Zeidaran (Partie 13)

Chapitre 12 : L’entrainement commence !

   Une fois le portail traversé Ils se retrouvèrent tous instantanément devant un gigantesque manoir qui se trouvait au milieu d’un parc grandiose où fleurissait de nombreux arbres, parterre de fleurs, et autres points d’eau, et ceux jusqu’à l’horizon.

-« Bienvenue à la zone 42 !» Fit Lloyd en voyant que Maya tournait sur elle-même pour pouvoir admirer ce magnifique paysage.

-« Mais c’est magnifique ! » S’exclama-t-elle.

-« Ah ah merci c’est moi qui est tout fait ici ! »

-« Vast t’as bien aidé quand même ! » insista Dante.

-« C’est agacent mais vrai pff… » Répondit Lloyd en avançant vers un homme en costume très élégant qui sortit de l’immense demeure pour les accueillir. Dante et Maya le suivirent.

-« Je ne pensait pas que quelqu’un habitait ici. » Chuchota la jeune fille.

-« C’est le majordome, il s’occupe de l’entretien… » Répondit Dante avec son air agacé habituel.

Quand elles furent arrivées au même niveau que l’homme celui-ci les salua respectueusement.

-« Bienvenue à vous Maitres et à vous aussi jeune demoiselle. » Fit l’homme avant de les inviter à entrer. Le hall d’entrer était digne d’un palais royale, au fond de la pièce se trouvait un grand escalier qui se divisait en deux à sa moitié l’une des partie menant à l’aile ouest et l’autre à l’aile est. Un immense tableau ornait le mur du fond. Il représentait un homme très élégant en costume blanc et une femme magnifique en robe noire qui avait le sourire d’une femme comblé par le bonheur. Elle avait une longue mèche de cheveux qui passait devant sont visage. Ces cheveux étaient aussi noirs que ceux de Dante mais sans la longue mèche blanche de celle-ci.

-« Qui sont ses deux personnes ? » Demanda la jeune fille avant de plus y réfléchir elle était subjugué par la beauté de la peinture.

-« Ce sont bien évidement Maitre Lloyd et Dame Dante le jour de leur mariage ! Un jour merveilleux ! Je m’en rappel comme si c’était hier. Nous avions organisé un grand buffet et Maitre Lloyd avait commencé par les hors d’œuvre et miss Dante voulais manger le chef d’orches… »

-« Ca suffira ! » L’interrompirent Dante et Lloyd d’une même voix.

-« Bon ! Maya ! Messon va te faire visiter les pièces les plus importantes pendant que je prépare les lieux d’entrainement ! J’en ais pour un moment, prend tes aises, fait un somme mange bien et ne viens que quand tu seras en pleine forme ! Dès que tu sera prête rejoins-moi dehors » Déclara Lloyd

-« Hum… comme vous voulez. » Répondit Maya. Avant de suivre le vieux majordome qui se dirigeait vers l’escalier.

-« Qu’est-ce qu’elle a tu crois ? J’ai l’impression qu’elle est de moins en moins énergique… » Demanda Lloyd à Dante une fois que son apprentis se soit suffisamment éloignée.

-« Abrutis !… tu n’es vraiment qu’un imbécile, tu n’a pas changé… » Lui rétorqua Dante avant de se diriger vers une des porte latérale du hall.

-« Qu’est-ce que j’ai encore fait ? » Fit Lloyd l’air agacé.

Dante ouvrit la porte et se tourna vers lui.

-« Elle ne vit pas dans le même monde que nous, tous s’enchaine beaucoup trop vite dans sa tête, et elle vient de voir ton cadavre éventré je te rappelle ! »

-«  Arf… Tu as raison je suis peut-être un peu presser. Mais ça fait tellement longtemps que j’attends ce moment… »

-« J’espère pour toi qu’elle va s’habituer à toi car tu n’a pas changé depuis que je te connais et tu ne risque pas de changer de si tôt. »

-« Hmmm Tu as raison. »

-« Soit compréhensif envers elle, ne reproduit pas l’échec que tu as connu avec Vast. »

-« Cela n’arrivera pas ! »

-« Avec toi rien est moins sur, je te connais… »

Elle claqua la porte

Lloyd leva les yeux et un grand sourire se dessina sur ses lèvres.

-Lune sacrée Conseil des 7 Grands –

-« Qu’y a-t-il à l’ordre du jours ? » Demanda, l’air impatient Hazaraï

-« La liste est plus grande que toi, laisse faire les professionnels » Lui rétorqua Larachel avec un sourire.

-« Quand je te l’aurais faite bouffer on verra ! »

-« Encore faudrait-il que tu puisse le faire ! »

-« Je n’ai pas précisé par où cala doit entrer ! »

Uther frappa du point sur la solide table en bois magique qui trembla de tout son long.

