Zeidaran Chapitre 14 !

[Auteur (en chantant)]  Mon pc est réparé, Le chapitre est sortit, Les lézard apprennent à voler, et les papillons mangent des ravioli, tralala lale, tralala lali, oui c’est bon je le sais , mes rimes sont pourri !

[Lecteur] Bon tu vas nous laisser lire ?!

[Auteur] Oh ça va !…

dante artwork 2 010

Chapitre XIV : Début des opérations !

 

 

Sa réussite fit de Maya une vrai petite surexcitée toute l’après-midi qui suivit. Elle était si heureuse que l’idée de devoir se reposer lui paraissait totalement absurde. Alors qu’ils étaient sur les marches de l’entrée du manoir Elle demanda à Lloyd si elle pouvait aller se promener et explorer l’île. Son maître qui avait visiblement autre chose en tête lui fit signe de faire ce qu’elle voulait. Et il ne lui fallu pas longtemps pour partir à l’aventure accompagné de Zeïnos.

Elle prit la direction de l’océan. Son village natal étant dans la vallée séparant deux chaînes de montagnes elle n’avait pas eu beaucoup l’occasion de voir de ses propres yeux l’étendue d’eau tant adulée par les auteurs de romans d’aventure… Mais comme dans toute aventure la route est semée d’embuches…

-Alors comme ça vous voulez en découdre pas vrai mes petits agneaux He He !

Le plus gros des quatre loups qui l’encerclaient la regardait droit dans les yeux. Il bondit. Elle esquiva d’un mouvement rapide sur le côté et lui planta son épée dans son flanc droit. Elle lâcha ensuite l’épée et s’accroupis rapidement pour éviter les deux autres loups qui tentèrent de l’avoir par l’arrière. L’un deux percuta le plus gros et ils s’écrasèrent au sol juste à côté de Maya. Elle récupéra son épée et les tua tous les deux. Puis elle se releva et se retourna brusquement pour estoquer le dernier. Mais à sa grande surprise celui-ci n’était plus là.

-Maya à gauche !!!

Cria l’Eon qui ne tarda pas à exécuter un sort de bouclier voyant que son équipière n’était pas en bonne posture pour esquiver à temps.

Le bouclier n’apparut qu’une fraction de seconde, le loup se cogna et Maya eu ainsi le temps de lui enfoncer le CloudAzur entre les deux yeux.

-Pfiou ! Il s’en est fallu de peu pour le dernier He He ! Déclara Maya très fier d’elle en se frottant le nez.

-Tu aurais put faire plus attention C’est bien jolie de faire des gestes esthétiques mais sa te fait perde des secondes décisives ! Répliqua L’Eon.

-Ha… Oui désolé…

-Enfin bon tu les as quand même bien dérouillés c’est toi la meilleur ! Fit Zeïnos avec un sourire

-Ha Ha Ouais c’est clair ! Au fait C’était quoi ce bouclier que tu à fait ? Tu ne l’avais jamais lancé avant comment tu fais ça ?

-C’est un boulier de glace mais comme je te l’ai dit je ne suis pas aussi bon que je le devrais pour la glace alors je ne peu pas le faire tenir plus de quelques dixièmes de secondes. Ne compte donc pas trop dessus à l’avenir.

-Ok ! Bon allons voir l’océan. On y est presque j’entends les vagues ! Fit Maya en se mettant à courir.

-Tu n’a jamais vue l’océan ?

-Si bien sûr j’y aie été une fois en vrai et sinon je l’ai vu dans les films mais je trouve ça magnifique ! En plus je suis sûr que Lloyd à fait quelques chose d’exceptionnel !

Le vent était de plus en plus fort au fur et à mesure qu’ils se rapprocher de leur but. Il ne leurs fallut que peu de temps pour atteindre le magnifique infinie azuré. Les vagues venaient déposer de l’écume sur le sable fin dans lequel les pieds déchaussés de Maya s’enfonçaient. Elle regardait fixement l’horizon en respirant de grandes bouffées d’air.

-Et dire que tous cela n’est qu’artificiel… C’est bluffant ! Fit l’Eon après quelques minutes de contemplation.

Soudain une voix s’éleva à côté d’eux.

-Et oui bienvenue sur Azora. Cette île est la plus belle réussite de Lloyd en matière de monde artificiel.

Maya se tourna vers l’inconnu et fut surprise par son apparence. Mais pour ne pas paraître impolie elle se reprit rapidement. Elle n’avait jamais vue de telles créatures. Il était bipède et ressemblait un peu à un elfe, mais sa peau était lisse et nacré, elle braillait. Il portait des ailerons aux bras et aux jambes, il était dépourvu de cheveux mais sa tête se prolongeait en arrière en une sorte d’épine. Enfin ces yeux étaient bleu et son visage amicale.

-Oh pardonnez-moi je ne me suis pas présenter. Je m’appel Kehl, enchanté.

-Et moi je suis Maya et voici Zeïnos, je suis la nouvelle élève de Lloyd. Pardonnez-moi mais je ne pensais pas rencontrer quelqu’un ici. Répondit-elle un peu troublée par l’apparence de cette personne qui par ailleurs ne portait aucun vêtement… Mais à y regarder de plus près elle remarqua qu’il était dépourvue d’organe concerné par la ce sentiment très humain qu’est la pudeur.

-Il est vrai que malgré sa beauté cette île n’est pas très habitée. Cependant ce n’est pas son but, elle sert uniquement à l’entrainement des élèves du Maître. Mais il à eu la bonté de m’offrir cet exil qui m’a sauvé la vie.

