Rattrapage !

Alors voila les chapitres 5,6,et 7 de Ultima, Le 8 sortira après le BAC, j’ai pas le temps de le finir pour l’instant… boulot boulot ^^

Chapitre 5 : Le nuage Bleu

La première lune de Zeidaran est une terre sacrée. Elle est le sol sur lequel tous les Dieux marchent. C’est un endroit interdit à la plupart des gens, seuls les élus peuvent espérer fouler le sol bleuté de cette planète. Parmi ces élus certains y vivent en permanence depuis leur nomination au plus haut rang du pouvoir : Les sept Grands. Ils gouvernent depuis un immense palais et leurs seuls désirs sont des ordres pour quiconque, même pour les Dieux qui les ont nommés.

Un homme s’avance, il est vêtu d’une armure argentée et porte sur lui le tabard azur et or caractéristique des membres de l’Armée Sacrée, la troupe d’élite aux ordres directs des sept Grands. Sans un mot, et le regard bas mais déterminé, il se place au centre de cette immense pièce très fortement éclairée par les rayons de la deuxième lune qui traversaient les gigantesques vitraux qui ornent les murs de pierre. Il mit un genou au sol et baissa la tête. En face de lui, une très longue table en demi-cercle, autour de laquelle sept personnes, portant de longues robes noires, siégeaient. Leurs larges capuches masquaient complètement leurs visages. L’un d’eux se leva.

-« Capitaine Nash, relevez vous. Soyez le bienvenu. » Dit-il d’une voix douce vers l’homme qui se releva immédiatement.

-« C’est un honneur comme toujours maîtres. » Répondit l’homme poliment.

-« Avez-vous remplis votre mission, capitaine ? » L’interrogea un autre plus petit qui semblait être un nain.

-« J’ai en effet fais transmettre le message ce matin même à votre demande. »

Le nain lâcha un petit rire puis déclara :

-« Bien, bien c’est parfait, il ne sera bientôt plus un problème dans ce cas ! »

En face du nain, a l’autre bout de la grande table, Un autre rire se fit soudain entendre, le rire d’une femme.

-« Notre ami le maître nain semble très sur de lui ! A-t-il oublié de qui nous parlons ? » Elle se leva de sa chaise et se tourna vers le premier à s’être levé qui était au milieu de la table, toujours debout. « Je réitère mes inquiétudes envers ce plan, je ne pense vraiment pas que nous puissions arrêter l’Invincible aussi facilement. Il est bien trop fort pour quiconque sur la planète principale. Cette opération va seulement Le faire se retourner contre nous ! »

Le nain se leva et repris la parole :

-« Tu as peur de lui ! Imbécile, je le tuerai moi-même et d’un seul coup, si nos plan n’en serai pas contrariés ! » L’homme à la droite du premier se leva d’un coup

-« Taisez-vous tous les deux ! Le maître va parler. »

Toujours debout l’homme à la voix douce se tourna vers la femme.

-« L’invincible est très dérangeant pour nous mais nous ne pouvons le tuer car il est vu par la population comme un héro. Nous devons d’abord détruire sa réputation. Ensuite nous pourrons le détruire lui. » Expliqua t’il, puis il se tourna de nouveau vers l’homme en armure. « Capitaine Nash. Vous avez parfaitement remplis votre mission, à présent vous pouvez vous retirer. »

L’homme s’inclina et sortis en silence.

Le maître se rassit puis adressa la parole à l’homme assis à gauche de la femme qui s’était rassise également.

-« Où en est l’Ultima Zulimör ? »

-« Disons que nous avons acquis prés de la moitié de la puissance nécessaire. Mais je n’ai pas encore trouvé le moyen de cristalliser le tout. Je continu mes recherches » Répondit l’homme calmement, il avait une voix sifflotente qui ressemblait à celle d’un serpent.

-« Bien, la réunion est terminé pour aujourd’hui. Vous pouvez tous vous retirer » Déclara l’homme à la voix douce. Puis les sept Grands disparurent dans un flash de lumière.

Beaucoup plus loin, dans une grande forêt pleine de mystères et où la magie plane depuis la nuit des temps. Une jeune fille presque nue, se réveil. Ses yeux verts s’ouvrent délicatement, dérangés par les rayons de la deuxième lune, qui était déjà bien haute dans le ciel. Elle s’assit et frotta son visage avec les manches trop longues de la chemise de Lloyd. Au bout de quelques seconde, intriguée de ne pas entendre la voix de celui-ci pour l’accueillir dans cette nouvelle journée, elle ouvrit grand les yeux et regarda tout autour d’elle. Il n’y avait plus rien mis à part ses vêtement secs et la materia bleu quelle avait récupérée la veille, tous avait disparut. Le feu de camp était éteins, les cendres avaient disparues, les rondins également. Elle tourna rapidement la tête pour vérifier sur quoi elle était posée il y a quelques instant, rien, elle ne s’en était pas rendu compte tout de suite mais elle avait finie sa nuit avec la tête dans l’herbe, le sac avait disparut. La panique commença à monter en elle. Elle se leva rapidement et se plaça au niveau de l’endroit où brulait le feu de camp la veille. C’était l’endroit le plus haut de la colline. Elle regarda au loin vers la porte de pierre en espérant apercevoir le demi-elfe. Mais rien. Tout était calme, pas un bruit autour d’elle, pas de vent, pas d’oiseaux dans le ciel, pas d’insectes sur le sol, et aucune odeurs. Rien ne bougeait, c’était comme si le temps lui-même avait cessé d’être.

Elle s’efforça de rester calme, de ne pas céder à la panique.

-« Lloyd aura était convoqué en urgence quelque part » se disait-elle pour tenter de se rassurer « Mais pourquoi ne pas m’avoir laissé un mot, un signe, n’importe quoi pour que je ne m’inquiète pas ? Quelle idiot, idiot, idiot de pervers !! »

Elle souffla un grand coup et se retourna vers le centre du campement. Elle regarda dans toutes les directions à la recherche d’un quelconque signe du départ de son maître. Même un signe de Taïnael lui aurait fait plaisir, mais il n’y avait que de l’herbe, un tas de vêtements, et une materia. Elle attrapa rapidement cette dernière et essaya de l’agiter dans tous les sens pour la faire fonctionner. Elle avait entendu dire que les materia aquatiques avaient, entre autre, la capacité d’enregistrer et de retransmettre des images spirituelles à leurs porteurs. Mais rien ne se passait quoi qu’elle fasse. « Une materia élémentaire de combat ne peu être activé que par son possesseur et il faut que celui-ci ait remplis certaines conditions particulières… » Cette phrase lui revînt en mémoire, elle l’avait appris en cours. La déception fut telle qu’elle se laissa tomber sur ses genoux.

Après quelques instants de silence elle se releva.

-« Je dois sortir de cette forêt, me rendre à Nallana ! » Dit-elle avec un air très déterminé.

Elle enfila rapidement sa culotte, attrapa le reste de ses vêtements sous sont bras, et marcha rapidement vers les arbres, en direction de la capitale.