-« Taisez-vous, vous deux ! Naploxis va parler ! »

-« Vas te faire voir ! On se dispute si on veut sal humain ! »

-« Après toutes ces années vous ne vous entendez toujours pas… » Rumina Naploxis avec un air déconcerter.

-« C’est génétique ! » lui rétorquèrent les deux intéressés.

-« Bon passons maintenant à quelque chose de plus important. » Fit Naploxis. Il attrapa une feuille de papier qui se trouvait devant lui et commença à la lire, sa voix était emplis d’une profonde lassitude :

« Alors premier point aujourd’hui, selon le rapport de la 14ème compagnie de la milice, L’Invincible serait mort ce matin à 00h 14min heure locale de la planète principale, au château de Gabrand. »

La plupart des Sept esquissèrent un léger sourire en coin à cette annonce. Naploxis reposa la feuille. « J’ai convoqué le Commandant de la 14èmepour qu’il nous fasse sont rapport. Entrez ! Cria-t-il vers la porte. »

La porte s’ouvrit aussitôt et le grand elfe fit son apparition il portait son armure et tenait son casque sous son bras. Il rayonnait d’une fierté déplaisante. Il se plaça au milieu de la pièce et posa un genou à terre pour saluer les Grands.

-« Relevez-vous et expliquez-nous ce qu’il sait passer en détail… » Fit Naploxis de sa voix douce habituel.

L’elfe commença à déblatérer un récit dégoulinant de mauvaise foi et de vantardise…

-Zone 42, hall d’entrer-

Pendant ce temps dans la zone 42 Maya avait fini sa petite visite du manoir, le majordome lui avait montré les pièces les plus importantes. Elle avait fait une sieste dans le grand lit douillet de la chambre que lui attribua Messon. C’était une grande chambre qui était exactement dans les tons et les couleurs qu’elles préféraient. Chose qu’elle trouva surprenante mais fini par se dire que se genre de chose ne devait plus l’étonner. A son réveil elle put apprécier un repas délicieux que le majordome lui apporta dans sa chambre. Totalement remise, en forme et prête à affronter n’importe quoi, Maya se rendis dans le hall d’entrée.

Elle s’apprêtait à rejoindre Lloyd comme il lui avait demandé mais la voix de Dante l’interpella. Elle se retourna.

-« Quoiqu’il arrive n’oublie pas de lui dire si tu n’en peu plus, si tu es trop fatiguer et que tu as besoin d’une pause n’oublie pas de lui dire. Il a toujours eu une endurance hors du commun et la fâcheuse habitude d’oublier dans le feu de l’action que tous le monde n’est pas comme lui. »

Maya fut étonnée mais remercia Dante pour ce conseil.

-« Aller courage son entrainement est dur mais très efficace, si tu es ici c’est que tu en es capable Il n’a jamais fait d’erreur dans le choix de ses élèves… » Fit Dante avant de refermer la porte par laquelle elle lui parlait.

-«…Il ne fait ses erreurs qu’après » Pensa la succube.

Maya, qui n’était pas très rassurée mais toutefois déterminée, passa la grande porte d’entré et se retrouva caresser par une douce brise. L’air était parfait ni trop chaud, ni trop froid, ni trop fort, ni trop faible. Le parfum de milliers de fleures venait rafraichir son odorat et la beauté du paysage éblouissait sa vue. Elle s’arrêta un moment pour admirer une nouvelle fois. Elle remarqua des montagnes au nord et une grande étendu d’eau très loin à l’ouest tendis que l’est était remplis d’arbres.

-« Ce n’est pas trop mal hein ! » fit Taïnael qui apparut sur son épaule. Surprise, Maya sursauta.

-« Hein ? Euh oui c’est magnifique ! » Répondit-elle un peu gênée.

-« Le vieux est là-bas il t’attend. » Elle pointait son doigt en direction des montagnes. « Il vas encore nous ressortir son discours à deux ronds sur la magie… »

-« Il faut aller jusqu’aux montagnes ? » Demanda Maya.

-« Ouais, ton élément c’est l’eau et le meilleur endroit pour ton entrainement ce sont ces montagnes. » Expliqua la fée.

Maya commença donc à marcher vers le nord.

-« J’aurais plutôt parié sur l’eau là-bas à l’ouest. » Fit remarquer la jeune fille.