-Je… je suis désolé mais à quelle race appartenez-vous ? Je n’ai jamais vue quelqu’un comme vous.

-Et bien… je suis un Ondin. Peuple de l’eau et de…

Il s’interrompit car Maya fit un pas en arrière pour se mettre sur ses gardes, elle fronçait les sourcils.

-Que ce passe-t-il Maya ? Fit Zeïnos en regardant autour de lui pour s’assurer qu’il n’y avait pas de créatures en approche. Kehl, lui, semblait avoir compris il tenta de la raisonner

-Calmez-vous je vous en pris… Je suis sûr que vous avez entendu autant de mauvaises choses sur mon peuple que moi sur le votre…

-Les Ondins sont les ennemis de tous les autres peuples, ils ne méritent même pas de vivre !

Maya était visiblement peu désireuse de l’écouter. Elle fit apparaître son épée.

-Je ne cherche pas à me battre… Je sais que mon peuple est à l’origine de nombreuses guerres et catastrophe mais je ne suis pas mon peuple je suis seulement un individu qui plus est je suis un bannis et…

-Mensonge et corruption voila les seules choses que l’on peu retenir des paroles prononcées par les gens de votre espèce ! Mon village fut ravager et piller par vos troupes lors de la grande guerre, plusieurs de mes ancêtres sont morts alors qu’ils n’avaient aucun moyen de se défendre. Je devrais vous tuer sur le champ !

-Pfff… Je vois que malgré ces dernières centaines d’années de paix, la haine entre les peuples est toujours aussi marquée que pendant la guerre. Je ne vous en veux pas un jeune ondin aurais eu la même réaction face à un humain… Cependant je n’ai pas l’intention de me laisser faire. Je ne vous conseil pas d’ouvrir les hostilités avec moi jeune fille.

-Maya, il dégage bien plus de puissance que toi tu ferais mieux de te calmer. Fit Zeïnos sur ses gardes. Mais elle ne l’écoutait pas, elle fixait l’homme-poisson avec un regard noir.

-Bon… Et bien voyons ce que tu as dans le ventre alors… Approche. Kehl écarta légèrement les jambes et lui fit signe d’approcher. Il ne lui en fallu pas plus, la jeune fille couru vers l’ondin. Ce dernier commença à chantonner dans ce qui devait être sa langue natal. Le sable commença à se dérober sous les pieds de la jeune fille. Elle eu le reflex de se propulser en l’air avant de se retrouver dans l’eau qu’avais fait apparaître son adversaire. Elle tenta une attaque frontale en pointant sa lame vers la tête de l’ondin qui esquiva d’un simple mouvement de la tête. Et il en profita pour l’attraper en serrant son crane dans sa main. Il la souleva pour la regarder dans les yeux et esquissa un sourire. Elle tenta de lui trancher le bras avec son sabre mais son arme se liquéfia et lui échappa des mains pour disparaître dans le sable. Il serra encore plus fort… La douleur était insoutenable Maya avais l’impression que sa tête allait exploser, elle hurlait. Zeïnos tenta plusieurs attaque pour la libérer mais c’était comme si la chanson que continuait à fredonner l’ondin annulais purement et simplement tous les sorts de l’eon.

-Ha Ha Ha… De la magie aquatique et une arme élémentaire d’eau contre un ondin… Tu ne réfléchis pas ou quoi ? Il lâcha soudainement prise et Maya s’effondra sur le sable, Zeïnos disparut. Oups j’y suis peut être allé un peu fort le maître va m’incendier… Je pensais qu’elle serait plus résistante… Aller viens par là toi. Il attrapa le corps inconscient de Maya, récupéra ses chaussures et se dirigea vers le sentier.

 

 

Et pendant ce temps sur Zeidaran !

-Ah ! Nom d’une montagne de caillasse pas fraiche quelle heure est-il ? Hurla Aknor en sautant de son lit qui était illuminé par la lumière du jour. Mais aucune réponse ne vînt l’aider à remettre les pieds sur terre. Il regarda autour de lui, il était seul dans la chambre de l’auberge. Vu l’intensité de la lumière il devait être plus de midi. Il pestait après sa sœur qui ne l’avais pas réveillé et de surcroit qui était partit sans l’avertir. Il enfila rapidement son armure attrapa son sac et sortit de la pièce en claquant la porte. La serveuse de l’auberge, l’ayant entendu crier, vînt à sa rencontre dans le couloir.

-Un problème monsieur ? Fit-elle poliment.

-Où est ma sœur ? Dit-il sans la regarder, il avait l’air d’être encore en train de se réveiller.

-Mademoiselle votre sœur est descendu ce matin prendre un petit déjeuné puis elle est sortit en ville. Elle est revenue déjeuné mais comme vous dormiez toujours elle à préféré vous laisser vous reposer et est repartie en disant qu’elle repasserait dans l’après-midi.

-Hmpf… Et avec mon sens de l’orientation pas la peine que j’essaye de la retrouver. Grommela-t-il.

-Vous dites ?

-Non rien laissez tomber.

-Puis-je vous proposer un repas en l’attendant ?

-Hum… Oui bonne idée va pour ça. Acquiesça Aknor tout en pensant que leur réserve d’argent n’était pas illimitée. Il leur faudra vite trouver du travail maintenant que Lloyd est mort.

La serveuse le conduisit jusqu’à une table libre et lui amena la carte des plats.

