MEKANIKA Level 2-1

Attention : Ce qui suit est la version originale et désormais obsolète du récit.

Rendez-vous ici pour la version actuelle :

https://zeidaran.com/2015/11/09/mekanika-the-remake-world-2-womans-white-world/

 ____________________________________________________

Level 2-1 :

Powerpuff Mekanik

Du sucre !

Une boite à outils !

Et encore du sucre !

Tels étaient au départ les ingrédients choisis pour créer l’héroïne de space-opéra parfaite. Mais accidentellement l’auteur de Zeidaran ajouta un autre ingrédient à cette mixture… L’agent chimique M3 !

C’est ainsi que naquit la belle Melody ! Doté d’un pistolet à impulsion ! (Et c’est déjà pas mal…) Celle-ci consacre désormais sa vie à commettre le crime et dormir n’importe comment !

[Melody] C’est cool comme générique d’intro ça ! ^^

Tu n’étais pas sensée apprécier…

[Melody] N’empêche j’aime ça !

[Aya]

Le système de Nymiphia !

Nom étrange donné par ses autochtones et qui viens du nom de leur illustre reine Nym Phyla. C’est un peuple humanoïde somme toute standard de type 2 (La race humaine étant divisé en 5 standards légèrement différents le type Terriens est le quatrième d’entre eux et c’est aussi celui de notre héroïne. Le type 2 est le type Aliakap dont les différences ce situe au niveau de leur peau d’un blanc parfait et de leurs yeux violets.) comme on en trouve beaucoup dans la plupart des systèmes de la galaxie d’Alia. Cependant dans ce système ils ont la particularité d’être un peuple composé à quatre-vingt cinq pourcent de femelles. Certains pervers idéalistes donnent donc à ce système la réputation d’être un véritable paradis ! Rumeur largement étendu par ceux qui se targuent d’y avoir voyagé, et surtout qui aimes se la raconter. Cependant pour être honnête ce n’est pas totalement faux puisque toutes les femelles Nyms, telle est le nom donner aux habitants de ce système, ont été doté par nature d’un corps parfait servant à attiré sexuellement le faible pourcentage de mâle et ainsi faire vivre leur espèce. Ainsi le terme monogame n’a pas de traduction dans la langue originelle des Nyms. Pour des raisons évidentes l’accès des hommes à ce système est très restreint c’est pour cela qu’un soit disant aventurier qui dit s’y être rendu est souvent un menteur. Seules les femmes et les non-humanoïdes sont admis et encore ils n’ont généralement pas le droit de s’y installer. Non en fait la seule personne en qui vous pouvez faire confiances pour vous décrire les coutumes de ce peuple c’est moi puisque en tant que créateur de cet univers je me dois d’avoir plusieurs résidences dans ce système… Hem… euh… Et si nous revenions à notre histoire ? Car justement notre cher Melody arrive aux abords de la planète-capitale du système Nymiphia : Nymyacast.

-Nymyacast à vaisseau inconnue, vous entrez dans une zones restreintes veuillez décliner votre identité et votre autorisation ou repartir sur le champ.

-KeMeKo-7 à Nymyacast je suis Nekima Melody, matricule 73-M guilde Orage. Autorisation A-38 472 201. Demande permission d’atterrir.

-Vous avez de la chance que votre autorisation soit encore valable ! Elle expire demain.

-Je le sais pas la peine de me donner la météo non plus…

-Oh ça va ! La piste 2 est à votre disposition.

-Très bien ! [Communication interrompue]

-Tu m’as l’air légèrement sur les nerfs non ?

-Elles m’énervent ces filles c’est maladif

-Je vois ça…

-Aller, manœuvre d’atterrissage

-C’est partie !

-Le gamin ne s’est pas encore réveillé… je vais voir si je peu le faire soigner, il parait qu’elles ont de bonnes infirmières ici… Dans tous les sens du terme tsss

-Ca t’agace ça hein ? Un peuple avec que des filles parfaites tu trouve ça honteux hein ?

-Oui bah c’est bon tu ne va pas nous en écrire un roman sur ces machins !

-Ces… Machins hein…

-Je te rappel tout de même qu’ici même les intelligences artificielles ont des seins plus gros que les miens… alors toi hu hu hu !

-Arme à proton hyper entropique chargée prête à faire feu !!

-Après la paye ma chère Aya. Après la paye !

-T’as raison !

