Zeidaran Chapitre 15 !

15

Chapitre XV : Rêve Vaporeux !

-Je crois que cela fait un partout cher Maître ! Susurra Maya à la loque trempé jusqu’au os, à la respiration haletante et aux yeux exorbités qui lui servait de professeur sur-expérimenté.

Lloyd releva rapidement la tête vers le visage de la jeune fille. Cette dernière fit un petit saut vers l’arrière pour s’éloigné du visage digne d’un film d’horreur qui la regardait si bizarrement. Le demi-elfe se releva à la vitesse d’un zombi des marécages et tenta de la rassurer avec un grognement des plus effrayants. L’eon se demandait ce qu’il se passait, tous comme Maya qui commença à prendre peur. Soudain, alors qu’elle reculait à mesure que son Maître dégoulinant avançait, elle sentit quelque chose remonter dans son dos en suivant sa colonne vertébrale. Elle se figea. Devant elle son Maître continuait à avancer en grognant jusqu’à ce que sa mâchoire inférieure se détache et tombe au sol laissant s’échapper un torrent de sang qui vînt colorer l’herbe verdoyante d’une épaisse trainée rougeâtre. Elle sentait une légère respiration dans son cou, mais impossible de faire quoique ce soit elle était paralysée par la peur. La jambe droite du demi-elfe se disloqua et il se fracassa sur le sol. Mais le bougre continua son approche jusqu’à atteindre avec son bras la jambe de la jeune fille terrifiée.

-Bouh… Fit la personne derrière elle.

-KYAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! Maya Hurla tous ce qu’elle pouvait et s’effondra sur ses genoux. Au bout de quelques secondes elle remarqua qu’elle n’entendait ni sentait plus rien. Elle releva la tête et ouvrit les yeux. Et ce qu’elle vit dépassa tout se qu’elle avait put imaginer…

-Erreur petite ! Cela fait deux à zéro Ha ha ha ! Fit Lloyd assis devant elle en riant. Il mordit dans un croissant. Sur son épaule Zeïnos avait l’air de se régaler avec un bout de pâtisserie. Maya ne sachant quoi dire ouvrit grand la bouche sans que rien n’en sorte. Le soulagement, la déception et la colère déformaient son visage chacun de son côté… Mais c’est trois sentiments n’étant pas vraiment compatibles le résultat n’était pas très sexy… Elle s’effondra donc de nouveau en poussant un soupire aussi violent que peu l’être un soupire très violent…

Son bras tendu en avant alla fouiller dans le sac devant elle, attrapa un croissant et l’apporta à la bouche de la jeune fille qui se releva pour assouvir la faim qui l’a rongeait depuis plusieurs heures. Il ne restait que la déception sur son visage ainsi que des larmes de découragement…

-Je l’aurais un jour… Je l’aurais. Soliloqua-t-elle.

En effet il y avais de quoi être déçut car malgré la précision parfaite de l’attaque, et la puissance toute à fait suffisante, le demi-elfe avait su éviter l’assaut, mais aussi mit au point et appliquer un plan d’attaque des plus sophistiqué affin de contrer le plus efficacement du monde sa propre stratégie. Maya regardait d’un mauvais œil son Maître s’empiffrer de croissant alors qu’elle gardait le sien dans sa bouche tout en gardant un air des plus contrarié. En particulier quand elle tourna les yeux vers Zeïnos qui vînt vers elle en souriant.

-…Et a chel moment tu m’a chrahit ? grommela Maya toujours avec son croissant en travers du visage.

-Euh… Ha ha et bien quand j’ai vu le vrai Lloyd derrière toi. Répondit l’eon avec un sourire crispé.

Une fois qu’il eu finit son troisième croissant et son deuxième verre de jus de fruit Lloyd s’essuya la bouche et les doigts avec une serviette. Il se leva et tourna le dos à Maya. Son ombre se projeta sur elle, la plongeant dans une relative pénombre. Il inspira fortement puis expira en tendant les bras. Il avait l’habitude de faire cela le matin. Il se tourna ensuite vers Maya. Il affichait un grand sourire et vînt s’asseoir à côté d’elle face au lac.

-Depuis quand es-tu levée ? Fit-il.

Maya qui avait l’air d’avoir décider de manger son croissant avala et répondit :

-Je ne sais pas vraiment plusieurs heures en tous cas. Je me suis réveillé en pleine nuit, la discussion d’hier m’a beaucoup travaillée et je ne suis pas parvenu à me rendormir. C’est vrai ce que vous avez dit à propos des Vearthiens ? Demanda la jeune fille qui avait troqué son air inerte contre de la tristesse. Le Maître soupira et répondit :

-Oui malheureusement…

-J’avais des amis sur Vearth. Un groupe de jeune Vearthiens que j’ai rencontré pendant la fête du commerce à Nallana. Ils étaient très gentils. On s’amusait bien quand il venait… Vous savez je n’avais pas beaucoup d’amis dans mon école… Pour ainsi dire personne. J’étais une paysanne parmi les enfants les plus riches de l’humanité. Je n’avais pas ma place là-bas et ils ne manquaient pas une occasion de me le rappeler. Alors qu’avec Vlark Et les autres c’était différents. Elle sanglota mais réprima vite sa tristesse. Lloyd enroula son bras autour de ces épaules.

-Excuse-moi… Si j’avais sus je t’aurais ménagée… Je suis vraiment désolé. Fit Lloyd, qui visiblement s’en voulait vraiment beaucoup. Il n’avait pas réfléchis à cette éventualité et repensa aux paroles de Dante sur le fait qu’il ne fallait pas commettre d’erreurs comme celle-ci. Encore une fois il l’avait rendu triste par manque d’attention.

-Les Vearthiens était un peuple extrêmement sympathique j’avais aussi beaucoup d’amis là-bas. Mais malheureusement l’information est d’autant plus sûre que c’est Dante qui me l’a affirmé. Elle s’est même battu et perdu une vie contre la fameuse créature bourreau. Expliqua Lloyd qui sentait qu’il lui devait la vérité à propos de cette histoire. Maya eut un sursaut.

-Alors c’est comme ça qu’elle a…

-Oui.

Maya renifla et se frotta le visage. Elle se détacha de Lloyd et se leva brusquement. Elle mima le geste respiratoire du matin de son Maître et déclara :

-Bon c’est fini les pleurs on n’est pas la pour ça place à l’action !

Lloyd regarda Maya avec un sourire, il semblait fier d’elle. Il l’a rejoignit en position debout.

-Et donc comment tu es arrivée là ? Demanda-t-il toujours aussi curieux en opinant de la tête.

