MEKANIKA level 2-2

Attention : Ce qui suit est la version originale et désormais obsolète du récit.

Rendez-vous ici pour la version actuelle :

https://zeidaran.com/2015/11/09/mekanika-the-remake-world-2-womans-white-world/

 ____________________________________________________

 

(Téléchargez et installez cette police pour profiter pleinement de ce post http://www.dafont.com/fr/search.php?psize=m&q=spaceman)

melody

Level 2-2

CRAFTY LOLLIPOP GIRL

-Bon… On fait quoi ?

-Un tennis ?

-Nan sérieux…

-Bah on va retrouver Gerald que veut-tu que je te dise ?

-Tu vas pauser un lapin au plus puissant chef d’état de la galaxie ?

-Tu as raison… Ca ne se fait pas…

-« ca ne se fait pas » ??!

-Il m’avait proposé de me ravitailler en sucrerie…

-… Je comprends mieux…

Melody se leva brusquement.

-Bon je crois que je n’ai pas le choix !!

-Je démarre les moteurs.

-Non ! Je vais aller voler leur stock de Nymaco !!

-*Gasp* Qu…quoi ? Tu es folle ?

-Oui !

-Ah… Oui c’est vrai, j’avais oublié…

-Mode Ninja : On ! Je vais chercher la combi !

-On n’est pas dans la merde…

Parmi les nombreux objets vol… « acquis » par notre chère pilote on pouvait trouver toute sorte de choses des plus absurdes aux plus audacieuses. Elle gardait le tout précieusement dans un coffre, dans sa chambre. L’une de ses « reliques » était particulièrement pratique pour augmenter sa collection. Une combinaison de camouflage de dernière génération qu’elle avait « récupérée » après avoir « assommé » un « assassin » qui avait tenté de « l’attaquer » dans son « sommeil »… Bref c’était un outil des plus intéressants pour « acquérir » de nouvelles « choses »

-Hmm… J’ai un « … » qui s’est « … » dans cette « … » de fermeture de cette « … » de combinaison de « … » Sa fait mal ! Mais en même temps ce n’est pas si dés« ………. » Hmm « ..« …. »»..«  » -Système de censure automatique désormais hors service- Ah ! Voila combinaison ninja enfin enfilé ! C’est partit !

Elle activa la combinaison qui était équipé d’un système de camouflage optique qui permettait de recréer en temps réel une image de ce qui se trouvait derrière elle sur son corps. Un procédé déjà bien connu et facilement repérable pour les systèmes de sécurité les plus avancés. Cependant cette combinaison était également équipée d’un brouilleur de signal, empêchant tous simplement aux capteurs de sécurités d’émettre le signal d’alerte aux gardes. Et surtout elle possédait un système de protection qui permettait de désactiver le système de sécurité qui l’empêchait de brouiller le premier système de sécurité. Sans oublier le sabreur d’énergie qui rendait momentanément hors service la double gâchette à impulsion supra mécanique qui rendrait bien entendus toute tentative de désactivation de système de sécurité inutile. Puisqu’il brouille lui-même le système de brouillage de la combinaison et ainsi inhibe les chances de ne pas être repéré par les gardes mobile qui sont eux même équipé de senseur thermiques qui actives une troisièmes gâchette de sécurité pour être totalement protéger de toute attaque et de prévenir les risques des brouillage des communications sécuritaires. Il était donc évident que Melody ne pouvait pas être repéré. Mais elle préféré toujours prendre une puce à positron qui émule l’activation d’une fausse quatrième gâchette de sécurité trompant ainsi les gardes et lui permettant de brouiller le système de brouillage du second niveau de sécurité pour que celui-ci ne puisse pas brouiller le système de brouillage de la combinaison qui brouille le premier système de sécurité. Afin d’être en total sécurité.

Melody descendit de son vaisseau et referma le sas. Elle sortit du hangar discrètement et se dirigea vers la sortit de la spatiogare en longeant les murs. Personne ne semblait pouvoir la voir.

Elle se rendit le plus vite possible au palais. Elle réussit à tromper la vigilance des gardiennes qui était en trin d’avoir une discussion qui semblait primordiale pour l’avenir de tous l’Univers inter et intra spatiale des petites culottes en dentelle.

Melody se plaqua contre le mur le plus proche pour laisser passer deux nyms qui possédait un senseur thermique, elle ne put s’empêcher d’esquisser un sourire voyant la perfection de son camouflage. Selon ses souvenirs les cuisines du palais était dans l’aile est de celui-ci. C’était surement là qu’elle trouverait les précieuses Nymacos. Elle atteint sans encombre les ascenseurs. Et visiblement la chance était avec elle puisque deux gardes sortaient de l’un d’eux. Elle n’avait qu’à se faufiler derrière elles pour entrer. Ce qu’elle fit avec l’agilité d’un serpent.