Une vingtaines de minutes plus tard Kaya passa la porte de l’auberge avec des papiers dans les mains. A son entrée elle entendit un barguignage incompréhensible s’élevant du fond de la salle. Elle tourna la tête et put voir son frère qui la regardait fixement tout en déchiquetant un énorme steak. Elle soupira et alla vers lui.

-Bwaaah alors qu’est-ce qui te prend de me laisser en arrière comme ça !

-La route à été longue tu avais besoin de récupérer.

-Et toi alors ?

-Je ne me trimbale pas avec une armure de deux cents kilos en permanence moi. Soupira-t-elle.

-Un chasseur sans armure c’est c…

-…Comme un pêcheur sans cane à pêche je sais… encore les vieux dictons de père…

-Vas-tu te décider à me dire ce que tu as dans les mains ? C’est quoi cette paperasse ?

-Des ordres de mission. J’ai été à la guilde des chasseurs. Ils ont pas mal de boulots en retard plusieurs d’entre eux ont été gravement blessés lors d’une attaque d’un village par un troupeau d’Ifleobbas au sud de Nallana. Autant te dire qu’ils ont accepté notre candidature sans tarder.

-Ah ! Bonne initiative sœurette ! Fit-il en feuilletant les ordres de missions. Cala n’a pas l’air d’être des choses très compliqué par contre…

-Ils veulent que l’on fasse nos preuves avant de nous envoyer sur des quêtes plus difficiles.

-Pour qui ils se prennent ? Les Razoriens sont les meilleurs chasseurs du monde !

-On ne va pas chipoter pour des broutilles, et puis on ne va pas pouvoir payer en pierre précieuses très longtemps il nous faut des Zels. C’est pour ça que j’ai pris plusieurs quêtes on va pouvoir les enchaîner rapidement.

-Bonne idée ! Bon alors on va regarder sur le plan de la région pour préparer l’itinéraire le plus court reliant toutes les quêtes. Euh… Tu veux bien t’en occuper ?

-Rectification : Il n’est pas question que ça soit toi qui t’en charge ! Rétorqua Kaya avec un grand sourire.

Il ne fallut pas longtemps à nos deux chasseurs pour se préparer à partir, en effet Kaya avait acheté un stock de nourritures et de nécessaire de chasse suffisant pour plusieurs jours. Ils payèrent donc leur séjour à l’auberge et se dirigèrent vers la sortie de la ville.

-Bon alors par quoi on commence ? Demanda Aknor une fois à l’extérieur de la capitale.

-On va faire celle qui est le plus proche de nous, un Oknato pourpre pour 2500z. Un convoi de marchant l’a vu au sud-ouest d’ici. Ils ont eu de la chance il dormait. Mais ce genre de bête a la fâcheuse habitude d’attaquer les convois, sa proximité avec la route est dangereuse donc a nous de le chasser.

-Si je comprends bien il suffit de suivre la route pour le trouver. Ha Ha  j’aime quand c’est simple ! Allons-y ! Et il prit la route joyeusement…

…Jusqu’à ce que Kaya l’interpelle en pointant du doigt la route allant dans la direction opposé….

 

-…Ouch Aïe !

-Ah ! Te voila enfin réveillé !

-Purée qu’est-ce-que j’ai mal à la tête ! Dante qu’est-ce qui s’est passé ?

-Tu as eu la bonne idée de t’attaquer à un ondin avec de la magie aquatique de niveau débutant. La succube se mit à rire. Maya regarda autour d’elle. Elle était dans son lit dans sa chambre du manoir. Dante était à son chevet elle buvait une tasse de thé. La jeune fille se releva tout en se tenant la tête.

-Tiens, bois ça. Fit Dante en lui tendant une autre tasse de thé. Ca va atténuer la douleur.

-Merci… Oui je me rappel. Il y avait un ondin à la plage.

-Et tu l’à attaquer !

-Non ! Enfin si… Mais c’est un ondin c’est un ennemis.

-Hum… Tu es encore bien jeune… Tu n’as toujours pas appris à regarder par tes propres yeux ? La succube posa sa tasse de thé et se leva. Elle s’approcha doucement de Maya. Ses yeux rouges devinrent oppressants et un grand sourire se dessina de son visage. Maya recula, mais les dents pointues de Dante étaient déjà à quelques centimètres d’elle.

-Sais-tu que ma partie préféré du corps humain c’est le cœur ? Tout juste arracher le cœur humain bat encore pendant plusieurs minutes. La main glacée de Dante se posa sur la poitrine de Maya qui était pétrifiée. On a donc tous le temps de le déguster petit à petit et sa chatouille de l’intérieur… C’est excitant hi hi et en plus c’est pauvre en matière grasse.

-M… Mais q…qu’est-ce que vous… Balbutia Maya effrayée. Dante soupira et s’éloigna d’elle. Elle retourna s’asseoir et but une gorgée de thé.

-Jeune fille… Je suis une succube. Un être maléfique carnivore et cannibale. Et pourtant tu accepte de boire en toute confiance du thé que je te propose. Techniquement je suis bien plus dangereuse qu’un ondin. Mais tu me fais confiance parce que Lloyd t’a dit que j’étais amicale. De la même façon tu as été formaté par ton peuple au fait que les ondins sont des être malfaisants. Ce que je veux te faire comprendre c’est qu’en acceptant de suivre Lloyd tu a aussi rejoins la communauté qu’il a mis tant de cœur à créer et a faire grandir pendant toute ces années. Or parmi nous tu trouveras toutes sorte de personnes différentes qui ont toute présenté allégeance à Lloyd le Maître comme il l’appel. Tu dois donc dépasser les stéréotypes et les on-dit. Tu dois te faire ta propre idée de ce que tu verras, réfléchir par toi-même et être autonome. Nous ne faisons pas partie de la société Zeidariène nous sommes en marge et nous cohabitons avec les autres peuple. Le DarCloud est implanté partout. Les mondes engloutis des ondins ne font pas exception.