-Oh… Et bien n’arrivant pas à dormir j’ai feuilleté le Guide c’est fou tous ce qu’il peu y avoir d’intéressant dans ce bouquin ! Grâce à lui j’ai eu accès à un plan de l’île et j’ai vu qu’il y avait un lac ici. Je me suis dit que c’était parfait pour m’entrainer. Alors n’arrivant pas à dormir j’ai réveillé Zeïn et je suis venu m’entrainer. Enuméra-t-elle.

-C’est une très bonne mentalité mais tu ne dois pas négliger le repos. Cependant…

Il attrapa le bras droit de Maya et regarda sa main, celle par laquelle le sort est partit. Il ne dit rien et la lâcha en murmurant.

-Qu’y-a-t-il ? Fit la jeune fille.

-Maya ! L’heure est grave. J’ai quelque chose d’important à te dire.

La jeune fille fut surprise par ce ton si sérieux qui n’était pas dans les habitudes de Lloyd hormis dans les cas vraiment grave. Il se pencha pour être sa hauteur et plaça ses mains sur ses épaules. Il la regardait droit dans les yeux. Les secondes semblait durer des heures pour la jeune fille qui n’avait aucune idée de ce que voulait dire cette mascarade. Mais elle sentait venir une blague quelconque… Il détourna enfin les yeux et se décida à parler.

-Tu sais j’ai eu beaucoup d’élèves et j’ai toujours adoré ça mais… La Blague ne venant pas Maya commençait à ce posé de plus en plus de questions. Il est quasiment muet depuis tout à l’heure et à l’air de vouloir me dire quelque chose d’important. Peut-être a-t-il repensé à ce que je lui avais dit à propos de l’utilité de mon entrainement dans la conjoncture actuelle… Il va peut-être me dire que je suis viré, il va me renvoyé chez moi… Il a l’air d’hésiter, plus de doutes c’est ça haaaa non je veux rester !! Alors que le côté défaitiste de Maya s’octroyait une ampleur démesurer. La blague désespérante d’un demi-elfe qui l’était tout autant vînt l’estoquer.

-…Mais jamais j’ai vu une de mes élève me lancer un sort aussi puissant alors que la veille elle arrivé à peine à maitrisé le plus basique des exercices !! Qu’est-ce que donc que c’est que ce qui s’est passé ?!

Maya, esquissa un sourire en coin et frappa de tout ses force la poitrine de Lloyd avec la paume de sa main et le jet d’eau fit une nouvelle fois son apparition mais cette fois-ci elle toucha bien sa cible qui fut éjectée vers le lac mais qui atterrisse comme une fleur à la surface de l’eau.

-Evidement il fallait que vous sachiez marcher sur l’eau pfff… Ca ne m’étonne même plus… Déclara Maya avec un air blasée. Mais je m’en fiche cette fois ça fais un point pour moi ! Ajouta-t-elle en haussant les épaules.

Lloyd qui garda pour lui le fait qu’il n’avait pas esquivé pour estimer la puissance du sort revînt sur la terre ferme en souriant largement.

-Maya ! Tu es extraordinaire ! Et toi aussi Zeïnos. Un travail d’équipe aussi parfait et synchrone à votre niveau ça tiens du prodige. Et dire que j’ai dit six mois ! Mais si vous apprenez si vite et sans moi, la moitié sera suffisante. Déclara triomphalement le demi-elfe.

-M… Merci firent les deux intéressés d’une même voix en opinant de la tête. Mais alors ça veut dire que vous avez déjà compris comment on a fait ? Ajouta Maya.

-Oui tu as lancé un sort grâce à la matière première que t’a fournis Zeïnos. C’est purement le principe de la magie de materia. Réussir à être suffisamment bien connectés avec son eon pour qu’il puisse fournir de la matière, ici de l’eau, au mage en provenance direct de son monde. Ensuite il faut être suffisamment réactif et puissant pour réussir, au moyen de la magie, à faire bouger, modeler, et utiliser cette matière. Proprement incroyable !

-M… Merci refirent les deux intéressés d’une même voix en opinant de la tête.

Lloyd qui semblait très fier se retourna et regarda autour de lui, les bras posé sur les hanches.

-Par contre c’est au moins une semaine de boulot qui vient de partir en fumé… Du coup je ne sais pas se que je vais te faire faire aujourd’hui…

-Euh Lloyd il y a quand même… Tanta d’intervenir Maya. Mais il ne l’écoutait déjà plus.

-…bon Il y a bien l’élémentaire à vaincre mais c’est peut-être un peu tôt en plus tu n’as pas beaucoup dormis tu ne doit pas être suffisamment en forme. Et puis il vaut surement mieux que je t’apprenne des sorts avant hum… Oui ça serait tous de même plus prudent. En même temps il ne faut pas négliger que…

-Lloyd !! L’interrompit Maya.

-Que… Quoi ? Fit-il en se rendant compte de ce qu’il était en train de faire. Euh… Désolé, tu disais ?

-Oui merci… Donc je voulais vous dire que je n’arrive pas vraiment à faire tous ce que vous avez dits…

-Comment ça. Interrogea Lloyd en tournant la tête à la manière d’une chouette.

-Et bien le sort que vous avez vu est la seule et unique chose que j’arrive à faire. Je ne parviens même pas à modifié son intensité ni le diamètre du jet… Avoua la jeune fille avec un air déçut en regardant sa main droite.

-Vraiment ? fit Lloyd avant d’éclater de rire.

-Je ne vois pas bien ce qu’il y a de drôle là-dedans mais… oui.

Lloyd se retourna à nouveau pour observer le lac. Bon par contre avec une puissance de base si grande il va falloir que je lui apprenne à se maîtriser parce qu’avec de vrai sort elle risque de ravager ma belle île…

-Vous avez dit quelque chose ?

Lloyd frappa dans ses mains et ce retourna vers elle.

-Moi ? Non. Bon aller on va voir comment te donner plus de contrôle sur ton pouvoir.

Ainsi donc débuta le véritable entrainement de Maya ! Et la journée fut longue car l’apprenti magicienne éprouvait énormément de mal à réduire sa force, d’un autre côté cet exercice inhabituel était un parfait moyens pour progresser rapidement. En effet elle apprenait peu à peu à se connaitre, à connaitre ce pouvoir qui ne demande qu’à sortir pour décimer ses adversaires. Un pouvoir extraordinaire qui dépassait celui de tous les élèves que Lloyd avait eu jusque là. Celui-ci se garda bien de le lui dire pour qu’elle reste concentrer sur l’apprentissage, mais il sentait bien que si elle avait autant de mal à contenir sa force dans des exercices de son niveau, c’est qu’elle était en réalité surement capable d’accomplir des choses digne des plus grand. Quoi qu’il en soit s’il y avait une chose que Lloyd avait appris durant sa longue vie c’est bien que plus le pouvoir est grand et plus sa maîtrise est compliqué et dangereuse.