-« Je comprends, c’est trompeur c’est vrai. Mais cette eau n’est pas le meilleur endroit, en fait tu es sur une île. La zone 42 est une île artificielle qui se trouve dans une dimension parallèle à ton monde. La mer qui l’entoure est infinie. Là où je veux en venir c’est que c’est de l’eau salée, le vieux vas mieux te l’expliquer que moi, mais en gros l’eau salée n’est pas pratique pour apprendre la magie. »

-« Ah, très bien mais pourquoi la montagne ? »

Taïnael esquissa un large sourire

-« Ah ah ! C’est parce-que tu vas en baver ! Il à l’intention de t’apprendre le maximum de chose sur la magie de l’eau. Et ces montagnes sont parfaites pour ça car on y trouve les lacs en pieds, des sources chaudes plus hautes et des glaciers au sommet. Ainsi tu vas pouvoir apprendre à utiliser l’eau liquide, puis l’eau à l’état vapeur, et enfin à l’état de glace. Par ordre croissant de difficulté. »

-« Et ben ! Je ne suis pas sortit de l’auberge ! » Soupira Maya

-« Je ne te le fais pas dire ! » Lui rétorqua la fée en riant.

-« Vivement qu’on en arrive à la glace ! » Déclara Zeïnos en apparaissant brusquement sur l’autre épaule de Maya qui sursauta à nouveau.

-« Ah ? Pourquoi ? » Lui demanda-t-elle

-« C’est ce que je préfère ! Mais je ne suis pas aussi bon que je le voudrais… J’espère qu’à nous deux on va pouvoir faire des choses intéressantes. En revanche les deux autres états je les maîtrises plutôt bien tu vas voir ce n’est pas très compliqué.

-« La Glace est beaucoup plus difficile parce qu’elle est solide et donc très ordonné. Il faut avoir une maîtrise quasi parfaite de la magie pour espéré être bon avec cet état. » Expliqua la fée.

Il y eu un silence puis Maya entendit quelque chose bouger dans un des buissons autour d’elle. Elle s’arrêta fronça les sourcils et demanda à Zeinos de se mettre en garde. Son épée apparue dans sa main.

Soudain une créature quelle n’eu pas le temps d’identifier sauta vers elle en poussant un grognement sauvage. Elle le trancha en vol en un seul coup. Le sang de la créature aspergea le sol. Tendis que Maya évita soigneusement les giclées rougeâtres.

Taïnael écarquilla les yeux et Zeïnos esquissa un large sourire.

-« Je commence à prendre le coup de main. » Lâcha Maya en faisant disparaître son épée.

-« B…Bravo ! Je ne m’attendais pas à ça ! »Fit la fée avec enthousiasme. « Mais sait-tu au moins ce que tu à tué ? »

Maya n’avait pas la réponse, elle regarda la dépouille de la créature. C’était une espèce de loup avec de longues griffes acérées au bout des pattes et de très longues canines. Maya l’avait coupé en deux avec une souplesse incroyable en un seul mouvement.

-« Je n’avais jamais vue un tel animal. En fait j’ai sentit qu’il représentait un danger, je ne saurais l’expliquer… »

-« Tout à fait, c’était bien une espèce sauvage qui en voulait à ta vie tu à bien réagit. Aux côtés de Zeïnos tes sens sont décuplés. Tu progresse de façon vraiment spectaculaire ! »

La jeune apprentie était plutôt fier d’elle. Elle reprit la route gaiment. Mais une nouvelle question lui vînt.

-« Maintenant que j’y pense, cet endroit étant totalement artificiel, comment se fait-il que je me fasse attaquer par des créatures sauvages ? » Demanda-t-elle à la fée. Qui lui fit une grimace signifiant quelque chose comme « Lloyd t’expliquera arrête de parler et avance ! » Elle soupira un grand coup puis lui répondit :

-« Cette île est en fait un terrain d’entrainement géant intégralement conceptualisé par Lloyd. Il y à introduit toutes sortes d’environnements différents, et a imaginer une faune et une flore propres à chacun. Tous les animaux que tu rencontreras sont en fait programmés, si l’on peu dire, pour te mener la vie dure. Pour faire simple se sont des accessoires d’entrainement. Une fois tués leur cadavre disparaît au bout de quelques minutes et ils ressuscites un peu plus loin.»

-« On se croirait dans un jeu vidéo ! » Fit Maya avec enthousiasme.

-« C’est le même principe en effet. » Approuva la fée. « Sauf que techniquement tu peux mourir » Ajouta t’elle avec un sourire.

-« Ah ! Ouais raison de plus, tu aurais due me prévenir avant ! »

-« Ah ! Mais c’était mon intention, mais le vieux m’a dit de te laisser découvrir ça par toi-même. En fait je pensais qu’il te surestimait mais finalement je crois que tu t’en sortiras bien. Cependant, ne prend pas trop la grosse tête cette créature est loin d’être la plus dangereuse de l’île ah ah ! »

-« Hum je crois qu’il n’est plus nécessaire que je m’attende à trouver un moyen rapide pour aller jusqu’aux montagnes. Ce que tu essaye de me dire c’est que je vais bien devoir faire toute la route à pied… » Soupira la jeune fille.