Juste avant de s’engouffrer dans la forêt elle se stoppa net. Son regard était attiré devant elle, a simplement quelques centimètres d’elle. En effet il y avait comme un reflet rougeâtre qui s’étalait, plat, dans le vide. Elle posa sa main comme pour s’assurer que ce n’était pas ce à quoi elle pensait. Mais elle comprit vite qu’elle avait bien vu juste. Un mur invisible l’empêchait d’entrée dans la forêt. Elle ne put, cette fois-ci, contenir ce sentiment de panique qui l’envahissait. Des larmes de désespoir coulait sur ses joues tendis quelle courrait dans tous les sens, pour finalement se rendre compte que toute la zone du campement était entourée par ce mur magique. « C’est un cauchemar, je vais me réveiller » se disait-elle. Mais cela n’y changeait rien, elle était seule dans le plus bruyant des silences, terrifiée, comme jamais elle ne l’a était. Et pour ne rien arrangé elle commençait à avoir faim, ce qui lui ouvrit les yeux sur le fait qu’elle n’avait aucune provision. Et au moment ou le désespoir se faisait pire qu’elle ne l’avait jamais imaginée, alors que tous les pires scénaris défilaient rapidement dans sa tête, le silence fut brisé. La terre tremblait sous ses pieds, au milieu du campement un trou commençait à se formé. Elle avait le souffle coupé, elle n’avait pas la moindre idée de ce qui allait sortir de ce trou.

Tout-a-coup, la terre s’arrêta de trembler, les seconde semblait des heures à la jeune fille qui espérait des renforts et redoutait un monstre. Qu’allait il sortir de se puits infernal ?

Un grognement brisa ce nouveau silence interminable et l’instant d’après, une créature ressemblant à un loup noir, mais faisant facilement deux mètres de haut sauta en dehors du trou. Horrifié, Maya alla se plaquer contre le mur magique. Elle récitait instinctivement et faiblement sans réfléchir ce quelle avait lu dans un livre de l’Invincible « Un loup des ténèbres ! Une créature sanguinaire mais immatériel, se nourrit d’âmes, de préférence jeune. Ne peut être atteins que par des armes élémentaires, et non-matérielles… » Le loup l’avait repéré instantanément, et marchait tranquillement vers elle comme si il avait compris qu’elle ne pouvait s’enfuir. Maya était paralysé par la peur et continuait à réciter la définition de la bête qui allait la tuer dans quelques secondes. « …Comme tous les démons ils sont faibles faces à un élément, le bon combattent doit toujours savoir trouver le point faible de son adversaire, dans le cas des loups des ténèbres l’élément contre lequel ils sont le plus faible est le bleu, l’eau. » A ce moment là Maya fronça les sourcils et détourna le regard vers la materia qu’elle serré très fort dans sa main droite. Elle remarqua que celle-ci brillait d’une lumière très intense. Le monstre était maintenant suffisamment proche d’elle pour la tuer, elle sentait sa truffe à quelques centimètres de son visage, elle n’osait pas le regarder de nouveau, elle ferma les yeux, il était trop tard.

Mais si, elle, désespérait ce n’était pas le cas de tous le monde, en effet elle sentit la materia s’alourdir et disperser dans son corps un venin de détermination extrêmement fort. Maya ouvrit les yeux et regarda la gueule grande ouverte du monstre. L’expression sur son visage avait totalement changé, Il n’y avait plus un brin de peur en elle. Dans sa main, la materia avait laissé place à une magnifique lame bleutée qui était presque aussi grande qu’elle et dont la largeur était d’une trentaine de centimètres. Elle rabattu d’un geste rapide, propre, et efficace la lame vers le monstre, qui fut décapité en un éclair sans la moindre difficulté. La tête tomba aux pieds de Maya et disparut mystérieusement dans un vent de fumée, il en fut de même pour le reste du monstre. L’épée bleue disparut dans un petit nuage de fumée bleu et la materia réapparut. Maya mis ses deux genoux à terre, elle n’avait absolument pas compris se qui venait de se passer. Le silence revînt, elle se laissa tomber en arrière et remarqua par la même occasion que le mur avait disparut également. Elle regardait fixement le ciel, la bouche ouverte, épuisé, mais soulagé. Au bout d’un moment elle vit dans le ciel quelque chose voler.

-« Un oiseau… UN OISEAU ?! » Cria-t-elle en se relevant rapidement, elle remarquait à présent que vent caressait légèrement sa peau.

-« Ah Ah Ah !! Bien joué jeune fille c’est de l’excellent travail !» Entendit-elle, cette voix qui venait des arbres, elle la connaissait parfaitement ! C’était celle de Lloyd !

En effet Lloyd sortit des arbres en s’approchant d’elle, il souriait, comme à son habitude, et Taïnael sur son épaule applaudissait la jeune fille avec un air surpris et légèrement respectueux.

-« Mais que… comment… où… pourquoi ?! » Balbutiait la jeune fille, complètement perdu.

-« Tous ceci n’était qu’un test ! » Déclara Lloyd toujours souriant.

La jeune fille très énervée lui lança, à nouveau, sa materia à la figure. Mais cette fois il l’a rattrapa au vol, ce qui ne l’empêcha pas d’exprimer sa colère.

-« PAUVRES MALADES DEGENERES !!! » Hurla-t-elle dans sa direction. « Vous m’avez foutu la plus grande peur de ma vie pour vous amusez ?!! ». Taïnael pouffa de rire, elle semblait trouver ça très comique. Par contre Lloyd lui avait arrêté de sourire.

-« Désolé, j’espère que tu me pardonneras, encor. Mais avant de me détester pour de bon, sache que le but n’était absolument pas de nous amuser. » Dit-il calmement.

-« Tien donc ? Pourquoi j’ai du mal à y croire ? » Dit-elle en montrant du doigt Taïnael, qui se tut immédiatement, comme si elle avait deviné la réaction de son maître.

-« Ecoute Maya… » Reprit-il après avoir jeté un regard noir a la fée. « …Hier je t’ai dit que je t’apprendrai à te servir de ta materia. C’est maintenant possible. Tu as surement entendu parler de cela mais une materia doit être activé par son porteur avant de pouvoir être utilisé. Pour cela il faut stimuler l’esprit qui vit à l’intérieur d’elle, par un sentiment proportionnel à sa puissance. Toi, tu ressens le sentiment, et il se répercute sur l’esprit de ta materia sous la forme d’énergie qui le réveil. J’ai examiné ta materia pendant que tu dormais. L’esprit qui y vit est extrêmement puissant. J’ai beaucoup réfléchis et conclu que le seul sentiment suffisamment puissant pour réveiller ta materia, sans pour autant t’infliger de blessures physiques, était le désespoir devant une mort certaine sans aucune possibilité d’y rechaper. Crois bien que l’idée ne me plaisait pas vraiment… Mais sache tout de même que ce monstre était serte réel mais sous mes ordres, c’est une de mes capacités, je peu faire apparaître et contrôler certaines créatures, c’est moi qui le faisait avancer. C’était une marionnette. » Expliqua-t-il toujours aussi calmement. « A aucun moment tu n’a était véritablement en danger. »

Elle l’écoutait et se calmait peu à peu.

-« Tu comprends bien que je ne pouvais pas t’avertir avant ça aurait tout faussé. » Ajouta-t-il.

-« Plus jamais… Ne me faite plus jamais un coup comme celui-ci où je vous tue. » Rétorqua-t-elle en le regardant dans les yeux. Il s’inclina respectueusement et répondit en souriant de nouveau :

-« Tu as la parole d’honneur de l’Invincible jeune fille. Bon maintenant mangeons ! J’ai était te cueillir les meilleurs fruits de cette forêt ! »

Elle était en colère mais en même temps elle comprenait. Il lui faudra surement un peu de temps pour pardonner totalement à Lloyd, mais pour l’heure elle avait si faim qu’elle ne pouvait pas refuser les fruits.

 

[L’Auteur] « Et c’est ainsi que se termine ce chapitre intense ! A plus dans le prochain ! »

[Maya] « Je te déteste… »

[L’Auteur] « Ah ah ah ! »

 

 

 

 

Chapitre 6 : Invincible ou Immortel ?