Cet ascenseur allait l’amener directement à côté des cuisines. Elle se sentait tellement supérieurement intelligente de pouvoir s’introduire ainsi dans cette place forte qu’elle en avait les tétons tout durs. « En même temps la puce à positron, il fallait y penser eh eh eh ! » Se disait-elle.

L’ascenseur s’arrêta et ses portes s’ouvrit Il n’y avait personne. Elle longea le mur en direction de l’entrer du garde-manger. La porte était déjà ouverte et deux cuisinière était en trin de travailler à l’intérieur, elles refaisaient visiblement le stock de quelques trucs, Melody regarda autour de la pièce et repéra trois caisses neuves de ses sucettes préféré. Mais pour les atteindrent il fallait attendre qu’elles aient fini et qu’elles s’en aillent.

-Tiens au fait je ne te l’ai pas dit !

-Quoi ?

-Hier, j’étais avec un mec !

-Quoi ? Vraiment !! La chance !

-Tu sais Ken, le cuistot du bar du Haut-Couteau.

-Ouais ?

-Bah je suis allé le draguer.

-Géniale ! Et alors comment il est.

-Bah justement c’est là qu’il y à eu un problème…

-Comment ça ?

-Bah il à commencé à me parler de la bouffe de sa planète alors que j’étais là juste pour me le faire. Mais je n’étais pas trop calé et il m’a fait gouter un de ses plats spéciaux il appelait ça le Chaud-Riz-Ou-Ken mais s’était immonde.

-Et alors ?

-Bah je lui ais dit que je trouvais ça dégeu et que j’avais déjà suffisamment mangé. Alors il s’est énervé.

-C’est pas vrai ces mecs il faut toujours qu’ils discutent alors que tous ce que l’on veut c’est… enfin bref et donc qu’est-ce qui s’est passé.

-Bah je me suis mis à dos Ken quoi…

-Et du coup tu te les fais ou pas ?

-Mouais mais il à boucler le truc en à peine une heure prétextant qu’il avait du boulot.

-Sérieux ?

-Ouais je lui aie dit « Bah quoi c’est tout Ken ? » Mais il s’est barré.

-Pff quel abruti.

-Ouais…

-Bon bah je crois qu’on à fini, vient on à besoin de nous en cuisine.

-T’as raison !

Elles sortirent de la pièce sans repérer Melody qui n’avait pas bien écouté se qu’elles racontaient mais avaient crus entendre des noms de vieilles techniques d’art martiaux…

Melody entra avant qu’elles ne referment la porte. Elle était arrivée à son but les caisses de Nymaco, il y en avait bien pour deux mois de réserve ! Seul problème… Comment les ramener ? La voleuse n’avait pas réfléchis au fait que les caisses ne seraient pas invisible… Après mûre réflexion Melody conclu que de toute façon elle était trop génialement douée pour se faire prendre même en trimbalant trois caisses de Nymacos en plein milieu de l’une des plus grandes forteresses de la galaxie. Elle commença donc à prendre les caisses dans ses bras. S’était lourd mais ça sentait bon ! Elle se dirigea ensuite vers la porte mais avant qu’elle ne l’ouvre une alarme se déclencha. Elle était assourdissante, des lumières rouges envahirent la pièce.

« Ah ah ! Un idiot à due se faire prendre ! Je suis sûr qu’il n’avait pas de puce à positron » Se dit-elle. Même pas il lui était venue à l’esprit qu’elle pouvait être la cause du déclanchement de l’alarme, elle était bien trop géniale !

Elle ouvrit donc la porte. Le couloir aussi était envahi de lumière rouge. Mais elle s’en fichait elle se dirigea tranquillement vers les ascenseurs. Elle en appela un et entra à l’intérieur pour faire le chemin en sens inverse par rapport l’allée. Les caisses étant lourdes elle les posa au sol en attendant d’être arrivée. Mais avant que les portes ne se referment trois nyms en armure entrèrent. Elles ne notèrent visiblement pas la présence saugrenue des caisses de Nymaco par terre.

-Qu’est-ce qui ce passe tu crois ? Fit l’une d’elle qui avait l’air stressé.

-Une attaque à la porte principale une flotte de vaisseau inconnue apparemment ils sont apparu au dessus de la ville d’un seul coup. On n’a aucune idée de qui cela peut être. Répondit celle qui devait être la chef.

-Je croyais que s’était impossible un truc pareil ! Rétorqua la troisième.

-C’est impossible ! En tous cas avec la technologie connus ! Lança la chef

-(Et encore imaginez s’ils étaient assez intelligents pour mettre une puce à positron ah ah !) Pensa Melody.