-« Et oui ! Et comme tu t’en aies bien sortit pour la première créature j’ai décidé de ne pas te prévenir quand on arrivera dans une zone dangereuse. Bien que c’était ce qui était prévu. » Lui rétorqua la fée.

-« Trop aimable… »

Laissons un instant Maya à ses péripéties et retournons sur la Lune sacrée où le rapport de l’elfe vient de se terminer.

-Lune sacrée conseil des 7 Grands-

-« … Et pour finir je l’éventrai, il ne put rien faire. »

Larachel cachait une expression de dégout dans sa capuche. Pas envers la scène décrite mais plutôt contre le Commandant qui, bien qu’étant un elfe, était vulgaire et répugnant. Elle attendu difficilement la fin du rapport puis se leva et lui ordonna de se retirer. L’elfe lui jeta un regard assassin, mais détourna le regard immédiatement. Sachant que se mauvais reflex pourrais lui coûter cher. Cependant il ne partit pas et insista en s’agenouillant devant le visage rayonnant de Naploxis.

-« Maître, je vous ait débarrassé de la vermine que vous maudissiez. Je pense donc mériter une récompense. » Fit-il rapidement.

Naploxis, toujours rayonnant, répondit simplement :

-« Non »

L’elfe vacilla et se releva brusquement.

-« Quoi ?! Mais je ne comprends pas ! »

-« Lloyd n’est pas mort, vous ne méritez donc rien, il vous à berner d’une bel façon comme à son habitude. »

-« Vous vous trompez ! Le cadavre à été formellement identifié. C’est lui ! » Hurla l’elfe exaspéré.

-« Nous le saurions s’il était mort. Nous n’allons plus entendre parler de lui pendant un moment, mais il est toujours en vie. »Fit Naploxis toujours aussi souriant. Il se leva. « Commandant Neïel, Pour avoir enfreint nos lois en invoquant des démons. Pour avoir menti au conseil sur le déroulement des évènements afin de vous valoriser. Pour avoir Désobéi à un ordre de la conseillères Larachel. Pour avoir tenue tête au conseil. Et enfin pour nous être profondément antipathique. Je vous dégrade au rang de simple soldat et vous condamne à 5 années d’emprisonnement ferme. »

A ces mots, deux créatures ailées à la peau totalement blanche apparurent aux côtés de l’Elfe. On aurait dit deux femmes, très grandes, qui se tenaient parfaitement droite, avec un étrange casque pointu qui ne laissait pas apparaitre leurs visages. Elles avaient également dans le dos de grandes ailes blanches magnifiques. Elles étaient armées de très longs double-lames à lames légèrement courbées.

L’Elfe effrayé tenta de s’enfuir, mais à peine eut il le temps d’amorcer un pas en arrière que les deux anges le firent s’arrêter immédiatement. En effet dans un mouvement vif comme l’éclair et sans bouger la tête la lame basse de l’une vînt se poser sur la gorge de l’elfe tendis que la lame haute de l’autre vînt au contacte de sa nuque. Naploxis leur fit signe de se retirer et les anges disparurent emportant l’elfe avec elles.

-« Bon passons à la suite de l’ordre du jour. » Déclara Naploxis en se rasseyant. Vast se leva brusquement et pris la parole.

-« Oui, je confirme tout de suite vos soupçons, Lloyd à bien pénétrés dans une des zones dimensionnelles que j’ai créé avec lui. Et je vous confirme qu’il nous est absolument impossible d’aller le déranger là-bas. Il nous à filer entre les doigts. Nous n’avons plus qu’à nous préparer à contrer se qu’il prépare. » Il se rassit. Il semblait très frustré.

-« Allons bon tu ne peu pas nous envoyer là-bas ? A quoi tu sers alors ? » Rétorqua Hazaraï.

Zulimör pris la parole pour venir en aide à Vast.

-« Il faut bien l’avouer sa façon d’utiliser la magie est très handicapante pour nous. » siffla-t-il.

-« Tous les même les magos, vous êtes chiants ! Je ne comprends rien à vos trucs ! Ca ne vaut pas ma hache ! » Répondit Hazaraï.

Larachel pris la parole.

-« Moi non plus je n’y connais rien en magie mais au moins j’essaye de suivre. Lloyd est différents des autres mages parce qu’il a la faculté d’inventer sa propre magie. Quand il apprend un sort, il le dénature d’abord, puis il le recréer à sa manière de façon à se qu’il soit bien supérieur à l’original. Pour prendre un exemple concret, si tu lui apprends à décocher avec un arc, et bien dès son premier essai il saura utiliser le facteur vent à la perfection. C’est un surdoué qui à toujours deux carquois d’avance sur tout le monde c’est pour ça qu’il est si fort. Et si gênant pour nous. »

Hazaraï lâcha un « Aaaah » A la fois contant d’avoir compris et surpris d’être aidé par l’elfette.