-Ce… Kehl, est donc un membre lui aussi…

-Kehl Eddo, il était de notre côté lors de la grande guerre. A l’époque nous n’avions pas d’ondins dans nos rang, ils ne voulaient pas de nous. Kehl a été le premier de sa race à nous rejoindre. C’était un très bon guerrier, il faisait partit de l’élite, la garde rapprocher de la reine Akala. Pour arrêter la guerre, Lloyd et moi avions pris la décision d’aller parler directement aux plus grands dirigeant du monde. C’est comme cela que nous l’avons rencontré. Alors que la reine ondine s’est ouvertement fichu de nous, Kehl à pris la parole en notre faveur pendant l’audience. En effet c’était un peu avant la chute de la treizième lune. On sentait que la fin était proche et il avait bien compris que cette guerre ne désignerait aucun vainqueur. Nous fûmes congédiés et Kehl emprisonné et torturé pour avoir défié la reine. Nous l’avons secouru et lui avons proposé de nous rejoindre. Il était dégouté par la mentalité de ses congénères et accepta sans hésiter. Des années après une fois la guerre fini il retourna dans son pays et nous aida à nous implanter là-bas nous avons aidé la population à se reconstruire comme nous l’avons fait pour toutes les autres races. Enfin depuis quelques années il a décidé de prendre sa retraite. Les ondins vivant en moyenne deux milles ans, il se fait vieux. Il a demandé à Lloyd s’il pouvait vivre sur un des paradis artificiel qu’il avait créé et c’est comme ça qu’il est arrivé ici.

Le mal de tête de Maya avais disparut mais le remord commença à s’installer.

-Qu’elle idiote j’ai été. J’aurais due le savoir, comment pouvait-il se trouver ici sans en avoir été invité…

-C’est vrai tu as été bête. Mais bon il a passé l’âge d’être rancunier. La preuve, c’est lui qui t’a porté jusqu’ici. Il sait bien que tu as été élevé chez les humains la haine pour les ondins est devenue un enseignement obligatoire dans les mœurs de ton peuple… Dante soupira et but sa dernière gorgée de thé. Elle se leva et se dirigea vers la porte.

-Le dîner sera bientôt servit. Déclara-t-elle en ouvrant la porte.

-Ah euh Dante ! L’interpella Maya.

-Quoi ?

-Merci.

-Hum… Puis elle sortit et referma la porte.

Maya se gifla pour se remettre en forme et elle sortit du lit. Elle posa sa main sur sa poitrine, elle était encore un peu froide… C’est comme si la main de la succube était un pur bloc de glace… Elle enfila rapidement ses chaussures et sortit. Elle descendit les escaliers quatre à quatre et sauta les quatre dernière marche pour atterrir à pied joins sur le plancher.

-Je vois que tu es remise, prête pour le second round ?

Maya tourna la tête vers l’endroit d’où venait cette voix et vit Kehl accouder au mur qui était en train de discuter avec Lloyd. Ils s’apprêtaient visiblement à se rendre dans la salle à manger.

Elle marcha rapidement vers lui et s’inclina respectueusement.

-Je suis sincèrement désolé. Mon comportement a été intolérable et je vous pris d’accepter mes excuses…

-Je vous pris d’agréer monsieur l’expression de mes plus sincères excuse ainsi que celle de mes salutations distinguées Bla Bla Bla… Ironisa Lloyd.

-J’allais le dire ! Rétorqua l’ondin en éclatant de rire. Allez redresse-toi on sait que Messon est un dieu pour entretenir le parquet pas la peine d’insister comme ça…

Maya suivit son conseil et vit que l’ondin lui adressait un grand sourire. Mais ce n’était pas suffisant pour évacuer la honte qu’elle éprouvait, elle devînt rouge et ne répondit pas. Ils pénétraient tous les trois dans la salle à manger où Dante les attendait. Ils s’installèrent et commencèrent à manger. Kehl essaya à plusieurs reprises de regarder Maya mais elle jouait savamment des yeux pour ne jamais croiser son regard. C’est Lloyd qui brisa la glace tout en prenant soin de le faire de la pire façon possible pour Maya.

-Alors comme ça tu attaques les ondins avec une lame aquatique toi ?

Maya lâcha sa fourchette et lança un regard assassin à Lloyd.

-Ouais tu aurais dût voir ça s’était amusant. Fit Kehl en riant Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant ris Ha Ha!

Maya devînt toute rouge. Mais Dante vînt à son secours.

-Ca me rappel la fois où tu avais pris un radis pour une relique ancienne tu te rappel ? Fit-elle en regardant Lloyd. Maya intrigué releva la tête. Un radis tous noir il l’avait déterré près d’un temple et à crus que c’était un morceau de je ne sais plus quelle relique. Je l’ai laissé étudier le précieux spécimen pendant trois jours et il à réussit à me démonter que c’était la découverte du siècle, il l’avait appelé la pierre philosophale. Il en a parlé au roi humain de l’époque et ça à prit beaucoup plus d’ampleur que je l’avais espérer Jusqu’à ce qu’un gamin ne le mange devant ces yeux et lui dise que c’étais le meilleur radis qu’il avait mangé de sa vie. Vous auriez dut voir sa tête, j’étais plié Ha Ha j’en rigole encore !