Durant les deux heures qui suivirent le repas, Lloyd essaya de faire réussir Maya, qui avait réenfilé son uniforme, à faire réapparaitre l’épée bleuté, à laquelle elle avait d’ailleurs dors et déjà donné un nom : « Cloud Azur ». Mais sans succès… Quoiqu’elle fasse c’était inutile, elle n’y parvenait pas. Ce qui faisait beaucoup rire Taïnael qui les observait tranquillement pendant que sont maître essayait diverses solutions farfelues comme faire faire des pirouettes ou faires prendre des poses ridicules a Maya…

– « Je suis force bleu !! » cria la jeune fille en tenant son bras en l’air tendus au dessus de sa tête avec la materia dans la main, sur les conseils de Lloyd qui, étrangement, ne riait pas. Il avait l’air de prendre sa très au sérieux.

-« Ah ah ah ah ah ah !!! » Pouffa Taïnael, plié en deux et les larmes aux yeux, qui n’en pouvais plus de rire.

Maya, qui en avait plus que marre, baissa le bras et en profita pour lancer de toutes ses forces la materia sur la fée qui l’esquiva de justesse en s’envolant.

-« Lloyd ! Vous vous fichez encore de moi c’est ça ?! »

-« Mais non je t’assure pas cette fois, je ne comprends pas que tu ne puisses pas faire réapparaître ton arme… » Expliqua t’il en allant ramasser la materia. « Bon, quoiqu’il en sois la séance est terminée pour aujourd’hui, nous avons déjà presque perdu la totalité de l’avance que nous avions prise sur notre itinéraire. Nous allons devoir lever le camp ! » Ajouta-t-il.

Taïnael s’arrêta de rire et ajouta :

-« Enfin tu redeviens réaliste ! Nous devons partir ! Depuis le temps que je te le dis… »

-« Où devez-vous partir ? » Demanda la jeune fille qui s’était calmé.

-« Nous avons à faire mais je n’ai pas à t’en dévoiler plus. » Déclara-t-il « Pour toi la suite du programme c’est d’abord de nous suivre jusqu’à la capitale, où je t’achèterai de nouveau vêtements, puis, choisir ta voie. Ou je t’emmène aux autorités et tu ira rejoindre ta famille, ou tu part en voyage avec nous » à ces dernières paroles le visage de Maya s’illumina. Mais il continua : «Je te préviens que la première solution est la meilleur si tu veux avoir une vie tranquille et sans grands danger, l’autre je ne peu rien te garantir. »

-« En gros vous me demander si je veux réaliser mon rêve ? Bien sur que je vous suis ! Vous n’allez pas vous débarrasser de moi comme ça ! » Déclara-t-elle d’un air très déterminé.

-« Hum, nous verrons cela quand tu aura autre chose que ces lambeaux sur le dos ! » Dit-il en riant.

Sur ces mots, Lloyd ouvrit son sac, s’assura de ne rien avoir oublié, puis le referma, le mis sur son dos, et ils pénétrèrent tous ensemble, joyeusement, dans cette magnifique forêt…

-« Saleté d’arbres, saleté de ronce !! Si j’avais une materia de feu au lieu de celle-ci qui ne marche même plus je te ferais cram… »

…ou pas…

Maya avait du mal à suivre Lloyd, mais elle fini par réussir à sortir des arbres pour se retrouver dans la grande prairie ronde sans vent où se trouvait la porte de pierre.

-« Pas mal, jeune fille ! Tu n’as mis que deux ou trois minutes de plus que moi pour arriver jusqu’ici. » Déclara Lloyd qui semblait fier d’elle. Maya reprit rapidement son souffle puis le remercia d’un signe de tête, avec un petit sourire. Mais Taïnael, elle, semblait excédée.

-«  C’est dépriment de voir ça ! Tu pourrais au moins faire un effort pour avancer assez vite, que l’on n’ait pas à t’attendre !!

-« Euh… » Lâcha Lloyd mais avant qu’il n’est put rajouter quoique ce soit, Maya avait déjà répondu.

-« Oh ca va ! A force de t’agiter comme ça un oiseau va finir pour te prendre pour un ver !

-« Comment ?! »

-« Stop ! Sa suffit vous deux ! Maya, on avance et toi Taï tu la ferme ! » Intervint sévèrement Lloyd.

-« Désolée… » Redondèrent-elles d’une même voix sans vraiment le pensé. Puis ils entamèrent, enfin, la traversée de cette grande surface d’herbe verte, chatoyante. Au bout d’un certain temps de marche silencieuse, quand ils passèrent près de la prison du dragon, Maya prit la parole :

-« Maître… ? » dit-elle d’une voix timide en tournant la tête vers lui comme pour essayer de d’évaluer son humeur

-« Oui ? » Répondit-il lentement sans la regarder

-« Je… enfin bon, peut-être que ce n’est rien mais je trouve bizarre de ne voir aucun aéronef survoler la forêt. Normalement il y en à plusieurs dizaines par jours qui passent par là pour rejoindre les frontières de la premières ceinture… »

-« C’est exact, cela m’intrigue tout autant que toi… » Lança t-il en regardant le ciel. Puis il ajouta :

-« Nous aurons une réponse quand nous y serrons, dépêchons nous » Puis il pressa le pas.

Ils passèrent facilement (ou « extrêmement lentement », tout dépend du point de vu), la seconde partie de forêt dense, avant de se retrouver sur une route pavé très large, qui menait à la gigantesque porte terrestre sud de la Nallana. Maya était déjà venu à la capitale mais jamais à pied, toujours par aéronef, une navette la reliait à l’académie. Elle comprend pourquoi maintenant qu’elle à expérimenté la traversé de la forêt entourant cette dernière.

Nallana, la ville millénaire, la citée des trésors, la capitale de tous les esprits, la merveilleuse, la grandiose… Tant d’appellations pour cette immense citée construite à la fin du Troisième âge, elle fut le théâtre de nombreux événements comme le début de la guerre des mages mais aussi sa fin, c’est en elle qu’ont résidé les sept grands au début de leur règne ainsi qu’Hubert Plet le fameux professeur qui découvrit les materias. Aujourd’hui elle est gouvernée par Monseigneur Konte le Magnifique, qui est lui-même sous les ordres direct des sept grands. Vu son importance dans le monde, les tonnes de décisions qui y sont prisent, autant au niveau politique, commerciale et même religieux cette ville est réputée pour ne dormir jamais. Mais étrangement à cette instant absolument aucun son ne parvenais aux oreilles de nos trois héros, pourtant ils étaient maintenant à simplement à quelques mètres en face de la porte titanesque de la ville.

-« Aucun gardes, porte fermée, pas un son, aucune réponse quand on cri… Pas de doute il y a un problème ici ! » Déclara Lloyd d’un ton très sérieux.

-« Nan tes sur ? » rétorqua Taïnael en se moquant de lui.

-« Comment allons-nous entrer ? » Demanda la troisième.

Lloyd haussa les épaules et l’air dépité il répondit :

-« Aucune, idée… Je pourrai détruire la porte mais je ne pence pas que soit la meilleur des solutions…  Et Taïnael ne peu pas survoler le mur d’enceinte, il est trop haut, elle ne peu pas autant s’éloigner de moi… »

-« Et ouais, sa me tue mais je suis obligé de rester avec toi ah ah ah ! » Répondit-elle en rigolant

Soudain, Maya entendit une voix masculine inconnue résonner dans sa tête.

-« Yo Jeune fille ! Si tu veux je peu t’aider… » Cette voix était lente, presque endormis, mais agréable. Maya ne compris pas et lança à haute voix :

-« Qui à parlé ? »

-« Nan, je disais que si on calcul un angle de tir adéquat en prenant compte de ta masse, du champ de pesanteur de la planète, des frottements de l’air et aussi de la valeur de la vitesse initiale qu’il faut que je fournisse on pourrait peut-être essayer de te catapulter par dessus du mur d’enceinte avec mon épée… Mais bon c’est ton état à l’atterrissage l’inconnu la dedans… t’en pence quoi ? » Répondit Lloyd qui semblait en pleine réflexion. Mais Maya ne l’écoutait pas, elle sortit sa materia de sa poche et la lança de toutes ses forces contre la porte.