Naploxis accorda un très large sourire à Larachel.

-« Félicitation c’est tout à fais ça. A ceci près qu’il ne faut pas oublier que Lloyd se renouvelle sans cesse, ces sorts sont tous le temps différent et très ingénieusement modifier, ce qui fait de lui un mage imprévisible. »

Larachel haussa les épaules.

-« C’est le rôle des espèces évolués de transmettre un peu de savoir aux plus ignorantes créatures considérées comme pensante, même si cette dernière caractéristique reste à vérifier… »

Le nain répondit avec une série de jurons finalement interrompu par Uther qui frappa une nouvelle fois sur la table. Mais cette fois ce fut si violent que la table se souleva et vînt fracasser le menton du nain. Et, bien sûr, celui-ci voulu se venger. Ce qui déploya une légère pagaille nous permettant de repasser dans la zone 42.

-Zone 42 sentier des collines-

-« Nyaaa… Cela fait bien deux heures que l’on marche ! » Soupira Maya.

-« Rectification : Que TU marche ! » Reprirent joyeusement les deux Eons qui se prélassaient sur ses épaules.

-« Merci pour l’aide psychologique vous deux, franchement. »

Elle jeta un œil sur sa lame qu’elle avait décidé de garder dégainer, vu le nombre d’ennemis qui l’avaient attaqué. La magnifique lame bleu était devenus rouge et dégoulinante de sang.

-« Et ce n’est pas croyable tous ces monstre qui apparaissent de partout ! »

-« Estime-toi heureuse tu n’as pas encore rencontré de créature vraiment dangereuse. » Lui fit remarquer la fée.

-« C’est vrai que je n’ai fait qu’une bouchée d’eux. Mais n’empêche que je me demande quand est-ce que l’on va enfin arriver. On est au pied des montagnes là. »

A ces mots, la fée ouvrit les yeux et regarda autour d’elle.

-« Hein ? Mais où-est-ce qu’on est ? »

-« Comment ça ?! »

-« Bah oui ce n’est pas par là qu’on doit aller. » Remarqua la fée qui semblait chercher sa route.

-« Quoi mais tu m’as dit d’aller tout droit ! Je n’ai pas bifurqué une seule fois et les montagnes sont justes devant nous ! »

-« Je sens la puissance de Lloyd là-bas » Fit Zeïnos en pointant son doigt vers les montagnes, juste en face d’eux.

-« Ah ! Tu vois je ne me suis pas perdu ! » Déclara Maya.

-« Oui, oui pas de doutes c’est bien là-bas mais à moins que tu ne compte escalader cette montagne, je ne vois pas comment tu vas faire pour le rejoindre… » Répondit Taïnael. « Il faut emprunter le passage plus loin là-bas. » Ajouta-t-elle en pointant le doigt vers l’ouest.

En effet plus loin à l’ouest on pouvait apercevoir une légère ouverture dans la roche

-« Raaah vive le détour ! Je vais être crevée en arrivant ! »

-« Aller un peu de courage, bon sang ! »

Maya secoua son épée pour se débarrasser d’une partie du sang qui la recouvrait. Puis elle s’essuya le front et repris la route.

Elle n’eut pas à attendre longtemps pour entendre un nouveau grognement. Un monstre était tout près, elle se mit sur ses gardes et avança prudemment. Le grognement recommença, il était bien plus impressionnant que ceux des créatures qu’elle avait combattue jusque là.

Maya regarda furtivement Taï qui avait l’air joyeuse, elle sut à ce moment là qu’elle était dans le pétrin.

Zeïnos fronçait les sourcils en cherchant du regard d’où pouvait provenir le grognement.

Maya ne voyais rien, juste des collines et un temps dégagé. Mais soudain, une des collines se releva.

-« Ah ! Mais qu’est-ce que c’est que ce machin ?! » Fit la jeune fille qui n’en croyait pas ses yeux. Une des collines était en fait une espèce de gros reptile enroulé sur lui-même.

-« Euh ouais moi je veux bien tuer des loups et des gobelins. Mais là c’est peut-être un peu trop non ? »

-« Allons bon, tu as tué plus gros que ça à Tokai ! » Fit Taïnael.

-« Ouais mais je ne sais pas comment j’ai fait ! En plus celui la est plus gros j’ai l’impression ! » Rétorqua Maya.

-« Il nous a vu ! » Déclara Zeïnos.

-« Il vient vers nous. » Ajouta la fée.

-« Arf ! Bon vite un plan ! Un plan ! »

-« Il est plutôt lent » Fit remarquer Zeïnos.