Maya regarda Lloyd qui avait l’air dépité et ne put s’empêcher de rire. Kehl eu un fou-rire.

-Après ça il a passer plusieurs semaines enfermé dans la bibliothèque de Nallana pour étudier des livres de botaniques !

-Et oui tout le monde peu faire des erreurs… Même si elles sont aussi ridicules que la mienne à l’époque toutes les erreurs permettent de tirer une leçon. Moi c’étais que je ne savais pas ce qu’était un radis et toi Maya c’est que les ondins sont quasiment insensible à la magie aquatique. Déclara Lloyd en souriant à son élève.

-Et ce bestiau des erreurs je peu vous dire qu’il en à fait dans sa vie… Ajouta Dante en avalant un morceau de viande

-Ouais tellement que j’ai apprit plein de choses et du coup paf je suis le gars le plus fort et le plus populaire du monde !

-Etait… Tu es mort il y deux jours… rétorqua la succube. Lloyd se figea, il avait visiblement oublié ce détail. Maya éclata à nouveau de rire.

Une fois le calme revenu Kehl se tourna vers Maya.

-Tu sais je ne t’en veux pas, comme je te l’ai dit un jeune ondin aurait eu la même réaction devant un humain. Tu es jeune et on t’a toujours appris à détesté les ondins… Mais la prochaine fois évite d’être si agressive je préfère qu’on me dise « Bonjour ! » d’accord ?

-B… bien sûr. Répondit Maya.

-Et pour être honnête je te dois bien plus d’excuse. Je n’aurais pas dût être si violent, j’ai mal jaugé ma force, je dois être un peu rouillé depuis le temps que je n’avais pas combattu. Il lui tendit la main. Sans rancune ?

Elle hésita un instant et lui serra la main avec un sourire

-Non et puis on se moque, on se moque mais l’attaque n’était pas si mauvaise, rapide, fluide, tu as réussit à esquiver mon premier piège avec un saut parfait… Il y avait du bon ! Fit l’ondin en haussant les épaules.

-Merci. Répondit Maya.

Lloyd lui adressa un sourire et ils finirent leurs plats. Messon ne tarda pas à apporter le plateau des desserts, il en profita pour poser sur la table une sorte de petite machine ronde qui portait un orifice dans lequel il posa une materia. Maya connaissais bien cet appareil, très rependue il sert à voir et à parler directement à une personne même très éloigné. Les materias servent de connecteur magique entre les deux interlocuteurs.

-Mademoiselle Nova essaye de vous joindre. Fit le majordome à Lloyd.

-Ah très bien ! Répondit-il en voyant l’image se former devant lui. Nova apparu donc au centre de la table.

-Yo ! Fit Lloyd en lui faisant un signe de main.

     -Salut tout le monde !Répondis Nova en souriant.

-Alors quelles sont les nouvelles ? Demanda le Maître.

Et bien ça bouge ! J’ai un boulot monstre avec tout ça… En tous cas le message à l’air d’être bien passé tous le monde s’active de son côté. Personne n’avait oublié votre directive !Répondit Nova qui avaient l’air d’être déborder de travail.

-Quelle directive ? Fit Maya en avalant une cuillerée de gâteau. Avant de se rendre compte qu’elle n’aurait peut-être pas dut les interrompre. Euh… Désolé continuez ! Lâcha-t-elle en replongent rapidement son regard dans son assiette.

-Désolé Maya je t’expliquerais plus tard. Répondis Lloyd. Il se retourna vers l’hologramme de Nova. Bon que tous le monde ais comprit le message est une bonne chose. J’avais peur que certains oublis depuis le temps que je n’en avais plus parler. Enfin bref le plan est en marche nous avons pratiquement toutes les pièces du puzzle et elles commencent à s’assembler. Seul inconnu maintenant c’est l’occasion. J’ai bien quelques idées mais aucune ne me plait vraiment…

Justement c’est surtout de ça dont je voulais vous entretenir. J’ai peut-être la pièce manquante !

A ces mots Lloyd recracha l’eau qu’il était en train de boire. Kehl dit un mot et la fit disparaître avant de se faire éclabousser.

-Que dis-tu ?! Fit Lloyd interloqué.

C’est Mash qui est venu annoncer votre mort hier et avant de repartir sur la Lune Sacrée il est passé boire un verre au magasin. Et figurez-vous qu’il m’a appris un truc intéressant. Apparemment le conseil aurait répondu favorablement à une requête d’un haut dignitaire humain dont le nom m’échappe. Celui-ci veut redonner vie au Tournoi Magister ! Et à mon avis si l’événement prend autant d’ampleur que lorsque c’était vous qui étiez au commande sa risque d’être l’occasion rêvée !

-Oui c’est vrai le monde était en effervescence et les Sept Grands faisait le déplacement. Si il y a quelque chose à tenté ça serait une occasion inespéré… Fit Lloyd qui réfléchissait à voix haute.

-Qui nous dit que les Sept feront le déplacement ? J’avoue prendre un certain plaisir à faire la rabat-joie mais réfléchissez ! Ils ne sont pas idiots ils doivent se douter que tu prépare quelque chose je suis sûr qu’ils n’ont pas cru à ta mort et tu le sais ça fais partis de ton plan… Soupira Dante.

