon bleu fut projeter dans le ciel et fit disparaitre instantanément tout les nuages noir. Le ciel était à présent d’un bleu azur éclatant. Les yeux de Maya tombèrent sur Dante qui la regardait. Lloyd était apparut aux côtés de son épouse. Tous deux s’inclinèrent devant Maya.

-Toutes nos félicitations Maya ! Tu as passé l’Arcanium, tu es à présent un Chevalier-Mage ! Et accessoirement… Bon Anniversaire !

Le cerveau de Maya était épuisé, cette dernière scène l’acheva. Elle perdit de nouveau connaissance.

 

 

 

Epilogue

-Maya ?

-Maya !

-Tu crois qu’elle va se réveiller ?

-A tous les coups c’est mon énigme des marches chromatique qui l’a épuisé !

-Tu rigole ? Quand elle m’a attaqué avec son « ère glacière » elle a perdu toute son énergie c’est pour ça !

-N’importe quoi ! Dès le début j’ai faillit l’avoir avec mes illusions ! Eh Raph ! Sert-moi un autre verre s’il te plait?

-Ca marche !

-Aller Maya ! Réveil-toi !

-Lloyd !

-Oui ?

-Le coup de la sublimation tout à la fin. C’était toi pas vrai ?

-Qu’est-ce qui te fait dire ça ?

-La petite n’avait plus d’énergie !

-Ah ah qui sait ?

-Pff.

-Ah ! Sa y est ! Elle revient à elle !

Maya se redressa difficilement. Elle était dans un fauteuil en cuir très confortable. Elle se rendit compte qu’elle ne ressentait plus la moindre douleur ! Elle regarda autour d’elle pour reprendre ses esprits. C’était le grand salon du manoir de Lloyd. Et il y avait foule ! Tout le monde la regardait. Il y avait Lloyd, Dante, Zeinos, Messon, Nova, Kehl, l’élémentaire d’eau du lac et même les trois gardiens d’Arx ainsi que les deux gobelins.

Tous la saluèrent chaleureusement en lui souhaitant un joyeux anniversaire !

-M… Mai… Mais que ?!

-Calme-toi. Tous va bien, tu avais raison ce n’était que de la mise en scène ! La rassura Zeinos.

Maya lança des regards vers toutes les personnes présentes.

-Ah ah !! J’en étais sûr ! Mais…

-Vous feriez mieux de lui expliquer Maitre. Intervînt Nova

-J’allais y venir ! Maya ! Sache tous d’abord qu’as aucun moment tu as été en danger. La mort aurais été synonyme de retour à la normal. Cependant la douleur était réelle et je m’en excuse mais tel est l’Arcanium.

-C’est quoi l’Arcanium à la fin ? Un test ?

-Exactement ! L’Arcanium est le test par lequel tous les mages doivent passer pour être reconnu comme tel. Mais depuis que l’apprentissage de la magie est prohibé on a peu à peu oublier en quoi cela consistait. Le principe est simple. Le jour des dix-huit ans de son apprenti le maitre doit créer une série d’épreuves pour tester les sens, la réflexion et la force de celui-ci. Cependant il doit faire en sorte que ces trois épreuves ne puissent pas être passées par l’élève, ainsi si l’élève réussit cela signifie qu’il s’est surpassé.

-C’est hyper rare d’y arriver du premier coup ! Ajouta Nova. Je suis jalouse, moi je m’y suis repris par trois fois !

-En effet. Repris Lloyd. L’apprenti doit retenter autant de fois qu’il le faut et quand il le souhaite les épreuves jusqu’à ce qu’ils parviennent jusqu’au bout. C’est en quelques sortes un examen. Et tu l’a réussit !

-Euh d’accord mais… Attendez ! Non ce n’est pas juste ! Avec les armures j’étais bien plus puissante. Je n’aurais rien put faire sans !

-C’est peut-être vrai mais les armures sont partie intégrante de l’Arcanium. Sans elles j’aurais mis la barre moins haute.

-La barre moins haute ? Vous m’avez fait combattre Dante ! S’insurgea Maya.

On entendit le rire caractéristique de la fillette raisonner.

-J’espère que tu ne t’imagine pas que j’y suis allé à fond quand même ? Fit-elle.

Dans un certain sens Maya était persuadé d’avoir été beaucoup ménagée dans ce combat final…

Lloyd repris son explication :

-Les armures servent à améliorer les capacités de l’élève afin que son apprentissage par la suite soit plus facile.

-N’empêche que moi, même avec les armures, je ne maîtrisais pas aussi bien la magie la première fois… Tu es vraiment impressionnante Maya ! Fit Nova.

-Donc je n’aurais plus accès à cette superbe armure blanche de chevalier-mage ?

-Et bien si… Mais il te faudra continuer ton apprentissage pour ça.

Maya se leva d’un bond.

-Qu’est-ce qu’on attend ?

Des éclats de rire retentirent ainsi que des applaudissements.

-Tu n’es jamais fatiguée toi ! Fit Lloyd en souriant. Profitons donc de la fête pour le moment.

Maya était heureuse et un peu gênée, tous le monde voulaient la féliciter personnellement. Elle apprit que Jeanne et Raphael étaient tous deux membres du DarCloud et que Lloyd les avait fait venir exprès pour participer à l’Arcanium. Jeanne était d’ailleurs très gentille et s’en voulait de l’avoir autant maltraitée. Elle apprit aussi que l’élémentaire de feu était une entité vivant sur l’île comme Hyndra l’élémentaire du lac. Son nom était Arkhan et il parlait ! Hyndra aussi d’ailleurs. Mais Lloyd lui avait demandé de se taire pour la mise en scène. Et de toute façon les élémentaires ne sont pas très causant en général apparemment.

Selon Nova, Maya avais faillit perdre lors de la troisième épreuve ! La jeune fille se souvenu d’ailleurs d’un phénomène étrange, elle avait crue voir la pièce dans laquelle elle était disparaitre, comme effacé de la réalité. A ce moment là elle était donc en train de mourir…

Toutes ses émotions ne tardèrent pas à transporter Maya dans le monde des rêves. Elle s’endormie dans un fauteuil du grand salon. Au bout d’un moment, Lloyd l’a pris dans ses bras et la porta jusque dans sa chambre. Il l’installa dan ses draps et lui baisa le front. Il était fier d’elle. Une pensée vînt cependant effacer son sourire, quelque chose semblait l’attrister. Il se passa la main sur le visage et sortit de la chambre en baillant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s