-« C’est vrai, bon on vas utiliser ça à notre avantage ! »

Maya couru vers le monstre. Celui-ci tenta de la gober mais elle fut plus rapide et fit une glissade pour esquiver la gueule du monstre. Elle continua sa course et essaya de le blesser à la jambe. Malheureusement pour elle les écailles du monstre se révélèrent être beaucoup trop épaisses.

-« Zut ! Raté ! »

-« Maya, au dessus ! » Cria Zeïnos.

La jeune fille eu juste le temps de faire une roulade sur le coté pour éviter la queue du monstre qui essaya de l’écraser.

La lenteur de la créature ouvra une nouvel opportunité à Maya qui n’hésita pas une seconde. Elle planta son épée dans la queue de la créature, qui semblait être plus tendre. Le sang commença à couler. Le monstre, emporté par la douleur releva brusquement sa queue, emportant Maya avec.

Elle sauta sur le dos du monstre et couru vers sa tête. Mais le monstre gigotait trop, elle perdit l’équilibre et commença à dégringoler. Mais elle réussit à se rattraper in extremis à une des écailles du flanc du monstre. Le Cloud Azur, lui, finit sa course plusieurs mètres en dessous, sur le sol.

-« Toujours pas morte hein ? » Fit Taïnael qui volait à côté d’elle.

-« Et non ! » rétorqua Maya qui préféré se concentrer sur la situation critique dans laquelle elle s’était fourré.

Le monstre tourna la tête vers elle et approcha sa gueule pour la gober.

-« Merde comment je suis sensé me sortir d’une situation pareil ?! »

-« Maya saute ! » Hurla Zeïnos en s’envolant.

Elle n’avait pas le choix, La jeune fille lâcha prise pour éviter de justesse les dents acérées de la créature.

Zeïnos frappa dans ses mains et un bloc d’eau vînt amortir la chute de Maya. L’eau disparut aussitôt et elle attrapa rapidement son épée qui se trouvait à ses pieds.

-« Bon, retour à la case départ… » Fit Maya. « Comment je vais faire pour remonter ? »

Elle n’eut pas le temps de réfléchir longtemps car un nouveau grognement se fit entendre venant de derrière elle. Elle se retourna et vît que deux nouvelles créatures identiques à l’autre, venaient répondre aux grognements de leur camarade.

-« Maya ! C’est trop tard tu dois fuir ! » Hurla Taïnael.

Il ne fallu pas longtemps à la jeune fille pour estimer la grande sagesse de cette dernière réplique. Elle couru donc en direction de l’ouverture dans la montagne vers laquelle ils se dirigeaient. Suivit de près par les deux Eons. Les trois dinosaures se mirent à leur poursuite mais ils étaient trop lents pour les rattraper.

La jeune fille arriva finalement à l’ouverture bien plus rapidement quelle ne l’avait estimé précédemment. Et aussi bien plus fatiguée.

L’ouverture était en fait l’entrée d’un passage très étroit dans lequel elle s’engouffra rapidement pour être en sécurité.

-« Pff, Bon ! On y est presque maintenant c’est tout droit ! »Déclara la fée.

Laissons-là notre jeune guerrière dégoulinante d’eau, de sang et de sueur, pour retourner voir ce qu’il se trame sur la Lune sacrée. Le calme étant revenu dans la salle du conseil.

– Conseil des 7 Grands –

-« Ainsi donc, comme je le disait, passons à la suite de l’ordre du jour. »Fit d’une voix lasse Naploxis. « Lloyd à donc disparut, il nous est à présent impossible de l’arrêter. Nous avons donc échoué sur ce point. Cependant nous allons confirmer sa mort. Cela pourrait nous être bénéfique. Maintenant j’aimerais savoir ce qu’il en est de sa partenaire, Dante. Avons-nous des nouvelles d’elle ? Larachel ? »

L’elfe, qui dirigeait les équipe de renseignement se leva.

-« Toujours aucune trace d’elle depuis qu’elle s’est séparé de lui. Aucun de nos hommes n’a jamais réussit à l’approcher. Elle est introuvable. » Elle se rassit en silence.

-« Si le duo se reforme, surtout dans la situation actuel nous avons vraiment du soucis à nous faire ! » Déclara Uther. « La justice se porte bien mieux depuis qu’ils se sont quittés.