-Le Magister n’aurait aucune crédibilité si ils n’étaient pas présent. C’est en grande partie pour être remarqués par les Sept que les concurrents viennent du monde entier pour y participer. Ajoutons à cela qu’ils doivent apparaître dans ce genre de compétitions ne serais-ce que pour leur image.

-Ok ok si tu veux. Il ne reste plus qu’à espérer que tu ais raison parce qu’ils ne sont plus descendus depuis longtemps. Répliqua Dante.

     -En tous cas Le tournoi sera officiellement annoncé demain. Il est prévu pour dans un an. Dans les anciennes infrastructures qui seront rénovées pour l’occasion. Il y aura même de nouvelles épreuves.

     –Ce qui est sûr c’est que nous devrons avoir une équipe ! déclara Lloyd enthousiaste.

     -Je ne pense pas que ça posera problème je prévois déjà que demain je vais recevoir une tonne de lettres de candidature de nos chers compagnons à travers le monde. Toute cette paperasse… Et moi qui pensais que vous m’aimiez bien… Ce boulot va me tuer.

-Ha Ha je t’ai choisis car tu es la meilleur voyons !

     -Je ne sais pas si je dois prendre ça comme un compliment…

-Tu n’auras qu’a organiser des éliminatoires je te laisse carte blanche cependant je serai là pour celles de la catégorie duel magique. En tant qu’entraineur. Mais laissez-moi six mois !

     -Vous allez faire concourir la petite ?

Maya avala de travers.

-Que… hein ? Mais… quoi ?!

-Désolé Maya je t’expliquerais plus tard… encore… Fit Lloyd avec un sourire extrêmement peu rassurant et limite crispé comme si Dante lui avais planté son couteau dans le dos…

-Arrête de faire l’imbécile on s’en fout du tournois je te rappel que le problème n’est pas réglé. Dante posa le couteau ensanglanté sur la table. (Maya vacilla en voyant qu’elle avais vu juste.) On ne sait toujours pas où se trouve le prototype d’Ultima. Et sans ca pas de plan. Pas de plan pas d’opération, pas d’opération pas de sauvetage du monde.

-Pas de sauvetage du monde pas de… euh… Oui tu as tout à fait raison mais j’ai justement une piste ! Rétorqua Lloyd. Nova je veux que des recherches soient faites sur une créature capable d’absorber la magie.

Ca existe un truc pareil ?Répondis Nova surprise. Lloyd avais repris un ton extrêmement sérieux.

-Selon mes informations une créature de ce type aurait décimé la population de Vearth. Inutile de préciser que les détails doivent rester entre nous. Mais je veux que tu me mobilise tous les érudits du DarCloud. Créatures disparut depuis des centaines d’années, projet de créature artificielle secrets où abandonnés. Je veux en savoir un maximum. Il est possible que les Sept utilise se genre de monstre pour rassembler de la puissance mais rien n’est certain.

Kehl, Maya et Nova restèrent bouche-bée, à la fois surpris et effrayer.

Le… Le peuple de Vearth à été décimé ? Mais depuis quand ?

     –C’est récent. Une créature invincible les as tués en les dévorant mais elle recrachait l’intégralité de leur corps. J’en déduis qu’elle doit ce nourrir de la magie emmagasiner dans les cellules des êtres vivants.

     -Vous pensez que les Sept sont capables de ça ? C’est une folie.

-Je n’en sais rien mais c’est une hypothèse que je ne peu pas me sortir de l’esprit. De plus on ne sait pas exactement quels sont leurs motivations donc on ne sait pas quels est l’ampleur des moyens qu’ils peuvent mettre en œuvre. Je veux donc des infos.

-Sans compter que c’est notre seule piste… Murmura Dante.

     -Je m’en occupe je vais mettre sur le coup un maximum de personnes on va retourner toutes les bibliothèques du monde si il le faut !

-Je te fais confiance !

     -Vous serez le premier avertis si on a du nouveau. Je m’en occupe dès ce soir.

     –Très bien ! Il soupira. Je suis désolé de donner autant de travail.

     -Ne vous inquiétez pas pour ça j’ai pris les devants j’ai embauché une jeune et jolie fille pour me remplacer au magasin. Elle n’en a pas l’air mais elle est experte en équipement de combat ! Elle est étonnante. C’est Zikko qui me l’a envoyée elle commence demain. Ca me laissera du temps pour m’occuper de l’organisation de tout ça.

     -Ha ! Très bonne initiative.

     -Bon aller je vous laisse. Bonne fin soirée !

     –Salut ! Et n’oublie pas de te reposer !

Je prends ça comme un ordre alors ! Ha Ha

-C’en est un !

L’hologramme disparut alors et Messon repartit avec l’appareil. Lloyd s’occupa d’engloutir la copieuse part de gâteau qui l’attendait bien sagement dan son assiette. Maya, qui le regardait fixement sans qu’il ne s’en rende compte fit mine de se racler la gorge.

-Lloyd ?

-F…foui ?

-« Désolé Maya je t’expliquerais plus tard » Répéta la jeune fille qui semblait agacée.

-Ha ! Foui ! Désholé chafé oublié hum… Il avala et repris. Euh qu’es-ce-que je dois t’expliquer déjà ?