Les semaines passèrent, Maya parvenait désormais à accomplir à peu près correctement tous les exercices que Lloyd avait prévue de lui faire travailler. La jeune fille se découvrit une imagination débordante en se qui concernait les sorts magiques et occupait ses pauses à l’élaboration de tactiques et autres coup fourrés magiques avec Zeïnos. Son but pour le moment était le combat contre l’élémentaire d’eau prévu pour le début du second mois d’entrainement. Elle devait se préparer sérieusement, Mais comment battre l’eau par l’eau ? Cette question occupa son esprit tout au long de la quatrième semaine d’entrainement. Elle essaya d’extorquer des informations à son maître qui lui riait au nez en prétendant qu’elle devait se débrouiller. Dante lui proposa de l’aide en échange de quelques gorgées de son sang, elle refusa évidement… Kehl faisait mine d’avoir peur des représailles prétextant qu’il connaissait personnellement l’élémentaire et qu’elle détestait se faire vaincre. Et Messon lui répondait que Dame Dante serait probablement contrariée s’il lui donnait des informations qu’elle voulait lui faire payer. Bref comme les élémentaires n’existes pas sur Aera Zeïnos ne lui était d’aucune aide elle était donc seule avec les sorts que Lloyd lui avait appris jusque là. Sorts qui ne paraissaient d’ailleurs pas être d’une grande aide puisque même s’il n’était pas si facile que ça à maitriser, leurs effets étaient plutôt minces : Arrosages, liquéfaction d’un membre, légère inondation… etc. Elle comprit d’ailleurs très vite que c’était à elle d’améliorer et de renforcer les sorts basiques qu’il lui apprenait. En tout cas ce qui était sûr c’est qu’aucun des sorts qu’elle connaissait ne pouvait avoir un quelconque effet sur une créature faite d’eau. Elle avait déjà était suffisamment ridicule lors de son pseudo combat contre Kehl, elle n’avait donc aucune envie de se faire rétamer et qu’on vienne ensuite lui dire que c’était évident. Il fallait absolument qu’elle trouve une solution… Réfléchis, réfléchis…

-Réfléchis Maya ! Comment tu vas te sortir de cette galère !!

-Quoi ? Je n’entends pas de la où je suis ! Lui lança Lloyd depuis la colline sur laquelle il s’était installé en face du lac.

-Rien !! Lui rétorqua-t-elle en faisant apparaitre son épée.

-Eh petite ! Ne t’inquiète pas ! Si tu te fais tuée je m’occupe moi-même se ta cuisson il me reste des oignons et avec quelques pommes de terre cuites à la vapeur… hmmm ! Fit Dante qui la regardait depuis l’autre côté du lac.

-Euh… Ouais merci… C’est bien de se sentir soutenue ! Lui répondit-elle.

-De rien sa me fait plaisir !

-Maya ? Intervînt Zeïnos.

-Hum oui ?

-Ne t’inquiète pas il y a surement un moyen, si ils ont aussi bien gardé le secret de son point faible c’est pour que tu ne puisses pas t’y préparer. Il ne doit donc pas être si compliqué à trouver.

-N’en soit pas si sûr… Lloyd n’a jamais dit que j’étais sensé y parvenir du premier coup…

-Ah… Tu pense que…

-Oui…

-Bon Maya !! Cria Lloyd

-Ouais ?!

-Prête ?!

-J’imagine…

-Alors laisse-moi te rappeler rapidement les règles. L’élémentaire va sortir du lac, c’est une créature constituer à cent pourcent de l’eau de ce même lac, pas de point faibles particulier, pas de cœur etc comme on peu voir dans certaines histoires. Ton but est simple, la vaincre tu à le droit d’utiliser les éléments du décors si il te paraisse avoir une quelconque utilité, à savoir de l’herbe, de la terre et des cailloux…

-Comme si lancer un caillou de trois centimètre de diamètre dans un lac si grand pouvait avoir un intérêt… Soliloqua la jeune fille. Tendis que Lloyd poursuivait.

-Et je te rappel que Dante et moi ne somme pas des éléments du décor !

A ces mots Maya eu quelques idées qui ne manqua pas de la faire sourire.

-N’y pense même pas petite ! Cria Dante.

-Ah ah comment a-t-elle sue que… ? Murmura l’apprenti.

Le combat aura une durer maximale de dix minutes au-delà tu auras perdu. Enfin je ne sais pas ce que tu imagine mais c’est une créature intelligentes comme nous ce n’est pas un monstre. Elle à accepter en venant ici de m’aider à entrainer mes élèves. Son rôle n’est donc pas de te tuer cependant elle à pour but de te faire progresser et n’hésitera pas à te blesser. Bien sûr si l’une d’entre vous est gravement amochée j’arrêterais le combat et vous serait soignés. Bon voila, si tu es prête et que tu n’a pas de question nous pouvons y aller.

-Quand il le faut…

-Qu’elle enthousiasme ! Aller c’est partit ! Montre-toi Hyndra Elémentaire d’eau !

Instantanément l’eau du lac se mit à vibrer puis des sortes de rubans d’eau en jaillir et vinrent danser dans les aires, s’emmêlant et se démêlant rapidement pour former un genre de décor majestueux au centre du quelle celle qui devait être Hyndra apparu tranquillement. Maya restait admirative devant la beauté de son entrée en scène, elle était un peu plus grande que la jeune fille mais avais l’avantage d’être en suspension dans les aires au centre même de son élément. Elle posa finalement son regard sur la jeune fille et s’inclina respectueusement sans dire un mot. Maya lui rendit sa salutation. Une fois toutes deux redresser Hyndra fit signe à Maya de lancer les hostilités. Chose déjà très difficile pour la jeune fille qui n’avait aucune idée de comment l’atteindre d’une part et encore moins pour la blesser. Qu’à cela ne tienne, elle n’allait tout de même pas rester les bras croisés, elle serra un peu plus fort son épée et sauta vers sa cible. Un des rubans qui tournoyait autour de l’élémentaire bifurqua rapidement de sa course et vînt frapper très violement Maya qui fut renvoyer s’écraser à quelques mètres de son point de départ. Elle se releva difficilement, ne comprenant pas pourquoi l’eau ne l’avait pas traversée. Mais pas le temps d’y réfléchir déjà un autre ruban fonçait vers elle. Elle exécuta une esquive de justesse avant que la terre sur laquelle elle se tenait vole en éclat laissant place à un petit cratère. La vache c’est dangereux ! pensa-t-elle. Mais le fait que le courant d’eau était si puissant qu’elle se demandait s’il n’était pas possible de l’utiliser à son avantage. Le seul problème maintenant c’est comment ?… Nya encore ce « comment ? » je tourne en rond !!