L’ascenseur s’arrêta finalement à l’étage par lequel Melody comptait s’enfuir. Seulement il était désormais beaucoup moins calme qu’a son arrivée puisqu’il était complètement infesté de Nyms prêtes à en découdre. Ses trois autostoppeuses descendirent rapidement et Melody décida de trouver une autre issue, elle pressa l’un des boutons et les portes se refermèrent. Trois étages plus hauts, l’ascenseur s’arrêta à nouveau, mais cette fois-ci quand les portes s’ouvrirent il n’y avait personne. Elle jetât un coup d’œil aux alentours pour s’assurer que la voie était totalement libre puis attrapa les boîtes de Nymaco et sortit.

Apparemment c’était l’étage de l’infirmerie, elle se souvenait qu’il y avait sur cette planète une infirmerie dans presque tous les bâtiments…

Elle se faufila discrètement à travers les couloirs en cherchant un moyen de rejoindre son vaisseau. Soudain, alors qu’elle passait près d’une porte ouverte, son attention fut attirée par ce qu’il se passait par la fenêtre. Curieuse comme pas deux, elle se précipita à l’intérieur sans s’occupé de savoir si la chambre était occupé.

-Quel Panard ! S’exclama Melody.

Elle avait une vue splendide sur l’immense ville, mais aussi et surtout sur une immense flotte de vaisseau de guerres, des dizaines de chasseurs, trois vaisseaux amiraux et un gigantesque croiser. Le tout flottait au dessus de la ville débarquant des soldats par centaine dans les rues de Nymyacast

-J’assiste en direct à la chute de l’empire Nym ! Ah ah ! Aller une petite Nymaco pour le coup tiens ! Hmm par contre je ne connais pas cette flotte.

Elle tapa quelque chose sur le bracelet de sa combinaison et un hologramme apparut. C’était une sorte de page où était écrit :

Manapédia

Le guide du voyageur qui n’en foutait pas une à l’école !

Elle scanna à travers la fenêtre le croiser. Et lança la recherche.

Hmm inconnu au bataillons ceux là ! Allez gamin je sais que c’est une figurine arrête d’importuner les encyclopédies avec tes blague pourris ce type de vaisseau n’existe pas !

Elle fit disparaitre la page.

-Alors comme ça c’est un nouveau type de vaisseau ? Un peuple inconnu ? Hi hi ! J’ai de la chance je suis au premières loges !!

L’enfant qui était sur son lit, bouche bée, essayait de comprendre comment une sucette volante pouvait parler devant sa fenêtre. Il se leva voulant comprendre cela de plus près et surtout il voulait gouter à l’une de ces sucettes qui étaient entassées dans des caisses au pied de son lit.

Au moment précis où il effleura du doigt une des sucettes celle qui volait un peu plus loin se tut et s’arrêta de gigoté.

-Qui qui touche ?!! Cria-t-elle. Avant de s’approcher de lui bâton droit en avant.

Une incroyable force invisible vint serrer son col et le soulever en l’air.

-Tiens mais je te reconnais toi ! Tu es le gamin flippant de tout à l’heure !

L’enfant ne comprenait pas ce qu’il se passait et commençait à prendre peur.

– Toi par contre tu n’a pas l’air de me remettre, mais en même temps comment t’en vouloir c’est grâce à mon géni et ma puce à positron !

Elle lâcha l’enfant et posa la main sur sa hanche et le camouflage se désactiva un instant puis elle disparut à nouveau.

-Ah ! C’est vous ! Je vous reconnais vous vouliez me tuer !! Fit le gamin, prit de panique.

-Qu’est-ce que tu baragouine ? Je t’ai sauvé la vie ! Espèce de petit ingrat ! Bref peut importe regarde plutôt ça ! Regarde-moi tous ces vaisseaux de guerre !

A l’extérieur la bataille faisait rage, les vaisseaux de guerres Nym commençait à affluer pour défendre leur cité, tendis que sur le sol des attaques d’armes laser transformais peu à peu la ville en un gigantesque champ de batailles.

Etrangement, pour l’enfant la bonne humeur et l’air si sûr d’elle dépourvut de peur de Melody était rassurante. Au vu des catastrophes qu’il avait devant les yeux il se sentait en sécurité avec la voleuse invisible.

-Eh regarde gamin là ! Qu’est-ce qu’il fait celui-là ? Il s’est paumé ou quoi ?

-Je ne sais pas mais en tout cas il a l’air de bien s’en sortir, il évite mieux les attaques que tous les autres !

-C’est vrai ! C’est un bon je ne sais pas de quel côté il est mais il à surement couté cher à son club !

-C’est marrant parce que j’ai l’impression qu’il n’est avec personnes, il est poursuivit à la fois par les Noir et par les Blanc…

-C’est vrai ! Et j’ai l’impression de le connaitre maintenant qu’il se rapproche ! Tu arrive à lire son nom ?