-Le fait que Lloyd soit officiellement annoncé mort par le conseil des Sept, validé par le DarCloud. Est en fait un message codé qui a l’avantage de se transmettre très vite et sans passer par des voies susceptibles d’être intercepter. Cela veut en fait dire : L’opération est en marche que tous le monde se tiennent prêt et fait ce qu’il a faire. A partir de maintenant une propagande contre le conseil vas être lancée avec pour base la rumeur comme quoi il serait mort à la suite d’un complot fomenté par les Grands. Expliqua Dante calmement.

-Exactement ! Et d’ailleurs ce n’est pas vraiment une rumeur puisque c’est bien la milice qui m’a « tué ». Mais comment le sais-tu très chère, je n’ai pas eu le temps de temps parler depuis que tu es revenue.

-C’est Baldur qui me l’a dit. Répondit-elle.

-Haaa d’accord je comprends mieux pourquoi vous avez fait tous ça… Vous auriez dut m’en parler avant parce que je me suis fait du souci pour la suite des évènements. Je pensais que la nouvelle allait mettre la pagaille dans l’organisation mais en fait c’est l’inverse… D’accord, mais plus proche de moi maintenant c’est quoi cette histoire de tournoi ?!

-Le Tournoi Magister est un rendez-vous sportif qui était extrêmement populaire il a de nombreuses années. C’est Maître Lloyd qui l’organisait à l’époque on y voyait s’affronter dans de nombreuses épreuves différentes les meilleurs équipes de tous les peuples même du miens. Intervînt Kehl voyant que Lloyd avait commencé à croquer dans une pomme. Ce dernier avala et prit la suite.

-L’épreuve reine était le duel magique. C’était en fait un tournoi dans lequel il fallait progresser jusqu’à atteindre la final pour disputer le titre de meilleur combattant du monde. Comme tu t’en doute seule la magie issue des materia est tolérée.

-Et vous voulez que je participe à ça ?!

-Simplement aux éliminatoires pour notre équipe c’est tous. Nous verrons bien jusqu’où tu pourras aller ! Mais ne t’inquiète pas je me suis donner six mois pour faire de toi une magicienne confirmé. Tu apprends à un rythme effréné ça devrait donc suffire.

-Mais… Lloyd… Ne feriez-vous pas mieux de vous occuper de tous ça au lieu de m’entrainer ? Rétorqua Maya en détournant les yeux.

A ces mots Lloyd fit une pause, il reposa la pomme et son sourire disparut un instant. Dante le regarda bizarrement, elle semblait être curieuse de ce qu’il allait répondre à ça.

-Maya… Je ne te l’es pas encore dit… Il posa sa main sur l’épaule de son élève et lui adressa un sourire. Tu fais partie du plan !

Maya recula brusquement sa chaise pour s’éloigné, et Dante soupira.

-Ne t’inquiète pas tu… tu n’aura pas à combattre ! Je ne te mettrais pas en danger mais tu as simplement un rôle à jouer une fois que nous aurons remporté la victoire. S’empressa d’ajouter Lloyd.

Maya avais l’air en colère mais elle se calma et se leva.

-Bon je crois avoir entendu suffisamment de choses pour aujourd’hui et puis je suis fatiguée. Bonne nuit. Elle sortit de la pièce. Kehl en profita pour faire de même.

-Si tu ne le lui dit rien c’est moi qui le ferait ! Déclara Dante

-Elle n’a pas besoin de le savoir. Rétorqua Lloyd.

-Cette fille vie dans le mensonge depuis trop longtemps ! Et je…

-La vérité n’est pas toujours bonne à entendre. Si elle doit tous savoir je préfère que ça soit le plus tard possible.

Dante soupira une nouvelle fois.

-Tu as dit que tu ne la mettras pas en danger est-ce que c’est vrai ?

-Je tiens à elle autant qu’a toi. Il n’est pas question de la mettre en danger.

-Je veillerai à ce que tu respect ces paroles.

Lloyd se tourna vers Dante et plaça ces mains sur ces épaules.

– Si il doit m’arriver quelque chose je veux que tu t’en occupe. Promet-le moi !

– C’est d’accord mais il n’est pas question qu’il t’arrive quoique ce soit… Que tu le veuille ou non je veille sur toi comme tu veille sur moi… Comme d’habitude ! Répondit Dante en esquissant un léger sourire.

-J’espère que tout se passera bien… Je ne me le pardonnerais pas si…

-Tais-toi donc. Arrête de t’inquiété inutilement ce n’est plus le moment. Tu à lancer la machine et…

-Tu m’en veux toujours ? L’interrompit Lloyd.

Elle fit une pause en semblait réfléchir. Puis elle répondit calmement.

-Il est trop tard maintenant. Je ne suis toujours pas d’accord avec toi. Mais je n’aie pas trouvé de meilleur moyen. Cependant la vérité c’est que… Je t’aime… Depuis toujours et pour toujours même si tu as prit une décision qui me déplait énormément je veux être à tes côtés… Et je… Une larme coula sur la joue de la succube qui adressa un grand sourire à Lloyd. Je te fais confiance !

Le lendemain matin. Lloyd se leva tôt comme à son habitude. Il passa par la cuisine pour attraper un des croissants que Messon préparait le matin.

-Tu as vu Maya ? Lui demanda-t-il.

-Pas ce matin monsieur.

-Hum… Ok. Je vais aller la réveiller j’ai beaucoup de chose à voir avec elle aujourd’hui. Il se gratta la jambe avec e pied. Il avait l’air de somnoler. Il prépara un sac avec d’autres croissants et du jus de fruit.

-Je vais manger avec elle à l’extérieur.