-Zeïnos tu es prêt ?

-Je suppose mais à quoi ?

-A mon plan A, je l’intitule O.F.D.T. !

-Quoi ?

-ON FONCE DANS LE TAS !!

-Quoi mais attend ! Ce n’est pas un plan ça !!

Trop tard Maya était déjà partit, elle sauta une nouvelle fois vers le centre du lac, à nouveau un ruban vînt vers elle à tout allure mais cette fois-ci elle fit apparaitre un jet d’eau tourbillonnant depuis sa main et orienta la rotation dans le sens inverse de celle du ruban, Les deux attaques se dévièrent mutuellement. Ca marche !Pensa Maya

-Attention ! Cria Zeïnos avant d’activer son bouclier pour dévier trois autres rubans qui venait à la rencontre de Maya. Mais cette protection éphémère disparut aussi vite alors que l’assaut continuait et Maya fut envoyer faire un plongeon en piqué dans le lac. Le coup porté à sa tête l’avait assommée, elle ne remontait pas à la surface. Lloyd s’approcha du bassin pour arrêter le combat mais il n’eu pas le temps de dire un mot que Maya ressortit, elle était ligotée par des rubans d’eau et semblait inconsciente. L’élémentaire donna à ces rubans l’ordre de se rapprocher, alors qu’elle l’observait, soudain Maya revînt elle et lâcha un éclat de rire, puis un autre qui fit jaillir un peu d’eau de sa gorge. L’élémentaire l’éloigna d’elle, elle avait l’air désorientée.

-Maya !! Comment-vas-tu ?! Hurla Lloyd préoccupé.

La jeune fille était totalement plié de rire, et même Zeïnos faisait signe qu’il n’y comprenait rien.

-L’eau ! Ha ha ha ! Ça chatouille ha ha ha !! Lâchez ha ha Moi !

Hyndra répondit à cette humiliation de façon fracassante en faisant faire un vol plané à Maya jusqu’à l’autre bout du lac, elle s’écrasa au sol, et sa tête heurta de petites chaussures noires. Au dessus d’elle, elle put voir deux jambes qui remontait jusqu’à des sous-vêt… le ciel ! Dante avait en effet mis peu de temps à écarter ses jupons de Maya qui tentait de revenir à elle. Elle se releva lentement. Lloyd accouru rapidement.

-Bon je crois que ça suffit pour cette fois Maya.

-Vous avez peut-être rais… attendez. Son regard se posa sur Dante qui la regardait d’un mauvais œil. Tout à coup ses paroles lui revinrent, elle n’y avait pas fait vraiment attention mais Dante lui avait dit vouloir la manger avec des « pommes de terre cuitent à la vapeur » ! Mais Dante se nourrie quasi exclusivement de viande saignante. C’est quoi l’arnaque ? A moins que… Cuitent à la vapeur hein ! Ca me donne une idée !Un large sourire s’esquissa sur son visage.

-Laissez-moi tenter encore une chose !

-Hein ?

-Zen ! On recommence !

Zeïnos n’était pas sûr que se fût une bonne idée mais elle avait l’air trop déterminée pour être arrêtée.

La jeune fille lâcha l’épée et plongea la main droite dans sa poche. Et ressortis son poing fermé.

Elle bondit une nouvelle fois vers l’élémentaire en faisant apparaitre de l’eau sous ses pieds pour se donner une impulsion. De sa main libre elle exécuta pour la première fois un sort au qu’elle elle avait pensé quelques jours auparavant sans jamais l’avoir mis à exécution. Elle s’entoura donc de deux puissants jets d’eau qui se mirent à tourner rapidement autour d’elle dans des sens opposés. Elle parvînt ainsi à esquiver de nombreuses attaques de rubans. Mais la technique n’était pas parfaite et les rubans était très abondants certains parvenais à traverser le sort mais avait perdu suffisamment de vitesse pour ne pas l’envoyer dans le décor mais restaient tout de même accrocher à elle pour la ralentir en s’enroulant autour de ses membres. Une fois arriver à une assez faible distance de l’élémentaire elle stoppa son sort en dispersant toute l’eau qui se trouvait autour d’elle, les rubans avec. Elle exécuta un saut périlleux et en profita pour utiliser un sort de liquéfaction sur son bras droit et parvînt à le plonger en plein milieu du visage de l’élémentaire qui n’eu pas le temps d’esquiver.

-Et bon appétits bien sûr !

La jeune fille lâcha ce qu’elle tenait à la main dans le corps de son adversaire et ressortis son bras qui redevînt rapidement de chair et d’os. Avant que quelqu’un eu le temps de comprendre quoique ce soit de nombreuses petites billes rouges se mirent à briller intensément à l’intérieur d’Hyndra. Et celle-ci lâcha un grincement strident avant de s’envoler en un nuage de vapeur avec tous ces rubans. L’eau restante dans le lac se calma immédiatement et amortis la chute de Maya.

Lloyd exécuta au plus vite un sort de souffle froid au dessus du lac et le nuage se retransforma en eau qui vînt pleuvoir sur la tête de son apprenti. Hyndra réapparu alors lentement à la surface de l’eau et fit un signe à Lloyd et inclina la tête devant Maya et disparut. Deux rubans d’eau vinrent soulever maya et la reposer calmement sur la terre ferme. La jeune fille se sentait à la fois heureuse car son plan avait marché, mais elle avait peur que Lloyd lui fasse remarquer une tricherie… Utiliser des A.M.E. d’Incandescence dans un entrainement à la magie aquatique ne devait pas être une astuce autorisée…

-Maya ! Cria Lloyd en arrivant près d’elle. Je ne t’ai pas demandé de faire cuire des pâtes ! Il fallait que tu la batte, ce que tu as fait est un pur…

-Désolé… Mais je…

-… Coup de génie ! Je ne me doutais pas que tu avais ce genre d’A.M.E. ! Tu as réussit à trouver la seul façon que tu avais de la battre était de la faire changer d’état physique ! Si l’on m’avait dit que tu y arriverais du premier coup je ne l’aurais pas cru !!

-Que… Et bien euh alors j’ai bon ?

-Parfaitement ! Félicitation ! Les A.M.E. Font partis de tes capacités magiques même si c’est un peu différent tu as donc tout a fait le droit d’en utiliser. Et de toute façon tu n’avais aucune chance d’y arriver autrement à ton stade d’entrainement !

-Quoi ? Mais alors vous m’envoyiez au casse-pipe ?!

-En quelques sortes, les bons élèves sont les plus inventifs. Ils cherchent donc des solutions. Et je dois avouer que tous les sorts que tu à exécuter était d’une plutôt bonne facture…

-En Bref : Bien joué Maya ! Coupa Dante qui commençait à se lasser.