Le KeMeKo-7 vînt donc se poser en douceur sur la piste portant le numéro deux qui était minuscule par rapport à la piste numéro un qui était réservé aux vaisseaux massifs. C’était en fait un genre de standard, sur la plupart des planètes les pistes portant des chiffres impaires sont pour les gros vaisseaux et les celles portant des chiffres pairs pour les petits. Une délégation de cinq femmes Nyms attendait déjà Melody au pied de la passerelle qui se déploya du vaisseau laissant apparaître par le sas de sortie la pilote en tenue négligée, une sucette dans la bouche, le coli dans une main et un jeune garçon endormis et emmitouflé dans une couverture auto-chauffante sous l’autre bras.

-Yop les filles ! Lança-t-elle à l’adresse de son comité d’accueil. Elles étaient toutes les cinq en tenue légère officiel soit un uniforme composé d’une chemise magenta, d’une cravate foncées, d’une minijupe assortie à la cravate et de petits mocassins noirs. Par-dessus tous cela elles portaient un grand manteau ouvert qui leur servait de cape avec une capuche qui retombait sur l’arrière laissant la possibilité d’admirer une coiffure parfaitement bien taillée.

Celle qui semblait être la chef portait en plus une marque couleur argent sur la joue gauche, c’était ce qui définissait le grade militaire. Melody n’y connaissait pas grand-chose là-dedans mais elle reconnue le symbole qu’elle attribuait généralement à la désignation suivante : « Celle-qui-ne-se-prend-pas-pour-de-la-daube ».

-Vous êtes en retard.

-Il parait.

-Je me présente, Mellona Matara Commandante du bataillon 52 de la gar…

-Oui oui c’est bon. L’interrompit Melody.

-…de royale du seigneur Maxior Lumos Llyonar. Insista-t-elle. Qui est cet enfant ?

-Je ne sais pas, je l’ai trouvé dans une épave c’est le seul survivant mais il n’a pas l’air d’être en pleine forme… Du coup je me suis dit que la ô combien célèbre médecine Nym pourrait peut-être faire quelque chose pour lui !

La chef fit signe à l’une de ses subordonnées.

-Yameko naïdanala midu hiu

-hi

La fille s’exécuta et s’approcha de Melody pour qu’elle lui donne l’enfant puis elle s’en alla.

-Nous allons nous occuper de ce garçon. Avez-vous le coli pour le roi ?

-Ouep, le voici. Elle le lança vers son interlocutrice qui fut surprise et s’empressa de le rattraper pour lui éviter un contact quelque peu violent avec le sol.

-Vous êtes folle ?!

-Merci vous aussi.

-Raaah on m’avait prévenue à propos de votre… caractère.

-Je suis si célèbre que ça ? Ca me touche !

La chef semblait tiraillée entre son envie de lui foutre une baffe et son obligation de respecter le protocole.

-Suivez-moi, le roi veut vous voir.

-Pas de problème je n’aie qu’a suivre les seins c’est facile ! Allons-y ! Fit-elle avec un petit signe de la main et un clin d’œil.

L’air effarée, la chef fit demi-tours et donna l’ordre à ses trois acolytes d’avancer.

Melody connaissait bien l’endroit, la spatio-gare faisait partie de l’immense ville fortifié qui servait je capitale à la planète et aussi au système tout entier. Elle était si grande que la planète portait le même nom que la ville. Nymyacast… En son centre se trouvait le Palais Luxuriant, l’entre du plus célèbre des possesseurs de harem de tout l’empire, Maxior Lumos Llyonar, grand roi des Nyms depuis plus de vingt ans. Selon la légende, un homme accède au trône tous les millénaires, et quand cela arrive cela est synonyme de grande prospérité. Llyonar était le descendant de la famille royale, mais malgré ce que tout le monde imaginait ce n’était pas quelqu’un de vraiment porté sur la reproduction intensive… Ce n’était en réalité pas son rôle, il était surtout le maître incontesté de la seconde puissance militaire de l’Univers. Redouté de tous les monarques, président et dictateurs la puissance neutre et indépendante du plus grand royaume autarcique de l’Univers connue, a sut par son mystère et par ses quelques actions écrasante du passé garder toute sa grandeur dans les cauchemars de ceux qui voudraient le défier. C’est pourquoi les rares personnes extérieurs ayant l’autorisation de rencontrer l’Altesse Nym prennent garde à rester correct et à ne pas trop l’ouvrir… Tous sauf… enfin bref…

-YOOooooosh Grand monsieur !!! Cria Melody en pénétrant dans l’immense salle du trône. La chef de son escorte fit un bond en l’entendant et lui jetât un regard noir

-Allez-vous vous taire ? Lui siffla-telle du coin de la bouche.