-« Il sont très différents tous les deux. Lloyd est un guerrier hors paire et un mage unique. Mais bien qu’il ne soit pas idiot, il se conduit parfois comme un véritable imbécile. Dante est aussi forte que lui, voir plus. Mais elle est également très intelligente. Leur couple à tenue des centaines d’années parce que Dante supportait l’idiotie de l’Invincible, elle le respectait, et plus que quiconque, elle l’aimait. Croyez-moi, je les ais côtoyé longtemps et, bien que je n’étais plus là quand ils se sont quittés, je suis sûr que c’est Dante qui est partie. Lloyd ne s’en serait jamais séparer sur un coup de tête. Et si elle est partie ce n’est surement pas pour une raison banal, il à due se passer quelque chose d’énorme entre eux. Tous ça pour dire que je doute qu’elle ne le rejoignent sans une bonne raison, mais que si il en existe une, elle n’hésitera pas longtemps. Et même dans le cas contraire quoi qu’il arrive elle lui est fidèle. Nous l’aurons donc indubitablement sur notre route un jour ou l’autre. » Expliqua Vast.

-« C’est dérangent mais il fallait s’y attendre. Quoiqu’il en soit personne ne doit avoir l’occasion de bouleverser nos plans. Nous allons prendre des mesures de sécurité. » Déclara Naploxis. « Zulimör ! Où en est-on ? »

-« Nous rattrapons le retard de manière encourageante, nous en somme déjà revenue à 50% d’énergie accumuler. Et je suis en train de mettre un nouveau prototype au point. Le simulateur devrait être opérationnel dans peu de temps. Par contre rien ne dit que cela sera un succès, mais j’ai de bon espoirs. » Siffla-t-il avant de se rassoir en silence.

-« Très bien. Bon passons a la suite de l’ordre du jour. Qui m’à l’air beaucoup moins intéressante… enfin bref, ENTREZ ! » Fit Naploxis.

La grande porte s’ouvrit à nouveau et un petit homme rondouillard entra, il était accompagné par un elfe maquillé en bleu. Tous deux étaient très souriants. Ils s’avancèrent jusqu’au milieu de la salle et se prosternèrent devant les Grands. Naploxis, qui était de nouveau très souriant leur fit signe de se relever.

-Pendant ce temps dans la zone 42.-

Maya, épuisée et dégoulinante, avança difficilement à travers le passage rocheux. Après quelques minutes de marches sans aucun adversaire à tuer, elle arriva dans une sorte de clairières entourée par la montagne. L’endroit était verdoyant et quelques arbres feuillus entouraient un petit étant dont l’eau était si claire et calme qu’elle voyait distinctement le fond.

Lloyd était bien là, il vînt à sa rencontre avec son sourire habituel. Maya lui répondit avec une grimace et secoua son épée pour ensanglanter l’herbe environnante.

-« Ah ! Et bien tu à l’air de t’en être bien sortie ! » Fit-il en la regardant sous tous les angles pour dénicher une éventuelle blessure.

-« Allez-vous un jour m’avertir de ce qu’il va m’arriver ? » lui rétorqua Maya.

-« Et bien… A partir de maintenant oui ! » Déclara-t-il.

-« Elle a eu à faire à un Galdoras sur la fin. » Indiqua Taïnael.

-« Vraiment ?! » Il regarda à nouveau Maya mais son sourire avait disparut. « Tu n’a pas l’air d’être blesser… Je suis soulagé. Zut je les avais éloignés pour éviter que tu tombe dessus, je ne pensais pas qu’il reviendrait si vite. Excuse-moi. »

-« Au moins ce n’était pas intentionnel c’est déjà ça… » Répondit la jeune fille en faisant disparaître son épée.

-« Tu l’a tué ? » Demanda Lloyd curieux.

-« Nan, j’ai essayé mais d’autre sont arrivé, j’ai dut fuir. »

-« Ne soit pas si modeste tu as quand même réussit à monter sur son dos. Ce n’est pas donner à beaucoup. » Fit la fée.

-« Pas mal ! » Ajouta Lloyd avec un sourire. « Bon ! Maintenant place à l’entrainement ! »

Maya souffla, et s’échauffa les épaules.

-« Quand vous voulez, je me sens en forme ! »

-« Bien ! Déshabille-toi ! » Fit Lloyd.

Maya s’arrêta sur place et tourna doucement la tête vers son maître avec une nouvelle grimace sur le visage.

-« Pardon ?! »

-« Ah ah ! Ne t’inquiète pas je ne vais pas te regarder… Mais, en fait voila le principe de ce premier entrainement : Tu dois t’immerger dans cet étant. »

-« Vraiment… ? »

-« Oui en fait c’est pour que tu te familiarise avec l’eau. Tu dois apprendre à ne faire plus qu’une avec elle. » Expliqua Lloyd.

-« Désolé Maya mais il à raison c’est la base, mais rassure toi ce n’est pas bien compliquer tu vas devoir réussir à faire bouger l’eau autour de toi sans bouger toi-même. » Ajouta Zeïnos.