-Merci à vous Dante… Je n’y aurais pas pansé si…

-Je ne vois pas de quoi tu veux parler ! Elle détourna le regard et pris la route vers le manoir.

-Zeïnos félicita Maya à son tour et disparut. Puis Elle et son maitre prirent le chemin du manoir sur les traces de Dante.

-Reparle-moi de ses A.M.E. De quel type il s’agit, comment les as-tu fabriqués ?

-Et bien ce n’est pas grand-chose, dans ma chambre à l’école j’avais un petit arbre de feu que m’avait offert mes parents, c’est une petite plante rouge qui poussent dans les montagnes. A partir des graines qu’il produisait il est aisé pour quelqu’un d’expérimenté d’en fabriquer. Elle me servait à faire bouillir mon eau quand je faisais la cuisine… C’était moins cher que d’acheter une materia de chauffage. Mais normalement il ne vaut mieux pas en utiliser plus d’une à la fois, là j’en ai pris une poignée pour être sûr, j’espère que ce n’était pas trop douloureux pour elle…

Lloyd buvait ses paroles il était fasciné par la compétence à faire des A.M.E. de son élève.

-Ne t’inquiète pas elle en à vu d’autre ! Par contre elle à dut être surprise elle ne s’attendait certainement pas à ça. Mais tu aurais put gravement te brûler en faisant cela…

-Vous m’auriez soigné dans ce cas !

-Dante est meilleur guérisseuse que je ne le serais jamais mais là n’est pas la question, nous ne serons pas toujours là alors ne fait pas trop d’attaque suicidaires d’accord ?

-Compris…

-Aller ! Allons dîner maintenant !

-Vous et votre estomac…

Ils se mirent à rire mutuellement.

La première chose que fit Maya en rentrant au manoir fut de se changer. Elle troqua son uniforme magique de combat contre une des tenues décontractée qu’elle réservait aux jours de repos. Elle avait en effet eu la surprise, à son arrivée au manoir de trouver dans l’armoire de sa chambre une garde robe des plus conséquentes, toutes à sa taille à son goût. Elle ne se privait donc pas d’essayer toutes ces tenues une par une. Elle consacra le reste de son après-midi à son activité préférée : feuilleter le guide du DarCloud. Elle lui découvrait sans cesse de nouvelles fonctionnalités, par exemple alors qu’elle ne savait plus vraiment quoi demander elle demanda à quoi ressemblait Lloyd à l’époque où il se battait contre les Dragons. Aussitôt une image apparut, c’était un croquis représentant son maître. Il était légèrement différent, Il était de dos et tournait la tête vers elle. Son regard était percent, il portait une longue cape rouge avec l’emblème d’un dragon enrouler sur lui-même. Il avait également des épaulettes constitué de crâne de monstres cornue. Son sabre pourfendeur de dragon était dans son habituel fourreau noir accrocher à sa ceinture près de quelques fioles contenant des liquides colorés. L’une de ses mains était visible près de son visage. Il portait un gant noir et de nombreuses bagues. Sa materia de foudre était incruster dans le gant et des éclairs entourait sa main. Enfin de son œil gauche émergeait une flamme bleue. C’était ce dernier détail qui attira le plus l’attention de Maya, elle n’avait jamais rien vu de telle Elle demanda au guide de lui en dire plus à propos de cette flamme :

Œil du Dragon

C’est un sort inventé par Lloyd lors de l’apparition des dragons

Type(s) : Elément Zéro

Niveau : Légendaire

Effet(s) Positif(s) :

– Accroissement des capacités magiques et physique.

– Augmentation du taux de synchronisation avec un Eon jusqu’au maximum possible.

– Remplacement de toutes partie du corps endommagée par un substitue constitué de magie pur.

– Inhibition de la douleur et de la fatigue.

Effet(s) Négatif(s) :

– Risque de surmenage pouvant conduire à la mort, cependant tant que le sort restera actif le mage restera en vie.

– Risque de dégradations graves du corps une fois les effets dissipés.

– Risque de cécité complète pendant plusieurs heures après la dissipation du sort

-Possibilité de perte de contrôle de ses actes et d’entrer en état de furie destructrice jusqu’à dissipation des effets.

Durée du sortilège : 70 secondes

Personne(s) ayant déjà lancé ce sort : Maximilien Lumisdiel Lloyd.

Divers : On observe qu’un des yeux (parfois les deux) du lanceur de sort prend feu d’une ardeur bleutée, ce qui peu provoquer une cécité temporaire une fois les effets du sort dissipés.

Maya reposa sont regard sur l’image de son maitre, il dégageait quelque chose qu’il ne lui avait jamais laissé sentir. Une sorte de puissance écrasante qui lui fit se rappeler de l’image originelle qu’elle avait de lui avant de le rencontrer : L’image d’un être purement invincible…

On frappa à la porte et la voix du Majordome ramena Maya dans le présent.

-Le dîner est servi mademoiselle.

-D’accord j’arrive tout de suite ! Répondit-elle précipitamment.

Pendant le repas l’apprenti observa discrètement son maitre sous tous les angles en essayant de l’imaginer avec sa cape et son regard enflammé. Pas de doute c’était bien le même homme mais il ne dégageait plus autant de force que sur l’image, surtout avec un morceau de pomme de terre sur la joue… Elle se sentait tout de même heureuse d’être à ces côtés et d’avoir la chance d’être digne de son intérêt. De plus elle rêvait de le voir se battre sérieusement, elle voulait voir de ses propres yeux ce dont était capable le légendaire et invincible Lloyd.

Après le repas Maya eu envie de se faire couler un bon bain. Elle trouvait la grande salle de bain de la demeure extrêmement relaxante et paisible. Une fois nue dans l’eau chaude elle s’allongea la tête poser sur le rebord du bassin, ferma lentement les yeux et se mit à rêver…

-Lloyd ! Qu’est ce que tu fou ?! Il sera bientôt de nouveau en état de répliquer il faut absolument que… Mais ? Ce sang c’est…

Un homme accourait vers La jeune fille. Elle ne le connaissait pas Mais pour elle ne sait quelle raison il lui semblait familier. Elle se trouvait dans une ville, au beau milieu d’une rue. Elle était agenouillé et du sang l’entourait, il y en avait sur ses vêtements et ses mains…

-Lloyd !! Répond ! Que t’arrive-t-il ?!

L’homme la fixait il semblait impatient mais partout où elle pouvait regarder elle ne voyait pas son maître. Elle ne voyait que des gens affolés qui courraient comme pour sauver leurs vies.

Où suis-je ? Pensa-t-elle. Mais avant qu’elle n’eu put déterminer la réponse une nouvelle chose troublante survenue. Elle se rendit compte qu’elle n’était pas maitresse de son corps et se releva sans le vouloir. Elle était plus grande que l’homme, mais plus surprenant encore elle se mit à parler avec une autre voix que la sienne.