-« Mais abrutie ! Ta fini de lancer n’importe où cette… » Taïnael ne put finir sa phrase car son attention fut attirée par l’effet qu’a eu le geste de la jeune fille sur la porte. En effet celle-ci se liquéfia totalement, c’était à présent un mur d’eau qui les séparaient des rues de la ville.

-« Mais… Mais que ?… » Balbutiait la fée et son maître. Ils tournèrent tous les deux la tête, d’une façon très synchrone, vers la jeune fille pour avoir une explication sur ce qui venait de se passer. Mais Maya semblait encore plus surprise qu’eux…

-« Je… Je n’ai fait que suivre les indications que m’a données cette voix… » Dit-elle.

-« Quelle voix ? Une voix dans ta tête ? » Interrogea Lloyd qui avait l’air de comprendre.

-« En effet ! C’est moi qui lui parlais ! » Un petit esprit apparut près de la porte « aqueuse ». Il avait la peau blanche, les yeux bleus, sans pupilles, et il était presque chauve. Seule une très longue mèche de cheveux bleus partait en arrières. « Je suis Zeïnos esprit de l’eau pour vous servir » Sa voix était toujours aussi tranquille et agréable.

Lloyd observa de plus près le mur d’eau et passa sa main au travers.

-« Magnifique, nous pouvons entrer à présent !» Puis son visage s’assombrit. « Regardez les rues son complètement vides… C’est bien ce que je croyais, la ville est en état d’alerte rouge. »

-« Qu’est-ce-que cela signifie ? » Demanda Maya après avoir échangé des petits sourires de salutation avec Zeïnos.

-« Cela signifie que les habitants on reçut l’ordre de resté confiné chez eux jusqu’à nouvel ordre. Mais cette mesure n’est prise qu’en cas d’urgence, et je ne vois pas le moindre signe qui pourrai expliquer un tel… » Lloyd fut interrompu par une autre voix que Maya ne connaissait pas non plus, venant de derrière eux. Cette voix était masculine mais légèrement aigu.

-« Assurément ! Je n’en attendais pas moins de toi l’Invincible ! Mais va tu réussir à deviner pourquoi l’alerte rouge à été lancé à la population ? » Le groupe se retourna et Lloyd lâcha un soupire.

-« Honoï L’Immortel ! Il y avait longtemps ! Mais bizarrement tu ne m’a pas manqué une seule seconde. » Déclara-t-il.

-« Oh tu me fait de la peine ! Moi qui me faisais une joie de te revoir. » Répondit l’homme qui était plutôt maigre, avec des cheveux blanc, longs qui cachait la moitié de son visage. Il était de taille moyenne et portait une armure blanche avec des reflets verts qui semblait n’avoir jamais été utilisé. Il trainait derrière lui une énorme hache qui faisait presque sa propre taille.

-« Tout s’explique c’est par ta faute ! Comme tu es revenu une nouvel fois d’entre les mort les sept grand on lancé l’état d’alerte je comprends mieux. » Rétorqua Lloyd.

-« Assurément c’est ce que l’on pourrait penser, mais en fait ce n’est pas ça du tout. Kiih ih ih ih »

-« Ton rire m’agace déjà je me fiche de se que tu à fait mais je vais te tuer encore une fois puisque c’est cela que tu cherche ! » A ces mots la grande épée noire et rouge que Lloyd avait utilisée pour décapiter le dragon apparue de nouveau dans sa main droite, dans un nuage de poussière rougeâtre.

Maya avait perdu le fil, elle ne comprenait pas qui était cet homme maigrichon, mais, en voyant la posture de son maître et de Taï, elle comprit qu’une bataille allait s’engager. Sans détourner les yeux de son adversaire Lloyd lui lança :

-« Maya éloigne toi sa va devenir dangereux ! »

Elle s’exécuta et fit quelques pas en arrières suivit de Zeïnos qui semblait joyeux.

-« Déjà le combat ? Mais je n’ai même pas encore eu le temps de te dire que cette fois… » Son visage devint sombre, coloré simplement par le blanc de ses dents qu’il exhibait dans un grand sourire. Sa voix se fit plus grave et il finit sa phrase « Tu n’a pas la moindre chance de l’emporter !!! »

Les deux guerriers disparurent un instant aux yeux de Maya et réapparurent immédiatement au milieu de la distance qui les séparait initialement, leur armes grinçaient l’une sur l’autre. Ils s’éloignèrent d’un bond parfaitement synchronisé chacun de leur côté puis se lancèrent dans une vague d’attaque extrêmement rapides. Maya avait du mal à suivre les mouvements de ces maîtres du combat, elle fût étonné de la façon dont Honoï maniait cette immense hache, il était beaucoup plus fort que ce qu’il paraissait. Les attaques fusaient de partout mais c’est Lloyd qui paraissait le plus en difficulté. Il fut éjecté par une attaque, et retomba après un vol plané de plusieurs mètres. A cet instant le rythme effréné des assauts se cassa et Maya put faire le point.

Lloyd se relevait difficilement, il saignait beaucoup et paraissait essoufflé, tendis que Honoï, lui, paraissait en pleine forme, il n’était aucunement égratigné.

Lloyd prit la parole :

-« Je vois… Cette nouvelle armure est très résistante… »

-« Assurément ! Tu abandonne ? Kiih ih ih ih »

-« Ah ah ah plutôt mourir que de perdre contre toi ! »

-« Soit, je vais donc te tuer. »

-« C’est ce que nous verrons ! » Sur ces mots Lloyd commença à murmurer en elfique et un halo lumineux l’entoura, au même instant Taïnael commença briller et la taille de ces ailes se vit décuplé.

-« Hum hum… Tu va tenter une attaque avec ta materia suprême ? Très intéressant ! »

Taïnael disparut un instant puis réapparut derrière son maître mais sa taille avait augmenté jusqu’à atteindre le double de celle de celui-ci. Elle brillait d’un blanc magnifique. Maya était éblouie par tant de beauté, mais en même temps elle avait du mal à garder les yeux ouvert car la puissance que dégageait Lloyd à cet instant était telle que le vent, la poussière et même de petits cailloux tournoyait autour de lui sur un rayon de plusieurs mètres. Honoï regardait sans bouger, son sourire se faisait de plus en plus large et il semblait attendre de pied ferme l’attaque de Lloyd qui semblait maintenant capable d’abattre une montagne, d’un seul coup. Taïnael commença à disparaître de nouveau mais beaucoup plus lentement cette fois, elle semblait fusionner avec la lame de Lloyd, car plus elle disparaissait et plus la lame brillait. Quand elle eut totalement disparut, il mit son épée en arrière, comme pour attaquer, et il commença à courir vers son adversaire qui l’attendait sans aucune posture de défense. A l’instant du début de sa course, on entendit comme un claquement de l’air, puis un silence total.

Maya fixait Honoï pour être sur de ne rien manquer de l’attaque de Lloyd. Mais elle fut terrifiée. Elle vit très clairement la lame étincelante passer à travers de la gorge d’Honoï. Il n’avait même pas tenté d’esquiver sa décapitation. Lloyd s’arrêta quelques mètres plus loin et cessa de dégagé de la puissance, son épée redevînt normale.

Après un long silence qui semblait durer des heures…

-« Kiih ih ih ih !! »

Lloyd se retourna, il n’en croyait pas ses yeux. Honoï n’avait rien, sa tête était parfaitement bien placé sur ses épaules, et aucune trace de sang n’apparaissait sur la lame de l’Invincible.