-Je dois vraiment répondre ? lui répondit-elle tous bas avant de reprendre à très haute voix vers le fond de la salle qui paraissait encore très éloigné. Nan parce qu’il est gentil mais sa fait deux milles crédit la livraison ! Soudain une voix s’éleva du fond de la salle.

-Elle est gentille elle attend je compte raaah !

La chef de la garde soupira et fit signe à l’escorte de se disperser. Melody put enfin voir son interlocuteur, le roi Llyonar. C’était un homme de type deux, au traits du visage fins extrêmement beau. Bien qu’il soit assis il était évident qu’il était très grand et musclé, il portait une tenue rouge et blanche très élégante et ne laissant aucun doute planer sur son identité. Il avait de surcroit une longue cape rouge et des chaines d’or attachées à de grandes épaulettes. Il ne portait pas de couronne comme les autres rois mais avait un tatouage d’or sur son front qui descendait d’un seul cotée, sur sa joue gauche. De nombreuses courtisanes peu vêtus l’entouraient. Tout autour de la très luxueuse salle, d’autre Nyms regardait fixement Melody. Celles-ci étaient en armures d’or et portait toutes une épée blanche et un tatouage couleur argent sur la joue qui témoignait de leur appartenance à l’élite de la garde royale. Selon se que Melody avait appris (malgré-elle puisqu’elle n’en avait rien à faire) seul le roi et quatre autres filles qu’on ne voyait jamais avaient le droit au tatouage d’or…

-Voila ton pognon miss de la Terre ! Le roi s’était levé et lui tendit en perssonne une liasse de billets. Il s’était approcher suivit de près par celle qui devait être sa conseillère, elle était visiblement agacée de l’attitude négligente que son roi entretenait.

-Votre majesté, laissez moi m’occuper de ce genres de choses.

-Ne t’inquiète donc pas autant… Bon ! Et toi Nekima alors ? Comment va ? dit-il de façon amicale en faisant signe à son hôte de se rapprocher du trône afin qu’il aye se rassoir. La chef de l’escorte avait entre temps placé le fameux cube, objet de la livraison, sur un petit plateau à côté de la chaise royale. Il l’attrapa.

-Bah si on oublie le fait que je viens de traverser la moitié de l’empire pour te livrer un rubik’s cube à la noix… oui, sa va.

-Tel est le dure métier de freelancer, tu ne fait pas toujours des boulots passionnants he he.

-C’est ça c’est ça. Elle avait fini de recompter son argent et le glissa dans sa poche puis frappa dans ses mains d’un air impatient. Alors vas-tu me dire ce que c’est que ce machin ?

Il reposa doucement le cube sur le plateau en souriant.

-Secret-défense comme on dit. Désolé.

-Ah ouais pff géniale. Elle soupira visiblement contrariée.

-Pour me faire pardonner je t’invite à ma table ce soir ! La conseillère lui lança un bref regard désorientée avant de se ressaisir.

-Je n’avais pas l’intension de m’éterniser

-Et tu pourras évidement en profiter pour faire le plein des sucettes Nymaco, je sais que se sont tes préférées.

-Quand est-ce-qu’ on mange ?

La conseillère avait visiblement perdu tout espoir, elle lâcha un bref soupir et lui répondit

-Dans trois heures tout au plus.

Melody décida d’occuper ce laps de temps à s’occuper des révisions de son vaisseau afin d’être prête à repartir aussi vite que possible. Elle se rendit donc de nouveau dans la spatiogare. Le KeMeKo-7 avait été amené dans un hangar, notre freelancer demanda au comptoir de la spatiogare que lui soit livré des recharges pour ces armes ainsi qu’un certain nombre de pièces et matériels afin de rentabiliser tous l’argent qu’elle venait d’acquérir.

La porte du hangar s’ouvrit et une énorme remorque entra tiré par un droïde.

-Votre commande numéro 2703-C mademoiselle Nekima. Fit ce dernier en s’arrêtant prêt d’elle.

-Merci bien.

-Veuillez signez le bon s’il vous plait.