-Excuse-moi Kimbel, l’attaque m’avait un peu désorientée. C’est la voix de Lloyd Mais alors je… ?

-Et le sang ?

-Ce n’est rien, c’est celui du dragon je lui aie porté un coup avant qu’il ne m’envoie valser.

-Bon alors retournons voir les autres, Vast et Zero ont réussit à l’immobiliser !

-Ah ah ! Mais c’est parfait ça ! Alors ça sera vite fini !

-Espérons…

-Ne soit pas si pessimiste allons-y !

Ils se mirent à courir, Maya ne comprenait pas vraiment comment c’était possible mais elle avait l’impression de vivre un des souvenirs de Lloyd le Valariken. Kimbel… Kimbel-gou… Kimbel-guis ! Oui c’est ça ! Kimbel-guis le maître créateur c’est un des membres des chasseurs de Dragons ! Je l’ai lue dans le Guide ! 

Arrivée sur une grande place elle reconnue l’hôtel de ville de Nallana et ce n’est pas la seule chose qu’elle reconnue dans le carnage qu’avait causé le rude combat qui avait lieu. En effet un gros reptile aux yeux rouges était au centre de la place et semblait ne plus pouvoir bouger. C’était le Douzième, le monstre qui avait détruit son école et faillit la tuer…

Une femme en robe noire vînt vers eux. Elle l’attrapa dans ses bras et écrasa sa poitrine provocante contre son torse tout le regardant dans les yeux.

-Tu vas bien ? Le coup à été violent tu devrais faire plus attention !

La main de Maya qui était en fait celle de Lloyd vînt caresser tendrement les longs cheveux noirs de la femme.

-Dante… Quand vas-tu arrêter de t’inquiéter autant pour moi ? Dan… Dante !!? Cette femme c’est Dante ! Kyaaa Mais c’est quoi cette attitude si prévenante et si gentille et cette poitrine si…Dante s’approcha un peu plus du visage de Lloyd et lécha sa joue qui avait une tache de sang, elle recracha aussitôt violemment dans les yeux de son amant.

-Pouaah ! C’est du sang de dragon !

-Bah oui je l’aie blessé avant de…

-Retourne te battre !! Et fait en sorte de te blesser la prochaine fois !! C’est ton sang que je veux boire !!! Elle passa rapidement derrière Lloyd et lui donna un coup de coude dans le dos.

-Ah ah ! Je me disais bien que c’était louche ! rétorqua Lloyd en évitant l’assaut et en attrapant sa compagne par le bras. Ok c’est Dante plus de doutes…Il la souleva dan ses bras et elle posa sa main sur sa joue.

-Non mais sérieusement… Ca va ? Elle semblait réellement inquiète.

-Bien sûr !

-Nous devrions peut-être nous dépêcher d’aller les rejoindre ! Fit Kimbel l’air impatient.

-Tu as raison. Répondit simplement Lloyd en reposant Dante sur ses pieds. Puis ils se dépêchèrent de rejoindre le centre de la grande place.

Les gigantesques pattes du dragon étaient congelés et retenu au sol par une glace qui semblait extrêmement résistante puisque insensibles au gerbes de feu que crachaient le dragon. La queue de la créature, à force de se tortiller avait littéralement rasé tous les bâtiments qu’elle pouvait atteindre. Aux pieds de la créature Maya aperçut un nain en armure qui devait être Baldur et une femme habillée en blanc qui semblait très jeune, elle devait avoir presque le même âge qu’elle. Elle en déduit que se devait être Alyssa, la spécialiste de la magie blanche du groupe. Elle avait lue dans le guide qu’elle était la plus jeune des Chasseurs de Dragons. En levant les yeux Maya vit une tête qu’elle connaissait bien. Le Grand Vast était sur le dos de la créature et était en pleine incantation. Lloyd s’approcha d’un homme aux cheveux blancs, il portait une armure de glace et avait une partie du visage qui était bleu.

-Zero ! Combien de temps ça va tenir ?

-Plus très longtemps mais apparemment ça à le don de l’énerver ah ah !

-Toujours aussi efficace tes sorts !

-N’oublie pas Vast, il allonge la durer du sort, tu devrais tuer le monstre avant qu’il ne lâche prise !

Lloyd dégaina son sabre.

-C’est partis !

Il se mit à courir vers la plus proche patte du monstre et sauta sur la glace puis sur le genou de la créature. Il escalada l’imposante créature rapidement pour enfin arriver sur son crâne et planta son arme entre les deux yeux de la créature, un coup direct et parfait. Aussitôt le sort de glace se dissipa et le monstre s’affala au sol en lâchant un dernier grincement strident.

Lloyd sauta au sol et se retourna vers ses compagnons. Vast semblait furieux.

-Lloyd ! Vous avait encore pris votre temps ! Et si je n’avais pas tenus jusque là ? Vous êtes vraiment un…

-Je comprends et je m’en excuse mais tu n’as pas à me parler sur ce ton ! Vast se tut mais il semblait extrêmement agacé. Bon est-ce-que tout le monde vas bien ? Maya vit une autre personne qu’elle ne connaissait que de nom. Mais ils en manquaient, ils n’étaient que huit sur dix. Elle vit un Elfe qui devait être Lamachal, manquait donc à l’appel une certaine Natsuki et un Honoï… Mais Lloyd ne semblait pas de cet avis : Tous le monde et là parfait pfiou ! C’était une belle bataille ! Il va disparaitre essayons de l’éloigner le plus loin possible de la ville avant… Il fut interrompu car la queue du dragon frappa violement le sol, ils perdirent tous légèrement l’équilibre quelques seconde et purent assister en une fraction de seconde au mouvement de la tête du dragon qui gratta le sol jusqu’à atteindre le premier chasseur qu’elle rencontra. L’elfe vit la mâchoire du dragon se refermer sur lui et fut transpercé par une de ses dents acérées.

-LAMACHAL !!! Hurlèrent à l’unisson tous ses compagnons… Mais le monstre s’était déjà envolé. Comment c’est possible ?!S’exclama Maya. Lloyd vînt, sans le savoir, répondre à sa question.