-Très bien monsieur. Le majordome s’inclina respectueusement et l’endormis réveillé, ou le réveillé endormis c’était ambigüe… se dirigea vers l’escalier qui menait au premier étage.

-Arrivé devant la porte de Maya il fut surpris de remarquer qu’elle était entrouverte. Il la poussa légèrement. La jeune fille n’était pas là. Son état de somnolence avancé ne lui permettant pas de paniquer il essaya de la localiser avec un sort de détection. Elle était déjà sortie, elle se trouvait près du lac Halya à quelques kilomètres au sud du manoir. Lloyd se téléporta.

Au même moment au lac Halya.

-Maya ! Je sens une grande magie en approche c’est Lloyd il vient ici ! Fit Zeïnos

-Oui je l’ai sentit aussi il devrait apparaître à cet endroit c’est parfait !

-Tiens toi prête !

-C’est partit !

Lloyd commença à apparaître devant la jeune fille qui avait pris une position d’attaque mais sans sa lame.

-Maintenant !

-BonjOUAAAAAAAH !… PLOUF !

Un jet d’eau extrêmement puissant d’une trentaine de centimètres de diamètre s’échappa de la main de la jeune fille qui était dirigé vers L’invincible. Ce dernier se fit violement éjecté et alla plonger comme une masse dans le lac avant même d’avoir comprit quoique ce soit. L’état second dans lequel on se trouve pendant que l’on se fait réveillé par de grandes quantité d’eau froide n’a jamais été bien définit par les scientifiques de Zeidaran… Peut-être parce que c’est très compliqué à comprendre, ou parce que les grand érudit n’ont pas d’amis assez puéril pour les réveillé avec un jet d’eau. Quoi qu’il en soit une chose est sûre : Cet état est un terrain extrêmement favorable à la panique…

-Glou… Haaa !! Glou Mais qu’glou Ha Haaaaaa !! (Convainquant n’est-ce pas ?)

Maya était plié de rire en voyant son Maître se débattre comme un damné dans l’eau glacé du matin. Lloyd parvînt tous de même à rejoindre le bord de l’eau, plus par ses mouvement désespérés que par sa propre capacité à nager… Maya s’approcha de lui et se pencha pour lui adresser d’une voix douce.

-Je crois que cela fait un partout cher Maître !

 

 

 

 

 

[Auteur] Yeah ! Fin du chapitre 14 ! Tout se met en place petit à petit… Le chapitre 15 est dors et déjà entamé (et pas enporcelaine) Il sera consacrer à l’apprentissage de Maya ! Nom de code : « L’apprentis qui valait Trois Milliard ! » sa va dépoter ! De l’action, des jolies filles, du sang, des gags douteux et même des boss de fin de niveau Ha ha !!

[Conscience de l’auteur (chuchotement)] T’es sûr de toi ?

[Auteur (chuchotement)] Non pas du tout mais bon c’est de l’impro depuis le début et sa passe plutôt bien donc je peu dire n’importe quoi !

[Maya] J’aime bien la fin de ce chapitre !

[Lloyd] Je n’aime pas la fin de ce chapitre !

[Auteur] Peu importe ! Place aux Bonus !! Et il y en a plein pour une fois !

[Lecteurs] Ouais !!!

[Auteur] Plein de jolis dessins !

[Lecteurs] Quoi c’est tout ? Bouuh c’est nul !! Remboursez !!!

[Auteur] Bande de rats…

 

 

[Auteur] Bon alors premièrement un petit gribouillis vite fait d’un Iffleobas :

dante artwork 2 012

[Auteur] Ensuite Une scène illustrer façon manga par mes soin (sens de lecture japonais)

dante artwork 2 011

[Auteur] Et maintenant un Artwork de Dante !

dante artwork 2 006

[Dante] Dommage que ton scanner soit merdique…

[Auteur] Certes Oui snif… Bon passons à un artwork de Maya !

dante artwork 2 009

[Maya] Sympa Mais j’ai changer un peu de coiffure depuis.

[Auteur] je sais d’ ailleurs je vais en profité ! Tiens met-toi là !

[Maya] Comme ça ?

[Auteur] Parfait maintenant enlève tous ça !

[Maya] Q… Quoi ?

[Auteur] Voila et prend ça en penchant la tête et souri !

dante artwork 2 008

[Dante] Eh !! Mais c’est quoi ça ?!

[Auteur] Du Marketing je viens de le dire !

[Dante] Tu vas trop loin là !

[Auteur] Je m’en fous je fais ce que je veux ! Et même du fan service si sa me chante !

[Maya] Je pourrais donner mon avis ?…

[Auteur] Non et d’ ailleurs pour vous prouver ma toute puissance voila le dernier artwork !

dante artwork 2 005

[Maya (devient toute rouge)] HAAAA ! Mais que? Mais que ? Quand ? Où ?

[Auteur] Ha ha ha h…

PAN !! 

[Auteur (tombant au sol avec une balle en pleine poitrine)] Ha !… Mais que… Je ! Ha ! Mais c’est toi… N…Nan !

[Maya] Mon Dieu ! Auteur ! Mais qui est ce nouveau personnage qui viens de vous tirer dessus ?!

[Auteur (agonisant)] C’est Vador… Da… Dante Vador…

dante artwork 2 007

[Maya]… Bon Bah… L’auteur étant momentanément décédé… Je vous dit à la prochaine !! (enfin peut-être…)

Une réflexion sur “Zeidaran Chapitre 14 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s