-« Co… Comment ? » Balbutia-t-il

-« Tu aurais dut me laisser parler au début ! Mais bon comme j’aime me vanter je veux bien reprendre. »

-« Ne me fait pas languir. »

-« Assurément ! Tu ne peu plus me vaincre kiih ih ih ! Cette armure à été spécialement faite pour annuler toute la puissance de ta materia suprême. Tu ne peu assurément plus rien contre moi Kiih ih ih ih »

-« Où un imbécile comme toi à bien put se procurer une telle pièce ? »

-« Disons que les sept grand ont l’air d’avoir une dent contre l’Invincible ! »

-« Que veux-tu dire par là ? Ne me dit pas que… »

-« Si, ce sont eux qui m’ont confié cette armure ! Mais se sont aussi eux qui ont déclenché l’état d’alerte rouge en affirment à la population que… » Il fit une pause comme pour savourer ce moment puis repris « …que Maximilien Lumisdiël Lloyd V dit L’Invincible devait à présent être considéré comme une menace, un ennemie de la liberté ! »

Lloyd ne répondit pas, il semblait ne pas comprendre, Maya, de se côté, qui entendait parfaitement leur discussion semblait être persuadée que tout été pur invention. Pour elle c’était totalement impensable, mais bizarrement son maître, lui, semblait prendre cela au sérieux.

Ce dernier plaça, après un silence, la main sur son cœur une materia identique à celle qu’il portait autour du coup sembla sortir de sa poitrine. Au même instant son épée disparut. Il fit se toucher les deux materia et celle qui venait de sortir de sa poitrine devînt dorée. Honoï s’approcha de lui lentement, en trainant sa hache.

-« Assurément, tu abandonne. Tu as enfin compris que tu n’avais aucune chance. »

Mais il l’ignorait complètement, il s’adressa à Maya.

-« Maya ! Sais-tu pourquoi ont m’appel l’Invincible ? » Cria-t-il vers elle.

-« Par-ce-que vous n’avez jamais perdu une bataille. » Répondit-elle un peu surprise par une telle question alors qu’il est en une posture plus que désavantageuse.

-« En effet mais aussi par-ce-que j’ai toujours un tour dans mon sac ! » Sur ces mots il s’enfonça la materia dorée dans la poitrine et instantanément une onde de choc secoua la jeune fille mais aussi Honoï qui regardait en l’air, il avait perdu son sourire enjoué, car en effet un oiseau titanesque venait de faire son apparition dans le ciel au dessus de Lloyd. Le temps c’était assombris, et l’orage grondait.

Dans un mouvement extrêmement vif, Lloyd attrapa le bras de L’Immortel et avec un sourire quelque peu ensanglanté, il lui lança :

-«Ixion, l’oiseau d’or foudroyant, tu te souvient mon chère rival ? »

-« T… Tu as encore t… ta materia de foudre ? »

-« Assurément ! »

Puis Lloyd donna un coup de la paume de sa main dans l’armure d’Honoï qui fut éjecté en arrière avec une force incroyable. Il ferma ensuite lentement son point, ce fut le signal pour l’oiseau d’or, il descendit en piqué en direction de l’Immortel qui continuait son vol plané en hurlent de peur. Et au moment où il commença à traverser la porte d’eau, il fut transpercé par l’oiseau. L’eau amplifia l’attaque d’élément foudre de Lloyd. Honoï resta paralysé en plein milieu du mur aquatique, des éclaires, conduits par l’eau, le traversait dans tout les sens. Il hurlait de douleur et son armure explosa, sa peau commençait à se déchiqueter et l’eau devînt rouge, Zeïnos frappa dans ses mains, la porte réapparut et le silence avec elle.

L’immortel venait d’être fait prisonnier à l’intérieur même de la porte de la ville qu’il avait tenté de détruire il y a plusieurs centaines d’années.

L’oiseau disparut et Lloyd s’écroula à terre, inconscient. Maya courus vers lui. Il respirait encore, à y mieux regarder la jeune fille comprit qu’il s’était en fait juste assoupis…

 

 

 

 

Chapitre 7 : Equipement !

Maya poussa difficilement Lloyd pour le mettre sur le dos, se faisant elle fit rouler la materia dorée, qui avait quitté le corps de celui-ci, vers elle. Elle approcha sa main pour l’attraper mais Zeïnos l’arrêta.

-« N’y touche pas, elle libère une puissance colossal, un simple contact détruirait ton corps… » Dit-il d’une voix grave, puis il ajouta avec un sourire tout en regardant la jeune fille. « Cette materia à attint son niveau d’évolution maximum, seule une personne d’une puissance équivalente peut la toucher sans risques… Et encore ! Il faut que se soit une personne qu’Ixion ne rejette pas. ».

La jeune fille semblait un peut perdue.

-« Ixion… Si j’ai bien compris, c’est le nom de cet oiseau ? »

-« En effet ! Pour faire simple, disons parmi nous, les « esprits de materia » comme vous dites, il y a des guerriers, des mages, des dieux, etc.… Ixion lui, est notre dieu de la foudre » Expliqua t’il calmement, « Je suis étonné par cet homme qui est avec toi, si il arrive à commander à Ixion c’est qu’il doit posséder une puissance incroyable ! »

-« Attend, attend, je ne comprends plus rien est-ce-que tu essaye de me dire que vous vous connaissez entre vous ?! » S’exclama Maya qui avait l’air très surprise.

-« Si par « vous » tu parle de mon peuple, je risque de mal prendre cet aire surpris sur ton visage… » Répliqua Zeïnos qui avait perdu son sourire.

-« Non, non ne le prend pas mal, je suis juste ignorante, je ne savais pas que… » Elle fut interrompu par un grincement venant de devant eux. La porte de la ville était en train de s’entre-ouvrir, elle laissa passer une femme aux cheveux noirs qui se mit à courir vers eux. Maya se leva pour l’accueillir. Elle était vêtu d’une veste noire et d’un short bleu foncé, A son visage elle devait avoir le même âge que paraissait avoir Lloyd, soit une trentaine d’années.

La femme s’arrêta devant Maya et la regarda un court instant avant de détourner les yeux vers Lloyd.

-« Hum… Tu dois être la fameuse Maya non ? »

-« Euh… C’est bien mon nom en effet mais… »

-« Pas le temps de bavarder dépêche-toi d’attraper son sac et suis-moi. » Dit-elle en soulevant Lloyd, sans grande difficultés, puis elle le mit sur son dos.

Maya attrapa le sac que Lloyd avait posé au sol pour être plus à l’aise durant le combat. Tout en étant étonné de la facilité avec laquelle la femme portait le corps de son maitre qu’elle avait eu tant de mal à mettre sur le dos.

Voyant le regard de la jeune fille la femme pris la parole en soupirant.

-« Je suppose qu’il ne t’a pas parlé de moi, ne t’inquiète pas on est dans le même camp, je m’appel Nimel-Nova, mais tous le monde m’appel Nova. Maintenant approchez-vous de moi tous les deux ! »

Maya et Zeïnos s’exécutèrent avec une confiance réservée envers la femme qui se baissa comme pour ramasser quelque chose. Elle attrapa d’un geste la materia dorée qui gisait sur le sol.

Zeïnos s’adressa à nouveau à Maya mais par télépathie cette fois, comme il l’avait fait la première fois.

-« Tu a vu ! Ce n’est pas n’importe qui, reste sur tes gardes, je l’avais déjà sentie mais cette femme possède une force comparable à celle de ton maitre, en voici la preuve. »

La jeune fille lui répondis simplement en parlant dans sa tête, même si elle n’était pas sure que ce soit comme cela qu’il fallait faire. Elle en fut elle-même surprise mais cela marcha parfaitement.