-Merde un Pakaho !! Tiens bon !!! Un pakaquoi ?La vision de Maya commença à ce brouiller et elle sentit une grande chaleur en elle, comme un feu ardent qui la brulait de l’intérieur, c’était douloureux, très douloureux… Soudain Lloyd poussa un hurlement et sa vue redevînt net. Le paysage était devenu noir et seul le dragon était visible, sous la forme d’une silhouette bleue. En une fraction de seconde Lloyd était déjà en l’air, son épée plantée dans le ventre de la créature. Il l’extirpa et arrachant une grande partie des écailles du monstre, Le sang de la créature se mit à pleuvoir sur la grande place. Le monstre poussa un hurlement de douleur. Mais Lloyd n’en avait pas fini, il sauta sur le dos de la créature en lui coupant une aile au passage. Le dragon démembré commença à vriller et à chuter rapidement. Aucunement dérangé, Lloyd continuait sa furie à une rapidité déconcertante, il trancha enfin la tête du monstre juste avant qu’elle ne percute le sol. Baldur intervînt rapidement et attrapa la tête du monstre contenant la dépouille de son ami avant qu’elle ne soit écrasée par l’imposante masse du corps du dragon. Le pourfendeur de dragon atterrit quelques mètres plus loin, et Maya sentit toutes ses forces l’abandonné, la douleur avait attint une telle intensité qu’elle se crut mourir. Elle ne voyait plus rien, ne ressentait plus rien puis une voix commença à retentir dans sa tête, une chanson… Elle ne la connaissait pas… Mais peu importait puisqu’elle allait mourir…

La jeune fille ouvrit brusquement les yeux, se redressa et regarda autour d’elle. Elle était revenue dans la salle de bain du manoir. Elle posa les mains sur sa poitrine pour s’assurer de son retour. Tout paraissait normal, sauf l’eau qui était glacée… Elle ne savait pas combien de temps elle avait dormis mais en tout cas l’eau avait eu le temps de se refroidir sévèrement. Elle sauta hors du bassin et attrapa la plus proche serviette, s’essuya et s’empressa de se rhabiller. En sortant de la grande salle de bain elle fut surprise de constater qu’elle entendait encore la chanson, mais plus dans sa tête cette fois, c’était faible et ça venait des étages supérieurs. Intriguée elle décida d’en apprendre plus. Ainsi s’initia une longue marche au travers de la grande battisse, dans la froideur et l’inhospitalité de la nuit. C’est enfin après avoir gravit de très nombreuse marches, une torche magique à la main, que Maya fini par atteindre une lourde porte en bois ancien. Plus de doute n’était possibles, la voix de la mystérieuse chanteuse venait de derrière cette porte. Elle hésita une seconde puis poussa la porte. Elle donnait sur une petite salle ronde bien éclairée dont les murs étaient recouverts d’étagère très biens fournis en livres qui semblait tous extrêmement anciens. Il y avait aussi une petite table, une chaise, et une théière avec sa une tasse vide. Enfin une longue ouverture non vitrée donnait sur l’extérieur. Assise sur le rebord la mystérieuse chanteuse se tut et se retourna vers Maya.

-D… Dante ? C’est vous qui… Balbutia la jeune fille.

-Un problème ? Fit la chanteuse en redescendant de son promontoire. Pourquoi viens-tu me déranger ? Que veux-tu ?

-Ha… Et bien euh… Rien, j’ai entendu la chanson et je me demandais à qui appartenait cette voix magnifique donc…

-Et bien c’est la mienne comme tu peu le voir… Tes cheveux sont encore mouillés ? Je croyais que tu étais partit prendre ton bain il y a quatre heures…

-Quatre heures ?!

-Tu tes endormis dans la baignoire ? Piqua Dante avec un petit sourire en coin.

Maya soupira, forcée de l’admettre.

-Je crois bien, oui…

La petite fille se mit à rire et claqua ses doigts, une seconde chaise apparut près de la petite table. Et une seconde tasse vînt se poser sur cette dernière.

-Je t’offre un thé ?

-Et bien après toutes ses marches… volontiers !

Elles vinrent donc s’assoir autour de la petite table et Dante remplis les deux tasses de thé.

Maya remarqua qu’en fasse d’elle se trouvait un tableau représentant Dante en version adulte et Lloyd qui s’enlaçaient.

-Où somme-nous ? Demanda la jeune fille après avoir remercié la succube pour avoir remplis sa tasse.

-Tu te trouve dans ma salle de lecture personnelle. Lloyd n’y met jamais les pieds, elle contient le peut de choses que je souhaite encore lui cacher, ainsi que tous les écrits important pour moi.

Maya regarda une nouvelle fois les étagères.

-Au fait tu à le temps mais il va falloir que tu réfléchisses à comment augmenter la température de l’eau jusqu’à l’ébullition sans artifices, avec ta simple magie. Déclara Dante.

-Oui… je sais… Répondit Maya l’air pensive.

Dante but une gorgé de thé puis reposa la tasse.

-Quelque chose te tracasse ?

-Vous êtes belle…

Dante vacilla.

-Quoi ?!

Maya semblait de venir de ce rendre compte de ce qu’elle venait de dire.

-Je… Et bien je vous ai vu sous votre forme adulte et…

-C’est Lloyd qui a peint ce tableau, il a surement exagéré…

Maya reposa rapidement le regard sur le tableau.

-Non je veux dire, je vous ai vu en vrai !

-Tu as du te cogner la tête dans ton bain…

Maya soupira…

-En fait je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé mais… disons que j’ai fait un rêve étrange.

-Et j’étais dedans ?

Vous, et les autres chasseurs de dragons. Et moi et bien c’est comme si j’étais à l’intérieur de Lloyd, j’entendais ses pensés et je voyais à travers ses yeux. Mais je ne contrôlais rien.

Dante fronça les sourcils et but une nouvelle gorgé de thé.

-Et ? Que s’est-il passer ? Demanda-t-elle.

-Et bien vous étiez en trin de vous battre a Nallana contre le Douzième Dragon.

-Continue…

Maya raconta les évènements de son rêve et au fur et à mesure qu’elle le faisait, la petite fille semblait de plus en plus préoccupée.

-Et puis à la fin j’ai sentis la douleur s’intensifier encore et Lloyd hurlait de douleur puis plus rien sauf cette chanson que vous avez chantée… En fait je pensais que cela faisait aussi partit du rêve.

Il y eu un silence et Dante se leva. Elle se dirigea vers la bibliothèque, elle cherchait un livre. Quand elle l’eu trouvée elle l’attrapa, c’était un épais journal noir. Elle revînt s’assoir en silence et posa sa main sur le livre, aussitôt un cercle lumineux apparut et le livre s’ouvrit. C’était le même genre de serrure magique que le Guide du DarCloud. Les pages tournèrent rapidement puis finirent par s’arrêter. Dante tendit le livre à Maya, l’écriture était fine et gracieuse, particulièrement belle et agréable. La jeune fille lue et remarqua que tout les fait qu’elle venait de citer était décrit de la même façon dans le livre. Après un instant Dante prit enfin la parole :

-Ce livre, est un de mes journaux. J’y ai inscrit tout les évènements qui se sont passés depuis l’apparition des Dragons, jusqu’à leur emprisonnement. Lloyd n’a pas de manuscrit aussi complet et la serrure de ce livre est inviolable. Comment peux-tu savoir tous ça ?