-Ah ouais… Elle posa son pousse sur la petite plaque carrée bleu qu’il lui tendait. Elle s’illumina un instant et le robot la rengea à l’interieur de sa coque.

-Voulez-vous que l’on viennent vous installer tous ceci ?

-Inutile je me débrouille vas t’en maintenant Je ne veux pas être déranger.

-Soit. Votre réservation pour ce hangar prendra fin dans sept heures et douze minutes Adieu.

Le droïde sortit et la porte coulissante titanesque du hangar se referma doucement.

-KEMEKO-Transformation ! cria-t-elle. Son vaisseau réagit immédiatement et ouvrit toutes les trappes de sa coques afin qu’elle puisse bricoler à son aise. Les pièces qu’elle avait acheté été autant d’objet improbables et démesurés, mais qui, assemblées avec une ingéniosité dérangé pouvait donner des armes inédites. C’est ce qui faisait que le KeMeKo-7 n’avais jamais connu la défaite ! En effet qui peu donc être préparé à recevoir un rayon « poly-désintégrant à onde vibro-musical à programme de gymnastique inversé » ? En réalité ce genre d’idée saugrenue ne pouvait que germer dans la tête absurde de la plus déglinguée des pilotes freelancer de l’Univers.

Après deux heures de branchement, soudures, sucettes saveur « feux-ardent-du-gars-qui-tape-sur-un-bout-de-métal™ » et de crise de nerf sur les plans « moisis » fournis avec les pièces. Notre chère Melody se posa tranquillement dans son siège de pilote en sirotant une boisson local qui ne lui déplaisait pas complètement. L’écran de bord s’alluma.

-J’ai un message pour toi !

-Sérieux ?! C’est important ?

-Sa change quelque chose ?

Melody sirota une longue gorgée.

-Evidement que non !

-Ok le voila.

Un vieux fou apparu sur le projecteur d’hologramme devant elle. Elle ne le connaissait que trop bien c’était son supérieur le plus supérieur… Sa supériorité Maitre Poteshio Orage. Fondateur de l’une des plus importantes guildes de freelancer de la galaxie Alia. Il avait l’air sur les nerfs.

-Kzzzrrsh Melody ! Melody tu m’entend ?

-En direct du différé maitre Potetoes !

-Bon quand tu recevras ce message il faudra que me recontacte au plus vite ! Mais zut qu’est-ce que tu fais ? Ca fait bien deux semaines que tu aurais dût revenir ! Je vais finir par te viré et sa sera pas dommage !! Rappel moi immédiatement ! –Fin de transmission-

-Maitre Otéchiant je devrais l’appelé celui-là !

-BIP BIP BIP Appel de Maître Otéchiant.

-Mais que ?

-Mais de rien !

-Grrr…

-Transmission établie-

-Haaa Hai maître !

Nekima ! Enfin !! Où-es-tu ?

-Transaction avec Nymyacast effectué avec succés ! J’y suis encore mais j’ai était invité par le roi et…

-On s’en fout c’est la zone par chez nous, il faut que tu rejoignes Gerald sur Meta-12 on à besoin de tous le monde, même de toi malheureusement !

-Je vous aime moi aussi maitre Potetoes !! Regardez comme je suis doublement heureuse de vous voir !!

-RANGE  « CA » DE SUITE éspèce de… Wouaaw Il esquissa un mouvement d’esquive et se jeta au sol. Merde ils m’on retrouvé !! Il sortit une arme laser et se mit à tiré en rafale vers un ennemie que Melody ne pouvait voir. N’oublie pas ! Gerald, Planète Meta-12 -Fin de transmission-

-Ca ?…

 

 

Voila pour le level 2-1. Ce n’est que la première moitié du level 2 mais c’est histoire de sortir un truc avant de partir en vacance ^^ Je vous promet d’ailleurs au retour de celle-ci le chapitre 16 de Zeidaran qui est déjà dans les tuyaux. Et peut-être le level 2-2 de M3 on verra. D’ici là je vous laisse avec une moitié de bonus (moitié de chapitre oblige…) Voila donc mon tout premier croquis d’Aya l’intelligence artificielle du KeMeKo-7.

Les contrastes étant au maximum on ne vois pas toutes les traces de gomme qui jonchent notre chère petite Aya… C’est un premier jet (plutôt raté…), c’est susceptible de changer dîtes-moi donc ce que vous en pensez !

aya try

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s