-« Alors on fait quoi ? Est-ce-que tu la crois ? »

-« Je ne sais pas… Elle n’a pas l’air d’avoir de mauvaises intentions mais… Bon quoi qu’il en soit c’est à toi de voir, si tu ne veux pas abandonner ce demi-elfe tu dois la suivre. Si ça tourne mal j’aviserai. »

La femme s’impatientait.

-« Dépêchez-vous tous les deux, la Garde va rappliquer ! Approchez-vous de moi je vais nous téléporter chez moi. »

Maya se résigna et fit ce qu’elle lui dit, suivis de Zeïnos, tous deux semblaient très méfiant.

Nova posa sa main sur sa poitrine et un halo lumineux les entoura, au même instant la porte de la ville s’ouvrit en grand et une escouade de plusieurs dizaines de soldats apparurent devant eux. Ils se mirent à courir dans leur direction mais avant qu’ils ne puissent les atteindre la téléportation se déclencha. Un instant plus tard Maya se retrouva dans une pièce plutôt sombre, le silence était total jusqu’à ce que Nova le brise en laissant tomber Lloyd violement sur le sol.

-« Nyaaa… Cet imbécile à encore pris du poids ! » Lâcha t’elle.

Lloyd, réveillé par le choc s’assit difficilement comme s’il venait de dormir pendant plusieurs heures.

-« … Hmmm… Où suis-je donc… » Il releva les yeux vers Nova, « Ah ! Je comprends ! Merci de ton aide ma grande ! » Dit-il avec un grand sourire. Maya baissa sa garde, apparemment la femme ne leur avait pas mentis.

-« Heu Lloyd… je… »

-« Ah Maya je suis content qu’il ne te soit rien arrivé non plus ! J’avais peur que l’attaque d’Ixion te touche par inadvertance… Tiens justement en parlent de ça ! » Nova semblait comprendre ce qu’il voulait et elle lui lança la materia dorée. Il l’attrapa et la fit toucher celle qu’il avait autour du coup, L’or devînt blanchâtre et il se l’enfonça dans la poitrine comme il l’avait fait pendant le combat. Maya connaissait se procédé, elle l’avait étudié, il ne s’agit pas de se perforé le corps avec la boule, mais de la convertir en énergie pure et de faire fusionner cette énergie avec son organisme en passant d’abord par le cœur pour déverser l’énergie dans le sang. De cette façon on opère une fusion dite « mental » avec l’esprit de la materia. Pour réussir une telle chose il faut être en accord parfait avec l’esprit et que les deux parties acceptent la fusion, sans compter qu’il faut une énergie considérable pour la conversion matière-énergie.

-« Taï me dit qu’elle à besoin de récupérer, elle ne réapparaitra que plus tard. » Déclara Lloyd en se relevant. « Bon ! Nous… » Il fut interrompu par Nova.

-« J’ai reçut un message de Zacks se matin il t’attend, qu’est-ce-que vous faites encore là ? »

-« J’allais y venir, nous avons pris un peu de retard dans les montagnes, et à notre arrivé ici le 12èmequi attaque, tout çà… enfin bon quoiqu’il en soit nous devons, premièrement équiper cette jeune fille, deuxièmement trouver un aéronef et partir vers les terres rougeâtres… Et tant qu’a faire pourrai-tu me dire depuis quand l’alerte à été déclencher ? Et qui elle vise ? » Nova ne répondis pas tout de suite, elle leur fît signe de la suivre, ils montèrent un escalier et se retrouvèrent dans une pièce plus éclairée. Elle ressemblait à un salon, avec tables, chaises, fauteuils, nourriture, désordre, étagère pleines de livres etc.…

Nova se retourna vers la jeune fille lui souhaita la bienvenue chez elle. Puis elle leur demanda de s’assoir et partit dans une pièce adjacente, le mur qui séparait les deux pièces était troué d’une large fente qui laissé apparaître de nombreux équipements de cuisine, et encore une fois beaucoup de désordre. Maya alla s’asseoir sur un fauteuil à côté de Lloyd. Elle lui adressa la parole à voix basse.

-« Qui est-ce ? »

Il lui répondit sur le même ton avec un sourire.

-« Tu lui succède ! Elle a était mon apprentis durant plus de vingt ans ! J’ai achevé sa formation il y a environ cinq ans. »

-« D’après Zeïnos elle possède une force comparable à la votre ! Comment est-ce possible ? »

-« Et bien parce que je suis un excellent profess… »

-« Parce que je suis une excellente élève ! » L’interrompit avec un large sourire Nova qui était de retour dans la pièce avec trois verres d’une boisson gazeuse jaune que Maya ne connaissait pas.

-« Sans moi et Taïnael notre voyage aurai put mal finir plus d’une fois ! » ajouta-t-elle en posant les verres sur la table. « N’est ce pas mon chère Lloyd ? »

-« Arf… tu es dure avec moi jeune fille ! » rétorqua-t-il.

Le visage de Nova d’assombris.

-« Passons au sujet qui fâche. Pour répondre à ta question, nous avons reçut le message d’alerte hier matin, le voila. » Elle tendis à Lloyd une feuille de papier sur laquelle était tamponné la marque des Sept Grands : Un « 7 » inscrit dans un triangle.

Lloyd lut à haute voix :

Chers concitoyens de Zeidaran.

Ce message est de la plus haute importance. Nous souhaitons vous faire prendre connaissance d’une nouvelle menace qui jusque là ne paraissait pas dangereuse, mais s’est révélé brusquement. Il s’agit de l’individu célèbre Maximilien Lumisdiël Lloyd V dit L’Invincible. Même si hier encore vous le respectiez, aujourd’hui vous devait le craindre. En effet, après un rude combat il y a quelques jours contre les démons de la crypte nauséabonde des Terres Noirâtres, L’Invincible à reçut une malédiction. Il n’est plus maintenant qu’un monstre sanguinaire dans le corps d’un demi-elfe.

Si vous le croisez évitez-le et allez prévenir les autorités compétentes. D’après nos source il n’aurait subit aucun changement physique, c’est pour cela que ce massage doit absolument être connu par tous.

Sa position actuel est près de Nallana, aussi nous avons mis en place avec les autorités de la ville une quarantaine qui durera jusqu’à ce que le danger soit écarté. Restez chez vous, de la nourriture sera distribué à domicile par des escadrons spéciaux pour les habitants. Tous les postes de décision essentiels de la ville ont été déplacés temporairement. Et tous les aéronefs sont cloués au sol jusqu’à nouvel ordre.

Enfin sachez que nous faisons tous cela pour vous, comme nous l’avons toujours fait, et nous espérons que nous pourrons lever cette quarantaine aussi tôt que possible.

Liberté Sécurité Prospérité

Le Conseil des Sept Grands

PS :

A l’intention des chasseurs de primes : La tête de L’Invincible vaut 100 000 000 000 de Zels d’or, délivrer par le conseil des Sept Grands en personne.

-« Pfff, une tête qui ne peu tomber ne peu être convertis en or. » Déclara Lloyd en voyant que Maya était terrifié par ce qu’elle venait d’entendre.

-« Mais Lloyd ! Ils veulent votre peau c’est évident, pourquoi rire d’une tel chose ? » Demanda la jeune fille.

Taïnael apparu soudain sur l’épaule de son maître.

-« Et bien qu’ils viennent ! Je les attends moi. » Cria t’elle en brandissant son petit point en l’air.

-« Ah ah ah ! Bon, Nova tu as eu des retours je suppose. » Repris Lloyd qui ne semblait pas du tout apeuré par cette révélation.