Désorientée Maya répondit sincèrement :

-Je… Je n’en sais rien. Je pensais que ce n’était qu’un rêve. Je ne sais pas si cela peu avoir un rapport mais avant de dîner j’avais fait une recherche dans le guide pour avoir un portrait de Lloyd à cette époque et j’étais par hasard tombé sur la description de l’Œil du Dragon. –Elle pointa du doigt une ligne du journal- Ici dans vos écrits vous parlez d’une nouvelle technique. Est-ce celle-ci ?

Dante soupira.

-Oui dans un excès de colère Lloyd à déclenché pour la première fois la technique de l’Œil du Dragon mais elle n’était pas encore suffisamment aboutis, il à faillit y rester. Il ne s’attendait pas du tout au fait que le dragon utilisait un Pakaho…

-Qu’est-ce qu’un Pakaho ?

-C’est un sort particulièrement énervant, il consiste en une résurrection suivit d’une furie. Certain Monstre utilisent se genre d’artifices naturellement. Le Douzième dragon était le premier que nous ayons vu capable d’utiliser cette capacité…

Dante referma le livre.

-Après cela j’ai soigné Lloyd en entonnant un chant de guérison. C’est ça que tu à entendu juste avant de te réveiller et c’est aussi ça que tu à entendu en venant ici. C’est stupéfiant…

-Un chant de guérison mais pourquoi chantiez-vous un…

-C’est juste que j’aime cette chanson cela te dérange ? L’interrompit Dante.

-Non pas du tout… Vous avez une voix magnifique en fait.

Dante sourit, chose rare !

-Merci, mais pour user de ma magie il vaut mieux. Je suis une Mage Chanteuse.

Maya Vacilla.

-Quoi ? Je croyais que vous usiez de magie noire ! Et qu’est-ce qu’une Mage Chanteuse au juste ?

Dante perdu son sourire puis soupira.

-Tu ne connais même pas les bases de la magie ? Que fait ton professeur ?

Avant que Maya n’ait le loisir de chercher une réponse à lui donner la succube poursuivit.

-humm par où commencer… Bon il y a deux types de mages. Les Chevaliers Mage d’une part, tel que toi ou Lloyd. Et les Gardiens Mage d’autre part comme moi. Les Chevaliers Mage sont des guerriers qui utilisent la magie combinée avec des armes. Les Gardiens Mage sont des mages de soutient qui épaulent les Chevaliers Mage, et ce de diverses façons. Attention cependant ils ne sont pas inoffensifs seul. Et avec un entrainement appropriés ils peuvent devenir à la fois dévastateur et intouchable, C’est mon cas d’où mon titre. –Dante fit une pause te but une gorgé de thé.- Tout comme il y à plusieurs types d’armes pour les Chevaliers Mage, Nous, nous usons de la magie de manières variées. Moi par exemple c’est le Chant. Je peux manipuler mon environnement grâce à ma voix. Je peux aussi soigner les blessures etc…

Maya buvait ses paroles sans un perdre une goutte. Elle n’avait jamais entendu parler de ça.

-Mon élément de prédilection est la magie noire mais c’est en chantant que je lance la plupart de mes sorts. Dans les chasseurs de Dragons que tu as vus nous étions répartis en cinq binômes. Lloyd et moi, Baldur et Alyssa qui était une mage danseuse, Lamachal et Kimbel-guis qui était un mage musicien, Zero et Vast qui était un mage des portail, Enfin le dernier binôme était constitué de deux Chevaliers : Honoï et Natsuki.

-Ils n’étaient pas dans mon rêve eux !

-C’est normal ils étaient en mission autre part à ce moment là. Bref… Voila, le cours de rattrapage est fini.

-Quoi déjà ?

-Ce n’est pas moi ton professeur tu sais ! D’ailleurs, bien sur je ne peu pas te l’interdire mais j’aimerais que tu ne dises pas à Lloyd que tu as fait ce rêve. Et si ça se reproduit peux-tu venir me voir ?

-Oh et bien… Si vous voulez.

-Très bien merci. Dante esquissa un léger sourire.

Maya ne put se retenir de lâcher un bâillement.

-Tu ferais mieux d’aller te coucher Et moi aussi tiens !

Elles finirent leur thé et se levèrent.

-Merci pour le thé et pour la discussion c’était très agréable. Fit Maya en souriant.

-De rien ta compagnie m’est plaisante tu me rappel quelqu’un… Répondit Dante avec un nouveau léger sourire. Maya lui répondit avec un regard interrogateur.

-Un jour tu sauras peut-être à qui je pense, d’ici là… allons dormir ! Ah et je passe souvent mes soirée ici une fois que Lloyd s’est endormis. Il dort beaucoup plus que moi. Si tu à besoin de parler à quelqu’un d’autre que lui tu peux monter ici, tant que ce n’est pas tous les jours…

Maya n’avait jamais vu Dante aussi amicale.

-Euh… Et bien merci c’est très gentil à vous. Il y a en effet des sujets que je n’ose aborder avec Lloyd alors…

-Parfait alors à une prochaine fois. Et ne t’endors plus dans la baignoire, ça pourrait me faire mourir de rire qu’une mage de l’eau ne se tue par noyade en prenant son bain ha ha ha !

-Certes…

Fin du Chapitre 15 !!

Cela fait maintenant pas mal de temps que les 3 premières pages était tombés dans le coma ! Mais voila c’est fait et il en fait 12 ! (toujours en Calibri taille 11 sur word) Un chapitre très varié je trouve avec même un petit détour vers le passé qui n’était pas prévu à la base mais qui va prendre une certaine importance dans l’histoire en appuyant ce à quoi j’avais déjà pensé… Bref ! A la prochaine pour la suite !!

[Maya] (0.0) J’étais nue mais il n’y a pas eu de blague douteuse !!

[Lloyd] Incroyable !

[Dante] Improbable…

[Auteur] Nan mais ça va oui ?!

[Maya] Merci auteur !!

[Auteur] De rein…

[Dante] Ca cache quelque chose…

[Lloyd] Peut-être qu’il est juste devenu sage !

[Maya] En tout cas moi je préfère !

[Dante] Il y a un truc que j’ai due louper !

[Auteur] Nan mais euh… En fait le seul fait d’écrire le mot « poitrine » me suffit à trouver la phrase plaisante…

[Maya]…

[Dante]…

[Lloyd]…

[Auteur]…

[Dante] Tu es pathétique !!!

[Auteur] M’en fout c’est moi le chef !! Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine Poitrine !!!

15 002

15 003

Une réflexion sur “Zeidaran Chapitre 15 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s