-KeMeKo-7 Je crois…

-Sérieux ? Ah ah Je me disais aussi !

-Vous le connaissait alors ?

-Mouais pas trop mal, c’est mon vaisseau !

-Hein ?!

-Aya mon intelligence artificiel, elle doit me chercher pour qu’on se tire vite fait d’ici !

-Mais alors on ne devrait pas lui faire signe que vous êtes là ?

-Oh ça va, ce n’est pas tous les jours que l’on assiste à un tel spectacle !

-Euh… Comme vous voulez… Ah !! Mais regardez que fait le gros au milieu ?!

-Le gros au milieu c’est le croiser, c’est le chef, c’est de celui là que tous les ordres son donné aux plus petits. Et là et bien il charge son canon principale !

-Mais… mais vous avez vu ce qu’il vise ?!

-Ouais ce n’est pas bête comme stratégie, ils vont détruire le palais avec un tire surpuissant, Sa va déstabiliser les Nym, puisque le palais, plus encore que la cité est leur plus grand symbole !

-Le palais ne dois pas être loin de l’hôpital où on est alors parce que…

-Ne sois pas idiot mon petit ! On est dans le palais !

-Quoi ?!! Mais… mais alors on va MOURIR !!

-Ouaip ! Enfin toi oui, moi je m’en sors toujours !

-Hein ?

-Bon leur canon à l’air d’être quasiment charger, il est peut-être temps que je me prépare moi !

Elle désactiva la combinaison et se déshabilla. L’enfant rougit en la voyant en sous-vêtement.

-Oh ne t’inquiète pas gamin, je sais que je ne devrais pas me déshabiller sous ton regard innocent mais comme tu va mourir dans approximativement soixante secondes, qu’est-ce qu’on s’en fout pas vrai ?

Elle se servit de la combinaison « ninja » comme d’un sac « ninja » dans lequel elle enfourna toute les sucettes. Elle la referma et se releva. Au même instant un signal sonore assourdissant lui fit signe que le croiser avait déjà tiré sa décharge dévastatrice. Les vitres volèrent en éclat et l’aile d’un vaisseau Nym qui avait tenté une manœuvre suicidaire pour dévié l’attaque traversa la pièce manquant de peu de décapité l’enfant et Melody qui s’était rebaisser assez rapidement.

-Ils pourraient faire attentions quand même ! S’exclama Melody avant de monter sur l’aile.

On sentait déjà que l’attaque avait réussit puisque le palais commençait à pencher vers l’avant, il allait s’effondrer sur la ville.

Melody n’en avait que faire bien entendu, elle se dirigea en courant au bout de l’aile suspendu dans le vide.

Désespéré, l’enfant la suivit.

-Ne me laissez pas là, je vous en supplie !

-Oh ! il essaye de m’amadouer en titillant mon instinct maternelle, c’est trop mignon… MAIS J’EN AI RIEN A CIRER !! AH AH AH !!

-VOUS ETES COMPLETEMENT FOLLE !!!

-Oh, merci tu me gène ! Allez ! JE T’AIME PUBLIQUE ADORE !!

Et elle exécuta un saut de l’ange dans le vide. Après avoir jeté la combinaison remplis de sucettes.

Eberlué l’enfant resta bouche bée un instant jusqu’à ce qu’un nouveau tremblement vienne faire pencher le bâtiment encore un peu plus. Il sentait que l’aile sur laquelle il se trouvait n’allais pas tarder à tombé, s’était une chute de plusieurs dizaines de mètres qui l’attendait, il allait mourir… Soudain il hurla ! Ces cheveux passèrent du noir au blanc et se son regard devînt rouge, sans trop y réfléchir il courut vers le bout de l’aile et sauta !

En dessous de lui il voyait Melody en sous vêtement qui faisait un piqué vers le sol en hurlant les paroles de ce qui devait être une chanson. L’enfant ce mit dans la même position qu’elle et gagna en vitesse. Le vent venait peu à peu étendre tous ses sens. Il gardait péniblement un œil ouvert et vit le petit vaisseau KeMeKo-7 foncer droit sur eux.

La seconde suivante il était en contact avec une surface douce et molle partiellement recouverte d’une fine épaisseur de tissu. Et le vent avait disparut.

-Tu as du cran gamin, t’as de la chance que je n’aie pas le temps de te balancer par-dessus bord ! AYA ! Lance tout de suite les propulseur principaux on quitte la surprise partie !

-Ca marche accrochez-vous !

[Manael] Fin du level 2-2, le prochain sera un Boss Level !! Bah ouais c’est pas si simple de déserter un champs de bataille ! En attendant voici la musique qui à inspirer le titre de ce Level ! Enjoy !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s