-« Ouais depuis hier sa fuse de partout ! Mais la plupart est positive. La population de cette ville est cloisonnée de force mais apparemment cette lettre donne beaucoup plus de doute aux gens que de certitude. » Répondit Nova en se levant pour aller chercher des exemples de lettres dans un tas de feuilles près d’une étrange rangée de tubes transparents équipés d’un petit système de lampe rouges. Les tuyaux semblaient s’enfoncer dans le sol. Maya se pencha vers Lloyd pour lui demander une explication, qu’il délivra avec un grand sourire.

-« Cette machine étrange est un système de messagerie quasi-instantané que nous avons mis au point pour nous relier, moi et tous les membres de mon équipe. »

-« Votre équipe ? Vous voulez dire le Darkness Cloud ? »

-« Oui ! Tous les membres du Darkness Cloud sont éparpillé à travers le monde, nous aidons et protégeons la population qui le désir, et nous diffusons la technologie même dans les campagnes les plus reculés. Notre Organisation est très aimée des gens, et je suis le fondateur de celle-ci. Mais comme je suis souvent partis en voyage j’ai délégué mon autorité à cette jeune femme que tu à devant toi. Elle est ma voix quand je suis absent, et donc cette machine, avec ses nombreux tuyaux, est notre système privé qui nous permet de rester tous en contact, les uns avec les autres. »

Nova pris soudain la parole et brandissant un paquet de lettre.

-« Voici toutes les lettres que j’ai reçut à ce sujet, j’ai répondue partout que cette annonce était tout à fait infondé. » Déclara-t-elle en les tendant à Lloyd, qui les survola rapidement.

-« Excusez-moi mais, et si ça avait était vrai ? Si Lloyd avait bel et bien était maudit ? Vous avez envoyez des réponses sans prendre la peine de vérifier ? » Interrogea Maya en se tournant vers la jeune femme.

Nova répondit en souriant.

-« Il y a deux ans, nous avons éradiqué, sans en avertir le Conseil, la source magique qui rendait la Crypte Nauséabonde dangereuse. Et nous avons condamné l’endroit avec une barrière totalement infranchissable même pour ce cher Invincible… Eh eh pour le coup ce sont eux qui ont mal vérifié ! »

Lloyd vida son verre et le posa sur la table basse en face de lui.

-« Bon ! Nous ne somme pas venu ici pour parler du passé ! Nova, peu-tu emmener Maya dans ta boutique il lui faut de nouveaux vêtements, pendant ce temps je vais m’occuper de toute cette paperasse. » Dit-il en se levant.

-« Ok, pas de problème. Viens avec moi Maya. » Répondit-elle avec un sourire dirigé vers la jeune fille qui se leva également.

Elles passèrent une porte situé en face de celle qui menait à la cave où ils avaient atterris, et se retrouvèrent dans une immense pièce où se trouvaient des dizaines de grandes étagères avec de nombreux articles allant des vêtements simples jusqu’aux tenus de combat, en passant par des armes de toutes sorte, et même de nombreuses materias de toutes les couleurs.

-« Bienvenue au Lylat Inventery, la plus grande boutique d’équipement pour aventurier de tous Nallana et même de tous le pays ! » Annonça fièrement Nova en tendant les bras.

-« Vous êtes la tenancière de cette boutique ? » Demanda la jeune fille qui commençait déjà à regarder plusieurs articles de vêtement féminins.

-« Et oui ! À la base ce n’était qu’une couverture temporaire mais je me suis pris au jeu et aujourd’hui ça à tellement pris d’ampleur que nous avons des clients qui viennent du monde entier ! »

Et c’est ainsi que commencèrent deux heures d’essayages d’un côté, et d’écriture de l’autre, pour le plus grand malheur de Taïnael qui préfèrerai voyager plutôt que regarder son maître répondre à des centaines de lettres, comme il le fait toujours quand il repasse par cette boutique.

La porte qui séparait le magasin et l’appartement se rouvrit et Maya la traversa, elle était maintenant vêtu d’une petite veste, sans manches, violette foncée, un ruban noir passait autour de son coup et redescendait sur sa poitrine. Elle avait une petite jupe assortie à la veste et des collants noirs remontait de ses pieds jusqu’à quelques centimètres en dessous de là où s’arrêtait la jupe. Ses chaussures était complètement fermées et noire, avec dessus un carré blanc dans lequel était dessiné une croix noire. Elle portait de petites épaulettes autours desquelles était enroulé deux autres ruban noirs qui redescendaient en arrière le long de son dos jusqu’au niveau des genoux. Enfin, ses bras était ornés de gants noir qui remontait jusqu’à une quinzaine de centimètres au dessus de ses coudes, et ses mains était équipées d’une tout autre paire de gants, plus courts et plus épais avec dessus, le même symbole que sur les chaussures.

-« Et voila ! Elle est prête pour le grand voyage ! » Déclara Nova avec ce qui semblait être de la fierté dans la voix. Lloyd posa sa plume et se leva pour la regarder.

-« Ce n’est pas un peu voyant ? » Demanda t’il, septique.

-« Voyant ? Bien sûr que oui ça l’est ! C’est évident, c’est du dernier crie en matière de M-Armor ! Nya ah ah ah ! Introuvable autre part que chez moi !! » Pendant que Nova délirait Maya se pencha vers l’Invincible et lui demanda à voix basse :

-« Vous n’aimez pas ? »

-« Ah ah si, ça te vas très bien » Répondit-il sur le même ton.

Maya esquissa un petit sourire moqueur et ajouta :

-« Elle m’a dit qu’avec vous il valait mieux que j’assure au niveau de l’armure personnel. »

-« Ah vraiment ? Ah ah ah »

Nova stoppa net son délire et redevînt normal.

-« Maya… Attention car cet homme passe tout son temps à s’attirer des ennuis, en le suivant tu seras impliqué et tu risque d’y passer à chaque instant… » Déclara t’elle solennellement.

-« Euh… » Lâcha la jeune fille avant de se faire couper par Nova qui s’adressa à Lloyd.

-«Tu as lu la lettre de Zacks ? »

-« Ouais… Plus nous attendons et plus le problème empire, il faudrait partir tout de suite mais c’est impossible de prendre un aéronef dans cette ville il va falloir se rendre à Galliodor à pied et… » Nova l’interrompit.

-« T’inquiète on a prévue le coup, Zacks a formé une porte temporaire près de la mine, je vais pouvoir vous y envoyer tous de suite. »

Taïnael pris la parole.

-« Il faudrait peut-être donner un Guide à la petite non ? »

-« Tout à fait ! Il doit en rester non ? » Approuva Lloyd

Nova acquiesça et alla prendre un vieux livre marron avec des bordures d’or qui se trouvait sur une étagère parmi d’autres livres qui paraissait très anciens. Elle le donna à Maya qui l’ouvrit et vit que toutes les pages étaient complètement blanches. Pas une seule goute d’encre ne semblait avoir jamais coulé sur cette ouvrage. Elle avait l’air très surprise mais Zeïnos, semblait presque effrayé.

-« Mais… Ce livre possède un potentiel de magie pure tout à fait incroyable ! Comment est-ce donc possible ? » Demanda t’il à L’Invincible.

-« En effet, en effet. C’est le livre le plus génial qu’il m’ait était donné d’écrire ! » Répondit celui-ci. Puis il regarda Maya et ajouta :

-« Nous appelons ça le Guide, chaque membre du Darkness Cloud en possède un. Mais fait attention, cet objet, comme l’a fait remarquer Zeïnos, est un concentré de magie pur, son utilisation est donc interdite par le conseil des Sept Grands. »

-« Bien mais… en quel situation pourrai-je l’utiliser ? Toutes les pages sont vierge… Quelle est son utilité ? » Répondis la jeune fille un peu troublée.