-« Exactement. Tu dois apprendre à contrôler l’eau. Comme c’est quelque chose d’assez compliqué pour une néophyte, plus il y aura d’eau autour de toi et plus cela sera simple. » Repris Lloyd.

-« Bon d’accord mais vous, allez voir derrières les arbres si j’y suis ! »

Lloyd ria et alla s’allonger derrière un arbre.

Maya enleva rapidement ses vêtements, ne gardant que ses sous-vêtements. Puis elle s’enfonça doucement dans l’eau magnifiquement claire. Celle-ci devînt légèrement rose à cause du sang qui s’y dilua. L’étant était plus profond qu’il n’y paraissait, elle resta près du bord où elle n’avait déjà presque plus pied. Adossée au rebord du bassin elle appela Lloyd.

-« Comment je suis sensé faire au juste ? »

-« Tu es dedans ? Bien, alors voila le principe : Tu dois trouver le moyen de créer un tourbillon au centre de l’étant, même s’il est faible. L’essentiel est de créer le mouvement. Moi je vais dormir un peu. Appel-moi quand tu auras réussit, où quand tu en auras marre. » Lui cria Lloyd de derrière son arbre.

-« Puis-je l’aider ? » Demanda Zeïnos qui était resté près des habits de Maya, puisqu’il ne pouvait pas trop s’éloigné de la materia.

-« Tu peu la conseiller, oui bien sûr. Mais de toute façon elle devra me montrer qu’elle y arrive. » Répondit Lloyd. « Bonne chance ! »

Le temps passa…

Toujours aucun mouvement ne venait troubler l’eau, à part peut-être ceux que Maya faisait quand elle se rendait compte que rien ne se passait. Zeïnos lui conseilla de se concentrer et d’imaginer le vent venant caresser l’eau…

-« Comment le vent pourrait venir caresser l’eau ?! Il y a des montagnes tout autour de nous ! » Cria Maya, dont la patience avait été légèrement entamée par ces trois dernières heures d’entrainement totalement infructueuses.

-« Calme toi c’est une image… » Lui fit l’Eon

-« Oui… je sais je suis désolée… je crois que je vais faire une pause, ma peau ressemble à un champ de bataille. » Elle sortit de l’eau en s’assurant de toujours entendre les légers ronflements de Lloyd qui roupillait gaiment depuis le début. Elle eu la surprise de remarquer que ses vêtement était redevenues parfaitement propres.

-« J’adore ces trucs magiques ! » Déclara-t-elle en se rhabillant.

Taïnael qui était partie chercher quelques fruits revînt. Maya commença à manger mais s’interrompit rapidement.

-« Taï j’ai une question. »

-« Tu le fait exprès ? »

-« Quoi donc ? »

-« Pourquoi tu pause des questions que quand le vieux n’est pas là ? » Soupira la fée. « Bon bref qu’est ce que tu veux savoir ? »

-« Comment ce fait-il que tu puisses t’éloigner autant de Lloyd alors que Zeïnos ne peu pas partir à plus d’un mètre de ma materia ? »

-« C’est une question que je me pose aussi ! » Approuva Zeïnos.

-« Disons que je suis l’Eon d’une materia suprême c’est tout ! Ah ah ! » Rétorqua la fée avec une certaine vantardise. « Bon aller puisque tu es sortit de l’eau on va réveiller le vieux ! »

[Auteur] Et voila pour le chapitre 12 ! Merci de l’avoir lu, j’espère qu’il vous aura plut ! Je pensait faire au moins une page de plus mais j’ai besoin de réfléchir plus en détail à un truc à venir… Enfin bref ! A la prochaine !!

[Maya] Pourquoi j’ai l’impression que je vais devoir me déshabiller souvent dans les prochains chapitres ?

[Dante] Parce-que c’est Lloyd qui t’entraine.

[Maya] Et alors ? C’est un pervers ?

[Dante] Non mais l’auteur si ! Et comme tu le sais…

[Maya] Oui… J’ai peur de comprendre…

[Auteur] Mais pas du tout ! c’est tout à fait logique ! Et je ne suis pas le seul à le dire ! vous n’avez qu’à lire Fairy Tail ! Oul entraine Grey en se déshabillant dans la neige !

[Dante] Fairy Tail c’est pas le manga où l’auteur dessine des plans assez avantageux pour mettre en valeur les poitrines tout aussi avantageuse de ses héroïnes ?

[Auteur] Euh….

[Maya] Ca doit être une maladie d’auteur ça… Ce sont tous des pervers !

[Dante] Non, il ne faut pas exagérer, il y en a des bien ! Notre auteur ne les lis pas, c’est tout.

[Auteur] Nyaaa…

(envoyez vos dons à  « SOS auteur mal traité par ses propres personnages »… )

Une réflexion sur “Zeidaran (Partie 13)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s