-« Ce Guide n’est pas encore activé. Pose la paume de ta main sur la couverture et pence à quelque chose. Mais attention tu dois penser à quelque chose de précis, un objet, une personne, ou un évènement par exemple, et surtout ne jamais l’oublier. Cette pensée sera ton mot de passe qui te permettra de l’utiliser. A chaque fois que tu voudras t’en servir tu devras penser à cette chose. Ah oui autre chose, quoiqu’il arrive ne dévoile jamais à personne ton mot de passe même pas à moi c’est très important.

Elle fit oui de la tête et posa sa main sur la couverture en cuir du livre. Elle se concentra et au bout de quelques secondes le livre s’illumina et l’entoura de cercles lumineux d’un blanc éclatant. Puis la lumière disparut et le livre s’ouvrit de lui-même dans les mains de la jeune fille qui voyait à présent des lettres apparaître sur les pages initialement blanches. Elle lut :

Nom : Maya Dinashea Scio

Sexe : Féminin

Age : 17 ans

Taille : 1m 62

Poids : 50 kg

Race : Humain

Cheveux : Foncés avec reflets bleuté

Yeux : Bleu

Alignement : Bon

Elément : Eau (Toutes formes)

Eon : Zeïnos Kalderasha (Sous-divinité aquatique)

Taux de Synchronisation avec l’Eon : 2%

Etat de connaissance : Novice

Compétences Magique : Néant

Potentiel Magique : Incalculable

Membre depuis : Moins d’une minute

Etat : En forme

Altération d’état : Aucune

Remède conseillé : Inutile

Arme : « Cloud Azur » Lame élémentaire aquatique -Non-matérielle-

Armure : M-Armor n° 7 Spé Eau — état actuel : Optimum

Bienvenue dans le Darkness Cloud ! Vous faite à présent partie de la seule véritable organisation indépendante du Conseil des Sept Grands. Ce livre que vous tenez entre vos mains doit à présent devenir le plus précieux de tous vos effets personnels. Ne le perdez surtout pas. Cet ouvrage à été créer par L’Invincible afin de transmettre son savoir à ses collaborateurs. Il renferme des millions d’information sur le monde de Zeidaran et est capable d’évoluer avec le temps. Son utilisation est fort aisé, ouvrez-le et pensez à une chose où une personne sur laquelle vous voulez avoir des précisions. Le Guide tournera les pages de lui-même jusqu’à la bonne et le texte s’affichera spontanément.

Ce Guide lancera un scan sur vous à chaque fois que vous l’ouvrirai, ainsi, il vous indiquera entre autre, votre état de santé ou l’état de votre armure etc…

Utilisez-le, le plus souvent possible, vous découvrirai sans cesse de nouvelles choses !

Bon voyage ! Et surtout pas de panique, gardez l’esprit ouvert et calme, en toute circonstance !

Lloyd l’Invincible

Maya referma le livre, elle avait du mal à croire qu’un tel objet puisse exister, puis après quelques secondes elle s’adressa à Zeïnos :

-« Sous-divinité ?!! »

-« Euh… Et bien oui ! Dans le monde des Eons je suis la sous-divinité de l’eau, La grande Soneglas étant la Divinité Eon absolu de l’eau. » Expliqua t-il.

-«Hum… Donc le mot Eon désigne les esprits de materia… » dit-elle.

Taïnael commençait, une nouvelle fois, à s’impatienter.

-« Bon voila ! On est prêt et si on partaient ?! »

-« Elle a raison » fit Lloyd en se tournant vers Nova. « Encore une fois merci ma chère ! Tu peux commencer la téléportation. »

-« C’est partis ! » lança-t-elle en plaçant sa main sur sa poitrine, et le halo lumineux réapparue, mais cette fois-ci, Nova en était exclue, seul Maya, Lloyd, Taïnael et Zeïnos était entourés par la lumière blanche qui irradiait la pièce. Puis ils disparurent

 

 

[note de l’auteur (moi quoi ^^)]

Hop ! Fin du chapitre sept ! Quel est ce mystérieux danger vers lequel nos amis se précipitent ? Oui, certe, ce chapitre est beaucoup moins mouvementé que le précédant, mais il faut bien y passait, comme dans tous début d’histoire… ^^ Mais l’action ne tardera pas (j’espère) à s’installer « définitivement » !

Voici un petit bonus explicatif pour m’éviter d’alourdir mon récit… Marre de me creuser la tête pour trouver comment caser ces trucs lol ^^
En effet, même si elle dormait en cours, Maya à quand même fait des études et à lu des livres, je ne peu donc pas utiliser son ignorance comme prétexte pour vous expliquer la fameuse différence qu’il y a entre les materias de combats, et les materia usuel que les peuples de Zeidaran utilises quotidiennement… En effet la différence est énorme !
Commençons par le commencement :

Résumer du cours sur les materias qu’a suivi Maya :
[Note : Rassurez-vous ce n’est pas elle qui l’a écrit…]
[Maya : Eh !]

Les Materias sont des pierres très étranges et parfaitement rondes qui se créaient spontanément dans la terre. Il en existe de différentes couleurs, chaque couleur désigne un élément (rouge = feu ; bleu = eau ; or = foudre etc…). Toutes les materias apparaissent très profondément dans la terre, en dessous des chaines de montagnes que nous appelons ceintures. Il existe deux types de materias connus : Les materias-G, qui servent à la vie de tous les jours comme générateurs d’énergie, et les materias-W, qui sont habités par un être mystérieux, un esprit qui ne se révèle qu’en présences de certains élus et leur offre des pouvoirs magiques qu’ils doivent apprendre à maitriser. Les materias G sont extraites de la terre par différentes compagnies (souvent constitué de nains) qui ensuite les mettent sur le marcher pour que l’ont puisse les acheter. Les materias-W ne peuvent êtres extraites de la même façon. En fait elles apparaissent spontanément même en dehors des ceintures, l’hypothèse la plus répandu chez les scientifiques d’aujourd’hui à ce sujet est que les materias-W fusionneraient littéralement avec le cœur de la planète et apparaitrais au moment propice devant l’élu qu’elle aura choisis.
Le moteur de la fabrication des materias est encore très peu compris, mais il semblerait que les ceintures soit les marques du croisement spatio-temporel de notre monde matériel avec un autre monde opposé fait à partir d’énergie et non de matière d’où serait issus les esprits des materias-W. C’est ce croisement entre énergie pur et matière brut qui serait la cause de leur création…
En fin, l’utilisation des materias est autoriser car ce type de magie est bien plus contrôlable que l’Ancienne Magie.
Voila j’espère que sa permet de mieux comprendre. Je vais aussi rajouter ça :

Les Magic-Armor
Les M-Armor, sont des outils incroyables, en résumé ce sont des vêtements qui sont capable de convertir de la matière faite à base de magie, en énergie. Ainsi le possesseur d’une materia-W qui n’a pas encore le potentiel pour opérer une fusion mentale avec celle-ci peut tout de même bénéficier d’un des avantages de la fusion : l’armure. En effet une materia-W convertis en énergie pure offre à son possesseur, au ras de sa peau, une protection magique élémentaire (Ce qui explique que, malgré leurs armes impressionnantes, les combattants se blessent difficilement.)
L’apparence des M-Armor est purement esthétique, en effet une personne complètement nue équipée simplement d’un bout de tissu de la technologie M-Armor dans la main et d’une materia-W, sera autant protégé qu’une autre avec une armure complète.
Je préciserais peut-être d’autres choses comme ça à l’avenir. Pendant ce temps je travail le chapitre 8 qui commence sur les chapeaux de roue !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s